people-2576947_960_720
72 / 100

Histoire d’amour/ Les réalités de la vie;Moi : Pardon ?. D’abord tu fouilles mon ordi et ensuite tu voudrais supprimer mes photos. Ne te gêne pas de diriger ma vie tant que tu y es…

ÉPISODE 14 LES RÉALITÉS DE LA VIE

Le lendemain , je me suis réveillée à 11h, je suis allée dans la cuisine pour voir s’il y avait quelqu’un mais j’ai juste trouvé un mot de Sylvie disant qu’elle était partie se baigner à la plage avec Fiston et Fiston.

Henri doit sûrement être encore en plein sommeil.

J’ai pris mon ordinateur et puis j’ai mis les dessins animés.

J’adore les dessins animés surtout celui d’Alvine, il est trop marrant.

-Henri :« Quel bébé tu regardes les dessins animés ? »

-Moi :« C’est maintenant que tu te lèves toi. Ce n’est pas que pour les bébés. Comme si tu ne regarde pas aussi de dessins animés »

-Henri :« Quand j’étais petit oui mais là j’ai passé l’âge »

-Moi : mdr c’est ça “ J’ai passé l’âge ” Je plains tes enfants ».

-Henri :« Ah bon ? Et pourquoi donc ? »

-Moi :« Parce qu’ils auront un papa ennuyeux qui ne voudrait pas jouer avec eux ou regarder leurs dessins animés sous prétexte qu’il a passé l’âge ».

-Henri :« Tout ce blabla juste parce que je ne regarde pas de dessins animés »

-Moi :« ouais, d’ailleurs arrête de parler tu m’empêches de suivre l’épisode ».

-Henri :« Ils ont où les autres ? ».

-Moi :« À la plage »

-Henri :« Et tu es resté juste pour les dessins animés ?»

-Moi :« Ils étaient partis avant que je me réveille »

-Henri :« Tu ne me fais pas à manger ? »

-Moi :« Parce que tu peux le faire toi-même »

-Henri :« Non »

-Moi :« Je t’explique. Tu prends un verre et tu verses du lait ou ce que tu veux dedans. Ensuite tu prends le sachet de pain, le pot de mayonnaise et un couteau tu te fais une tartine et tu manges »

-Henri :« Tu as fini ? »

-Moi :« Oui et laisses moi regarder stp ».

Du coup il a pris mon ordi dans ses bras.

-Moi :« Hé rends le moi »

-Henri :« Si tu veux le récupérer vas me faire mon petit déjeuner ».

-Moi :« Tu es sérieux »

-Henri :« Oui et j’ai faim »

-Moi :« haaaaaaa. Tu es soulant ».

Je n’avais pas le choix, je suis allée dans la cuisine et lui ai fait son petit déjeuner. Tant que j’y suis, je vais manger en même temps.

-Moi :« C’est prêt ».

-Henri :« Apporte-le ici »

Non mais il me prend vraiment pour sa bonne lui. Je rêve ou quoi ? Me suis-je interrogée intérieurement.

-Moi :« Tiens. Sa majesté veut-il autre chose ? »

-Henri :« Non merci vous pouvez disposer ».

-Moi :« Tu aimerais bien hein. Tu trafiques quoi sur mon PC ?»

-Henri :« Je regarde tes photos. C’est qui celui qui est sur la photo avec toi ? ».

Je me suis assise sur le fauteuil à côté de lui pour voir de quoi il parlait ?. Ah c’est Fabien.

J’avais oublié même que j’avais toujours cette photo. Ça datait du temps qu’on sortait ensemble.

-Moi :« C’est mon ex »

-Henri :« Ah oui !. Depuis quand des ex se tiennent-ils par la taille ? ».

-Moi :« Tu me traites de menteuse ? »

-Henri :« Non je pose juste une question ».

-Moi :« Cette photo date de plus d’un an. D’ailleurs je ne savais même pas que je l’avais toujours ».

-Henri :« Donc ça ne te dérange pas si je le supprime »

-Moi : Pardon ?. D’abord tu fouilles mon ordi et ensuite tu voudrais supprimer mes photos. Ne te gêne pas de diriger ma vie tant que tu y es »

-Henri :« Bonne idée, je vais y réfléchir. Voilà il a eu un aller simple aux oubliettes. En plus comment a tu pu sortir avec un mec aussi moche ?»

Il est trop dingue ce mec. Il a vraiment supprimé la photo, il s’est même permis de vider la corbeille. C’est fou quand même.

Fabien est peut-être le plus grand imbécile de cette terre mais il est loin d’être moche. Certes Henri est énormément plus beau que lui mais Il est plutôt beau gosse.

-Moi :« Hahaha très drôle. Je te signale que Fabien est très beau. Je dirais même qu’il est plus beau que toi »

-Henri :« Quoi ? Tu plaisantes. Comment tu peux dire un truc pareil. Tu ne m’as pas regardé au quoi ».

ET c’est reparti. Ce mec s’estime beaucoup trop mais il a raison quand même.

Donc je ne lui ai rien répondu

-Lui :« Retire ce que tu as dit tout de suite ».

-Moi :« Non c’est la vérité ».

-Henri:« Ah oui ? Dis que je suis le plus beau et le plus sexy mec que tu n’as jamais vu sur cette terre ou je jette ton ordi »

-Moi :« Quoi ? Mais tu es complètement fou. Si tu fais ça tu deviendras le plus beau mais sous terre »

-Henri:« Mdr et comment tu vas faire ça ?»

-Moi :« Tu te crois le plus fort. Jette-le et je t’étrangle de mes propres mains »

-Henri :« Woauh Je tremble de peur »

Il se foutait de ma gueule là

-Moi :« Je suis sérieuse »

-Henri :« Eh ben moi aussi , je compte jusqu’à 3 et si tu ne dis rien il sera en morceaux. Alors 1, 2 ».

Il est sérieux lui. IL allait le lâcher je vous jure. C’est officiel il est taré

-Henri:« Et… »

-Moi :« Ok tu as gagné »

-Henri :« Quoi ?. Je n’entends rien ».

-Moi :« Tu es le mec le plus beau et le plus hot que je n’ai jamais vu de toute ma vie ».

-Henri :« Ce n’est pas exactement ce que j’ai dit mais c’est encore mieux ».

-Moi :« Gamin va. Rends le moi maintenant ».

-Henri :« Non je n’ai pas fini avec. Ce sont tes parents ? »

-Moi :« Oui »

-Henri :« Elle est très belle ta mère. Je dirais même qu’elle est plus belle que toi »

-Moi :« Je ne se suis pas d’accord. Je suis la plus belle de ma famille ».

-Henri :« et qui t’as dit ça ? »

-Moi :« Mon père, en plus je le sais ? ».

-Henri :« Normal tu es sa petite poupée. Ça confirme ce que je disais. La seule fille à son papa t’a rendu pourri gâté. Il te faut quelqu’un pour te dresser »

-Moi :« Dresser ? T’a cru que j’étais ton chien ou quoi ?»

-Henri: « T’énerves pas. Je blaguais ».

-Moi :« humm »

-Henri :« Ouais. Et ton père a raison et même je dirais que tu es la plus belle fille que je n’ai jamais vue ».

Hummm,� ça m’a fait Woauh. I’m so happy (je suis tellement contente ). Ça m’a fait grave plaisir. D’ailleurs une femme se sent femme quand un garçon l’admire et le dit qu’elle est belle.

-Moi :« Hum hum ? Tu dis ça pour m’amadouer ».

-Henri :« Non et arrête d’être aussi suspicieux. Si je le dis c’est parce que c’est vrai ».

-Moi :« Même dans ta famille »

-Henri :« À part ma mère bien sûr. Mais plus belle que Eveline oui ».

-Moi :« Woauh,tu es mignon même si Eveline est très belle »

J’étais vraiment contente , puis il m’a dit

-Henri: « Et moi ? »

-Moi :« Mdr tu es beau aussi. J’adore les mecs qui estiment leurs mères. Ça montre qu’ils prendront soin de leur copine ».

Mdr quel gamin il fait mais j’aime ça. Il est encore plus chou d’estimer sa mère. C’est à ça qu’on reconnait un mec bien.

A lire aussi;

-Henri: « Tu vois; c’est pour ça que je dis que tu es différente. J’aurais dit à mon ex que ma mère était plus belle qu’elle, elle m’aurait fait une crise »

-Moi :« C’est parce qu’elle n’a rien compris. Seul un salopard devrait passer sa copine avant sa mère. Ta mère avant, Ta copine après. C’est comme ça que ça marche ».

Il me regardait en souriant sans rien dire

-Moi :« Arrête de me regarder comme ça »

-Henri :« Plus je te découvre plus je me rends compte que tu es spéciale. Ma mère va t’adorer si tu lui dis ce que tu viens de me dire »

Il a quoi à me complimenter comme ça. Il va finir par me mettre mal à l’aise.

Attends sa mère ? Pourquoi j’irai voir sa mère ?.

-Moi :« Arrête avec les compliments c’est gênant. En plus tu sais que je suis une vraie peste ».

-Henri :« C’est que tu veux me faire croire mais ce n’est pas vrai ».

-Moi :« Ok ça suffit. On passe, vu que tu m’as empêché de regarder les dessins animés, montre-moi tes photos ».

-Henri :« Ok je rends ton ordi. Je reviens »

Il est monté dans sa chambre et est redescendu avec son ordinateur.

Il a manipulé et puis commencé à me montrer

-Moi :« Donnes les moi. Je t’ai laissé regarder tout ce que tu veux »

-Henri :« Tiens ».

Je me suis mise à fouiller dans ses photos.

-Moi :« C’est toi le petit garçon là ? ».

-Henri :« Oui »

-Moi :« Woauh tu étais trop mignon. Regarde-moi cette petite bouille. Tu as dit faire un carton auprès des filles de ta classe »

-Henri: « C’est rien de le dire,mais j’ai souffert. Il y avait une petite fille qui me harcelait. Il s’appelait Rosy ; elle m’attendait tous les matins devant l’école et dès qu’elle me voyait elle ne me lâchait plus.

C’était du Henri tu t’assois à côté de moi, Henri on mange ensemble, Henri tu es mon partenaire pour ci ou pour ça. Et si une autre fille m’approche, elle est morte.

Elle m’avait prise pour sa propriété privée. A la fin je voulais plus retourner à l’école. Mais ma mère ne voulait pas que je reste. Je ne pouvais plus la supporter donc un jour je l’ai enfermé dans la cabane de l’école ».

-Moi :« Non Tu as fait ça ».

-Henri :« Oui j’étais fatigué d’elle. Je l’ai laissé là-bas toute la journée et ça a été la plus belle de mon année. C’est le gardien qui lui a ouvert ».

-Moi : « Tu es méchant. Elle t’aimait c’est pour ça »

-Henri :« Si c’est ça l’amour j’en veux pas. Je dirais que c’était de l’obsession »

-Moi :« Mdr. Il s’est passé quoi après ? ».

-Henri :« Eh bien elle est allée dire à ses parents que je la forçais à faire tout ce que je voulais et elle a refusé de faire mes devoirs donc je l’ai enfermé là pour me venger ».

-Moi :« Elle a dit ça ? Quelle peste ».

-Henri :« Une vraie peste même. Ces parents sont venus voir la directrice et ça a créé toute une histoire. Heureusement que mes autres camarades de classe m’ont défendu. Mais au moins cela m’a permis de convaincre mes parents de me changer d’école ».

-Moi :« C’est fou quand même. Et tu ne l’as pas revu ? »

-Henri :«J’espère ne jamais la revoir »

-Moi :« Qui sait peut-être qu’elle a changé et qu’elle est devenue une belle et gentille jeune fille ».

-Henri :« Tant mieux pour elle mais plus loin elle sera de moi mieux je me porterais »

Jr Cybangu- Facebook

-Moi :« Oh le vilain garçon. Et c’est elle ta mère ? »

-Henri :« Oui. Je te présente la femme de ma vie ».

-Moi :« Elle est très belle effectivement. Tu vois toutes les noires sont belles ».

-Henri :« Je n’ai jamais dit le contraire ».

-Moi :« elle vient d’où ? »

-Henri :« Je t’avais déjà dit qu’elle est haïtienne mais elle a toujours vécu en Belgique ».

-Moi :« C’est la sœur à Jovonel Moïse »

-Henri :« Mdr non ? Pourquoi tu dis ça ?»

-Moi :« Parce qu’elle est époustouflante. Elle est superbe, toutes les femmes rêvent de lui ressembler. Je vois que c’est d’elle que vient ta beauté ».

-Henri :« C’est vrai. Mon père lui ne va pas t’aimer s’il entend ça ».

-Moi :« Mdr Je suis sûre qu’il est beau aussi ».

-Henri :« Regarde. C’est lui là »

-Moi :« Humm. C’est un reubeu »

Il fallait que je fasse comme si je ne savais pas.

-Henri :« Un reubeu ? Je te signale que tu parles de mon père là »

-Moi :« Un arabe si tu veux »

-Henri :« Je préfère. Et oui c’est un arabe ».

-Moi :« marocain, algérien ? ».

-Henri :« il vient d’Égypte »

-Moi :« En tout cas il a la classe avec son costume. Vous habitez tous en Belgique ? ».

-Henri :« Tu mènes une enquête ou quoi ? ».

-Moi :« Excuse-moi de m’intéresser à ta vie »

-Henri : « Relaxe je te taquinais ».

-Moi :« Un conseil, arrête les blagues. Tu es nul ».

-Henri :» Ce n’est pas croyable d’être aussi susceptible ».

-Moi :« Je ne suis pas susceptible ».

-Henri: « Non bien sûr ».

-Moi :« Laisse-moi regarder le reste maintenant ».

Il y avait pleins d’autres photos de lui, d’Eveline etc.

J’avais vu aussi des photos avec d’autres mecs et des filles mais contrairement à lui je n’ai pas posé de questions.

Pendant ce temps, il est allé rapporter à la cuisine le reste de notre petit déjeuner.

-Henri :« Tu as fini»

-Moi :« Oui, tiens je te rends ton ordinateur ».

-Henri :« Ça te dit d’aller les rejoindre à la plage ?»

-Moi :« D’accord, il fait trop chaud ici »

-Henri :« C’est parti ».

-Moi :« Laisse-moi le temps de me changer ».

-Henri: « Ok mais fais vite ».

-Moi :« Promis mon chouchou préféré ».

Puis il m’a dit…

À SUIVRE

Share this:

Laisser un commentaire