70 / 100

Il m’a pris dans ses bras et m’a caressé la tête. J’ai eu droit à un baiser de sa part et ça m’a fait tout oublier directement.
Il n’y avait plus que lui Henri … Et il a le don de me faire rêver et de me faire oublier le reste du monde. Enfin mes parents vont commencer à s’impatienter donc on y est allé…Suite de votre histoire d’amour

ÉPISODE 35 LES RÉALITÉS DE LA VIE 

-Moi :« Maman je ne suis pas enceinte. Je n’ai même pas fini que tu tires tes conclusions ».
-Maman :« Alors tu t’es donné à lui ? ».

Ah ma mère !, elle aussi imagine le pire ?. Elle m’a pris pour qui ?. Elle croit vraiment que je me donnerai aussi facilement. Mon père est plus calme ça c’est sûr.

-Moi :« Maman tu n’as pas confiance en moi ou quoi ?. Tu me mets mal à l’aise devant papa. Je n’ai rien fait de grave je te l’ai déjà dit ».
-Maman :« Alors c’est quoi ? ».
-Moi :« Je suis juste amoureuse ».

-Maman :« Tu n’aurais pas pu dire ça depuis le début. On n’allait pas te manger. Nous aussi on a été à ta place ».
-Moi :« Mais vu comment tu as réagi, j’ai eu peur ».
-Papa :« Et qui est ce jeune homme qui a volé le cœur de ma fille ? ».
-Moi :« Il s’appelle Henri. Il a 23 ans et il étudie dans la même université que moi ».

-Maman :« Depuis quand vous vous connaissez ? ».
-Moi :« Depuis 3 mois »
-Maman :« 3 mois seulement. Tu ne penses pas que c’est un peu vite ? ».

Waouh, mais si elle savait que je sors avec lui depuis seulement 2 mois. Qu’est-ce qu’elle dirait ?.

-Moi :« Non maman. J’ai bien pesé le pour et le contre. Et si je vous parle de lui, c’est parce que j’ai la conviction que c’est celui avec qui je veux être ».
-Papa :« Ma petite fille a grandi. Tu entends comment elle parle Fanny ?».

Ma mère s’appelle Fanny et mon père Franck

-Maman :« Oui , elle n’a pas l’air de plaisanter ».
-Moi :« Je suis sérieuse maman, sinon je ne vous en aurai pas parlé ».
-Maman :« Tu ne m’as toujours pas dit où tu étais ? ».
-Moi :« Chez ses parents ».

-Maman :« chez parents ? »
-Moi :« Oui, il a parlé de moi à ses parents et ils m’ont invité à passer ma semaine de vacances chez eux ».
-Maman :« Et tu attendais d’être chez ses parents pour nous en parlez. Franchement Clarabelle ?»

-Moi :« Mais maman je voulais réfléchir d’abord avant de te le dire. Mais ils ont dit qu’ils voulaient vous connaitre avant que je rentre et je n’ai plus eu le choix ».
-Maman :« Parce que sinon tu n’allais pas m’en parler ».

-Moi :« Si maman mais j’avais peur de votre réaction »
-Maman :« Clarabelle je suis ta mère, tu peux tout me dire !. Tu as cru que j’allais t’interdire de voir ce garçon ?»
-Moi :« J’avais des appréhensions ».
-Maman :« Pourquoi ? ».

-Moi :« Parce qu’il n’est pas gabonais ».
-Maman :« Ce n’est pas un blanc j’espère parce que je ne suis pas trop pour les couples mixtes ».
Oh mon Dieu , ça s’annonce mal.

-Moi :« Non maman , il n’est pas blanc »
-Maman:« Tant que tu y es dis-nous d’où il vient »
-Moi :« Et ben, c’est un métis. son père est Égyptien et sa mère Haïtienne ».
-Papa :« Moi je dis que l’origine ne compte pas. C’est comment est la personne et ses intentions qui comptent ».

Au moins papa n’est pas contre c’est déjà ça.
-Maman :« Je ne dis pas que ton père a tort mais ce genre de couple pose problème généralement et je n’ai pas envie de ça pour toi ma chérie ».
-Moi :« Mais maman tu ne le connais même pas. Ses parents sont bien un couple mixte et ça a fonctionné. Pourquoi ça ne serait pas le cas pour nous ? ».

-Maman :« Je n’ai pas dit non mais je voudrais juste te prévenir avant que tu t’engages dans quoique ce soit ».
-Moi :« J’ai bien réfléchi maman et c’est lui que j’aime »
-Maman :« Ok je vois que tu as déjà pris ta décision. Je t’ai prévenu en tout cas ».

-Moi :« Ça veut dire que tu vas parler à ses parents ? ».
-Papa :« C’est mieux qu’on parle d’abord à…. ».
-Moi : Henri. Il s’appelle Henri. Oh merci ».
-Maman :« Ne t’emballes pas trop. On lui parle d’abord et après on décidera ».
-Moi :« Ok maman mais ne lui poses pas trop de question stp ».
-Maman :« Tais-toi et vas le chercher ».
-Moi :« Quoi vous allez lui parler maintenant ?»
-Maman :« Oui. Appelle-le tout de suite que ce soit fait ».

Je n’aurai même pas le temps de le préparer. Maman elle aussi ,elle aurait pu attendre demain.
Donc je suis allée chercher Henri.
Il était avec sa mère et vu comment ils m’ont regardés je suis sûre qu’il parlait de moi.

A Lire aussi:

-Moi :« Désolé de vous interrompre. Henri je peux te parler stp ?»
-Henri :« Je reviens maman ».
Puis on est allé dans sa chambre. Je lui ai expliqué vite fait la situation.
-Henri :« Maintenant ? ».

-Moi :« Oui elle a insisté. Sois à l’aise sinon elle va te démonter. Ne dis pas qu’on a dormi ensemble sinon c’est moi qu’on risque de démonter ».
-Henri en souriant :« Pourquoi j’irai dire à ta mère qu’on a dormi ensemble ?. Tu délires bébé, relaxe tu es trop stressée »
-Moi :« Tu as raison mais je ne peux pas m’en empêcher ».

Il m’a pris dans ses bras et m’a caressé la tête. J’ai eu droit à un baiser de sa part et ça m’a fait tout oublier directement.
Il n’y avait plus que lui Henri … Et il a le don de me faire rêver et de me faire oublier le reste du monde. Enfin mes parents vont commencer à s’impatienter donc on y est allé.

Je les ai regardé parler. Ma mère lui a posé plein de questions genre pourquoi il voulait de moi et s’il comptait bien prendre soin de moi. Enfin plein de questions bizarres que seule une mère peut poser mais Henri a bien géré surtout quand il a dit que j’étais la seule femme qu’il aimait. J’étais super heureuse. Enfin après une demi-heure de questions elle l’a libéré enfin. Il est sorti en me laissant avec eux.

-Papa :« Il a l’air d’être un bon garçon ».
-Maman :« En tout cas il est très posé et il semble t’aimer ».
-Moi :« Alors ? ».

-Papa :« On parlera avec ses parents avant que tu ne repartes ».
-Moi :« Oh ! vous ne savez pas à quel point ça me fait plaisir. Vous êtes les meilleurs parents du monde »
-Maman :« Ce n’est pas parce que je parle avec ses parents que je suis d’accord. En tout cas ne fais pas de bêtise »
-Moi :« Je serai prudente maman ».

-Papa :« Bon on te laisse. Bisou ma petite »
-Moi :« Bisou papa. Je vous aime bye ».
Puis j’ai raccroché. J’étais sur un nuage même si ma mère a quelques réticences. Je réussirais à le convaincre. Ça c’est fait.

Et comme d’habitude j’ai appelé Sylvie pour le relater tout.
On a parlé jusqu’à ce qu’Henri est venu me chercher pour diner.

J’ai informé ses parents que les miens discuteront avec eux dans la semaine.
-Pascaline :« Ce serait bien si on pouvait leur parler demain ?. Tu en dis quoi ? ».

-Moi :« Je leur demanderai ».
-Pascaline :« Ok. On a une soirée familiale dans deux jours. Il faudra que tu te fasses belle parce qu’on va te présenter à toute la famille ».
-Moi :« Oh d’accord ».

-Pascaline: « On ira faire du shopping avec Eveline demain. Tu viendras avec nous ? ».
-Moi :« Avec plaisir ».

J’ai informé à mes parents avant de dormir qu’ils voudraient leur parler le lendemain et ils acceptèrent.

Le lendemain je suis partie faire du shopping avec Eveline et tata Pascaline. J’avais déjà la robe donc il me fallait juste les chaussures et les accessoires qui iraient avec. On a passé toute la matinée en ville. J’ai trouvé ce qu’il me fallait et Eveline aussi. Je voulais payer mes affaires mais Pascaline a refusé. C’est gentil de sa part.

Après avoir mangé J’ai appelé mes parents et je suis allée donner mon ordinateur à Pascaline et je suis sortie. Je n’ai pas envie de savoir ce qu’ils se diront. Tout ce que je veux c’est d’entendre ma mère me dire « Oui tu as ma bénédiction avec Henri », le reste je m’en fous.

Depuis le matin je n’ai pas vu Henri , et vu que je n’avais pas envie de rester à me prendre la tête, je suis sortie avec Eveline. On est allé se promener , on est allé presque partout où on pouvait. Et puis on est passé voir des amies à elle.

Eveline dit à tout le monde que je suis sa belle-sœur donc ses amies étaient super étonnées qu’Henri soit déjà marié mais je leur ai dit que j’étais juste sa copine. Et puis Eveline a ajouté que ça ne tardera pas.

Sur le chemin de retour , ma mère m’a appela
-Moi :« Allô ».
-Maman :« J’ai cru que tu m’appellerais dès que j’aurai fini de parler avec les parents d’Henri »
-Moi :« J’étais sortie ».

-Maman :« Ok. J’ai parlé avec Pascaline et Ismail. J’avoue que je n’étais pas très emballée mais d’après ce qu’ils m’ont dit sur les intentions de leur fils à ton égard, il est très sérieux avec toi. Donc tu as ma bénédiction et celle de ton père ».

-Moi :« Oh maman je t’aime. Je suis trop contente merci beaucoup ».
-Maman :« Toute façon tu avais déjà pris ta décision. Je l’ai su à la façon dont tu as parlé hier ».
-Moi :« Oui mais j’avais besoin de t’entendre dire ça. Je suis sur un nuage ».
-Maman :« Tant mieux ma chérie. Bon je retourne à mes activités ma chérie. Gros bisou »

-Moi :« Bisou maman ».
Puis j’ai raccroché. J’étais tellement contente que j’ai oublié même Eveline.
J’avais commencé à sauter de joie comme une folle.
Wouah

A SUIVRE…

Share this:

Laisser un commentaire