Spread the love

L’aventure se poursuit avec Myriam dans ce septième épisode de votre histoire. Dans cet épisode l’actrice principale va retrouver Junior. Le message que son lui envoie au vu du jeune homme en dit long sur ses sentiments…Lisez et la suite et partager avec vos amis.

Waouh ,je rêve ou quoi; Junior a bien dit qu’il attendait mon appel. 
Je m’emballe peut-être par rapport à sa phrase mais bon j’espère que c’est ce que je crois. 
Je rêvais de le revoir toute la semaine et c’est enfin arrivé. J’étais vraiment contente de le revoir.

Dans l’instant qui a suivi, j’ai eu des frissons qui me parcouraient tout le corps; Révéla la chaleur qui m’a envahi quand je l’ai vu pour la première fois.

-Junior:« Tu as froid ?»
-Moi : « Non ça va »
-Junior: « Pourtant tu trembles »
Oh je ne me suis même pas rendue compte. 
J’ai regardé mes mains, effectivement je tremblais.
Waouh ! , cet homme doit me tuer

-Junior : « tu as peur de moi ? »
J’ai senti mon cœur accéléré quand il m’a posait sa question. 
Waouh !, que peux-je répondre à ça ?
Soit je lui dis oui, et si ce n’est pas réciproque je me prends un râteau ou soit je lui dis non il se vexe et disparait une nouvelle fois
-Moi : « Pourquoi me ferais tu peur ?»
-Junior : « Je suis sûr que c’est à cause de moi que tu trembles. Sais-tu pourquoi j’en suis sûr »
-Moi :« Non dis-moi »
-Junior : « lèves ta tête stp »
Je ne voulais pas le regarder , car j’avais honte.
Il m’a retourné doucement et on s’est retrouvé face à face. 
Il m’a balancé au rythme de la musique; mon regard s’est accroché au sien pour ne plus se détacher. Il m’a souris.
-Junior :« Parce que j’ai vu comment tu me regardais la dernière fois. J’avais l’impression que tu allais me sauter dessus »
-Moi : « Mdr. Je te trouve séduisant, je ne vais pas mentir ,mais loin de moi l’idée de te sauter dessus »
-Junior :« Humm pourtant tu continues toujours à me regarder de la même façon »
-Moi : « Tu cherches à me mettre mal à l’aise hein ! »
-Lui :« pas du tout; je veux juste savoir si j’ai été le seul à revoir ton joli visage. Toute la semaine je suis resté à me demander pourquoi tu ne m’as pas appelé alors que j’étais quasi certain que l’attirance est réciproque , puis de me dire pour quelle raison une belle femme comme toi s’intéresserait-elle à moi et à me maudire de ne pas avoir pensé à te demander tes coordonnées »

A Lire aussi:

Alors comme ça lui aussi a flashé sur moi. Normal je suis Myriam, non je plaisante mais je suis heureuse de savoir que je ne vais pas penser à quelqu’un pendant que lui pense à une autre. Je ne peux même pas décrire la joie qui m’envahit à cet instant. Ce que je peux dire c’est que le pouvoir de séduction de Mr jolies lèvres fait de l’effet. J’ai souris sans rien dire. Sérieusement en ce moment je ne pouvais pas sortir un mot
-Junior: « Alors j’attends la réponse »
-Moi :« Si je te le dis, ça t’avance à quoi ? »
-Junior :« Mdr. Ça me fera savoir si je t’ai déjà ensorcelé comme tu l’as fait avec moi ou s’il faut que je persévère »
-Moi :« Je pense qu’il va falloir persévérer parce que je n’aime pas les mecs trop sûrs d’eux et il me semble que tu en es un »
-Junior :« Mdr; mais il me semble que ton corps dit le contraire »
-Moi :« Mais peu importe ce que mon corps en pense; c’est ma tête qui décidera ».

Il a mis une distance entre nous, puis m’a attiré soudainement et m’a collé à lui. Je me suis retrouvé sans souffle tout d’un coup. Je n’arrivais même plus à aligner deux pensées correctement surtout quand il a rapproché son visage du mien jusqu’à ce que nos nez se touchent. Son parfum m’a frappé de plein fouet. Humm qu’est-ce qu’il sent bon. Mon corps réagissait déjà à cette proximité. Tout ce que je voulais en ce moment c’est qu’il m’embrasse à n’en plus finir. J’en ai envie, trop envie même
-Junior:« Tu disais ?»
-Moi :« Euh… Ok tu as gagné »
-Junior:« Alors j’étais le seul ou pas »
-Moi :« Non tu n’étais pas le seul »
-Junior :« J’ai le droit de te faire la cour alors »
-Moi :« Je crois que oui »
-Junior:« Alors comment je peux t’appeler ma jolie ?»
-Moi : « Myriam »
-Lui:« Waouh ! cool , moi c’est Junior »
-Moi :« Oui je sais déjà »
-Lui: « Ah grâce à la carte, c’est vrai ?»
-Moi :« Oui la carte que j’avais perdu. C’est pour ça je ne t’ai pas appelé, mais maintenant que je t’ai retrouvé je ne ferai pas l’erreur de te perdre »
Il a souris et puis il m’a caressé la joue.

Comme Monsieur ne voulait pas sauter le pas, je m’en suis occupée. Quand je veux quelque chose, je le fais; donc j’ai capturé ses lèvres. Je… lui… waouh. C’était magique, électrisant, chaud et tout simplement délicieux. 
Ses lèvres avaient un goût unique. Ce baiser m’a confirmé que ce que je ressens pour lui n’est pas juste de l’attirance mais de vrais sentiments et savoir qu’il les partage me donne des ailes. 
Je ne voulais pas y mettre fin mais il le fallait sinon je l’aurais déshabillé sur place

-Junior :« J’adore les filles qui prennent les devants »
-Moi :« J’en ai eu envie depuis la première fois que je t’ai vu et je ne suis pas déçue »
-Junior:« Les filles qui savent ce qu’elles veulent me plaisent »
-Moi :« waouh  ».

On a dansé encore un peu avant d’aller nous asseoir. 
Il était venu avec ses amis; donc ils nous ont rejoint.

On a fait les présentations.
Alice me jetait de ces regards signifiant tu es trop imprudente, mais j’ai ce que je veux pour une fois , donc je fonce. 
Néanmoins elle s’est comporté bien avec lui; je dirai même qu’ils ont sympathisé; et puis il y avait un de ses amis qui s’appelait Jordan, le gars mignon qui a flashé sur Alice. 
Il a essayé d’attirer son attention de toutes les manières possibles mais rien; Alice était plus froide, cette fille n’a pas de cœur. Ok elle a eu une mauvaise expérience avec un homme, mais est-ce une raison pour rejeter tous les autres ? ; Je ne crois pas et puis Jordan est trop gentil.

Avant de nous prendre congé , on a échangé nos numéros avec Junior . Cette fois-ci je l’ai bien enregistré; et vu le comportement d’Alice ,Jordan n’a pas osé lui demander son numéro ,mais il lui a dit qu’il espéré la revoir et elle lui a répondu aucune chance, puis elle s’est tournée vers moi et m’a dit je t’attends dehors. J’avais trop honte mais elle s’en foutait. Je me suis excusée pour elle. J’allais partir quand Junior m’a serré dans sa poitrine pour un langoureux baiser.
Je partais déjà quand il m’a dit
-Junior :« Je vais t’appeler »
J’ai acquiescé , puis je suis partie rejoindre Alice .

Elle était adossée à la voiture le visage fermé. 
Waouh , qui a fâché l’enfant là ?, tout ça parce qu’on a osé le draguer; je me demande ce que ça va être quand on lui dira je t’aime. Je voulais lui parler de son attitude dès ce soir , mais mieux vaut attendre jusqu’à demain.
Elle avait l’air colérique, donc nous sommes rentrées en silence.
Une fois à la maison, a récupéré le bébé et chacune est partie dormir. Demain est un autre jour.

C’est Alice qui vous parle: 
Non mais pour qui il se prend celui-là. Alice tu es belle par ci, Alice j’espère te revoir par là. 
Si tu parles et on ne te répond pas, alors vire à gauche et laisse la personne en paix , mais non monsieur veut insister. Il a de la chance de ne pas avoir eu mon poing à la figure. Il m’énerve; et puis il n’est même pas beau. Ok il est un peu mignon mais est-ce une raison pour penser que j’aurai envie de le revoir.

A Lire aussi:

J’ai pensé encore sur ce Jordan quand Myriam est rentrée dans la cuisine en baillant

-Myriam :« Bonjour; humm ça sent bon »
-Moi :« Salut »
-Myriam: « Wow wow baisse la garde. C’est juste un bonjour »
-Moi : « Désolée mais je suis énervée »
-Myriam:« Qui a énervé mon bébé ?»
-Moi :« Cet imbécile de Jordan »
-Myriam: Du calme Alice ;je t’ai trouvé très dure et assez désagréable avec lui ».
-Moi :« quoi; j’ai été gentille tu veux dire ?»
-Myriam:« Non odieuse; il te parlait gentiment ,mais on dirait que tu entendais le contraire ».
-Moi :« Je lui ai fait comprendre que je n’étais pas intéressée alors pourquoi m’emmerder ? »
-Myriam:« Peut-être parce que lui était intéressé »
-Moi :« Je m’en fous; il a gâché toute ma soirée. J’aurais dû le gifler »
-Myriam:« Pourquoi ? , Parce qu’il a osé s’intéresser à toi. Tu exagères vraiment Alice. Ok , c’est ton idiot ex-copain qui t’a fait du mal ,mais est-ce pour ça que tu dois mettre tous les hommes dans le même sac ?»
-Moi :« Moussa n’a rien à voir avec ça »
-Myriam: « Oh si, il t’a dégouté des hommes. C’est à cause de ta mauvaise expérience avec lui que tu es devenue une repousse-mec. Laisse-moi te faire savoir que tous les hommes ne sont pas pareils. Des salauds il y en aura partout mais si parce que tu ne veux plus souffrir tu les repousses tous, tu finiras par passer à côté de ton bonheur »
-Moi :« Ça suffit; tu me soules. Occupe-toi de tes problèmes »
-Myriam:« Non je t’ai dit la vérité. C’était la même chose avec le médecin qui t’avait dragué. Le mec t’a fait une fois un compliment et tu en as changé. 

Tu ne peux pas les empêcher de s’intéresser à toi, alors à ta place je diminuerai d’un grade mon agressivité »
-Moi :« Laisse-moi tranquille; je n’ai plus envie de t’entendre »
-Myriam :« Ce n’est pas la peine de faire la tête. Tu sais que j’ai raison »
-Moi :« La ferme Myriam; je ne veux plus t’entendre ni même te voir ! »
-Myriam :« Quand tu te seras calmée, tu sauras où me trouver »
Ils m’énervent tous, je n’ai aucune confiance en son Junior, pourtant je ne le lui ai pas dit, alors elle n’a qu’à aller ailleurs avec ses leçons. 
C’est ma vie et je ne veux pas d’homme dedans. Ce sont tous des menteurs invétérés. 
Ils te complimentent et te couvrent de belles paroles pour ensuite te traiter de la pire manière qui soit. Moi ils ne m’auront plus. Fini le temps où je me laissais embobiner; Alice naïve est morte depuis un an aujourd’hui; plus jamais je ne souffrirai à cause d’un homme, plus jamais.

Myriam : 
-Moi : « Je n’ai rien à me mettre »
-lice :« Tu as une garde-robe de star et tu oses dire que tu n’as rien à te mettre ?»
-Moi : « Mais il n’y a rien de beau là-dedans et je ne sais pas quoi porter »
-Alice:« Prends une robe et mets là. Tu vas juste à un diner »
-Moi :« Non pas juste à diner , mais un premier rendez-vous avec Junior, et je me dois d’être présentable »
-lice:hummm, toujours pareil les femmes »
-Moi :« Pourquoi tu n’aimes pas Junior ?»
-Alice:« Je ne le déteste pas »
-Moi :« Alors tu as quel problème avec lui ?»
-Alice :« Il a quelque chose qui me dérange ,mais je ne sais pas quoi. Après tout ce n’est que mon avis. »
-Moi :« Mais tu ne le connais même pas; laisse-lui au moins une chance »
-Alice :« Toi non plus tu ne le connais pas »
-Moi :« Normal je viens juste de le rencontrer »
-Alice:« Pourtant je t’ai vu l’embrasser/ »
-Moi :« Ah oui à ce point »
-Alice:« Hum hum »
-Moi :« C’est l’amour ma soeur ; Je suis dingue de cet homme »
-Alice:« Je vois ça oui, mais soit prudente quand même. Moi je me méfie de lui pour l’instant; j’attends voir comment il se comportera avec toi »
-Moi :« A vos ordres madame ».

Elle s’est levée pour fouiller dans mes robes ,puis m’a donné une. C’est une robe rose avec tout le dos fait en dentelle. Elle est vraiment sexy.

-Alice: « Mets celle-là, elle te va à merveille. Il tombera à tes pieds avec cette robe je te le garantis »
-Moi :« Merci mon amie »
-Alice:« C’est normal, je suis désolée de t’avoir mal parlé avant-hier. Tu sais que je t’aime et …»
-Moi :« ne t’inquiète pas pour ça; c’est déjà oublié. Je sais ce qui nous lie et ce n’est pas une petite dispute qui me fera douter »
-Alice:« Merci. Viens que je te coiffe ».

Pendant ce temps de l’autre côté de la ville Junior se disait:
Je suis prêt pour mon rendez-vous avec la belle Myriam. 
Cette fille me rend fou ; depuis que j’ai posé les yeux sur elle, elle est omniprésente dans mon esprit. 
Outre son physique de rêve , elle sait ce qu’elle veut et n’hésite pas à prendre les devants et c’est ce qui me plait chez une femme. Dire que je ne voulais pas aller en boîte ce jour-là. Depuis là on se parle pendant des heures au téléphone sans se lasser. 
On apprend à se connaître et elle me plait de plus en plus. 
On doit dîner ce soir, histoire de faire plus ample connaissance et de savoir où on en est. Bien il est temps que j’aille prendre la princesse.

J’allais chercher mes clés quand mon portable s’est mis à vibrer. J’ai regardé l’écran pour voir qui c’est. Oh non pas elle. 
J’ai hésité à répondre parce qu’elle va encore me créer des histoires. J’ai pris quand même le téléphone sinon elle va m’harceler
-Moi :« Allô »
-Nicole:« C’est allô maintenant; avant c’était bonjour bébé »
-Moi : hey je suis pressé alors fait vite »
-Nicole :« Tu as vu comment tu me parles chéri. Tu as quoi ces temps-ci ?; J’ai l’impression que tu ne m’aimes plus »
Il ne manquait plus qu’elle se mette à pleurer. 
Vous les filles dites-moi pourquoi vous aimez sortir vos larmes de crocodile à la moindre occasion contre nous ?. J’ai dit quoi là pour qu’elle sorte la carte “ Je suis blessée ”. 
Je vais devoir jouer au amoureux sinon elle risque de me gâcher ma soirée

-Moi :« Mais non ma puce c’est juste le stress du boulot. Là j’ai un rendez-vous important, tu veux bien que je te rappelle à mon retour mon cœur ?»
-Nicole:« Tu sors avec qui à cette heure ?»
Vous voyez elle a arrêté les pleurs. C’est que je disais. Les femmes sont de vraies comédiennes quoi. Chapeau bas

A Lire aussi:

-Moi : ?« Des amis »
-Nicole:« Quels amis ?, J’espère que tu ne me trompes pas parce que… »
-Moi :« Écoutes je te rappelle plus tard. Il faut que j’y aille. Bye »
-Nicole:« si tu oses me rac… »
J’ai raccroché avant qu’elle finisse. Mieux vaut que je mette le phone sur silencieux sinon elle ne va pas me laisser en paix. J’ai assez perdu de temps comme ça, il est l’heure d’aller retrouver la beauté; la femme la plus belle de la planète; ma rose ; ma raison de vivre…

À SUIVRE…

Une réflexion sur “ Histoire d’Amour: Le destin de Myriam (épisode 6)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating