Au cœur des histoires des hommes: "Les réalités de la vie" (partie 1) 1
67 / 100

L’auteur de “Destin de Myriam”, Jr Cibangu nous entraîne dans les labyrinthes de la relation homme – femme à travers une nouvelle série. une histoire d’amour avec ses mystères, ses rebondissements et son lot de chagrin. Sans entrer dans les détails entrons dans l’intimité de Clara…dans cette 1ère partie de: “Les réalités de la vie”.

LES RÉALITÉS DE LA VIE : ” PARTIE 1 “

Quelques minutes plus tard,je me suis levée du lit quand quelqu’un a sonné à la porte. 
J’ai mis mon pyjama avant d’aller ouvrir la porte en pensant que c’était Sylvie.

Mais grande fut la surprise de voir mon ex devant moi
-Moi :« Fabien qu’est-ce que tu fais la ?. Je croyais avoir été claire avec toi hier »

-Fabien :« Clara il faut que je te parle. Je te demande juste de m’écouter quelque minutes je ne serai pas long. S’il te plaît ».
Je ne voulais pas qu’il rentre chez moi surtout qu’il a gâché ma rencontre avec le beau gosse d’hier mais bon ça ne me coûte rien de lui accorder quelques instants.

-Moi :« Vas-y entre je te donne cinq minutes. Qu’est-ce que tu veux ?»
-Fabien :« Je vais être direct. tu me manques trop Clara, je veux une seconde chance avec toi »
-Moi :« Quoi ?; j’ai l’impression de ne pas avoir bien entendu ce que tu viens de dire  »

A Lire aussi:

-Fabien :« Je veux qu’on ressorte ensemble , je regrette ce que je t’ai fait. Quand je t’ai revu hier à la soirée tellement belle dans ta robe je me suis rendu compte de mon erreur. J’aurais dû quitter ma copine …»
Je lui ai rompu la parole en disant

-Moi :« Stop, ça suffit. Que tu regrettes c’est bien mais toi et moi il y aura plus dans cette vie. Je t’ai fait confiance et tu m’as trahi. Peu importe ce que tu peux me dire je ne reviendrai pas avec toi »
-Fabien :« Clara stp je ne te demande pas de te jeter dans mes bras maintenant mais juste de me laisser te reconquérir »

-Moi :« Je ne peux pas et maintenant excuse moi j’ai à faire »
-Fabien :« Si tu peux. Je sais que tu n’es pas en couple »
-Moi :« Et alors ?. Je ne veux plus de toi même si tu étais le dernier homme sur terre.

Le plus loin tu es de moi ,le mieux je me porte. Et maintenant je voudrais rester seule stp. Au revoir »
Je lui ai ouvert grandement la porte et il m’a regardé avec des yeux qui m’aurait fait craquer au temps où j’étais encore avec lui, mais ça c’était avant.

-Fabien:« Promets-moi d’y réfléchir »
-Moi :« Oui c’est ça rêve toujours ».
J’ai refermé ma porte des qu’il en a franchi le pas.

Non mais je rêve il a osé. J’aurais dû le renvoyer en lui jetant des ordures, car je n’ai pas encore le temps à perdre avec lui.

J’ai allumé la télé pour mettre trace TV , je mis le son à fond pour chasser les mauvaises ondes. J’étais là à danser comme une folle et pour votre information je danse que quand je suis seule parce que je suis nulle voilà une vraie catastrophe.

La danse m’a fait fatiguer au bout de trente minutes, puis je suis allée prendre une douche avant que ma best arrive. 
J’ai mis un short et un top large pour ne pas trop souffrir de la chaleur.

Je me suis ensuite installée devant la télé en repensant à mon inconnu d’hier soir. Il était vraiment charismatique et extrêmement mignon. J’espère le revoir en tout cas. 
Bref j’étais perdu dans mes pensées quand on a sonné à nouveau ,mais cette fois-ci c’était bien sûr Sylvie.

-Moi :«Haahaa, tu es contente d’avoir 23 ans ?. Ma chère tu vieillis ».
-Sylvie:« Lool et toi donc je te rappelle que tu les auras dans six mois. Ça me rend femme tout ça »
-Moi :« Tu es folle. Devine qui est venu me rendre une visite de courtoisie tout à l’heure »

-Sylvie:« Qui ? ton inconnu »
-Moi :« Non ce n’est pas lui. D’ailleurs comment ça se fait que tu ne le connaisses pas alors qu’il était à ton anniversaire»
-Sylvie:« Parce qu’il est venu avec je ne sais qui.

Alors c’était qui ? »
Je lui ai raconté ma brève discussion avec Fabien
-Sylvie :« Il est malade ce mec. Ignore le, il ne mérite même pas que l’on parle de lui »
-Moi :« C’est ce que je me suis dit aussi. Enfin bref tu sais ce matin je me suis trompé en composant ton numéro et j’ai envoyé le message à un mec ».

Je lui ai raconté cela aussi en lui montrant les messages. Elle était morte de rire surtout quand elle a vu qu’il nous croyait en couple
-Sylvie :« La honte mais il m’a tué sur ce coup »
-Moi :« Je ne te dis pas mais j’ai été soulagé que ce ne soit pas un vieux ».
-Sylvie : « Mdr »
Sylvie a tellement ris qu’elle avait mal au ventre à la fin. C’est pour ça que je l’adore cette fille, elle est délirante.

A Lire aussi:

Après cet épisode on a décidé d’aller manger dehors.
Nous sommes allées dans un mini-resto de la place, puis on a commandé un menu de Wing pour deux.

Nous avons décidé de manger sur place donc on s’est installé à une table au fond de la salle. J’étais face aux gens pendant que Sylvie leur tournait le dos. 
J’étais entrain de dévorer une savoureuse aile de poulet quand soudain j’ai senti un regard sur moi.

j’ai levé la tête et j’ai vu l’inconnu de la soirée debout vers la caisse entrain de me regarder. Oh mon Dieu !,il doit sûrement se moquer de ma façon de bouffer. Décidément c’est la journée de la honte aujourd’hui.

En me voyant regarder au-dessus d’elle Sylvie tourna la tête pour voir, elle se tourna à nouveau vers moi en souriant
-Sylvie :« Ouh lala mais regarde qui est là. Arrêtes de le dévorer des yeux il va croire que tu veux le bouffer en même temps que tes Wing »
-Moi :« Bien sûr que non.

Nos yeux se sont justes croisés pendant quelques secondes c’est tout »
-Sylvie :« Mais oui fais-moi croire que ça. Je sais qu’il te plait ce mec »
-Moi :« Pas du tout il est juste beau point ,en plus j’ai décidé de faire un trait sur les hommes »
-Sylvie :«hummm , la ferme menteuse ».

Elle s’est retournée à nouveau puis m’a dit
-Sylvie :« Regarde il est avec Fiston. Hé salut les garçons ».
-Moi :« Mais pourquoi tu les as appelé. Bravo maintenant ils se dirigent vers nous »

-Sylvie:« Relaxe il ne va pas te mordre »
-Moi :« Je ne suis pas stressée ».
Ah si, je suis stressée même si je ne voulais pas le reconnaitre et quand je le suis ça ne finit jamais bien.

Ils étaient déjà devant nous avec leurs commandes.
-Fiston :« Coucou les filles on peut se joindre à vous ?»
-Sylvie :« Bien sûr installez-vous ».
J’ai fusillé Sylvie du regard, mais elle souriait comme pour me dire remercie-moi plutôt. 
Je vais la tuer celle-là.

Fiston s’est mis en face de Sylvie et le beau inconnu devant moi.
Waouh, j’avais commencé à trembler. Cet homme est vraiment beau et son regard me donne des frissons.

-Fiston :« Merci mesdemoiselles de nous avoir permis de se joindre à vous »
-Sylvie: « De rien. D’ailleurs nous sommes très contentes de votre presence »
Hummm !, cette fille m’énerve avec ce qu’elle raconte. 
-Fiston:« D’accord les filles. je vous présente…. »

À SUIVRE…

Share this:

Laisser un commentaire