75 / 100

Je suis allée dire à l’hôtesse que j’avais rendez-vous avec les occupants de la chambre 606 et elle m’a laissé y aller sans problème.
J’ai pris l’ascenseur et quand je suis arrivée la porte était ouverte. Je l’ai poussé lentement et je suis entrée et…(suite de votre histoire d’amour)

ÉPISODE 48LE DESTIN DE MYRIAM

Oh mon Dieu !!, que faire ? Me suis-je demandée.

Un combat de “ J’y vais ou je n’y vais pas ” se livrait dans ma tête.

Je ne sais pas si je supporterai de surprendre ma femme avec un autre homme une seconde fois. Waouh, je suis maudit ou quoi, pourquoi je tombe toujours sur les mauvaises femmes ?.

Je ne serai pas tranquille si je n’y vais pas, alors je lui laisse une heure. Si elle ne rentre pas jusqu’à 21 heures j’irai à cet hôtel.

Elle n’est pas rentrée donc me voilà devant cet hôtel. J’ai hésité quelques minutes parce que j’ai peur de la trouver avec lui, puis j’ai fini par sortir de ma voiture.

Je suis allée dire à l’hôtesse que j’avais rendez-vous avec les occupants de la chambre 606 et elle m’a laissé y aller sans problème.
J’ai pris l’ascenseur et quand je suis arrivée la porte était ouverte. Je l’ai poussé lentement et je suis entrée.

Elle était là endormie dans le lit avec l’autre, ils étaient nus et enlacés.
Je suis restée plus d’une minute à juste les regarder.

J’espérais au fond de moi que je ne la trouverai pas ici. Il faut croire que je suis né pour être cocu. Je ne savais pas si je devais en rire ou en pleurer. Je n’étais pas en colère contre Myriam ni contre quelqu’un d’autre mais contre moi même.

Je ne sais pas garder une femme. Si elles partent tous voir ailleurs c’est qu’il y a quelque chose qui cloche avec moi.
Que ne lui ai-je pas donné à Myriam, Qu’est-ce que je n’ai pas fait pour elle ?.

Il a fallu qu’il retourne vers lui dès qu’il est revenu, donc j’ai été tout juste sa roue de secours.
Avec Sarah c’était dur mais là c’est juste atroce. J’ai l’impression qu’on est entrain de m’arracher une partie de moi.

Je suis sorti de cette chambre, car je ne voulais pas me donner en spectacle. J’attendrai qu’elle rentre pour régler toute cette histoire. Mais ce qui est sûre est que ce mariage se termine aujourd’hui.

A Lire aussi:

Myriam: 
Il faisait nuit noire quand je me suis réveillée. J’ai eu du mal à visualiser où j’étais. J’ai dû prendre au moins une minute pour me souvenir de l’endroit où je me trouvais.

Oui Nicole, qu’est-ce qu’elle a pu me faire ?.
Je me suis touchée pour voir si j’avais quelque chose mais à part que j’étais nue, je semblais aller bien.
J’ai vérifié si on m’avait touché mais non.
Je n’ai pas été violée cette fois à moins qu’elle ait tout nettoyé. Non je le saurais si on m’avait touché.

J’ai parcouru la chambre des yeux mais j’étais seule. Il n’y avait que moi. A quoi tout ceci rime ?.

Elle ne m’a pas endormi pour me déshabiller et me laisser seule ici. Elle est peut-être sortie un moment. Je ferai mieux de partir d’ici avant qu’elle ne revienne. J’ai enfilé dans la précipitation mes vêtements, puis j’ai ensuite ramassé mes affaires avant de sortir en courant de là.

Pour ne pas la rencontrer j’ai pris les escaliers au lieu de l’ascenseur. J’étais toute essoufflée quand j’ai rejoint ma voiture. J’ai démarré en trombes pour m’éloigner le plus vite possible de cet hôtel.
J’avais le cœur qui battait tellement vite que je conduisais comme une dingue.

J’ai failli heurter une voiture en brulant un feu rouge
-Conducteur : « Eh. Tu te crois au village ou quoi ?. C’est comme ça que vous faites jusqu’à tuer les enfants d’autrui »
Je me suis excusée avant de repartir.

J’étais en panique comme si on me poursuivait pour me tuer. J’ai réussi quand même à arriver chez moi saine et sauve.
J’ai pu me calmer qu’après avoir garé ma voiture dans le garage. La voiture de mon mari était là.

Erick, oh mon Dieu il doit s’inquiéter.
Il est plus de 22 heures quand même. Je n’arrive pas à comprendre comment j’ai pu recevoir un message de lui pour me retrouver avec Nicole dans cette chambre.
Je ne me suis pas trompé puisque j’ai bien montré le message à lice.

Etaient-ils ensemble ?. Je n’arrive pas à comprendre. Que me voulait Nicole ?.

N’arrivant pas à trouver des réponses à mes questions je suis descendue de ma voiture pour entrer dans ma maison. Peut-être que mon mari pourra m’éclairer.
D’ailleurs il était allongé sur le canapé quand je suis entrée. Il avait l’air ailleurs.

-Moi :« Bébé tu ne devineras jamais ce qui m’est arrivé aujourd’hui. J’en tremble encore »
Il a levé les yeux un moment sur moi avant de les tourner ailleurs
-Moi :« J’ai reçu un message venant de toi me donnant rendez-vous dans un hôtel. J’y suis allée comme convenu et je suis tombée sur Nicole au lieu de toi.

Elle m’a endormi et quand je me suis réveillée j’étais toute seule. J’ai eu la peur de ma vie. Comment se fait-il qu’elle sache ? »
Il sait lever quand j’ai fini de parler pour me toiser.
-Erick :« C’est ce que tu as trouvé pour justifier ton absence. J’aurais cru que tu trouverais mieux ».

Qu’est-ce qu’il raconte ? Me suis-je interrogée intérieurement.
-Moi :« Je viens de m’enfuir. Dieu seul sait ce qu’elle aurait pu me faire. J’ai eu très peur ».

J’ai voulu le prendre dans mes bras mais il m’a repoussé. .
Waouh !, que se passe-t-il ?.

-Erick:« Ne me touche pas. Parce que ta sœur t’a fait du mal toute ta vie, alors tu l’utilises pour cacher ta liaison avec ton amant ».
-Moi :« Mais de quoi tu parles chéri ? »
-Erick :« Je sais où tu étais Myriam et tous ce que tu fais quand je ne suis pas là.

Pourquoi Myriam ?; Pourquoi ?; Qu’est-ce que cet homme a de plus que moi ?. J’ai tout fait pour te rendre heureuse. Je t’ai donné tout l’amour dont j’étais capable alors pourquoi m’as-tu fait ça ? ».
-Moi :« Tu me fais peur Erick. Je ne comprends pas ce que tu me racontes. De quel homme parles-tu ?. Qu’ai-je pu te faire ? »

-Érick:« Ne joue pas à l’idiote avec moi. Je t’ai vu nue dans cette chambre d’hôtel avec ton salopard d’ex. Quand je pense que tu m’as juré n’aimer que moi alors que tu couches avec cet enfoiré derrière mon dos, j’ai envie de me tuer ».

Mais, je ne couche pas avec Junior.
Il faut déjà que je le voie pour ça.
Que quelqu’un me dise ce que cette histoire signifie

-Moi :« Erick , j’étais seule dans cette chambre je viens de te le dire. La seule personne que j’y ai vu c’est Nicole. Je n’ai pas revu Junior depuis la dernière fois. J’ai même supprimé son numéro de mon téléphone »
-Erick :« Arrête de mentir !. Je t’ai vu dans ce lit avec lui de mes propres yeux et vous étiez endormis dans les bras l’un de l’autre. Il n’y avait pas de Nicole ni personne d’autre. Tu étais seule avec cet homme »

-Moi :« Non. Ça doit être un coup monté. Je te jure que je te dis la vérité. Et puis si je suis allée dans cet hôtel c’est parce que j’ai reçu un message de toi me disant de te retrouver à cet hôtel »
-Erick:« Je ne t’ai jamais envoyé de message »
-Moi :« Si Erick, je vais te le montrer. Je l’ai conservé heureusement ».

J’ai rallumé mon téléphone puis je l’ai parcouru à la recherche du message mais il avait disparu.

A la place j’avais un autre message similaire avec comme émetteur Junior. Il disait:
– message :« Rejoins moi à 18h à l’hôtel. Je t’attendrai dans la chambre 606. Je te ferai passer une soirée inoubliable. A toute à l’heure bébé »
Oh mon Dieu !, c’est quoi ce délire ?.

-Erick :« Alors ce message ? »
-Moi :« Il a disparu. Je te jure que je dis la vérité. Il venait de toi, pas de Junior.

lice l’a vu ,elle peut te le confirmer. Appelle la »
-Erick :« Pour lui dire quoi, que je viens vérifier auprès d’elle si ma femme me trompe avec son ex. Ne me prends pas pour un imbécile. Admets que tu es prise et on ira plus vite. Alice est ton amie donc elle peut mentir pour te sauver ».

-Moi :« Non, Alice n’est pas comme ça ».
-Erick :« Je m’en fous Myriam. J’aurais dû le voir venir.
Quelle femme part rejoindre son ex quand elle a des problèmes avec son mari ?.
Sarah encore il y avait les kilomètres entre nous donc je peux lui trouver une excuse mais toi, je n’aurais jamais cru que tu puisses me tromper. Toi et moi c’est terminé.

Je te répudie, tu peux prendre tes affaires et t’en aller »
-Moi : Non. Noooooon Erick , je t’en prie non. Il faut que tu me crois. Tu dois me croire chéri. Je ne veux pas que tu me quittes. Je t’aime Erick ».
-Erick :« Ne m’insulte pas Myriam. Celui que tu aimes c’est ton amant, pas moi. Vas-t-en s’il te plait. Je te respecte malgré tout et je ne veux pas te dire quelque chose qui pourrait te faire du mal alors sors d’ici ».

Non tout sauf ça. Je deviendrai quoi si je perds Erick?.
Je n’imagine même pas ce que ça va être de vivre sans lui.

Pourquoi moi ?. Pourquoi faut-il toujours qu’on me gâche mon bonheur ?. Qu’ai-je pu faire de si horrible pour mériter tout ça ?.

Je me suis mis à genoux au sol pour le supplier. Il ne peut pas mettre fin à notre histoire aussi facilement
-Moi :« Ne me laisse pas Erick. Ne me laisse pas. Je ne peux pas vivre sans toi ».

-Erick :« Je ne pardonne pas l’adultère Myriam ,alors vas t’en. Je ne peux pas vivre avec toi sachant que tu as couché avec un autre. C’est au dessus de mes forces. Tu peux prendre le temps qu’il te faudra pour rassembler tes affaires mais évite de le faire quand je suis là ».

Il est sorti de la maison et m’a laissé là toute seule. Mon mari vient de me répudier. J’ai perdu Erick alors que je n’ai rien fait.

Il était la seule personne que j’avais et on vient de me l’enlever. Je vais devenir quoi ?.
Je sais qu’Erick ne voudra rien comprendre.

Comment le pourrais-t-il alors que moi même je ne comprends pas. Comment ce message a pu être modifié et qui l’a envoyé ?.
J’ai pleuré jusqu’à m’endormir là, sur le sol.

Quand je me suis réveillée le lendemain j’étais dans la chambre. C’est sûrement Erick qui m’a amené là.

Comment vais-je réussir à vivre sans mon mari, sans le toucher, sans lui parler ?.
Il m’a dit avoir vu Junior, alors Junior peut lui prouver que tout ceci est faux. Il faut que j’essaie de le convaincre. Après tout je n’ai plus rien à perdre.

Je me suis nettoyée le visage et je suis partie. Je n’ai même pas pris de douche.
Me laver pour qui?. Mon mari vient de mettre fin à notre mariage alors ça sert à rien.

Junior habitait au même endroit donc je n’ai pas eu à le chercher.

J’ai enchainé les sonneries à sa porte et il a ouvert.
-Junior :« Hé salut »
Je l’ai giflé de toutes mes forces, tellement fort que j’ai eu mal au poignet.
-Moi :« Tu as dit quoi à mon mari hein salopard. Tu as fichu mon mariage en l’air. Qu’est-ce que tu as fait ,dis le moi »

J’ai continué à le frapper et à un moment il a bloqué mes mains
-Moi :« Lâche moi ».
-Junior :« Je te lâcherai si tu te calmes ».
-Moi en pleurant:« Pourquoi Junior ?. Pourquoi gâches-tu ma vie de la sorte ?. Qu’est-ce que je t’ai fait ? »
-Junior: « Tu ne m’as rien fait et je ne gâche pas ta vie. Je ne sais même pas de quoi tu parles »

-Moi :« Mon mari m’a dit nous avoir vu dans cet hôtel. Il t’a vu. Que faisais-tu là Junior ?. C’est toi qui as organisé tout ça, n’est-ce pas ?. Tu n’es qu’un salopard, de la pire espèce même ».
-Junior: « Je n’ai rien organisé du tout. C’est toi qui m’as envoyé un message pour me dire que tu m’aimes toujours et que tu veux qu’on réessaye. Je t’ai donné rendez-vous là-bas.

J’ai attendu ta réponse mais elle n’est pas arrivé donc je suis allée t’y attendre et tu es venue finalement. Tu ne te souviens pas ?.
Je ne savais même pas que ton mari est venu »
-Moi :« Tu mens. Comment aurais-je pu t’envoyer un message alors que je n’ai même plus ton numéro ?».

-Junior :« Pourtant si. Je vais te le montrer ».
Il m’a lâché avant d’aller chercher son téléphone.
Il m’a montré le message et il venait de moi.
En tout cas il y avait mon numéro dessus. Il m’a même montré dans sa boite d’envoi le message que j’avais reçu d’Erick hier.

Je suis dans un cauchemar là. Ce n’est pas possible ça.
-Junior :« Je ne ferai jamais rien qui puisse te porter préjudices Myriam parce que je t’aime. Je veux que tu sois heureuse même si ce n’est pas avec moi. Je n’ai pas appelé ton mari.

Je ne sais pas comment il a su que tu m’avais donné rendez-vous là-bas »
-Moi :« Nicole. Tu as vu Nicole en arrivant ? »
-Junior: « Non. Il n’y avait personne d’autre que toi ».

Je vais devenir folle sniff. Qui me veut tant de mal pour mettre en œuvre tout ceci ?.

Comment des messages apparaissent et disparaissent des téléphones de cette manière ?.

-Junior: « Viens t’assoir. Je vais t’offrir un verre d’eau »
-Moi :« Ne me touche pas toi. As-tu couché avec moi hier ? »
-Junior :« Oui. On a couché ensemble parce que tu le voulais »
-Moi : « Tu m’as violé. J’étais inconsciente donc je n’ai pas pu couché avec toi. Comment as-tu pu profiter de moi de la sorte ?. Alice avait raison sur toi. Tu es mauvais »

-Junior :« Tu étais bien réveillée Myriam. Tu es sûre que ça va. J’ai l’impression que tu délires là. Viens t’asseoir un moment »
-Moi :« Je t’ai dit de ne pas me toucher. Ne m’approche plus, plus jamais »
-Junior :« Myriam attend »

Mais j’étais déjà sortie.
J’ai erré dans les rues d’Abidjan pendant des heures ne sachant que faire.

Je suis sûre d’avoir bien vu Nicole dans cette chambre. Je ne l’ai pas rêvé. Elle était bien là et elle m’a drogué ou je ne sais quoi mais elle était bien là. Elle m’a même parlé.

J’ai fini par me diriger chez Alice.
Elle n’était pas couchée pour une fois. Elle était même entrain de cuisiner.
-Moi :« Le message que je t’ai montré hier venait bien d’Erick ? ».

Elle a sursauté
-lice :« Oh punaise tu m’as fait peur Myriam. Depuis quand tu es là ?. Et c’est quoi cette tête de zombie là ?. Tu viens d’où comme ça. Tu n’as pas de miroir chez toi ?».

-Moi :« Répond moi s’il te plait »
-Alice :« Oui c’était bien de lui. Pourquoi cette question ?. C’est toi même qui me l’a montré n’est-ce pas ? »

-Moi :« Merci. J’y vais »
-Alice :« Eh attends qu’est-ce qui se passe ? »
-Moi :« Je ne suis plus mariée »
-Alice: « Quoi ?. C’est une blague ? »
-Moi :« »

-Alice :« N’est-ce pas ? »
-Moi :« Non. Erick m’a répudié sniff»
-Alice: « Myriam! Qu’as-tu fait cette fois ci ?. Je t’avais dit… »
-Moi :« Je n’ai rien fait .. Tout ça me dépasse.
J’étais juste venu vérifier si je ne suis pas folle par hasard. Je vais partir maintenant »

-Alice :« Tu vas où comme ça ?. Viens me parler ».
-Moi :«Non j’ai besoin d’être seule. Je te demande pardon »
-lice :« Myriam. Myriam reviens »
Elle criait mon prénom mais je ne voulais pas rester.

Jamais je ne pourrai prouver quoique ce soit. Je ne peux pas rester au même endroit que Erick. Il faut que je m’en aille.

Je suis retournée chez moi, enfin chez mon ex-mari. J’ai fait une valise de vêtements et d’autres choses nécessaires.
J’ai fourré dans mon sac tous mes papiers. Le reste je l’achèterai après. J’ai mis tout ça dans un taxi que j’ai fait appeler et je suis partie de la maison.

Je me suis arrêtée devant une agence de voyages.
J’ai pris un billet d’avion aller simple. Quelques heures après je me suis envolée pour une destination nouvelle.

À SUIVRE…

Share this:

Laisser un commentaire