69 / 100

Comme une apparition, Nicole rencontre dans sa randonnée, la sublime Myriam. Celle là-même qui avait fait croire à beaucoup qu’elle était morte. Une réincarnation, une apparition, un spectre? Myriam est bien vivante, en chair et en os. C’est ce que nous allons découvrir de cet 11 ème épisode de votre histoire d’amour: le destin de Myriam.

Je suis arrivée chez moi avec le sourire aux lèvres. 
Comme d’habitude je suis tombé sur ma mère; elle était allongée sur le canapé dans le salon, vêtue de son grand boubou, concentrer devant la télévision au lieu de reprendre son boulot. 

Après c’est à moi qu’on demande d’aller travailler. Vraiment il y a injustice dans cette maison. Attends je vais faire monter un peu sa tension
-Moi :« Tu es là maman »
-maman:« Comme tu vois. Tu viens d’où comme ça ?»
-Moi : « D’entre les morts »

-Maman: « Ça commence à bien faire. Je suis ta mère Nicole et j’exige que tu me respectes , alors arrête de me profiter à cause de mes erreurs »
-Moi :« Relaxe maman; ce n’est pas ce que tu crois. tu ne devineras jamais la personne que j’aie vu aujourd’hui, en chair et en os »
-Maman:« Qui ça ?»
-Moi :« La seule et unique Myriam Aissatou Touré fille de son papa »
-Maman: «Humm, Nicole parle de ce dont tu es sûre. Comment peux-tu voir quelqu’une qui est morte ?»

-Moi :« C’est ce qu’elle nous a fait croire mais crois-moi ,elle est bien vivante. Je l’ai vu de mes deux yeux ».
Elle s’est levé et s’est assise la main sur la bouche. Elle ne s’attendait pas à ça et moi sûrement pas.
Car il s’est fait qu’un jour, un jeune homme est venu nous annoncer que Myriam faisait partie des naufragés du bateau et qu’ils ont cherché son corps en vain . 

Mon père lui avait dit qu’on la connait mais on ne se déplacera pas parce qu’elle ne fait plus parti de cette famille. 
Il lui a dit encore que même si son corps est retrouvé,qu’on l’enterre en même temps que les autres. 
J’en étais ravie car je me suis dit qu’elle ne reviendra pas et que Papa ne saurait jamais la vérité sur toute l’histoire. 

A Lire aussi:

https://bonheur-explosif.com/histoire-damour-le-destin-de-myriam-episode-10-2/

Je me suis toujours demandée ce qu’elle faisait sur ce bateau. 
Bref Myriam s’est faite passée pour morte , vu qu’elle est bien en vie
-Maman:« Tu es certaine que c’est elle. C’est peut-être juste une fille qui lui ressemble »
-Moi :« Crois-moi maman c’est bien Myriam. Elle a changé physiquement , mais je la reconnaîtrai même enduite de bout. Je connais même sa nouvelle demeure »

-Maman: «oh Mon Dieu. Si une autre personne m’avait dit que cette enfant est toujours en vie, je ne le croirai pas. Comment tu l’as retrouvé ?»
-Moi :« Figure-toi que Junior me trompait avec elle et m’a quitté pour elle. C’est en suivant ce dernier que je l’ai vu. Au début je ne l’ai pas reconnu mais c’est quand on m’a dit son prénom que tout m’est revenu »
-Maman: « Je t’avais dit de laisser ce Junior mais tu n’as pas voulu m’écouter.

Je te conseille de n’en rien dire à ton père et de laisser Myriam là où elle était pendant ces cinq dernières années ».
-Moi : « Ha mais il faut que je me venge maman. Encore une fois elle m’a pris quelque chose qui me tenait à cœur, je ne peux pas laisser passer »
-Maman :« Humm Nicole trop de choses se sont passées. Tu as gâché sa vie alors ne la forces pas à te détruire.

Laisse cette fille tranquille; tu ne sais pas ce qu’elle a gardé dans son cœur toutes ses années. Elle doit nous haïr de plus profond de son âme alors de grâce évite-là »
-Moi :« Je la laisserai une fois lui avoir fait payer. Et puis t’inquiètes pas papa n’en saura rien »

… : « Qu’est-ce que je ne saurai pas ? »
On s’est retournée instantanément ma mère et moi pour tomber sur mon père. 
Waouh , nous allons lui dire quoi maintenant.

-Maman :« Que ta fille veut utiliser la voie facile pour trouver du boulot »
Vous voyez comment ma mère sait mentir. 
C’est comme ça depuis que la mère de Myriam a fait son entrée dans notre maison. Elle n’arrête pas de mentir parce qu’avec tous ce qu’elle cache là , elle n’a vraiment pas le choix

-Papa :« J’espère que ce n’est pas ce que je crois »
-Moi :« Mais non papa toi aussi. Je voulais juste distribuer quelques billets par ci et par là pour accélérer les choses »
-Papa :« Je t’ai dit de chercher du boulot , pas de corrompre les gens. Allez dehors ».
J’ai pris mon sac et je suis sortie du salon. 
Je me suis dirigée vers ma chambre pour raisonner sur la façon que je ferai pour que Junior quitte Myriam comme il m’a quitté.

A Lire aussi:

Une semaine plus tard, lice se disais : 
Ça fait une semaine qu’il y a la guerre froide entre Myriam et moi. 
Depuis l’histoire où elle m’a reproché d’avoir voulu que sa relation avec Monsieur Jolies lèvres trompeur et menteur, je lui en veux terriblement. En plus de ça madame a osé l’impardonnable, donner mon numéro à cet imbécile dénommée Jordan.

Je lui avais pourtant dis que je ne voulais pas avoir à faire avec lui, mais elle ne m’a pas écouté. On se parle que pour le nécessaire c’est-à-dire le boulot, la voiture enfin les trucs impersonnels. Ça me pèse un peu surtout qu’elle est trop triste en ce moment. 
Elle fait semblant d’être heureuse quand je suis dans les parages mais je la connais trop bien. J’aurais voulu la réconforter mais madame fait la fière. 
Cette tristesse c’est que je voulais lui éviter en lui disant de faire attention à Junior , mais non seulement elle ne m’a pas écouté, elle me rejette la faute dessus.

Aujourd’hui je ne suis pas allée à la boutique parce que ma petite fille a de la fièvre, donc on s’est pas encore vu avec Myriam aujourd’hui.

Donc je disais qu’elle a filé mon numéro à Jordan qui n’arrête pas de m’harceler. 
Il m’envoie quatre messages par jour, un au réveil pour me dire bonjour et me souhaiter une bonne journée, un second à midi pour me souhaiter un bon appétit en ajoutant qu’il aurait aimé goûter à mes lèvres ( Il rêve lui), un troisième en fin d’après-midi pour me souhaiter une bonne soirée, soirée qu’il rêve de partager avec moi depuis qu’il m’a vu ( sale con) et enfin un dernier pour me souhaiter bonne nuit et me dire que bientôt je partagerai toutes ces nuits avec lui. Mdrrr, j’avais envie de lui répondre d’aller se faire voir mais je n’ai rien fait. 

Non mais vraiment cet homme est un idiot. 
Ça m’énervait au début donc je lui ai dit d’arrêter. Il ne m’a répondu :« Jamais. Si ça te déplaît autant eh bien , il te reste à bloquer mon numéro ». Bizarrement je ne l’ai pas fait donc j’ai continuais de les recevoir. 
Je n’y répondais pas ,mais il a continué à les envoyer, et maintenant ça me plait de les lire et je les attends avec impatience. 
Hier nuit il m’a envoyé un de ces messages très… humm comment dire sexuel. 

Juste le lire a fait réagir mon corps entier et m’a mis dans un tel état. 
J’étais vraiment excitée, je n’ai pas pu refermer l’œil tout le reste de la nuit.
Et aujourd’hui le monsieur ne m’a envoyé rien du tout ni le matin ni au déjeuner ni maintenant qu’il est 17 heures. 
J’attends juste le soir et s’il n’y a rien je l’étrangle. 
Je ne veux pas croire déjà qu’il me plait ou quoique ce soit d’autre; mais pour moi quand on commence une chose , on s’y tient.

J’étais dans cet état d’esprit quand Myriam a ouvert la porte. Elle est venue embrasser la petite Myriam qui était à côté de moi avant de murmurer un petit salut pour moi. Je lui ai répondu de la même manière. Elle voulait partir, puis elle est restée finalement
-Myriam :« Tu ne crois pas qu’il est temps de mettre fin à cette ambiance pesante entre nous »

-Moi :« Et à qui la faute ?»
-Myriam: « Je sais que j’ai été un peu injuste avec toi …»
-Moi :« Un peu ? »
-Myriam :« D’accord très injuste ,mais j’étais énervée et tu étais là. Je suis désolée »
-Moi :« C’est facile d’être désolée. Je n’ai jamais voulu que ça ne marche pas entre vous deux. La seule chose que je ne voulais pas c’est que tu sois dans l’état où tu es actuellement »

-Myriam:« Je sais tout ça mais comme je t’ai dit, je l’ai dit sur le coup de l’énervement, donc je ne le pensais pas vraiment »
-Moi :« Pourquoi tu as attendu une semaine pour venir t’excuser ?»
-Myriam:« Parce que je n’aime pas demander pardon »
-Moi :« jeune fille il fallait apprendre parce que quand on fait du tort aux autres, on est dans l’obligation de s’excuser »
-Myriam:« Bien je m’excuse »

-Moi :« Je te pardonne mais il n’y a pas que ça »
-Myriam:« Qu’ai-je encore fait ? »
-Moi :« Qui a donné mon numéro à ce Jordan ?»
-Myriam: « Moi je l’avoue ».
-Moi :”« Tu vois, tu crées palabre à chaque fois. Je t’ai bien dit que je ne voulais rien à voir avec lui »

-Myriam:« Je sais mais il a trop insisté et puis il a été tellement gentil avec moi ces jours-ci que je n’ai pu résister »
-Moi :« Donc toi quand quelqu’un est gentil avec toi c’est moi que tu donnes comme récompense ?»
-Myriam:« Mdr mais non là c’était spécial »
-Moi :« Humm, je suis victime d’harcèlement depuis une semaine sauf aujourd’hui »
-Myriam: « Ah bon ?; Raconte »
Je lui ai parlé des messages que m’envoie l’autre là.

-Myriam:« Oh mais c’est qu’il est trop mignon ce Jordan »
-Moi :« Moi je ne trouve pas ça mignon du tout. Ça m’agace plutôt sauf qu’aujourd’hui il ne m’a rien envoyé du tout et je me demande pourquoi »
-Myriam: « Ah tu commences à t’attacher à lui »
-Moi :« Mais pas du tout ».

-Myriam:« Alors tu devrais être contente qu’il arrête »
-Moi :« C’est juste que quand on commence un truc il faut le terminer »
-Myriam:« Admets que ça te fait plaisir de recevoir ces messages. Que tu le veuilles ou non Jordan est entrain de faire peu à peu la montagne de glace qui te sers de cœur »
-Moi :« ET après ça je dois te pardonner. Tu es mauvaise. J’ai un cœur comme tout le monde »

-Myriam: « Si tu le dis. En tout cas il est sur la bonne voie pour te rendre folle amoureuse de lui »
-Moi :« Tu délires et lui aussi. 
En parlant d’amour comment tu vas ?
-Myriam:« Oh ça peut aller. Je gère t’inquiètes »
-Moi :«Pour quelqu’un qui gère, tu m’as l’air assez triste »
-Myriam:« Il me manque, c’est horrible »
-Moi :« Je ne suis pas fan de lui mais si tu l’aimes à ce point alors essaye de pardonner »

-Myriam: «lice il m’a menti droit dans les yeux . Une relation qui commence par le mensonge a quel avenir ?. Et puis même si je lui pardonne je ne crois pas que c’est bien de sortir avec lui »
-Moi :« Pourquoi ?, Parce que la peste qui te sert de sœur était avec lui. Vraiment Myriam tu déconnes. Tu as oublié toutes les misères qu’elle t’a faites. Ecoutes je n’apprécie pas forcément Junior mais si c’est celui qu’il faut pour que tu sois heureuse , alors ne le laisse pas partir à cause d’une moins que rien.

Si vous vous séparez à cause de ses mensonges ,là je te comprends ,mais le faire parce que cette sorcière de Nicole était avec lui ,ce n’est pas concevable ».
-Myriam :« Tu crois »
-Moi :« Hum hum. Je préfère te voir avec Junior plutôt que d’être malheureuse comme si tu as tous les maux du monde à supporter »
-Myriam:« Tu m’étonnes dès fois »
-Moi :« Ne crois-pas que parce que je te dis d’aller le voir que je suis fan de lui »

-Myriam:« Le contraire m’aurait étonné. Bon je vais me doucher. Je suis ravie qu’on se soit rabibochées »
-Moi :« Si tu veux que je te pardonne vraiment tu m’invites à manger une bonne grillade. J’ai envie de viande aujourd’hui »
-Myriam:« Tu es trop gourmande mais c’est d’accord. Ça me changera les idées »

-Moi :« Et s’il te plait décroche quand il t’appelle. J’en ai marre de la sonnerie du téléphone. Ça ne m’étonne pas qu’ils soient amis lui et Jordan, tous les deux des harceleurs »
-Myriam:« Mdr Prépare-toi avant que je finisse de me doucher »
-Moi :« Bien chef » puis elle s’est allée.
J’ai regardé une nouvelle fois mon téléphone à la recherche d’un message mais rien. Je l’ai jeté furieusement sur le canapé. Qu’il m’envoie un message demain et il verra, sale con tchipp.

De l’autre côté Junior se disait aussi : 
J’ai dû appeler mon ma rose des millions de fois mais elle ne décroche pas. 
Le pire c’est que je sais qu’elle les voit puisque dès fois au lieu de laisser sonner jusqu’à la fin elle raccroche carrément. 
Je me suis même permis de tenter l’improviste chez elle mais madame m’a déclaré persona non grata. 

A Lire aussi:

J’ai usé de toutes les ruses mais leur concierge n’a rien voulu attendre. Il me répondait à chaque fois « Mademoiselle Myriam a donné comme ordre de ne pas vous laissez entrer alors quoique vous disiez vous n’entrerez pas dans cette immeuble ». 
Je me suis finalement résignée à rentrer chez moi. Une semaine que je n’ai pas vu ma belle. Ça me rend fou, elle me rend fou. Je lui laisse le weekend. Si elle ne se manifeste pas d’ici là je le kidnapperai qu’elle le veuille ou non. 
Je ne l’appelle plus, j’en ai marre de me faire ignorer.

C’est les coups frappés à la porte qui me tirèrent de mes pensées. Je suis allée ouvrir; c’était Jordan.

-Jordan :« Le grand Junior Koné »
On s’est salué, puis je lui laissé entrer
-Jordan :« Ta maison sent le renfermé. Combien de temps tu n’es pas sorti d’ici ?»
-Moi :« J’ai pris mes congés , et eh ben je reste ici »
-Jordan:« La femme a le pouvoir ou quoi. Toi le fêtard tu restes à la maison. Non je dirai même Myriam a le pouvoir »
-Moi :« Rien à voir avec elle. Je voulais passer une semaine tranquille »
-Jordan :« J’espère que tu as bien profité parce que ce soir on va faire la fête »

-Moi :« Non mec Vas-y seul. Moi je ne sors pas »
-Jordan:« Mais je te demande pas ton avis. On y va point final. Jordan a envie de s’éclater »
-Moi :« C’est dû à quoi ?»
-Jordan:« Il faut que je fête ma victoire sur lice »
-Moi :« Qui ? La Alice de Myriam »
-Jordan:« Elle-même »

-Moi :« Elle a accepté de se mettre avec toi ?»
-Jordan: « Ce serait trop beau mais bientôt. Non c’est juste que ces temps-ci je prends un malin plaisir à la torturer. Je vais la séduire en toute douceur. Si tout se passe comme je l’espère elle me tombera dans mes bras »
-Moi :« Je ne demande qu’à voir. Profites-en pour la radoucir un peu avant que je la tape ici »

-Jordan:« Ne touche pas à ma femme toi. Et Myriam ?»
-Moi :« Elle m’a mis en banc de touche. Que dis-je ? Exclu même. Depuis l’autre jour, je ne l’ai lis vu ni entendu »
-Jordan :« Je lui ai parlé »
-Moi :« Ah bon ? »
-Jordan:« Oui.’, elle t’en veut mais laisse-lui un peu de temps. Elle reviendra quand elle sera prête »
-Moi :« Je trouve qu’elle en prend trop de temps »
-Jordan:« Que veux-tu ? C’est ça les femmes. Elles aiment nous torturer et nous faire languir ».

-Moi :« Je confirme mais j’en ai assez »
-Jordan:« Patience mec . Bon va te doucher et je t’amène dans un bon restau grillade »
-Moi :« Tu aimes trop manger; change un peu »
-Jordan:« Je changerai quand je ne trouverai plus des nourritures. Bon Vas-y; tu as 30 minutes »

Je suis allée me préparer même si je n’ai pas trop envie de sortir. Au moins ça me changera les idées.
J’aime Myriam de tout mon coeur ,mais elle commence à m’énerver avec ses caprices.
Pourquoi des femmes sont capricieusesme suis-je interrogé.

À SUIVRE…

Share this:

Laisser un commentaire