Histoire d’amour: Aïcha est ma meilleure amie, elle n’est pas issue d’une famille riche, sa mère est commerçante, son père est un malien qui a refusé la paternité de sa fille, et est retourné chez lui pour épouser une femme de son pays

PARTIE 3 • FANNY LA SÉNÉGALAISE •

INTERDIT AUX MINEURS

La nuit était tombée, maman était morte d’inquietude et était à ma recherche dans tout le quartier. Elle était morte de chagrin à cause de moi, tout est de ma faute, je n’aurais pas dû faire confiance à Ismaël.

Bref, c’est comme ça que ma mère avait su que je n’étais plus vierge.

Bon, je pense que je vous ai un peu situé comment était la situation j’espère.

Je disais que j’étais à la maison avec maman et tante Awa. Et comme je ne sors pas aujourd’hui, Aïcha était venue me rendre visite.

On a passé une belle journé maman, tante Awa, Aïcha et moi, c’était trop bien, on a trop bien rigolé.

Aïcha est ma meilleure amie, elle n’est pas issue d’une famille riche, sa mère est commerçante, son père est un malien qui a refusé la paternité de sa fille, et est retourné chez lui pour épouser une de son pays.

Contrairement à moi, elle est très sage, je suis plus agée qu’elle de deux semaines, cette fille, ce n’est plus mon amie, c’est déjà ma soeur, une vraie soeur comme on en trouve plus. Je l’admire beaucoup et souvent, je la jalouse même, elle a tout pour elle. Sa mère que je considere comme la mienne l’a éduquée dans la crainte de Dieu, parfois elle me casse les oreilles avec ça, car moi depuis mes fameux drames, je ne crois plus en Dieu.

Aïcha est catholique contrairement à moi qui était musulmane. Son petit ami est un étudiant de 2ème année droit à l’Université cheikh Anta Diop. Il est sexy, stylé, élégant, à vrai dire c’est un gentleman. Ça fait 3 ans qu’ils sont ensemble, ils sont fous l’un de l’autre, ça se sent, toujours à se faire des câlins, des bisous, à s’offrir de petits cadeaux, l’amour quoi.

À SUIVRE…

Share this: