Histoire d’amour: Fanny La Sénégalaise (Partie 45)

68 / 100

Ce que Nicole m’a dit me tourmente un peu. Je ne séduis plus ? C’est vrai que même quand tu aimes ta femme tu dois lui montrer que tu peux te barrer du jour au lendemain mais bah, Fanny n’a pas besoin de ça. Moi je n’irai nulle part et je ne compte pas la contrarier comme ça. (Suite de l’histoire d’amour)

PARTIE 45 • FANNY LA SÉNÉGALAISE •

FREDDY:

Il y a quelques années que je suis devenu directeur général, l’entreprise se porte à merveille et je suis vraiment content.
Mon patron m’a appelé à son bureau, il veut me présenter un conseiller stratégique de l’entreprise si on peut le dire ainsi. Cette personne travaillera avec moi, mais sous mes ordres d’après monsieur N’diay.

Une fois que je suis arrivé devant la porte de son bureau, j’ai toqué, puis il m’a dit d’entrer. Du coup, j’ai ouvert la porte que j’ai refermé une fois à l’intérieur, je l’ai salué, et puis il m’a invité à m’asseoir.

—Mr N’diay:« Alors comment allez-vous jeune homme ?».
—Moi:« Je vais bien monsieur et vous ?».
—Lui:« Je me porte très bien. Alors madame et votre fils ? ».
—Moi:« Ils vont très bien ».

—Lui en souriant:« J’ignorais que vous étiez en couple, vous êtes entourés de beaucoup de mystères mon garçon ».
—Moi en souriant:« On n’affiche pas les bonnes choses comme ça ».
—Lui:« C’est vrai. Elle est magnifique, protegez là, ne l’exposez pas trop et faites attention à ceux qui s’approchent de vous. Gardez bien votre fils aussi ».

—Moi en souriant:« J’y veillerai ».
—Lui:« C’est magnifique, vos destins sont étroitement liés. Protégez là, elle en a besoin. Ne soyez pas limités dans vos reflexions, regardez plus loin, sachez regarder au delà de ce que vous voyez.

Les yeux sont les portes de l’âme. Ce n’est pas pour rien que vous êtes DG maintenant, votre potentiel est sans nom. Vous êtes ce qu’on appelle un guerrier des temps modernes mon garçon, vous ne savez pas encore ce que vous représentez, mais bon, c’est la vie, et elle nous réserve beaucoup de surprises ».

Je suis resté calme pendant quelques minutes, puis j’étais déjà sur le point de répliquer quand une personne a toqué à la porte.

—Mr N’diay:« Entrez… ».

Tout de suite, la personne est entré, c’était une femme. Et quand je l’ai bien regardé, il s’agissait de Nicole, ma copine d’enfance. ce fut un choc pour moi, qu’est-ce qu’elle fait au Sénégal ? Me suis-je demandé intérieurement.

—Mr N’diay:« DG je te présente Nicole la nouvelle conseillère stratégique de l’entreprise, elle vient à peine de notre entreprise sœur de Comores ».
—Moi:« Enchanté madame Nicole. Moi c’est Freddy Gracia ».

Du coup, elle m’a fixé droit dans les yeux, elle me faisait des beaux yeux, puis elle m’a dit en souriant:
—Nicole:« Tout le plaisir est pour moi monsieur Gracia ».

Du coup, je suis sorti dans le bureau de monsieur N’diay en le laissant avec Nicole. J’étais totalement dépassé, c’était une vraie surprise mes amis, car je ne savais pas qu’un jour Nicole pouvait venir ici au Sénégal.

Bah, dès que je suis arrivé chez moi, la première chose que j’avais faite, c’était d’appeler Karim; mon meilleur ami.

—Moi:« Allô mec ».
—Karim:« Salut Freddy, ça va ? ».
—Moi:« J’ai un problème mon ami ».
—Lui:« Quoi ça ? ».
—Moi:« Nicole est à Dakar ».
—Lui:« Ah bon ?! Mdrr… Elle est enfin venue hein ? Mais où est le problème ?».

A Lire aussi https://bonheur-explosif.com/histoire-damour-fanny-la-senegalaise-partie-43/

—Moi:« Mec, elle est la conseillère stratégique de l’entreprise, donc on est cessé travailler ensemble ».
—Lui:« Tu blagues !!!! ».
—Moi:« Je suis sérieux Karim ».
—Lui:« Mais où est le problème ?».
—Moi:« Mais le problème c’est que je ne sais comment Fanny va gérer tout ça, j’ai peur mon ami ».

—Lui:« Fanny a grandi, elle ne va pas s’attarder sur ça; elle comprendra que c’est juste une coïncidence professionnelle ».
—Moi:« Hummm……. ».
—Karim:« Okay ! Bon à plus hein, ma viande m’appelle ».
—Moi:« Ta viande c’est qui ?»
—Lui:« Cette pute de Latifa, elle pense que je ne comprends pas son jeu ».
—Moi:« C’est-à-dire ? ».

—Lui:« Elle veux tout simplement coucher avec moi à cause de ma fonction professionnelle et mon argent, mais elle ne m’aime pas ».
—Moi:« Es-tu sérieux ?».
—Lui:« Mais ouais. Elle ne sait pas que je suis au courant ».
—Moi en souriant:« Garde ta chose là loin de moi ».

—Lui:« Mdrr… Moi j’aime Safi, et je l’attends pour larguer cette Latifa ».
—Moi:« Je ne pensais pas que tu étais amoureux de Safi ! ».
—Lui:« Elle est jolie, intelligente, elle sera une bonne femme pour moi ».
—Moi:« Si tu joues avec ses sentiments, tu t’attireras les foudres de Fanny. Elle ne te fera pas de cadeau ».

—Karim:« Non, je ne vais pas jouer avec elle. Je connais bien son histoire, donc je ne peux pas la blesser encore ».
—Moi:« Tu es sérieux ?»
—Lui:« Oui je suis sérieux, je ne vais pas jouer avec elle. Son ex couchait avec sa mère, je ne peux pas faire encore pire ».

—Moi:« Okay, en tout cas, formez votre couple. J’ai bien envie de voir ça ».
—Karim:« Safi est folle de moi, et rien qu’en la regardant ça se voit ».
—Moi:« Mdrr. Bon, à plus… ».
Du coup, j’ai raccroché et suis allé me coucher. Demain après le boulot j’irai voir Fanny, et je l’expliquerai clairement toute l’histoire.

Le jour suivant, je me suis réveillé très tôt, je me suis lavé, avant de me diriger au travail. Quand je suis arrivée, touts les employés m’ont salué. Notre entreprise engorge plusieurs demoiselles dans son sein, et j’avoue qu’elles sont canons, mais leurs comportements ne se concordent pas avec leur beauté; elles ont des comportements bizarres.

Certaines se maquillent comme des tableaux d’exposition, ce ne sont pas de petites filles hein, elles ont l’art de séduire, mais moi je suis inséductible. Mdrr

—Secretaire en souriant:« Bonjour monsieur. Comment allez-vous ? ».
—Moi:« Bien merci ».
—Secretaire:« Votre associé vous attend à l’interieur »
—Moi:« Mon associé ?»
—Secretaire:« Mademoiselle Nicole ».

—Moi:« Ah! d’accord, c’est la conseillère stratégique de l’entreprise ».
—Secretaire:« D’accord. Après elle, vous aurez plusieurs documents à signer, des colis à verifier pour vous mettre à jour sur les affaires de l’entreprise, je vous apporterai aussi plusieurs factures et documents pour vous renseigner ».
—Moi:« Eh bein, merci ».
—Secrétaire en souriant:« De rien monsieur ».

Je suis entré dans mon bureau, Nicole était assise sur la chaise des clients.

—Moi:« Hum… ».

Tout à coup, elle s’est retournée lentement me faisant un beau sourire.

—Nicole:« Bonjour DG, comment allez vous ?».
—Moi:« Eeuuhh… »
—Elle en souriant:« Je sais que j’ai beaucoup changé, toi aussi d’ailleurs ».
—Moi:« …….. ».
—Elle:« Dis quelque chose Gracia !».

—Moi:« Comment vas-tu ?».
—Elle:« Je vais bien et toi ?».
—Moi:« Je suis très surpris… ».
—Nicole:« Lorsqu’on m’as proposé de travailler avec toi, je n’ai pas pu refuser. Tu m’as beaucoup manqué tu sais ? Je suis contente d’être là ».
—Moi:« Je suis content de te voir aussi ».

—Elle:« Tu ne me prends pas dans tes bras ?».
—Moi:« beiin… ».
Elle s’est approché et s’est collé à moi, puis elle m’a serré très fort dans ses bras.

Elle a beaucoup changé, avant elle était jolie c’est vrai mais nous étions gamins, aujourd’hui elle est plus soignée, elle a un corps de femme. Je dois avouer que de ce coté là ma personne ne fait pas le poids, Nicole a un corps plus doux au touché, son tailleur dessine sauvagement les courbes de son corps et elle a un de ces fessiers superbes, je ne devrai pas dire ça mais elle ne laisse pas mon organisme indifférent. Je dois juste me maitriser pour ne pas me retrouver dans la merde. Donc je l’ai repoussée doucement et lui ai tendu la main.

—Moi:« Content de travailler avec toi ».
—Nicole en souriant:« Moi de même. Sinon, ça fait tellement longtemps, que deviens tu ?».
—Moi:« Eh bien ça va, je suis là comme tu le vois ».
—Elle:« Tu es tout mignon et sexy Freddy. Mais on dirait que tu as perdu la main coté séduction ».

—Moi:« Je suis en couple, je n’ai pas à tirer sur tout ce qui bouge ».
—Nicole:« Ahahah en couple avec qui ? Elle est sénégalaise ?»
—Moi:« Oui, elle se prenomme Fanny ».
—Elle:« Avant je pensais que je deviendrais ta femme un jour ,mais je vois que tu m’as déjà oublié là ».
—Moi en souriant:« Ouais ».
—Nicole:« Tu l’aime ?».

—Moi:« Biensûr, elle est adorable, tu feras sa connaissance un jour ».
—Elle en souriant:« Ma rivale! »
—Moi:« Ma chérie n’a pas de rivale ».
—Elle en souriant:« Elle t’a rendu faible ».
—Moi:« C’est-à-dire ?».
—Elle:« Tu étais un vrai dragueur, aucune fille ne te resistait mais là, c’est à peine si tu séduis ».
—Moi:« …. ».

—Elle:« Me ne fais pas les gros yeux, je te dis ce que tu es devenu ».
—Moi:« Je n’ai pas besoin de tout ça ».
—Nicole en souriant:« Gracia, je m’attendais à te trouver avec la medaille d’or. Mais non, tu n’as même pas la bronze ».
—Moi:« oulaa… ».
—Elle:« Sois un prédateur, un tireur d’élite, le leopard par excellence ».
—Moi:« ….. ».

—Nicole:« Tu sais quel effet tu me faisais avant ?! Gracia tu me rendais folle mais là, c’est à peine si je me souviens de toi dans ce sens. Tu as perdu ton charme »
—Moi:« Merci Nicole, mais tout ça est bel et bien terminé »
—Nicole:« Je pense que ta chérie est illettrée, parce que ce sont ce genre des filles qui aiment s’emparer totalement de leurs copains. Gracia si tu ne change pas, elle te prendra pour acquis, elle se dira que de toute façon tu lui appartiens ».

—Moi:« N’importe quoi ».
—Elle:« Tu veux tester ?!»
—Moi:« Non… ».
—Elle:« Tu flippe ?».
—Moi:« Même pas, je lui fais confiance ».
—Nicole en souriant:« Krkrkr… Bon, mettons nous au travail. J’arrive à peine, je ne suis pas censée t’emmerder autant ».
—Moi:« Ok, bonne idée ».

—Elle:« Après nous irons boire un verre si tu veux bien ».
—Moi:« Non, je ne pourrais pas »
—Nicole:« Pourquoi Gracia ».
—Moi:« Pour rien, tu n’es plus ma copine ».
—Nicole:« Hmmm…. Okay ».

Nous nous sommes remis au travail et à chaque fois une femme venait nous interrompre, elles voulaient toutes savoir comment ça se passait avec Nicole.

Ce que Nicole m’a dit me tourmente un peu. Je ne séduis plus ? C’est vrai que même quand tu aimes ta femme tu dois lui montrer que tu peux te barrer du jour au lendemain mais bah, Fanny n’a pas besoin de ça. Moi je n’irai nulle part et je ne compte pas la contrarier comme ça.

Nicole a toujours été joueuse, si j’entre dans son jeu, ça n’ira pas pour moi. c’est le genre de femme qui te donne envie de la mettre dans ton lit au moins une fois dans ta vie. Mais elle ne m’intéresse pas, qu’elle dise ce qu’elle veut, mon couple se porte à merveille et Fanny bien qu’elle soit encore un peu brute, mais elle est parfaite. Elle me plait comme ça…

À SUIVRE…

Share this: