Fanny la sénégalaise: partie 61


fanny

73 / 100

PARTIE 61

• FANNY LA SÉNÉGALAISE •

SAFI :

Actuellement nous sommes dans la chambre à coucher avec mon homme et nous voulons déjà dormir. Donc j’ai porté un joli petit string fluo et une minie robe blanche très légère. Comme ça non seulement il va bien voir mon joli string mais en plus ça dessine bien mes formes.

Bon bah, j’allais me coucher quand il m’a dit:

—Karim:« Donc tu dors?»

—Moi en souriant:« Bonne nuit. »

—Lui:« Oh… »

—Moi:« Il est déjà tard mon amour, donc je vais dormir. »

—Lui:« Hmmm….ce n’est pas bien de faire semblant de ne pas comprendre son mari!»

—Moi:« Tu dis? »

—Lui:« (Sourire) »

Il a juste souri, puis je me suis couchée tranquillement et j’ai fermé mes petit yeux.

Quelques instants après, je commençais déjà petit à petit à m’endormir. Je partais déjà dans les bras de Morphée quand Karim a glissé sa main sous ma robe. Puis il a commencé à jouer avec mon string avant de le retirer.

—Karim:« Safi ? »

—Moi:« Hmm? »

—Lui:« Tu ne comprends toujours pas? »

—Moi en souriant :« Je dors Karim »

—Lui:« … »

Il n’a rien dit, mais sa main a juste glissé librement sur mon corps, du bas vers le haut.

Son pouce et son index chatouillaient mon sein droit, et il embrassait doucement mon dos. Il s’était collé à moi, donc je sentais son sexe tendu et callé entre mes deux fesses.

A Lire aussi: Ange Freddy et Nady Kouamé: les deux ont scellé leur union après une belle déclaration d’amour

Bon bah, il s’est déshabillé puis il a commencé à me faire des bisous sur mon épaule et dans mon cou. Il mordillait mes oreilles et sa main caressait mon ventre, donc j’aime la douceur de ses gestes. C’est comme si il s’appliquait pour avoir le plus beau tableau.

Il est descendu ensuite complètement et s’est glissé dans mon entre jambe tel un prédateur. Hmmm… Je ne réagissais toujours pas. Sauf je me mordillais les lèvres et je me serais les dents mais sans bouger ni gémir. Malgré cela, mon corps réclamait, il en voulait plus, et était impatient.

Bah, Karim a écarté mes jambes, puis il a posé sa langue sur mon clitoris. Hummm… C’était génial mes amis. J’aimais ce qu’il me faisait, et donc j’étais obligée de gémir. Hmmm… C’était délicieux mes amis.

Il a trempé ses doigts dans mon intimité, a tourné plusieurs fois puis j’ai mouillé abonnement ; j’avais des sensations étranges, on dirait la chaire de poule.

Il m’a présenté son énorme queue quand il a vu que j’ai mouillé.

Sa queue était longue, je l’ai caressé un moment et j’ai fini par l’engloutir.

Du coup il a levé le visage vers le plafond pour savourer au maximum. J’ai fait des vas-et-viens un long moment, puis je lui ai titillé les testicules avec ma langue et mes doigts. Du coup, il a brusquement retiré son sexe de ma bouche et a éjaculé.

Aussitôt terminé, il s’est collé à moi. Puis après avoir respiré un petit moment, il s’est encore excité avant de s’introduire cette fois-ci en moi lentement avec précaution. Ça me faisait vraiment mal et j’avais envie de pleurer. J’avais tellement mal que je ne me rendais même pas compte que je le griffais. les larmes coulaient d’elles-mêmes sur mon visage.

Puis immédiatement il a pris ma main dans la sienne pour m’empêcher de me concentrer sur la douleur.

—Lui:« Chuttt…! Ça va aller bébé. »

—Moi en gémissant :« Ah! Papaaaa mamaaaa… »

Il s’est introduit doucement et a commencé à faire des vas-et-viens léger.

Hummm… Ça me faisait du bien mes amis. Donc c’était doux et je savourais intensément chaque coup qu’il me donnait.

Ses mains parcouraient mon corps et il pressait mes fesses et mes seins. Hmmmmmm….. C’était mirobolant mes amis.

Quand nous avons fini, nous nous sommes endormis tellement épuiser, mais nonobstant cela, nous nous sommes bien amusés, c’était génial mes amis.

Le jour suivant, quand je me suis réveillée Karim lui, était toujours en plein sommeil.

Il est tellement sexy mes amis, et à part le fait qu’on se voit tous les jours, on est prèsque toujours ensemble. Son travail l’emmène parfois loin de moi mais on partage ensemble plein de choses et ça me fait très plaisir mes amis.

Au fait, concernant ma grossesse, mon bébé se porte à merveille. Ma grossesse a actuellement deux mois, et mon ventre n’est pas encore sortie hein.

Le docteur m’a conseillé de faire souvent des exercices physiques pour le bien-être de mon bébé.

Karim a déjà commencé à me parler de Mariage ; il veut qu’on accélère les choses.

—Karim:« Ferme les yeux, je dors…»

—Moi:« Humm? »

—Lui:« Oui! Pourquoi depuis longtemps tu me regardes comme ça ? Je suis trop mignon, j’ai des faussetes, j’ai la peau douce et tout ça mais ce n’est pas une raison pour ne pas dormir toi aussi. Tu as toute la vie pour me contempler. »

—Moi:« Tu es trop vantard. Trop prétentieux. TCHiP. »

—Lui en souriant :« Ah! Toi aussi ? Tu me parle fort alors qu’on vient de passer l’une de nos plus belles nuits !»

—Moi:« (sourire) »

J’ai juste souri, puis immédiatement je me suis collée à son torse avant que nous nous recouchions. C’était extraordinaire mes amis.

NICOLE :

Actuellement je suis dans le bureau de Gracia, mon chéri d’amour.

Depuis que j’ai donné son sperme à Mami-wata il y a quelques jours, il est devenu docile donc il exécute à tous mes ordres comme un chien poli.

—Freddy:« Bonjour mon coeur. Comment tu vas ? »

—Moi en souriant:« Hummm… Je vais bien mon amour ».

Tout à coup, je suis allée m’asseoir sur ses jambes. Et on s’est embrassé.

Ouhlalaaaa… Il embrasse trop bien et ses lèvres sont si délicieuses mes amis.

—Lui:« Alors on fait quoi ce soir ? Tu veux aller où? »

—Moi:« Bon bein… Je veux juste être avec toi. On peut aller chez moi. »

—Lui:« Bien-sûr tu as raison ma chérie, on ira chez toi. »

—Moi:« Oui!! Je t’aime tu sais ? »

—Lui:« Je sais mon ange. »

—Moi:« Hummm… Bon, je vais travailler. Dès que tu termines on y va »

—Lui:« Ok bébé. »

Je me suis levée et je suis sortie de son bureau en lui faisant des petits bisous à distance.

Je suis allée travailler et à 19heures il est venu me chercher, et puis on s’est rendu chez moi.

Une fois chez moi, on a dîné et après, je lui ai fait un bon massage.

Il s’est retourné ensuite pour m’embrasser, c’était exceptionnel mes amis. Mais malgré cela, j’ai beaucoup de regrets car je ne pourrais jamais avoir d’enfant avec lui, avec personne d’autre d’ailleurs. Les grigris du serpent que mon marabout m’avait donné avalent tous mes oeufs (ovules) pour se nourrir.

Bon bah, on a fait l’amour toute la nuit et à 6 heures du matin je lui ai demandé de rentrer prendre une douche chez lui. Puis on se retrouvera dans quelques instants au boulot.

Du coup il est parti et j’étais très contente de constater que je l’ai eu. Gracia est mon premier homme et il sera encore mon dernier ; je suis prête à mourir pour lui mes amis !

FANNY:

Je suis tellement triste mes amis, et j’ai souvent l’envie de pleurer car il y a de cela quelques jours que Freddy se comporte bizarrement. Il ne me chouchoute plus comme auparavant et souvent il passe nuit ailleurs.

Aujourd’hui encore il est allé passer nuit dehors. C’est très bizarre mes amis, et ça me fait très très mal.

Présentement il est déjà 6 heures du matin, et il n’est toujours pas là. Il est devenu incontrôlable, et j’ai l’impression qu’il ne m’aime plus !

Bon, après m’être réveillée, je suis partie prendre ma douche avant d’aller attendre Freddy devant la porte. Car j’ai besoin qu’il me dise pourquoi il devenu tellement bizarre ?

Bah, j’ai appelé plusieurs fois sur ses deux numéros mais rien, il avait carrement éteint ses portables.

Quelques minutes plus tard, j’ai vu sa voiture entrer lentement dans la parcelle. Il est descendu et est venu me trouver devant la porte, puis il m’a depassé carrement sans rien me dire.

—Moi:« Freddy où étais-tu ? »

—Lui:« Au travail. »

—Moi:« Tu mens. »

—Freddy:« Je vais juste prendre un bain et j’y retourne. »

—Moi:« Mais pourquoi tu ne m’as pas appelé ? Tu aurais dû me prevenir !»

—Lui:« J’ai oublié. »

—Moi:« Ça n’arrange rien. »

—Lui:« Comme tu voudras. »

—Moi (en faisant tomber les larmes):« Freddy tu es devenu bizarre et arrête de te comporter comme ça mon amour. Pourquoi tu me fais ça Freddy ? Pourquoi ???»

—Lui:« Fanny laisse moi tranquille ! Je suis dans la salle de bain. J’ai encore du travail. »

—Moi:« (Larmes) »

J’ai juste fait tomber les larmes, puis il est parti en me laissant là comme une idiote.

Il a pris son bain et est reparti au travail sans même prendre son petit déjeuner.

Du coup j’ai pris tout mes affaires, puis je suis rentrée chez nous, chez ma mère voulais-je dire. Car le comportement de Freddy était vraiment blessant mes amis.

Si Freddy m’aime réellement et si il veut qu’on vive encore ensemble, qu’il vienne doter sinon qu’il me laisse tranquille !

À SUIVRE…

Si tu veux lire la suite, abonnes-toi à la page et partage cette publication dans au moins 5 groupes.

Jr Cibangu

Share this: