Histoire d’amour: Fanny la Sénégalaise (partie 25)


maxresdefault

64 / 100

Suite de votre histoire d’amour: Lui:« Cette fois-ci je vais t’emmener au septième ciel, et après ça, tu ne parviendras pas à regarder un autre homme comme tu me regardes ».
—Moi en souriant:« Je suis déjà excitée à l’idée de voir ce moment là arriver
».

PARTIE 25• FANNY LA SÉNÉGALAISE •

—Freddy:« Oh ! Tu verras bien toi-même ».
Je n’ai rien répondu, et comme on était toujours dans la douche, je lui ai dit,
—Moi:« Si nous ne sortons pas vite ici, on aura la peau fripée ».
—Lui:« Ok, attends que je t’apporte une serviette ».
—Moi:« D’accord ».

il est allé me chercher une serviette dans ma valise et est revenu me chercher à la douche, on s’est habillé puis nous sommes allés nous coucher.

—Freddy:« Dors bien ma tigresse ».
—Moi:« Je suis dans tes bras, donc je ne peux que bien dormir ».
—Freddy :« Je t’aime ma Fanny ».
—Moi:« Je t’aime aussi, bonne nuit mon lion ».
—Lui:« Bonne nuit ».
Il m’a embrassé amoureusement, puis on s’est endormi.

Le lendemain je me suis réveillée à 8H, Freddy n’était plus là, j’étais toute seule au lit; apparemment il était au salon. Je me suis levée, je suis allée prendre un bon bain, j’ai porté une petite culotte et un soutien gorge avant d’aller retrouver mon homme au salon.

—Moi:« Coucou ».
Il s’est retourné, il m’a donné un petit câlin, avant de me demander,
—Freddy:« Bébé ça va ? »
—Moi:« Oui oui ».
—Lui:« Je n’ai pas voulu te réveiller ».
—Moi en souriant:« Je sais ».
—Lui:« Bon, aujourd’hui on se repose encore un peu, mais on fera quoi demain ?»

—Moi:« Bah, je ne sais pas, qu’est-ce que toi tu as prévu ? ».
—Lui:« Je voulais qu’on quitte ici vers 10H pour visiter la ville, acheter des trucs, faire quelques folies puis revenir ici vers le soir. Ça te plaît ? Si ça ne te plait pas, tu peux décider autre chose !».
—Moi:« Je suis tout à fait d’accord, on exécutera ton programme ».
—Lui:« Super !. Tu veux nager ? »

—Moi:« Oui, ça fait trop longtemps que je n’ai pas nagé, la mer m’attire beaucoup, j’ai envie d’y aller ».
—Freddy:« Ok, on ira après le déjeuner ».
—Moi:« Génial !».
—Lui:« Au fait, dans deux jours on ira dormir dans une autre chambre hors de la villa ».

—Moi:« Mais Pourquoi ?».
—Freddy en souriant:« Parce qu’on ira faire les trucs de marier ».
—Moi en souriant:« Ah d’accord ».
—Lui:« Comme tu comprends vite, c’est bien ».
—Moi:« Hummm….. Tu as tout prévu, je pensais qu’on venait en vacances !»
—Freddy:« Cela en fait partie !. Je vais te faire crier mon nom ».
—Moi:« J’aimerai bien voir ça mon cher. Si tu m’avais dit qu’on le ferait ici j’aurais apporté des trucs plus sexy ».

—Freddy:« Ne t’inquiète pas, demain on fera du shopping pour que tu aies des trucs trop sexy ».
—Moi:« WaouhJ’ai hâte de te sentir encore en moi, et avoir de nouveau l’orgasme ».
—Lui:« Cette fois-ci je vais t’emmener au septième ciel, et après ça, tu ne parviendras pas à regarder un autre homme comme tu me regardes ».
—Moi en souriant:« Je suis déjà excitée à l’idée de voir ce moment là arriver ».
—Lui:« Hummm… »

Nous avons rigolé et discuté pendant un moment, avant de déjeuner et d’aller voir la télé.
J’étais dans ses bras, et on regardait les films d’amour, avant que je lui dise,
—Moi:« Je suis contente que ta blessure soit rapidement guérie ».
—Freddy:« Ouais ! J’ai eu beaucoup de chance je le reconnais ».

—Moi:« Pour cela il faudrait d’abord que tu évite de bondir sur les gens parce qu’ils me regardent. On s’en fiche qu’ils me regardent, j’avoue que ça ne me ferait pas aussi plaisir qu’une autre fille te regarde, mais je ne sauterais jamais sur elle moi, donc dis-toi juste qu’ils ne feront que regarder ».

A Lire aussi:

—Lui:« Je vais essayer, tu n’as pas tort ».
—Moi:« Hummm… Nous pouvons maintenant aller à la plage ? ».
—Freddy:« Oui, on enfile nos maillots de bain et on y va ».
—Moi:« D’accord ».

Je suis montée en courant, j’ai enfilé un joli petit maillot de bain laissant toutes mes fesses en admiration, j’ai pris une serviette, et puis nous sommes partis. 

 FREDDY : 

Quelques minutes plus tard, nous sommes arrivés à plage, Fanny était tellement sexy et trop belle, elle m’excite vraiment, je l’aime de tout mon cœur.

—Fanny:« Partons plus loin ! L’eau nous arrive qu’aux genoux, viens !».
—Moi:« On n’ira pas trop loin non plus hein !»
—Elle:« Non, on s’arrêtera là où l’eau atteindra ta taille ».
—Moi:« Pourquoi ma taille ? ».

—Fanny:« Parce que tu est plus grand de taille que moi ».
—Moi:« Bon, d’accord ma tigresse ».
—Fanny:« Tu me fais un câlin ? ».
—Moi:« Oui, viens ».

Elle est venue, je l’ai embrassé, et puis je l’ai porté dans mes bras. Je la sentais assez détendue, elle souriait beaucoup, elle était de bonnes humeurs en fait.
On a nagé, on s’est sérieusement amusé; elle était vraiment contente, puis à un moment donné elle s’est tenue par les bouts de ses orteils et m’a embrassé.

—Moi:« C’est la première fois que tu prends l’initiative de m’embrasser comme ça ».
—Fanny en souriant:« La vie réserve parfois des surprises ».
Du coup, je me suis attaché à ses lèvres, ses lèvres étaient délicieuses et appétissantes, puis en pleine embrassade elle m’a dit,
—Elle:« Je t’aime Freddy, tu es mon bébé, tu es à moi, et à moi toute seule ».
Je n’ai rien dit ni ajouté, je me suis juste contentais de l’embrasser.

Quelques minutes plus tard, nous étions toujours en train de nous amuser dans l’eau quand Fanny m’a demandé.
—Elle:« Il est déjà quel heure ? »
—Moi:« Aucune idée, je vois juste que le soleil se couche déjà, tu veux rentrer ?».

—Fanny:« Oui oui, je vais prendre une bonne douche, et puis nous allons dîner ».
—Moi:« Humm… »

Tout à coup on est rentré, elle est allée prendre sa douche, nous avons ensuite dîner avant de dormir. Notre petite journée était magnifique, et nous l’avons fini en bonté.

Le lendemain, je dormais encore quand je l’ai entendu m’appeler.
—Fanny:« Freddy réveille-toi ! Il est déjà 8H, allez débout ! ».
—Moi:« Non… ».
—Elle:« Si, lèves-toi, on a des courses à faire tu te rappelles ? ».
—Moi:« Humm… C’est vrai j’avais oublié ».
—Fanny:« J’ai déjà pris ma douche et je suis déjà habillée aussi, alors vas te laver ! ».

—Moi:« Donne moi encore quarante minutes s’il te plait ».
—Elle:« Non lèves-toi ! Moi je veux visiter la ville ».
—Moi:« Non… !»
—Fanny:« Bon, j’y vais toute seule ».
Elle sortait déjà pour partir quand je lui ai dit en criant,
—Moi:« Hey ! Attends je vais prendre ma douche »
—Fanny:« D’accord, dépêches-toi Freddy ».

Je me suis levé puis je suis allé prendre une bonne douche; elle m’a choisi un jean, un polo blanc et des sandales.

—Moi:« Des sandales ? ».
—Fanny:« Oui oui, on va en ville pour se promener et s’amuser, tu ne vas pas t’habiller comme si tu allais au boulot ou à une réception ».
—Moi:« Vraiment ?»
—Fanny:« Oui… D’ailleurs c’est ça le style américain ».
—Moi en souriant:«« OK, partons alors… ».
Nous sommes sortis pour aller faire nos courses et surtout visiter la ville de Miami. 

FANNY : 

J’ai hâte de visiter encore la ville de Miami. Je suis venue ici il y a longtemps avec mon père, et à cette époque là je devais avoir environ 8ans.

Eh ben, nous sommes sortis et nous avons commencé nos délires dans une boutique de vêtements pour hommes. Dans cette boutique il y a plus de femmes que d’hommes alors qu’on y vend que des articles pour hommes, peut-être font-elles des achats pour leurs cheris, leur pères ou leurs frères, mais bon, on s’en fout.

Comme mon chéri commencera bientôt à travailler, je lui ai proposé d’essayer des smoking, des chemises, des pantalons, des cravates, des chaussures en cuir, des basquets, des ceintures et des mallettes de travail. Après avoir dévalisé cette boutique nous sommes allés dans une librairie de la place, je voulais des romans car je suis une vraie passionnée de la lecture même si j’ai abandonné mes études en deuxième année.

En suite nous sommes allés dans une bijouterie, il y avait de beaux bracelets là-bas, des médaillons et des boucles d’oreilles. Freddy m’a acheté une magnifique médaillon en émeraude, j’ai pris également deux paires de boucles d’oreille en diamant et un bracelet pour lui. Puis nous sommes sortis pour aller entrer cette fois-ci dans une boutique des vêtements pour femmes. Il y avait des tenues de rêve dans cette boutique, des robes, des pantalon sexy, des robes de soirée, que des trucs jolis.

J’ai acheté plein des trucs, et des foulards aussi. J’ai fait quelques essayages, on s’est tellement amusés, parcontre lorsque nous sommes allés dans une mini boutique de sous-vêtements et maquillage, il a catégoriquement refusé de me suivre. Il s’est assis sagement sur un banc en face du magasin, j’ai fait mes achats, surtout de sous-vêtements parce que je ne me maquille pas trop, j’ai juste pris des rouges à lèvres, mascaras et crayons de beauté, avant de sortir.

Quand je suis sortie, j’ai vu Freddy discuter avec une fille grande de taille, assez jolie, et elle portait une mini-jupe. Elle portait une mini-jupe déjà qu’elle n’avait pas des petites fesses, ses fesses étaient grosses et bien rebondies, suis sûre qu’elle portait un string. Elle avait un jolie rouge à lèvres, sur sa tête il y avait des longues mèches noires qui arrivaient jusqu’au dos, un tatouage au bras et elle n’avait pas une poitrine assez énorme.

Je suis allée là ils étaient, j’ai fait un câlin à mon homme, avant de lui dire,
—Moi:« Bébé on y va ? ».
—Freddy: Oui, si tu ad terminé ».
—Moi:« J’ai déjà terminé, donc on y va ».
—Freddy:« D’accord ».
—Elle en souriant:« Salut… ».
Elle parlait le français, mais avec une tonalité portugaise.

À SUIVRE…

Share this: