Fanny
76 / 100

PARTIE 59

• FANNY LA SÉNÉGALAISE •

FANNY :

Freddy va revenir aujourd’hui, donc deux jours après la fameuse histoire de Karim et Safi. Ils s’aiment réellement, et c’est beau à voir. Safi a enfin décidé d’aller vivre avec Karim, et c’est génial.

Bon bein, mon fiancé devrait atterrir dans quelques heures, et en attendant moi je suis à la maison en train de m’habiller. J’ai opté pour une petite robe bleue marine, une paire de ballerines bleues marine aussi et un serre tête bleu marine en tissu. Bon, je n’ai pas pris de sac hein, juste un mini porte monnaie pour mettre ma carte d’identité et mon portable.

J’ai fait un chignon sur ma tête. Mes cheveux sont vraiment longs, ils depassent légèrement mes épaules, donc mon chignon était magnifique mes amis.

A Lire aussi: Ma vie et mon histoire d’amour: épisode 64

Bon bah, après avoir fait un chignon, je suis sortie et j’ai demarré ma voiture avant d’aller à l’aéroport chercher mon homme. Et à peine arrivé à l’aéroport, ils ont atterri.

Quand ils sont sortis dans le tarmac, j’ai couru vers eux, puis je me suis collée à Freddy.

Soudain, un petit moment de silence s’est installé entre nous, et puis il a défait mon chignon.

—Moi:« Oh! Toi aussi… »

—Freddy:« Humm? »

—Moi:« Tu as défait mon beau chignon. »

—Lui:« Tu aurais dû venir comme ça. »

—Moi:« Comment ?»

—Lui:« Les cheveux relâchés. »

—Moi en souriant:« Alors c’est fait. Bon, je suis trop contente de te voir. ».

—Lui en souriant: « Moi aussi mon amour. »

Du coup je me suis décollée de son torse, et puis je lui ai demandé:

—Moi:« Au fait, où est Nicole ? Je ne la vois plus !»

—Lui:« Je ne sais pas, mais on est descendu ensemble. »

—Moi:« Ah ça. Elle était pressée de rentrer hein. » (Sourire)

—Lui:« Hmm… Bref on s’en fou. Bon, tu as fait ma nourriture ? »

—Moi en souriant:« Ouiiii… »

—Lui:« Merci ma tigresse. »

—Moi:« Oh! Tu es mignon avec tes petits yeux qui brillent. »

—Lui:« (Sourire) »

Il a juste souri, puis après il m’a porté et m’a déposée dans la voiture. Il a ensuite pris le volant, et puis nous nous sommes dirigés à la maison.

Dès qu’on est arrivés, il est directement parti se servir la nourriture que j’avais préparé.

Comme je n’avais pas faim, je l’ai laissé manger tout seul. Donc je le regardais justement, et il mangeait avec beaucoup d’appétits.

—Moi en souriant:« Tu veux encore? »

—Lui:« Ah non. Là c’est bon. Je me suis resservi deux fois. »

—Moi en souriant:« Ahahah gourmand ».

—Lui:« Si tu savais à quel point ta cuisine m’avait manqué ! tu n’aurais pas dit cela. »

—Moi:« (Sourire) »

J’ai juste souri, puis on a debarassé la table et après on est monté. On est allé prendre un bain ensemble, il ne s’est rien passé hein, juste des bisous et des caresses mais rien d’extra. Puis après on est allé se coucher.

—Freddy (en me caressant les cheveux):« Tu m’as trop manqué ma rose. »

—Moi:« Toi aussi tu m’as manqué avec tes bras qui me tiennent au chaud. »

—Lui:« (sourire) »

Il a souri, puis on est resté à se regarder longtemps et se faire des bisous. Il me serrait bien dans ses bras, et c’est comme ça qu’on a dormi. Dans ses bras comme ça je me sens speciale et precieuse. Parce qu’il me serre bien fort comme pour m’empêcher de m’éloigner.

On va se marier et on aura d’autres enfants. Donc on va rester ensemble pour toujours enfin quelque chose de merveilleux dans ma vie.

NICOLE:

Dès que l’avion a atteri et que je suis sortie de cet aéroport, je suis directement allée voir mon marabout. Il m’a remis le serpent comme Mami-water m’avait promis. Je l’ai pris, puis je suis rentrée à la maison.

Ce serpent était contenu dans un bocal. Il était assez mince et noir. J’avais décidé de le tuer, et lui en faire une bonne sauce comorienne.

Bon bah, deux jours plus tard, j’ai tué ce petit serpent noir. Je l’ai décortiqué et l’ai coupé en petits morceaux avant de le mettre dans une bonne sauce de tomates rouges.

Après cela, je me suis arrangé afin que Freddy puisse impeccablement accepter ma nourriture. Donc je me suis lavée, parfumée, puis j’ai mis une robe tellement sexy.

C’était tout à l’heure ou jamais. Donc j’avais intérêt à reussir mon coup car c’était ma seule chance.

Quand je suis entrée dans le bureau de Gracia, je pensais qu’il serait seul mais non, il était avec cette chose qu’il appelle femme. Elle était collée à lui comme la semelle à la chaussure, et elle lui caressait le dos. Bref j’en ai marre de la voir faire ça.

Bah, on s’est salué puis du coup, la secrétaire de Freddy nous a apporté du café. J’ai fait genre je prend ma tasse, et puis j’ai renversé volontairement tout le café sur le corps de Fanny. Voilà! Casse toi catin…!

—Moi:« Oh! Je suis vraiment désolée Fanny. Je te demande pardon. »

—Freddy:« Waouh! Tu aurais pu faire attention franchement. ».

—Fanny:« Ce n’est pas si grave. Je vais nettoyer ça je reviens. »

—Freddy:« Tu veux que je t’accompagne ?!»

—Fanny:« Non je connais les toilettes. Donc je reviens. »

—Freddy:« Bon ok. Prends au moins ton portable. »

—Fanny:« Oui oui. Je reviens. »

—Freddy:« …. »

Gracia n’a rien dit, puis elle est sortie. Puis Gracia m’a jeté un de ces regards hein… Si ça tuait je serais déjà morte, donc il m’en veut vraiment.

En même temps j’ai été bien conne hein. J’aurais dû le titiller avant de lui sauter dessus.

Bon, maintenant j’ai la solution, il ne me résistera plus.

—Moi:« Gracia… »

—Lui:« …? »

—Moi:« Je suis désolé pour l’autre jour, Je n’aurais pas dû faire cela. »

—Freddy:« …. »

—Moi:« Gracia s’il te plait! Je m’excuse, je ne sais pas ce qui m’avait pris. »

—Freddy:« Ok… »

—Moi:« Pour me faire pardonner, je t’ai cuisiné quelque chose. S’il te plait ne dis pas non. »

—Lui:« Non merci Nicole. Ma fiancée a déjà fait la nourriture pour moi. »

—Moi:« Gracia s’il te plait. Ça me ferait tellement plaisir que tu mange. S’il te plait ! C’est du bon poisson venant tout droit de notre pays, le Comores. Je veut que tu me pardonnes parce que tu es pour moi un ami très cher. »

—Freddy:« D’accord mais ne t’imagine pas que … »

—Moi:« Je sais Gracia. Tu es déjà en couple. »

—Freddy:« Ok. ».

Du coup je lui ai remis le repas, il l’a pris et l’a mis de côté. Mais je pense qu’il finira bel et bien par le manger. Car la magie noire qui se trouve là dedans est vraiment puissante. Il aura toujours envie de goûter à ce repas magique, donc ça va l’attirer.

FANNY:

Quand j’ai fini à essuyer mes vêtements dans les toilettes, je suis directement rentrée dans le bureau de Freddy. Il avait déjà terminé à parler avec Nicole, et elle était en train de partir.

—Nicole en souriant:« Bon, j’y vais. Au revoir. ».

—Moi:« Au revoir. Bon week-end. »

—Elle:« Merci. »

Du coup elle est sortie, et Freddy est venu m’embrasser avant de me dire :

—Lui:« Au fait, Nicole m’a offert une sauce. Il y a un poisson dedans qui vient de chez moi au Comores »

—Moi:« Ah bon?! C’est sympa de sa part. »

—Lui:« Mais je ne sais pas si ça te dérange que j’en mange. »

—Moi en souriant:« Non Freddy ! Ça fait longtemps que tu n’as pas mangé à la comorienne, donc je ne m’y oppose pas. »

—Lui:« Tu ne veux pas goûter?»

—Moi:« Bah non. »

—Lui:« Même pas juste un peu? »

—Moi:« Non non Freddy. Le poisson là est trop vilain. On dirait un serpent. »

—Lui en riant:« krkrkr… Tu es terrible hein. Bon, allons y ».

Soudain on est sortis de son bureau, puis on s’est dirigé à la maison.

Quelques minutes plus tard on est arrivé, puis je suis allée à la cuisine mettre le riz au feu. Car Freddy en avait besoin pour bien goûter à la sauce du poisson comorien que Nicole lui a offert.

À SUIVRE…

Si tu veux lire la suite, abonnes-toi à la page et partage cette publication dans au moins 5 groupes.

Junior Cibangu

Share this:

Laisser un commentaire