68 / 100
Moi :« Merci pour la soirée c’était sympa. Bonne nuit ».
-Henri :« Tu ne m’embrasses pas ? ».
-Moi :« Non tu as peut-être fait une chose de bien ,mais je ne te pardonne pas pour autant d’avoir embrassé Rachel ». Suite de votre histoire d’amour

ÉPISODE 48:  LES RÉALITÉS DE LA VIE 

-Maman :« Il n’y a pas de maman. Je ne veux plus en parler. Oublie ce garçon »
-Moi :« Quoi ? C’est hors de question. En fait tu ne voulais pas depuis le début.

Tu attendais qu’une occasion se présente pour m’empêcher de l’épouser ».
-Maman:« Clarabelle comment peux-tu penser ça ? »
-Moi :« C’est la vérité. Je n’arrive pas à croire que tu veuilles me faire ça. Comme si tes parents t’ont empêché d’épouser Papa ».

-Maman :« Ça suffit !. Je ne suis pas ton égale pour que tu me parles comme ça. Quand tu seras calmée on reprendra cette discussion ».

-Moi :« Non je ne te reparle pas. Tu veux gâcher ma vie. Henri je l’aime et je ne vivrai pas sans lui ».
Puis j’ai raccroché. Je m’en voulais de lui avoir parlé comme je l’ai fait ,mais je ne comprends pas sa réaction. C’est quoi son problème avec Henri ?. Je me marierai avec lui que ça lui plaise ou non.

A Lire aussi:

Le lendemain mon père m’a appelé aussi. Wouah ma mère a dû lui dire tout. Je suis dans la merde.

-Moi :« Allô papa chérie tu me manques ».
Il faut vraiment que je l’amadoue 
-Papa :« Tu es folle Clarabelle de parler à ta mère de cette manière. Tu te fous de moi ? ».
-Moi :« Non papa ce n’est pas ça. Elle ne veut pas comprendre ».

-Papa :« Je m’en fiche !. Alors comment tu as pu parler à ta mère comme une fille indigne. Tu crois que tu ais le droit de faire ce que tu veux parce que tu es loin de nous ?. Ta mère n’est pas ton égale. C’est comme ça qu’on t’a éduqué ? ».

Wouah mon père est fâché hein. Tout ça c’est ma mère , elle n’avait qu’à ne pas dire qu’elle ne voulait pas d’Henri et tout ça ne serait pas arrivé.

-Moi :« Non mais laisse-moi t’expliquer. Elle ne veut plus que je me marie avec Henri pour des raisons bidon. Elle attendait juste une occasion pour me l’interdire ».

-Papa: « Tu oses te disputer avec ta mère à cause d’un garçon Clara. Tu devrais avoir honte jeune fille. Je veux que tu l’appelles tout de suite pour lui présenter des excuses ».

-Moi :« Mais … ».
-Papa :« Il n’y a pas de Mais. Je ne veux rien entendre. Appelle la , et je te rappelle tout à l’heure ».
Mon père s’est fâché comme si maman ne m’a pas vexé aussi en rejetant l’homme que j’aime. Ce n’est pas juste vraiment.

Donc tout à coup j’ai composé le numéro de ma mère.
-Maman :« Tu veux quoi ? ».

Wouah C’est comme ça elle me parle ?. Elle veut me faire culpabiliser c’est claire.

-Moi :« Je suis désolée pour hier. Je me suis énervée ,mais je n’aurai pas dû te parler comme ça. Je te demande pardon ».
-Maman :« Je te pardonne ,mais je ne reviens pas sur ma décision ».

-Moi :« Tu plaisantes maman ? ».
-Maman :« J’ai l’air de plaisanter ?».
-Moi :« Promets d’y réfléchir quand même. J’ai besoin de ton approbation tu le sais. Pascaline a déjà commencé les préparatifs. Tu ne vas quand même pas lui dire que tu annules tout ».

Ma mère je la connais, si tu veux quelque chose, il faut la prendre par les sentiments.

-Maman :« Je sais ce que tu essaies de faire, mais ça ne marchera pas. Je n’ai pas envie qu’il t’arrive quelque chose donc non. J’ai des choses à faire je t’appelle plus tard ».
Puis elle a raccroché…

Un couple s’embrassant

Humm, elle ose encore me raccrocher. Désolé maman mais moi aussi je n’ai pas changé d’avis. Ce sera Henri que tu le veuilles ou non.

Quelques minutes après, j’ai reçu un appel d’Henri.
-Moi :« What’s up men ?»
-Henri:« Ne m’énerves pas avec tes anglais à deux balles là »
-Moi:« Nzaka !! , mè tondó wè Henri »
-Henri :« Tu as dit quoi là ? ».
-Moi :« Rien du tout »

Ah l’intérêt d’être avec quelqu’un qui ne comprend pas ta langue. Tu peux l’insulter il n’en saura rien.

-Henri :« Je suis sûre que tu m’as mal parlé encore. Je vais demander à Fiston ce que ça signifie ».
-Moi :« Fiston est congolais pas gabonais ».
-Henri :« Peu importe je vais trouver ce que ça signifie et tu n’as pas intérêt de m’avoir insulté ».

-Moi :« Bonne chance. Et puis arrête de me menacer ?»
-Henri :« Je ne te menace pas, je t’éduque. Je ne veux pas d’une femme impolie moi ».
-Moi :« C’est l’hôpital qui se moque de la Charité maintenant ».

-Lui :« Qu’est-ce que tu veux au juste Clarabelle ?»
-Moi :« Je te signale que c’est toi qui as commencé cette fois-ci »
-Henri :« ok oublions . Tu as fait quoi de ta journée ? ».
-Moi :« Je me suis disputée avec ma mère. Elle ne veut plus du mariage à cause de Rachel »

-Henri :« Ok je vois. Ne t’inquiètes, je vais l’appeler »
-Moi :« Parce que tu penses pouvoir le convaincre ?»
-Henri :« Oui, je l’appelle ce soir. Tu viens au ciné avec moi ?»
-Moi :« Henri toi là tu aimes trop jouer aux autoritaires maintenant.

Et non pour le ciné, je suis fâchée contre toi t’as oublié ;donc pas de sortie ».
-Lui :« Je passe te prendre à 20h. 20H00 pas une minute de plus ».

Du coup il a raccroché, puis à 20h j’étais déjà prête pour ne pas avoir de problèmes.
On s’est fait une belle soirée mon chouchou préféré et moi comme on faisait avant. J’ai profité pleinement de lui sans faire de chichi. Il m’a gâté en m’amenant dans un chic restau grill.

-Henri :« J’ai appelé ta mère ».
-Moi :« Ah oui et ? ».
-Henri :« Elle a dit que c’est ok pour le mariage ».
-Moi :« Ah bon ?. Tu lui as dit quoi pour qu’elle change d’avis ?»

-Henri :« Contrairement à toi , je lui ai bien parlé et je me suis excusé de ce qui t’es arrivé et je lui ai dit que ça n’arrivera plus parce qu’on a arrêté le coupable ».
-Moi : « Et elle a dit oui ?»

-Henri :« Elle hésitait encore , mais je lui ai dit que je t’aime vraiment et que je me marierai avec toi que si elle est d’accord parce que tu as plus besoin d’elle que de moi. Vu que j’ai été poli elle a donné son accord ».
-Moi :« J’avoue que je t’ai sous-estimé. Je ne te savais pas aussi manipulateur. Décidément j’ai pleins de surprises de ta part cette semaine ».

-Henri :« Tu n’as encore rien vu. Appelle-la demain et remercie la enfant gâté ».
-Moi :« Tu ne vas pas prendre la grosse tête parce que tu as réussi une chose. Si c’est pour que tu me martyrise tout le temps mieux vaut qu’on laisse tomber le mariage tout de suite ».

-Henri :« Je t’ai fait peur une seule fois et tu te comportes déjà en femme battue. Arrête de dire des bêtises et Allons-y le film commence dans 15 minutes ».

On y est allé ,et puis il m’a déposé devant chez moi à la fin du film.
-Moi :« Merci pour la soirée c’était sympa. Bonne nuit ».
-Henri :« Tu ne m’embrasses pas ? ».
-Moi :« Non tu as peut-être fait une chose de bien ,mais je ne te pardonne pas pour autant d’avoir embrassé Rachel ».

A Lire aussi

-Henri :« Tu ne vas pas remettre ça ? »
-Moi :« Si , en fait j’ai décidé plus de baiser jusqu’au mariage ».

Il a affiché son sourire moqueur dès que j’ai fini ma phrase.

-Henri :« Toi, tu es drôle Clarabelle ».
-Moi :« Merci mais je suis sérieuse ».
-Henri :« Moi je n’ai pas décidé ça ,donc je t’embrasse que tu le veuilles ou non »
Du coup il s’est approché et m’a embrassae. Bien sûr je lui ai rendu son baiser. Je faisais juste mon intéressante comme d’habitude.

À SUIVRE…

Share this:

1 comment