o-HAPPY-BLACK-COUPLE-facebook
71 / 100

Suite de votre histoire d’amour: OH ! Cet homme fait l’amour comme un prince, il est formidable, il est excellent, il me fait perdre la tête à chaque fois qu’il me met dans son lit, j’ignore si c’est parce qu’il m’aime qu’il le fait aussi bien…

PARTIE 10 • FANNY LA SÉNÉGALAISE •

Je l’aime de tout mon cœur, mais j’aimerais d’abord réfléchir avant de le lui avouer. Surtout j’ai peur que les sentiments ne soient pas réciproques, et que par la même occasion notre si belle amitié s’infecte.

—Moi:« Fanny arrêtes de pleurer, ça me fait mal de te voir pleurer ».

Fanny m’a regardé un moment avant de se taire, puis sa mère m’a dit,

—M. Mariam:« Merci encore mon fils, tu es son âge gardien je vois ».

—Moi:« De rien maman, sauf j’aimerais vous demander quelque chose ».

—M. Mariam :« Lequel mon fils ?»

—Moi:« Avec votre autorisation maman, j’aimerais que Fanny vienne vivre avec moi pour quelques jours. Elle est ma soeur, et mon meilleure amie, donc veuillez quand même l’autoriser de venir avec moi maman ».

—Fanny:« Quoi ? venir avec toi ?»

—Moi:« Chut… La ferme !. Je demande à maman, et pas à toi !».

—M. Mariam en souriant:« D’accord mon fils, fais attention à elle, et surtout veilles sur elle comme si tu étais le père qu’elle n’ait plus ».

—Moi:« Ne t’inquiète maman, je veillerai sur elle ».

—Aïcha:« Oh ! À plus tard, je m’en vais déjà ».

—Tante Awa: « Seulement maintenant ?»

—Aïcha : « Il est déjà tard, je pense que mes parents s’inquiètent déjà ».

Du coup elle est rentrée chez elle, Fanny est allée prendre son sac, puis nous avons dit aurevoir à sa mère et à tante Awa, avant de nous diriger chez moi.

FANNY :

Ça fait trois jours maintenant que je suis chez Freddy, ma mère était venue ce matin pour prendre de nos nouvelles, on a passé beaucoup de temps ensemble, puis elle vient de partir.

Freddy était au salon en train de voir la télé, tandis que moi, j’étais dans ma chambre en train de m’habiller, puis mon téléphone à sonner.

—Moi:« Allô !»

—…..:« Bonsoir mon coeur, ça va ?»

C’était un numéro inconnu, donc je lui ai demandé,

—Moi:« À qui ai-je l’honneur s’il vous plaît ?»

—…:« C’est François ton chéri ».

Waouh !! Je pense que vous vous rappelez bien de François ?. C’est mon client français qui m’avait acheté une voiture et un appartement à Hann Maristes.

—Moi:« Oh ! Ça fait si longtemps mon amour, comment ça va ?».

—François:« Oui ça fait très longtemps, tu me manque mon coeur, j’ai envie de te voir ».

—Moi:« Oh ! Je suis très occupée ces derniers temps, tu me manque aussi ,mais vraiment, je n’ai pas de temps ».

—Lui:«Tu n’as pas de temps ou bien tu veux me larguer ?. Même pas un appel, rien, tu sais bien ce que tu représentes pour moi ».

—Moi:« Oh pardon ! Mais s’il te plaît je n’ai pas de temps, d’ailleurs tu veux qu’on fasse quoi ? ».

—François :« Comment ça qu’on fasse quoi ?. On ira dans un bon hôtel comme d’habitude, et on va y passer 4 ou 5 jours. Ou bien tu préfères qu’on voyage ? ».

—Moi:« Bon ok bébé, on se voit demain à 19 heures ».

—Lui:« Waouh!, je t’aime tellement ma cherie, je suis très content à l’idée de te revoir. Donc je passerai te prendre demain ».

—Moi:« OK, pas des soucis. Tu te souviens de Freddy ?».

—Lui:« Oui ton meilleur ami là !. Il te drague, c’est ça ? ».

—Moi:« François laisse-moi d’abord parler !. Non, il ne me drague pas et arrête de le considérer comme ton ennemi, je ne veux pas de ça hein !. Bon, je disais, je suis chez lui, donc tu devras venir me récupérer là-bas ».

—François:« Humm… En tout cas pas de soucis bébé. Mais votre amitié ne me plait pas !. J’ai des enfants, et je connais ce qui se passe entre vous les jeunes ».

—Moi:« François !! Tu as du crédit à gaspiller hein ?! ».

—Lui:« C’est ce caractère qui me plait chez toi ma rose, j’ai envie de toi tu sais ?. Envie de te faire hurler de plaisir, te faire la léchée, te pénétrer tout doucement, et te faire gémir si fort qu’on se demandera même si nous sommes en train de nous battre ».

Il le disait en riant

—Moi avec une voix coquine: « Ah voilà ! Là tu parles des bonnes choses! Hmm….. Tu m’as même exciter oh, tu veux que je porte des trucs sexy ? ».

—Lui:« Bien sûr bébé, des trucs très sexy. Tu m’as déjà oublié à l’ espace de quelques mois ?. Tu as oublié que j’aime des trucs sexy, et malgré mon âge, je suis toujours en forme, charismatique et bien battu ?!. C’est mon coup de rein qui te fait dechirer les draps de lit hein cherie !»

—Moi:« Waouh ! Tu vas me répéter ça demain soir. Tu me connais non ?! Quand Je vais te faire ça correctement là, tu oubliera ta femme »

—Lui:« Ma femme ?. Ah ! Ne te compare pas à elle, toi tu es jolie, avec les seins débout, et tes fesses sexy, je t’aime Fanny ».

—Moi:« En tout cas demain mon bébé. Tu as reveillé des sensations là »

—Lui:« Je sais, c’était pour te chauffer un peu, je t’aime, à demain ».

—Moi:« OK, à demain ».

—Lui:« Excellente journée ma tigresse, je t’aime ».

—Moi:« Humm… Bisous chéri ».

Puis j’ai raccroché, ahahah, lui vraiment il ne change pas.

C’est vrai que je ne voulais pas le voir, mais il a changé la donne. Quand j’ai commencé à sortir et à coucher avec François, c’était juste pour l’argent, uniquement pour ça.

Quand je fais mes choix, je ne vais jamais vers des hommes riches et mal entretenus, je ne me retrouve jamais avec un vieux tout mou, je les aime musclés, athlétiques, conservés…

Et François lui a gardé sa force et son corps de jeunesse, il est trop sexy surtout pour son âge, il est bien conservé de la tête aux pied, toujours propre, toujours séduisant, oui, il est très séduisant, il fait bien le poids face à plusieurs mignons mecs qui font tourner les têtes des filles à Dakar.

Je ne suis pas amoureuse de lui Hein, loin de là, juste que quand on voit un bel homme, il faut le reconnaitre, non seulement il est bien entretenu, mais ce qui m’a frappé, c’est sa queue, elle est juste mignonne.

OH ! Cet homme fait l’amour comme un prince, il est formidable, il est excellent, il me fait perdre la tête à chaque fois qu’il me met dans son lit, j’ignore si c’est parce qu’il m’aime qu’il le fait aussi bien, mais franchement j’ai rien à dire, si je ne l’ai pas encore largué, c’est à cause de ça.

Bon, comme j’avais faim, je suis descendue et j’ai trouvé Freddy au selon en train de suivre un match de foot.

A Lire aussi

—Moi:« Le sport le sport, toujours le sport !»

—Freddy:« Oh Fanny ! T’es là toi ?. J’étais dans ta chambre tout à l’heure, tu dormais profondement. »

Je lui ai lancé plusieurs coussins qu’il à esquivé sans difficulté, avant de lui dire,

—Moi:« Essayez seulement de dire que je ronflais, essayez !! ».

—Freddy: Oh!! Excuse moi je ne voulais pas susciter ta colère ».

—Moi:« Freddy !! tu ne vas pas manger ce soir, je ne cuisinerai pas !».

—Lui en riant:« Ahahah ,mais j’ai déjà mangé, j’ai même cuisiné pour toi ».

—Moi:«….. ».

Là je vais encore dire quoi?. Il m’a trop cassée, j’ai juste tourné les talons en silence et je suis partie à la cuisine. Il avait préparé une bonne salade de pomme de terre comme j’ai toujours aimé.

Je me suis servie et suis allée le retrouver dans le salon. Je me suis bien regalée devant lui, il me regardait sans dire un mot, il me regardait juste avec un petit sourire que je qualifierais même de moqueur.

—Freddy en souriant:« tu es gourmande hein ».

—Moi:« Pardon quitte là !»

—Lui:« …. » il ne disait rien, il souriait tout seulement.

—Moi:« Arrête de faire ça »

—Lui:« Quoi ? ».

—Moi:« Ce que tu fais là ».

—Lui:« Mdr ».

Il ne m’a pas écouté, il a continué de rigoler, il est têtu et drôle celui-là.

Bon, après avoir mangé ,je suis allée m’asseoir à coté de lui, je voulais le prévenir de mon rendez-vous de demain avec François, quand il m’a demandé,

—Freddy:« Au fait, ton type là t’as rappelé ?».

—Moi:« Quel type ? ».

—Lui:« Le mec de l’autre jour, l’ami de Samira ».

—Moi:« Ah Moussa ! Euuh non non pas encore ».

—Lui:« Pas encore ? Donc tu attends vraiment qu’il le fasse ?»

—Moi:« Bien sûr !»

—Lui:« Mais….. »

Je lui ai coupé la parole en lui disant,

Histoire d’amour
Ph Canstock

—Moi:« Freddy ! Je te le presenterai, il n’est pas méchant tu sais ?!»

—Freddy:« Es-tu sûr de cela ?, car tu ne le connais même pas ! ».

—Moi:« Bon d’accord, tu as raison, mais en fait il me plait, donc ça me fera du bien de le revoir et si je peux avoir quelque chose de bien avec lui je n’hesiterai pas ».

—Lui:« Hmmmmm ».

—Moi:« Comme on a repoussé le barbecue, je l’inviterai comme ça nous apprendrons tous à le connaitre ».

—Lui:« Fanny n’espère pas trop de lui ! Tu l’as bien regardé est ce qu’il ressemble à un mec sérieux ?».

—Moi:« Que moi même d’abord je ressemble une fille sérieuse ? ».

—Freddy:« Ne redis plus ça !».

—Moi:« Ça quoi ? La vérité ? ».

—Freddy:« Fanny tu sais que je t’aime, alors je ne veux pas que ma future épouse se prenne pour une fille moins sérieuse !».

Waouhje suis restée calme pendant un moment , avant de lui demander,

—Moi:« Quoi ?, tu dis que tu m’aimes et que tu veux m’épouser ?».

—Freddy:« Oui Fanny je t’aime, je t’ai aimé le premier jour où j’ai posé mes yeux sur toi. Tu es tout pour moi, mon amour, le socle de ma vie, l’ingrédient secret de ma sauce, mon bonheur, ma guérison, ma vie, mon bijou, mon diamant, personne ne te vaut ma chérie ,tu es inestimable, je t’aime de tout mon cœur ma rose. Qu’en penses-tu de cela ? Veux-tu sortir avec moi ? ».

Waouh c’est compliqué hein. C’est un miracle, Freddy m’aime et veut m’épouser ?. Bon, je l’ai regardé dans les yeux, avant de dire….

À SUIVRE….

Share this: