Histoire d'amour: les réalités de la vie (Partie 3) 1
74 / 100

Voici la suite de votre histoire d’amour: “Les réalités de la vie”. Nous vous proposons la 3è partie pour vous permettre de suivre la suite de cette histoire palpitante…Bonne lecture et n’oubliez pas de partager avec vos amis.

LES RÉALITÉS DE LA VIE : Partie 3

-FISTON : « D’accord les filles. Je vous présente Henri. Il vient finir ses études ici à l’Université de Lièges donc on sera dans la même classe, Henri voici Sylvie et elle c’est Clarabelle mais on l’appelle tous Clara ».

A Lire aussi:

https://bonheur-explosif.com/histoire-damour-le-destin-de-myriam-episode-22/

Fiston était dans la même université que nous mais il a un an de plus que nous donc un an devant nous. Donc il finira ses études l’année académique prochaine.

Nous l’avons répondu en même temps
-Nous :« enchantée »
-Henri :« moi de même. Je suis ravi de rencontrer d’aussi jolies demoiselles »
Hummm, un beau parleur en plus d’être un beau métisse donc briseur de cœur à éviter le plus possible. 
Je mis cette information dans un coin de ma tête
Je lui ai souris et me suis remise à boire pour ne pas me stresser
-Fiston: « Alors les filles quoi de beau depuis hier»

-Sylvie: « Oh rien et merci pour ton cadeau il était trop beau le bracelet »
-Moi :« Sur ce coup tu as eu du goût. Fiston continues comme ça loool».
Fiston est attiré par Sylvie et le problème est que ce n’est pas réciproque donc il fait tout pour le faire craquer. C’est pour cela il lui offert ce bracelet en or blanc serti de pierre que je le sais lui a coûté la peau des fesses.

Alors juste pour énerver Sylvie j’ai rajouté
-Moi :« Alors ma puce tu ne fais pas un bisou de remerciement à ton chéri ? »
-Sylvie:« Clara tu me connais non alors ne me cherche pas »
-Fiston :« En fait c’est Henri qui m’a conseillé de lui prendre ça »
-Henri :« Ah c’est juste parce que mon pote ne connait pas beaucoup de choses en matière des filles donc je l’ai guidé un peu »
-Moi :« Parce que toi tu sais »

Il m’a regardé avec amusement avant d’ajouter
-Henri :« Je dirais que j’ai eu de l’expérience dans ce domaine »
-Moi :« On n’a pas demandé à savoir tes exploits. Garde-les pour toi ».
Il m’énerve déjà celui-là. Quel culot de venir se vanter sur ses conquêtes. Sérieusement personne ne s’en soucie.

-Fiston :« Clara mais pourquoi tu t’énerves on rigole. Relaxe »
-Moi :« Je ne m’énerve pas ok. Sylvie on y va il se fait tard. Bye tout le monde ».
Et je les ai laissé planter là surpris de me voir aussi agressive.

Une fois dans la voiture Sylvie ne s’est pas gênée pour me dire ce qu’elle pensait de mon comportement
-Sylvie :« Tu peux m’expliquer ce qui t’as pris tout à l’heure ?»
-Moi :« Rien, il m’a énervé c’est tout »

-Sylvie:« Ah non il ne t’as rien fait pour que tu lui parles aussi mal. Ce qu’il y a c’est qu’il te plait et tu ne veux pas l’admettre »
-Moi :« Il ne me plait pas ok. C’est un vantard ce mec et je déteste les gens comme ça »

-Sylvie:« Je vois que tu n’es pas prête à accepter qu’il t’a attiré au moment où tu l’as vu hier. Dans tous les cas à ta place je lui présenterais des excuses. Tu as été désagréable avec lui ».
Elle a peut-être raison. J’ai vraiment été débile de réagir comme. Mais je n’irai pas le voir pour lui présenter des excuses.

-Moi :« Je vais y réfléchir. Tu dors chez moi ? »
-Sylvie:« Non il faut que je me lève tôt demain. J’ai un rendez-vous avec mes parents ».

On était déjà devant chez moi. On a descendu et Sylvie a pris directement dans sa voiture.
-Sylvie :« Je t’appelle demain ma puce. Je pense que tu dois rêvé Henri »
-Moi :« hahaa très marrant. Allez bonne nuit ».
Je l’ai regardé s’en aller avant de remonter Chez moi.
Je pris une douche avant d’aller me coucher.

Une semaine plus tard, je n’ai pas revu Fiston et Henri et c’est mieux comme ça. Par contre j’ai reçu un message du gars du téléphone de l’autre soir

-Lui :« Salut demoiselle toujours nu ?? »
-Moi :« heu bonjour loool non »
-Lui :« Dommage je t’aurai invité à ma soirée spéciale nudité qui se déroule chez moi à l’heure qu’il est. Lol je plaisante. Est-ce que c’est possible de mettre un prénom sur ce numéro ».

Waouh !,sûrement pas ; je ne vais pas lui donner mon prénom alors que je ne le connais pas.

-Moi :« Si je te le dis, ça ne sera plus intéressant »
-Lui :« Tu as raison donc je vais t’appeler sexy inconnu »
-Moi :« Je vois que monsieur est flatteur »
-Lui :« Pas du tout. Je me suis juste dit que tu es sûrement belle »
-Moi :« Oui aussi belle qu’un gorille » 
-Lui :« Le physique n’est pas important chérie »
-Moi :« Je n’ai jamais dit le contraire ».
On a discuté pendant des heures et il est très drôle.

J’ai pu apprendre qu’il était étudiant de 23 ans et qu’il habitait la même ville que moi. 
Avec tout ce qui ont un téléphone en Belgique il a fallu que mon message tombe sur quelqu’un qui habite vers chez moi. 
Je n’ai pas osé lui demandé son nom vu que je n’ai pas voulu lui donner le mien. Mais peut-être que cela me fera un ami en plus. 
En tout cas c’était génial de discuter avec lui.

Je suis sortie pour aller en ville faire des courses car on se fait une journée plage avec Sylvie le week-end. 
Elle a invité d’autres personnes mais elle ne m’a pas dit qui. 
J’ai passé mon vendredi à préparer le pique-nique. Je devais faire les entrées et les desserts et Sylvie les plats.

Le lendemain je suis allée chez Sylvie pour apporter la bouffe puis on est parti à la plage dans sa voiture.
On avait loué une petite maison pour une journée.

-Moi :« Où sont tes invités ?. Tu ne m’as pas dit de qui il s’agit d’ailleurs »
-Sylvie :« Ça sera une surprise. Ils vont nous rejoindre directement »
-Moi :« hummm ».
Je suis sûre qu’elle me prépare un coup foireux celle-là.

Quelques minutes plus tard, on est arrivée à la plage. On était les premières sur place. Donc on a transporté les affaires à l’intérieur pour tout mettre dans le frigo, puis après il y aura plus qu’à réchauffer.

Un coup de klaxon nous a averti que la surprise était arrivée. 
Je suis sortie pour voir qui c’était, mais mon Dieu ! j’aurai dû m’en douter. Ah pourquoi lui encore ?.

A Lire aussi:

https://bonheur-explosif.com/au-nom-de-lamour-2/

-Moi :« Mais qu’est-ce qu’il fout là celui-là ? »
-Sylvie� :« Je l’ai invité pour qu’on puisse se connaître un peu plus »
-Moi :« Eh bien je n’ai pas envie de me faire ami avec lui ok ».
Ils sont venus à notre rencontre avec leurs affaires. Evidemment il était avec Fiston.

Je n’ai même pas attendu pour les dire bonjour. Je suis retournée dans la maison pour me changer et mettre mon maillot de bain, car je comptais bien profiter de la journée.

Quand je suis revenue dans le salon, ils étaient là tous les trois
-Fiston :« Alors Clara tu ne dis même pas bonjour ?»
-Moi :« Salut Fiston. Quoi de neuf depuis ce jour là»
-Fiston:« tranquille »
-Moi :« Cool. Excuse je vais me baigner »
-Henri :« Tu attends que je te supplie de me saluer aussi ?».
Je l’ai regardé de haut en bas avant de passer devant lui sans lui répondre.

Vous devez vous demander ce qui me prends mais c’est juste qu’après l’histoire avec Fabien je me suis jurée de ne plus m’intéresser aux mecs. 
Ce mec m’énerve parce que dès que je l’ai vu je suis tombé sous le charme donc il faut que je lui montre que je le hais comme ça il me haïra aussi et on ne s’approchera pas. 
Je sais que c’est immature mais c’est la seule solution que j’ai trouvé pour lui résister.

J’étais à la mer, et mes pieds touchaient de l’eau quand quelqu’un m’a saisi brutalement
-Moi :« mais tu es malade ou quoi ?. Lâche-moi immédiatement !»
-Henri:« Je te lâcherai quand je le voudrais ok. Qu’est-ce tu viens de me faire là ?»

Je lui ai encore regardé avec dédain sans répondre
-Henri : «Pourquoi tu me regardes avec mépris ?. Réponds moi s’il te plait »
-Moi :« Trace ta route mec, je n’ai pas envie de te parler »
-Henri:« Baisses d’un ton ok. D’abord tu me parles mal alors que je ne t’ai rien fait et aujourd’hui tu refuses de me saluer sans raison. C’est quoi ton problème ? »
Je me suis débattue pour me libérer de l’emprise de ses bras.

-Moi :« Mon problème c’est toi. Je ne peux pas te fréquenter. Tu sens l’arrogance en plein nez ».
-Henri:« et toi tu penses être meilleure que moi ?. Mais je vais te montrer que c’est moi qui décide »

-Moi :« Rêve toujours. Allez casse toi »
-Henri:« Ok mais je te promets qu’avant la fin des vacances tu seras tellement folle de moi que tu me supplieras de rester avec toi »
-Moi :« Je préfère manger de la merde plutôt que de sortir avec toi ».
Il m’a regardé avec des yeux qui font fondre les filles et m’a fait son plus beau sourire comme pour me dire “ tu me connais mal ”avant de tourner les talons.

Maintenant déjà il me fait de l’effet, vous imaginez s’il se met à me séduire. Ça sera grave de lui résister bien sûr…
Dans quelle merde je me suis fourrée. Mais bon il verra si je vais tomber dans son piège.

A part ça, j’ai passé une bonne journée. On a bien profité de la mer et bien mangé surtout les garçons de gros bouffeurs ces mecs. 
On a surtout bien rigolé quand Fiston a voulu faire le malin et qu’il a bu la tasse. C’était très drôle. Eh oui c’est le prix à payer pour attirer l’attention de sa Sylvie. Dans tous les cas la journée s’est super bien passé jusqu’à ce moment.

-Sylvie :« J’ai une proposition à vous faire. En fait mes parents possèdent une villa à la plage en Espagne. Je leur ai demandé si on pouvait y aller pendant un mois et devinez quoi ils ont accepté. Et j’ai vu des billets d’avion pas cher du tout surtout si on achète tous en même temps donc on peut y aller la semaine prochaine si ça vous plait »

-Henri:« Super je suis partant »
-Fiston :« moi aussi ça va être génial »
Tout le monde m’ont regardé, ils n’attendaient que ma réponse
-Moi :«Désolée, je n’y vais pas ».
Eh oui, je n’avais pas envie de passer un mois entier avec cet idiot doublé d’arrogance.

-Sylvie :« Allez Clara depuis quand tu dis non quand il s’agit de ça » 
Depuis que certaines personnes veulent me séduire, mais ça je le dis pas
-Moi :« Parce que je ne le veux pas c’est tout »
-Henri:« Dis plutôt que tu as peur de tomber sous mon charme en y allant. Je te croyais plus sûre de toi ».
Sylvie et Fiston nous ont regardé avec des yeux de “ On a raté un épisode ?”.

-Moi :« Eh ben j’ai changé d’avis. Réserve-moi une place Sylvie »
J’ai lancé un regard de défi à Henri qui souriait à me faisant un clin d’œil. 
Je sens que je vais étrangler ce mec. Pour qui se prend-t-il celui-là 
Ok , comme il me cherche , il va me trouver…

Waouh, ça va chauffé hein !

 SUIVRE…

Share this:

Laisser un commentaire