Spread the love

Je lui ai fait un bisou et suis partie presque en courant; je préférais l’attendre dans la cuisine. Et 10min après, il est venu me retrouver là-bas. ..(Suite de votre histoire d’amour)

PARTIE 42 • FANNY LA SÉNÉGALAISE •
Aussitôt il s’est introduit en moi comme si sa vie en dependait.

—Moi en gemissant:« aaaaah… Iiih… ».

Il faisait les mouvements de va-et-vient rapidement, puis on a glissés du canapé pour se retrouver par terre, et il ne s’est pas arrêté malgré la chutte. Il m’a pénétré avec force, ça faisait du bien mes amis ; c’était exceptionnel.

Ses doigts pressaient ma peau, il m’embrassait, et à un moment donné il s’est arrêté pour me regarder dans les yeux. J’ai eu l’impression de voir quelqu’un d’autre, un homme que je ne connaissais pas, un homme plus mur.

C’est toujours Freddy mais j’ai eu l’impression d’avoir un prince, un guerrier, un chevalier ou je sais pas quoi au dessus de moi.
Il a attrappé mes deux mains et les a bloqué, avant de s’arrêter et saisir mon visage pour l’admirer. Il ne cessait pas de me regarder droit dans les yeux, et moi je n’arrivais pas à baisser les yeux.

—Lui:« (sourire). »
Donc il a juste souri, puis je lui ai demandé :
—Moi:« Quoi ? ».

Il n’a rien repondu, il m’a juste embrassé avant d’accélérer la cadence, mais maintenant un peu plus en douceur. Façon dont je gémissais, on dirait une chèvre qu’on a étranglé.

Je n’arrivais même pas à garder mes yeux correctement ouverts, tellement que c’était bon; je gémissais énormément. Puis quelques minutes plus tard, on a eu comme d’habitude l’extase. Bon, sachez seulement que c’était sexuellement mirobolant.

Après comme toujours, je me suis endormie dans les bras de mon homme, bien collée à lui; donc, mes fesses étaient collées à sa queue.

Le matin du Jour suivant…

—Freddy:« Coucou.. Ça va ?»
—Moi:« Oui ! ».

Il m’entourait de ses bras, il sentait bon, il était torse nu et surtout sexy.

—Moi:« Hummm ! Tu sens bon.. ».
—Lui:« Merci, j’ai déjà pris ma douche, il est à peine midi ».
—Moi:« Eh bein, j’ai beaucoup dormir hein ».
—Lui:« C’est normal, tu t’es endormie à 3heures du matin ».
—Moi en souriant:« Hummmm.. ».

—Lui:« Tu n’as même pas bouger lorsque je t’ai portée ».
—Moi:« Portée pour… On est dans la chambre ? ».
—Lui:« Bein oui. Quand je me suis levé, je t’ai enroulée dans une couverture et je t’ai emmenée ici, car c’est quand même plus confortable que le tapis du salon ».

—Moi:« Oh! Je ne m’en suis pas rendue compte ».
—Lui en souriant:« Tu dormais profondément. Bon, vas prendre ta douche, le petit déjeuner est déjà servi ».
—Moi:« Oui oui d’accord. Tu es allé te laver avant moi pour ne pas te doucher avec moi ?».

—Lui:« Ahahah! Non même pas ».
—Moi:« Aahh je vois. Mais donc je vais vite me laver et on va torchoner en bas ».
—Lui:« Non c’est bon, j’ai déjà tout fait ».
—Moi:« Sérieux ? ».
—Lui:« ouais ».

—Moi:« Tu as tout fait pourquoi ? Mais il fallait me reveiller !».
—Lui:« Mais non, je ne voulais pas te déranger ».
—Moi en souriant:« Eh bein, merci bébé ».
—Lui:« De rien ma tigresse ».

Tout à coup, je suis allée prendre un bon bain; je me suis bien lavée. J’ai porté une jolie petite robe fleurie et les babouches. J’ai fait un jolie chignon sur ma tête et voilà.
Je suis descendue, la table est dressée, un bon petit dejeuné à 13h moins.
Freddy était déjà assis à table, il m’attendais je suppose.

—Moi:« Je suis là bébé ».
—Lui:« Tu es sexy dedans ».
—Moi:« Merci. Hummm! Ça sens bon »
—Lui:« Régale toi ».

On a pris notre petit déjeuner et après on est allés s’asseoir devant la Télé, enfin, la télé était accessoire hein, on ne la regardait pas, on faisait autre chose comme des bisous, des câlins, des chatouilles… Mdrr

—Moi:« Ne mets pas ta main sous ma robe hein !».
—Lui:« Et pourquoi pas ? ».
—Moi:« Non hein! Mais si une personne nous surprend ?»
—Lui:« Je suis chez moi ici, on frappe avant d’entrer ».
—Moi:« Nous sommes au Sénégal ».
—Lui:« Et alors ? ».
—Moi:« Tout le monde ne sait pas toquer ».

Il a commencé à rigolé, puis du coup, une personne a toqué à la porte. Freddy est allé l’ouvrir, et moi je suis restée assise dans le canapé.

—Freddy:« Entres, viens t’asseoir et expliques moi un peu tout ça ».
—….:« Merci DG ».

Ils sont venus dans le salon et je me suis levée.

—Freddy:« bébé je te présente Stephan un collegue de travail, Stephan, Fanny ma femme ».
—Stephan:« Bonjour Fanny ».
Il me saluait en faisant un sourire charmeur, puis je lui ai répondu :
—Moi:« Bonjour ».
—Freddy:« On prends dix petites minutes, il va m’expliquer quelque chose ».
—Moi:« D’accord chéri ».

Je lui ai fait un bisou et suis partie presque en courant; je préférais l’attendre dans la cuisine. Et 10min après, il est venu me retrouver là-bas.

—Moi:« Ah! vous avez terminé »
—Lui:« Ouais ! On fait quoi maintenant ?».
—Moi:« Bein ! Je ne sais pas ».
—Lui:« Pourquoi tu ne sais pas ?».
—Moi: Bah, je ne sais pas encore ».
—Lui en souriant:« humm… ».

Soudain, il m’a fait asseoir sur la table de la cuisine et a posé ses mains sur la table.

A Lire aussi https://bonheur-explosif.com/histoire-damour-amour-sincere-chapitre-3/

—Moi:« Tu sais que je rentre aujourd’hui non ? ».
—Lui en souriant:« Ce n’est pas un problème ».
—Moi:« Ah bon ?! ».
—Lui:« Ouais, je vais te déposer à 20h. Il n’est que 14h 20, on a le temps ».

J’ai juste souri, puis on s’est embrassé; ça devenait de plus en plus qu’un jeu qu’autre chose. Il m’embrassait, mordillait mes joues, depuis quand on fait ça?!. Mdrr

—Moi:« Qui t’a appris ça ?».
—Lui en souriant:« Personne, ça m’amuse ».
—Moi:« Tu es fou ».
—Lui:« Mdrr… Vous venez vivre avec moi quand ?»
—Moi:« C’est ce que tu veux ?».

—Lui:« Bein oui! Ça fait plus d’un an que nous sommes en couple, Ally a 10mois, et pourquoi ne viendriez-vous pas ici ? ».
—Moi:« Humm…».
—Lui:« Humm ? Je n’ai pas envie que vous veniez juste pour rester avec moi pendant les congés, ce qui va me plaire c’est que vous veniez rester pour de bon ».

Du coup, j’ai mis mes bras autour de son cou et j’ai posé ma tête sur son torse, avant de lui dire en souriant :
—Moi:« Je vais en parler à maman ».

—Lui:« D’accord. Je lui en parlerai aussi ».
—Moi:« Mais tu es conscient que ce n’est pas normal. On n’est ni mariés ni fiancés, je ne peux pas quitter la maison de ma mère et venir chez toi !».
—Lui:« Quoi ?»

—Moi:« Épouse-moi, et je t’appartiendrai pour l’éternité ».
—Freddy:« Je vais t’épouser dans toutes les façons, je t’aime Fanny »
—Moi:« Moi aussi je t’aime. j’en parlerai à maman et si elle est d’accord, quand nous viendrons pendant tes congés, nous resterons pour de bon, sauf qu’Ally ira très souvent chez maman ».
—Lui:« D’accord chérie ».

On a passé toute l’après midi ensemble, on a même joué aux jeux vidéo et a 20h, il m’a deposé chez nous. On en a profité en même temps pour parler de notre projet à maman, elle était d’accord pour qu’on vive ensemble, mais elle a eté claire sur ses engagements.

—Maman:« Oui je suis d’accord que vous restiez ensemble uniquement pour ton congé professionnel de deux semaines, mais qu’est-ce que tu comptes vraiment faire de ma fille ? Quand est-ce que vous allez songer d’entrer au mariage ?».

Du coup, Freddy lui a répondu qu’il attend juste d’être assez stable pour me demander en mariage.
Donc quelques jours après, nous avons passé ensemble avec mon petit lion son congé professionnel de deux semaines, c’était magnifique et j’étais vraiment contente mes amis.

À SUIVRE…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating