Spread the love

(Suite de l’histoire d’amour): Elle pleurait en parlant et ça m’a fait pleurer aussi. Je l’aime tellement ma mère. Même si on se dispute souvent. Je ne l’échangerai pour rien au monde.
Éveline m’a passé un mouchoir pour que je m’essuie les yeux.

ÉPISODE 52 💘 ⭐ LES RÉALITÉS DE LA VIE ⭐

Je ne me sentais pas prête d’entrer au mariage. Puis j’avais commencé à pleurer😭😭
-Maman : « Clarabelle arrête de pleurer, qu’est-ce qu’il y a ?»
-Moi:« Maman je ne suis plus prête de me marier. Svp annuler ce mariage »
-Maman : «Quoi, tu es folle ?»
-MOI:« Non maman, j’ai peur ».

-Maman : « Ces sont des stress. C’est normal, mais n’aie plus peur, se marier n’est pas mauvais crois-moi ».
-Moi:« Hummm »
-Maman :« Alors dépêche-toi de sortir de ce lit. Tu veux que je te dise que tu ne cours aucun danger en te mariant avec Henri combien de fois !»
-Moi :« Ok je me lève ».

Je me suis levée et suis entrée dans la salle de bain. J’avais peur ,et j’ai dû trainer dans la douche.
À un moment donné j’ai entendu ma mère crier à nouveau.

-Maman :« Clarabelle tu veux te marier dans la salle de bain ? »
Ce serait bien oui hein😂
-Moi :« Laisse-moi le temps de prendre ma douche quand même ».
-Maman :« Il est 8h 30. Dépêche-toi un peu on n’a pas le temps ».
Waouh😂 je ne savais pas que c’était aussi effrayant de se marier.

Quand je suis sortie à 9h de la salle de bain, ma mère me dit que papa, Henri et les autres étaient déjà partis à la mosquée. Il n’y avait plus que les femmes à la maison et mon tyran de mère.

J’ai reçu un message d’Henri
-Henri :« Bonjour mon cœur. Au max 1h tu seras ma femme pour le restant de tes jours. On est bientôt à la mosquée. Fais toi belle parce que je ne veux pas d’une moche comme femme »
-Moi :« Mdr😂 j’ai hâte de m’appeler Clarabelle Za… T’aurais pas pu avoir plus belle que moi. Je suis mieux que dans tes rêves les plus fous ».
-Henri :« J’adore comment tu es modeste. A toute à l’heure bisou ».

Je suis sortie de ma chambre. La maison était remplie de monde. Il y avait la famille proche et éloignée. Je suis allée dire bonjour. Je ne connaissais pas tout le monde mais c’était que du plaisir de les voir tous venir pour mon mariage. Mes cousines et Éveline m’attendaient. Je les rejoins et on est allé tous au salon de coiffure que ma mère avait réservé. Puis j’ai reçu un appel de Sylvie en route.

-Moi :« Ma petite cherie , tu dis quoi ? ».
-Sylvie :« Que tu es méchante. Tu ne m’as pas appelé de toute la semaine »
-Moi :« je voulais mais je n’ai pas eu un seul moment libre. Je te jure que je suis trop fatigué ».

-Sylvie:« Dis plutôt que tu as passé ton temps à faire des mamours avec ton chouchou préféré ».
-Moi :« J’aurai voulu oui. Il m’a même fait la tête parce qu’il me voyait plus que la nuit ».

-Sylvie :« J’aurai annulé le mariage à sa place ».
-Moi :« Mdr😂 il n’est pas aussi méchant que toi »
-Sylvie :« Alors tu es prêt à passer de célibataire à marier ?»
-Moi :« Oui ça me stresse un peu mais ça va ».

-Sylvie :« Pourquoi tu as des stress. Tu ne vas pas à la guerre mais juste que tu t’apprêtes à vivre dans le bonheur. Moi je sautillerai de joie à ta place »
-Moi :« Je suis super contente crois-moi mais tu me connais le stress et moi c’est pour la vie ».

-Sylvie :« J’aurai voulu être avec toi en ce moment. Tu vas être trop belle en tenue traditionnelle ».
-Moi :« Aussi mais il fallait que tu accompagnes Fiston. À propos ça se passe comment ?»

-Sylvie :« Merveilleux. Il m’a présenté à toute sa famille. Je pensait qu’il y aurai un soucis parce que je ne suis pas musulmane mais ça c’est super bien passé et devine quoi ? ».
-Moi :« Non dis moi ».
-Sylvie :« Je suis fiancée depuis hier ».

Je me suis mis à crier comme une folle tellement j’étais contente pour elle.

-Moi :« Je suis trop contente pour toi ».
-Sylvie :« Oui il m’a dit qu’il attendait de finir ses études ».
-Moi :« C’est trop bien. Tu seras une vraie congolaise maintenant ».
-Sylvie :« Mdr😂 oui j’ai hâte ».

-Moi :« Tu es méchante, tu ne m’as même pas invité à tes fiançailles ».
-Sylvie :« Parce que tu serais venue. Tu as d’autres chats à fouetter ».
-Moi :« C’est vrai mdr😂. Alors c’est pour quand le mariage ?»
-Sylvie :« On n’a pas encore décidé. On s’est fiancé qu’hier ».
-Moi :« Ne trainer pas trop quand même ».

-Sylvie :« Oui ça sera pour bientôt. Bon je te laisse profiter de ton mariage. Bisou à Éveline et à ton petit mari. On se voit à Liège dans une semaine ».
-Moi :« Oui et n’oublie pas ta pièce d’identité au Congo sinon je change de témoin ».
-Sylvie :« Mdr😂 c’est ça. Bisou ma puce ».
-Moi :« Bisou je t’appelle demain. Bye ».

Du coup j’ai raccroché et je me suis empressée de tout raconter à Éveline. Elle était aussi contente pour elle.

-Éveline :« Je l’appelle demain pour la féliciter ».
-Moi :« Il ne reste plus que toi et Freddy ».
-Éveline :« Nous c’est plus compliquée donc mieux que je prenne le temps qu’il faut pour m’assurer que c’est bien ce qu’il veut. Rien ne presse ».
-Moi :« Pas trop quand même sinon les filles vont te le chiper. Tellement il est mignon ton Freddy ».
-Éveline :« Je sais mais crois-moi c’est mieux comme ça ».

Quelques minutes plus tard on est arrivé au salon de coiffure. Il n’y avait que nous comme client aujourd’hui. Leur chef s’occupait de moi pendant que les autres s’occupaient d’Eveline et de mes cousines. Tout se passait bien jusqu’à ce qu’elle a approché sa pince à sourcils vers moi »

-Moi :« Stop. Vous faites quoi ? ».
-Coiffeuse :« Bah je vais vous épiler les sourcils »
-Moi :« Quoi ? C’est une blague j’espère. Ne touchez pas à mes sourcils ».
-Coiffeuse :« Comment voulez-vous que je vous passe le crayon dessus alors ? Vous en avez trop. Je vais juste enlever un petit peu »
-Moi :« Hors de question. Et je fais quoi moi après »

-Coiffeuse :« J’en enlève pas beaucoup je vous promets, juste un tout petit ».
-Inès :« Allez Clara fais pas ta difficile. Elle sait ce qu’elle fait la dame ».
-Moi :« Je ne dis pas le contraire mais je ne veux pas. Vous n’avez pas vu ce qui est arrivé à Fanny dans la série Female Anatomy ?»
-Sandra :« Tu es trop folle. Ce n’est pas parce qu’on va t’enlever quelques poils qu’il te restera plus rien ».

-Coiffeuse :« D’accord. C’est ton mariage donc on ne va pas te fâcher. On va faire autrement et ce sera toujours aussi joli ».
-Moi :« Merci ».

J’ai continué à me plaindre jusqu’à ce qu’on termine. Elle devait me détester la coiffeuse car je suis passée à la poudre après ça parce que j’en voulais pas trop puis au crayon. Enfin j’ai trouvé à redire sur tout sauf la coiffure, elle était parfaite. Finalement je me suis trouvé belle parce que j’ai tout fait pour que ça soit simple. Plus c’est simple mieux c’est. Il n y a pas besoin d’une grosse couche de maquillage pour être belle.

-Moi : « C’est magnifique merci ».
-Coiffeuse :« Tu es difficile à satisfaire mais tu sais ce que tu veux et ça te vas bien ».
-Moi :« Je t’ai fatigué je sais. Je ferai moins de chichi tout à l’heure ».

Il était 12h passé donc j’étais sûrement madame Za… à l’heure qu’il est.
On est parti chez ma tante la mère d’Inès pour nous habiller. Ma mère avait déposé nos habits là-bas. J’avais plein de messages de mes ami(e)s qui me félicitaient.

Je leur remercierai tout à l’heure quand ils viendront pour la fête. Je vais peut-être faire mon mariage civil à Paris mais je tenais à un mariage jeune entre amis pas à seulement à rester avec ma mère et ses acolytes.
Il y a avait un message de mon chouchou préféré.

-Henri :« Bébé je suis désolé. Il y a eu un problème à la mosquée. Il y a eu le feu donc le mariage est reporté ».

Du coup je l’ai appelé directement.

-Moi :« C’est quoi cette merde ? Tu plaisantes j’espère. Tout ça pour rien. Vous n’avez qu’à aller à une autre mosquée ».
-Henri :« C’est maintenant que tu réponds. Bah c’est trop tard pour aujourd’hui et toute façon on n’aurait pas pu parce qu’on aidait à éteindre ».

-Moi :« Mais c’est qui l’imbécile qui est allée mettre le feu à une mosquée. Si je le trouve je le bute moi-même ».
-Henri :« Calme-toi. Si on ne se marie pas aujourd’hui ce n’est pas grave. On le fera un autre jour ».

-Moi :« Pas grave ? Je veux me marier aujourd’hui ok. Débrouille-toi pour trouver un imam disponible et que ça saute ».
-Henri :« Waouh😮 je ne savais pas que tu voulais te marier à ce point »
-Moi :« Parce que tu ne veux pas toi. Tu essaies de me dire quoi Henri, tu as changé d’avis c’est ça ? »

-Henri: « Non »
-Moi :« Alors va chercher un imam au lieu de venir m’embêter ».
-Henri :« Tu es hystérique je te jure. Je voulais juste te faire marcher. Tu sera Mme Za… dans peu de 2 h. Il s’est rien passé du tout ».
-Moi :« Tu es sérieux toi avec tes blagues pourries ?. Tu veux que je pique une crise cardiaque. J’allais croire que le sort s’est jeté sur moi. Franchement Henri t’es trop con ».

-Henri :« C’est moi que tu traites de con ?. Tu as oublié que tu m’appartiens maintenant. Si je te frappe tu ne pourras rien faire »
-Moi :« Mdr😂 elle est bonne celle-là. Femme battue tu connais, un appel de ma part et tu sera directement en prison ».
-Henri :« C’est ce qu’on verra. Et maintenant rentre vite avant que je me fâche un peu plus ».

-Moi :« À vos ordres mon mari d’amour ».
-Henri :« À tout à l’heure mon hystérique de femme »
-Moi :« Sympa. Ciao ».

Je me suis habillée vite fait parce que ma tante me disait que tout le monde nous attend. Ma première tenue était un somptueux Bazin brodé comme il faut avec les bijoux que m’a donnés ma mère.
J’ai mis mes talons. Une journée entière en talons, je vais galérer grave. N’empêche j’étais la princesse du jour. Je sortis quand je fus prête pour rejoindre ma tante et les filles.

-Tata :« Ah ma petite fille tu es belle mach’ Allah »
-Éveline :« Tu es magnifique. Henri a trop de chance d’avoir une femme aussi belle ».

Image result for pixabay images: amour
Histoire d’amour

Mes cousines aussi me firent des compliments. Si tout le monde me dit que je suis belle c’est que je dois sûrement l’être aujourd’hui.

-Moi :« Merci mes chéries vous êtes trop belle aussi ».
-Sarah :« Il faut qu’on te fasse honneur aussi. Sérieux tu es trop belle habillée comme ça. Pour une fois tu es à la hauteur de ton mari ».
-Moi :« oh je la sentais venir celle-là. Tata tu as vu comment elle est méchante ».

-Tantine :« Laisse-la elle est jalouse de toi. C’est ton mari qui a la chance de t’avoir. Tu as belle, polie et généreuse ».
-Inès :« Hum hum. Maman ça se voit que tu ne la connais pas. Elle polie moi je suis une sainte alors ».

-Tata :« En tout cas moi elle m’a montré sa politesse ».
-Nicole :« Oui c’est un Fake Elle cache bien son jeu ».
-Moi :« Les filles vous êtes vraiment des cousines de merde. Vous avez quoi à me rabaisser comme ça »
-Ruth :« Tu vois tata. Tu ne crois qu’une fille polie nous traiterait de cousine de merde ».

-Éveline :« Laissez ma belle-sœur tranquille sinon vous aurez affaire à moi ».
-Moi :« Tu es la seule que j’aime ici, c’est pour ça elles sont jalouses »
-Tata :« assez discuter. Allons-y ».

Quand on arriva à la maison les femmes nous attendaient devant la porte. Elles criaient tous pour moi. J’avais déjà vu ça avant mais quand c’est pour toi qu’on le fait ça remplit d’émotion. Elle était là en train de me complimenter sur ma tenue et de me dire que je les ai jamais déçu. Que j’étais polie et beaucoup d’autres choses.
En tout cas ça m’a émut de toute ma famille venir juste pour moi et me parler de cette façon. Ma mère est venue me prendre dans ses bras.

-Maman :« Ma chérie tu es tellement belle et je tellement fière de toi. Tu es le seul enfant que Dieu m’a donné et tu ne m’as jamais déçue. Et aujourd’hui que tu te maries, je suis la plus heureuse des mères. Tu es le plus cadeau que j’ai eu de toute ma vie. J’espère que tu seras heureuse dans ce mariage et que tu auras une fille qui te rendra aussi heureuse que je le suis en ce moment ».

Elle pleurait en parlant et ça m’a fait pleurer aussi. Je l’aime tellement ma mère. Même si on se dispute souvent. Je ne l’échangerai pour rien au monde.
Éveline m’a passé un mouchoir pour que je m’essuie les yeux.

-Moi :« Oh maman je t’aime tellement et je suis désolée pour tous les soucis que je t’ai causé ».
-Maman :« Moi aussi je t’aime mon bébé et tu es tout pardonné. Arrête de pleurer sinon tu vas enlever tout ton maquillage ».

Elle a pris le mouchoir et m’a essuyé les larmes puis je suis allée saluer tout le monde. Je n’ai jamais salué autant de monde de ma vie je crois. En plus à chaque fois on te retient pour parler. J’ai poussé un ouf de soulagement quand je suis arrivé au dernier.

Mon père m’a pris aussi dans ses bras.
-Papa :« Poussin tu as tellement grandi. Je me souviens de la première fois que je t’ai tenu dans mes bras, de ton premier sourire, de tes premiers pas et ton premier mot “ papa ”. Ta mère était jalouse que tu es prononcé mon nom en premier ».

-Moi :« Mdr😂 tu m’étonnes ».
-Papa :« Et aujourd’hui tu es devenue une belle femme mariée et bientôt tu me donneras des petits-enfants inch’Allah. Comme le temps passe vite. Je te souhaite beaucoup de bonheur ma chérie ».

-Moi :« Papa tu vas me faire pleurer si tu continues ».
-Papa :« Pas de pleurs. Si jamais Henri te fait du mal, tu m’appelles et je viendrai lui apprendre son rôle de mari »
-Moi :« Oh papa tu es trop mignon. Je t’aime ».
-Papa :« Moi aussi. Va dans la chambre une surprise t’y attend et ton mari aussi ».

-Moi :« Ah oui c’est quoi comme surprise ? ».
-Papa :« Des personnes qui te sont chères ».
-Moi :« Papa tu aimes trop faire le mystérieux. Bon je vais voir ».

Je me suis précipitée dans la chambre pour voir qui était venu me voir. Je n’étais pas déçue. Il y’avait mes beaux-parents avec Sylvie , Fiston et puis Freddy chéri.

-Freddy :« Waouh comme elle est belle ma petite femme. Viens ici que je t’embrasse ».

Je me suis jetée dans ses bras. Après Henri, Freddy est ma plus belle rencontre depuis un an. Il est spécial c’est un amour de mec et je l’adore.

-Moi :« Sylvie quelle comédienne tu fais »
-Sylvie :« Tu voulais que je gâche la surprise de ton mari d’amour. Et puis tu aurais dû te douter qu’on n’aurait jamais ton mariage »
-Moi :« Je suis trop contente de vous voir. Je n’arrive pas à croire que vous êtes venus. Super »

A Lire aussi:

Je suis allée les embrasser chacun à leur tour même mon beau-père alors que d’habitude il m’intimide.

-Pascaline :« Tu es magnifique ma belle-fille. Henri a trop de chance d’avoir une femme comme toi ».
-Moi :« Merci tata Pascaline. Je n’arrête pas de lui répéter ».
-Fiston :« Je confirme il a beaucoup de chance ».
-Moi :« Je t’aime toi. Félicitations pour toi et Sylvie ».
-Fiston:« Merci ».

-Ismail :« Bienvenue dans la famille ».
-Moi :« Merci ».
-Ismail :« Elle est toujours autant intimidée par moi qu’au premier jour ».
-Moi :« Ce n’est pas de ma faute. Vous m’intimidez comme pas possible ».
-Henri :« Au moins je sais qui appeler si tu me fais tes manières là ».

-Moi : « um. Je ne réponds pas. Je ne voudrai pas choquer tes parents ».
-Pascaline :« T’inquiètes. On a tout entendu avec les enfants. Ismail tu viens on va aller rejoindre ses parents »
-Freddy :« Moi je vais voir Éveline. Elle ne sait pas que je suis là ».
-Moi :« Elle est dans le salon ».
-Sylvie :« On t’accompagne ».

Finalement j’ai eu un petit moment seul avec mon mari. Il m’a pris dans ses bras et me fait un baiser de chez les baiseurs. Il va me me tuer quoi, il sait trop comment me faire fondre. Quand je pense que j’aurai droit à ça tous les jours j’ai envie de crier au monde entier mon bonheur et tout l’amour que je ressens pour lui. Je l’aime à mourir voila.

Notre mariage s’est passé dans une ambiance tellement grandiose. Henri qui dorénavant est mon mari avait une joie immense et moi également bien-sûr.
À 2 h du matin du jour suivant, nous avons laissé les divers invités pour aller savourer notre mariage. J’avais hâte de goûté à mon mariage et je pense que ma nuit de miel sera Wouah🎈😮.

Henri avait loué une chambre d’hôtel et une fois à l’intérieur il m’a dit,
-Henri : « Je t’aime Clarabelle, et je suis chanceux de t’avoir comme épouse »

-Moi:« Tout le plaisir est pour moi. Je t’aime aussi Henri ».
Puis un silence de mort s’est établi entre nous avant qu’il me dise,
-Henri : « Madame veut qu’on lui dise ce qu’elle devrait faire ».
-Moi :« Qu’est-ce que je vais faire ?»
-Henri : « Déshabille-toi Clarabelle ».
J’avais honte ,mais je me suis déshabillée quand même. Après tout il est déjà mon mari non.

Image result for pixabay images: amour
Histoire d’amour

Quand j’ai fini , il m’a dit,
-Henri : « Wouah😮 tes fesses sont exceptionnelles ».
Je n’ai rien dit, je me contentais de lui faire mes bons yeux.

Il m’a attiré dans ses bras et avait commencé à m’embrasser et me caresser tout mon corps. C’était vraiment excitant. Il m’a ensuite sucé mes seins avant de m’écarter les jambes.

Au début ça me faisait très mal surtout quand excellerait ses mouvement de vas et viens parceque j’étais encore vierge. Puis vers la fin j’ai eu des sensations étranges qui m’ont poussé même à éjaculé avant lui. C’était Wouah😮
Henri continuer de me caresser quand je me suis réveillée.
Wouah 😮qu’est-ce qui se passe ? Me suis-je interrogée.

Ma mère était devant moi ,Apparemment c’est elle qui m’a réveillé.
-Maman:« Clarabelle lève-toi on part aux champs, une fille ne dort pas comme ça ».

Je suis restée calme pendant deux minutes avant de me rendre compte que tout ceci était un rêve. Henri, Éveline, Sylvie, Fiston, Rachel ou Rosy , Laetitia, Freddy et les autres n’ont jamais existé. Je n’ai jamais était en Europe; j’étais chez moi au village.

Ça fait très mal, j’avais commencé à à pleurer. Pourquoi ma mère m’a réveillé ? Me suis-je demandée en pleurant. Mais quelques minutes plus tard j’ai compris que la vie est faite de plusieurs réalités et ceci en fait parti.

FIN

2 commentaires sur « Histoire d’amour: les réalités de la vie (épisode 52 et fin) »

Laisser un commentaire