un couple marié qui consomme le mariage par une relation d'intimité
74 / 100

Suite au premier épisode que vous avez beaucoup appréciez, selon le retour que nous avons eu, nous vous présentons l’épisode 2 de votre histoire d’amour “Ma nuit de Noce’Lisez, commentez et puis partagez.

Série “Ma nuit de noce”: Episode 2:

J’étais déjà excitée quand il m’a dit
-Serge : « tu es sûre de ce qu’on veut faire ?»
-Moi : « Tika makelele ya pamba pamba wana (arrête tes bruits inutiles là ) sois pragmatique ,continue avec ce qu’on faisait.
Stp bébé pénètre moi , je te donne ma virginité, et je ne le regretterai jamais de te l’avoir offert ».

Serge m’a regardé pendant un moment, avant de m’écarter les jambes ,puis me pénétrer.

Au début c’était tellement douloureux.
-Moi: « Mon Dieu pardon !. Stp Serge arrête ,tu risque de me tuer chéri »
Serge ne s’occupait pas de ce que je disait, il continuait calmement à faire ses mouvements de vas et viens.

-Moi:«Snif

, pitié , tu risque de me tuerrrrr»
-Lui:«…..» il ne disait toujours rien.

À un moment donné, j’ai commencé à aimer l’acte sexuelle.
Ça ne faisait ni mal ni bien ; ni froid ni chaud donc c’était waouh .

-Moi en gémissant : « papaaaa, hummm, heyyyy mamaaaa »
-Serge : « Joyce stp arrête de crier, mes voisins risques de nous écouter .
Que j’arrête ?, ça fait mal ?».

Serge est tellement bizarre ,pourquoi il veut arrêter un acte si merveilleux ?.

-Moi:« Tu veux te jouer de mes sentiments ou quoi ?

. Si, ça fait mal, mais stp n’arrête pas, continue »
-Lui:« OK, alors tourne comme ça ».
Il a accompagné ce qu’il disait avec un geste me montrant de lui tourner les fesses.
-Moi:« tu veux quoi ?. Me pénétrer par derrière ?»
-Serge : « Oui bébé ».
J’ai fait ce qu’il me demandait calmement.

Comme mes fesses et seins sont extrêmement jolis et séduisants , je pense qu’il aura beaucoup de plaisirs en y pénétrant.

J’étais en décubitus ventral quand il m’a pénétré. Waouh , c’était mirobolant.

A Lire aussi:

J’ai eu une sensation étrange , puis j’ai éjaculé avant qu’il éjacule aussi quelque minutes plus tard.Ser ge était extrêmement super au lit, je crois que j’ai même eu l’orgasme.

L’acte sexuelle avait durant à peu près 35 minutes.
D’ailleurs rien ne m’étonne; Serge est médecin, je crois qu’il prenne par moment les Aphrodisiaques, car il avait une force sexuelle inexplicable. Je l’aime de tout mon coeur. Il est mon socle et ma raison de vivre.
Je suis contente qu’il m’ait dévièrgé.

-Moi:« merci mon amour »
-Serge:« bébé c’est moi qui suis obligé de te remercier. Je t’aime de tout mon coeur Joyce. Mais courage, ton futur mari sera aussi meilleur , il te rendra heureuse j’en suis sûr »
Du coup, j’ai commencé à pleurer. -Moi en pleurant:

« Non chéri, je t’aime seulement toi. Stp Serge épouse-moi »
-Serge :« du calme chérie , arrête de pleurer . Sache vraiment que moi aussi je t’aime ,et je continuerai toujours à t’aimer. Mais je ne veux pas que tu arrives à décevoir ta famille à cause de moi.
Sois forte mon amour, ça ira. D’accord »
-Moi:« Non Serge, je t’aime de plus que tout. Si tu veux, fuyons d’ici. Nous pouvons aller à Kisangani; Mbujimayi ou Lubumbashi, la RDC est tellement grande !».
Il m’a regardé pendant un moment, puis il m’a dit
-Serge:« non bébé, nous n’irons nulle part.
Je t’aime ,et tu le sait, mais je ne veux pas que tu déçoive ta famille.
Vas et fais ce que ta famille te demande »
Puis il a commencé aussi à faire tomber les larmes.
C’était tellement douloureux.
C’est sûr que cet homme est fou amoureux de moi.
Ça fait tellement mal de ne pas épouser une personne qu’on aime.

Il s’est approché vers moi ,et m’a embrassé pour la dernière fois avant que je sorte dans sa maison en pleurant.

En cours de route, mon téléphone a sonné.
j’ai cru que c’était mon père , mais c’était Olga.

Olga est ma meilleure amie , ma puce et ma confidente.
Elle a 25 ans comme moi , Célibataire et mère d’une petite fille de 3ans.

Elle travaille dans la même entreprise que moi, mais elle ,est chargé de la communication et marketing de l’entreprise. Quand j’ai vu que c’était elle, j’ai décroché.

-Moi:« allô »
-Olga:« allô ma puce. Est-ce que ça va ?. Tu es où ? Car je suis devant ton bureau »
-Moi:« Aujourd’hui je ne suis pas venue au bureau mon amie »
-Elle : « Mais tu es où jusqu’à cette heure ?. Est-ce que tout va bien ma puce ? »
-Moi:« oui, mais mon père m’a énervé »
-Olga : « waouh, qu’est-ce qu’il y a»
-Moi:« mon père veut me marier forcément à un homme que je n’aime pas ». Olga avait commencé à rire

-Olga : « quoi ?. Ces choses existent toujours ?. Pourquoi il veut le faire »
-Moi:« Je ne sais pas mon amie, mais papa m’a dit que j’ai intérêt à ‘épouser ce gars là car la survie de notre famille en dépende. En plus c’est le fils de son ami ».
-Olga:« waouh, désolée mon amie. Alors ce jeunes homme là est-il riche ? »
-Moi : « Probablement il l’est ,car son père est le PCA de la société pétrolière ».Du coup ,Olga s’est exclamée en disant
-Olga: « C’est le fils de chef Richard ?»
-Moi:« Oui exactement »
-Olga : « Ce gars là est de teint un peu clair; taille moyenne, et porte souvent les lunettes ?»
-Moi:« Oui c’est exactement lui. Tu le connais ?»
-Olga en pleurant : « Oui, c’est Constant le père de ma fille ».
Oh mon Dieu !, merde..

-Moi: « Quoi ?. Est-ce lui le gars que tu m’avais parlé dont sa famille avait refusé ta grossesse ?»
-Olga : « Oui c’est bien lui. Et bizarrement je l’aime toujours, nonobstant que sa famille m’ait ridiculisé en me jetant dehors. Constant m’appartient, et je regrette qu’il ait tombé amoureux de ma meilleure amie»
Puis elle a commencé à pleurer.

-Moi:« Ne t’inquiète pas Olga, je crois que lui aussi t’aime encore. Mais apparemment c’est son père qui lui ai forcé à m’épouser.
alors qu’est-ce que nous pouvons faire pour empêcher tout ceci ?.
Parce que moi également je ne suis pas fière et prête d’épouser l’homme auquel ma meilleure amie est amoureuse ».

-Elle : « Nous ne pouvons rien faire. C’est déjà trop tard.
Tu peux seulement l’épouser, et je pense que constant sera un bon mari pour toi »
-Moi: « J’….»
Elle a raccroché avant que je finisse ma phrase.

Du coup, je me suis concentrée à mon volant avant de conduire calmement jusqu’à la maison.

A Lire aussi:

J’ai trouvé mon père et ma marâtre au salon entrain de parler.
Je les ai passé sans pourtant même les saluer.

Alors avant que je franchisse la porte qui se dirigeais vers ma chambre, papa m’a appelé
-Papa: « Joyce reviens ici ».
Je me suis arrêtée pendant quelques minutes, avant de retourner vers eux
-Moi : « oui papa »
-Papa : « Tu viens d’où ? ».

Je suis restée calme, je ne me suis précipitée à répondre.
D’ailleurs qu’est-ce je vais lui dire ?. Je vais lui dire que j’étais partie offrir ma virginité à un homme ou quoi?. la virginité à laquelle j’ai dû garder pendant 25ans ?, non, ça non.
Donc j’avais résolu de ne rien répondre , mais ma marâtre a pris la parole pour dire.

-Elle : « Andy tu la pose de question pour rien. Ta fille vient à peine de faire l’amour, regardes sa démarche. Et puis écoute l’odeur de coït ».
Hummm , des vieilles dames africaines sont tellement dingues. Est-ce que le coït a l’odeur spécifique ?. Me suis-je demandée, car c’était ma première fois d’entendre cela.

Mon père m’a regardé bizarrement de la tête au pied avant de me dire
-Papa : « Joyce pourquoi tu as fait ça ?. Tout ça pour me dire que j’ai fait un mauvais choix pour toi ?. Mais sache que je t’aime ,et aucun parent au monde ne veut voir son enfant souffrir. Joyce je ne veux pas te voir souffrir, je veux seulement ton bonheur.

Ma fille tu m’as déçu , même ta défunte mère n’aurais jamais été contente avec ce que tu viens de faire.
Pourquoi tu t’es laissée déflorer avant le mariage ?.
Est-ce que tu as oublié le sens même de notre coutume ?.
Tu ne sais pas qu’ici chez nous en Afrique, la virginité compte de plus que de l’or ?».

Avant que je puisses répondre , ma marâtre à dit
-Marâtre : « Chéri ne t’inquiète pas pour elle, tu as vu comment elle t’a ridiculisé ce matin devant les membres de ta famille et devant tes invités .
Joyce est une mauvaise fille , elle a été dévièrgé depuis longtemps ».

Cette femme m’énerve , de quoi elle parle ?.
Ça c’est ma vie. Ça ne le regarde absolument pas.
-Moi: « Toi ne te mêle pas dans ma vie. De un, que je sois vierge ou pas ça ne te regarde pas, de deux je ne suis plus une enfant, j’ai 25ans. Donc je peux faire tout ce qui me semble bon ,et en fin troisièmement tu n’es pas ma mère !»

-Elle : « Tu crois que moi j’ai envie de mettre au monde une pute ?. Ma fille (Lydie) n’est pas une prostituée comme toi. D’ailleurs qu’il pleuve ou qu’il neige tu épousera Constant »

-Moi:« Je n’oserais jamais épouser qui que ce soit. D’ailleurs je sais bien que c’est toi et ta fille qui ont scénarisé tout ça. Mais sache que vous avez échoué car je ne me marierai jamais à un inconnu !»
-Papa : « Taisez-vous !. Joyce ta mère a raison, tu dois nécessairement épouser cet homme. D’ailleurs il t’aime » J’avais commencé à pleurer

-Moi en pleurant :« non papa , je ne l’épouserai pas ».

Puis je suis sortie de là en pleurant

Ça fait tellement mal de se trouver obliger d’épouser un homme qu’on aime pas.
Les filles me comprennent mieux.
les genres des souffrances que j’avais pu vivre à ce moment étaient pitoyables. Aucune fille ne mérite ça.
On a aussi droit de choisir qui on veut…

Je suis partie m’enfermer dans ma chambre.
Puis avant de dormir, je suis allée prendre un bain froid.

La lendemain matin, je me suis réveillée comme d’habitude, j’ai pris mon bain , j’ai fait mon hygiène
Buccale afin de faire la vaisselle.

J’avais déjà presque fini à faire la vaisselle quand cette fois-ci Nelly est venu m’appeler.

Nelly est mon demi-frère, donc le petit frère de Lydie.
Nelly a 22ans , il est de teint noir comme mon père et c’est mon meilleur ami.

Lui et son petit frère Franck sont mes amis contrairement à leur mère et leur grande soeur.
Ces dernières me prennent pour leur concurrente ou leur ennemie.
Elles sont impitoyables ,et n’ont aucun coeur.

Nelly m’a salué avant de me dire
-Nelly : « tu m’as manqué grande soeur »
-Moi en souriant : « tu m’as manqué aussi petit frère.
Est-ce ça va ?»
-Lui: « Oui, Je vais bien. Joyce papa t’appelle »
-Moi: « pourquoi ?»
-Nelly : « Je ne sais pas, mais il veut te voir tout de suite »
-Moi:« d’accord, je viens ».

Je me suis préparé avant d’aller au salon.

Papa était avec ma marâtre , mes tantes et oncles paternels. Je les ai tous salué avant de prendre place… Du coup, papa a pris la parole
-Papa: « Ma fille, je t’ai appelé pour t’informer qu’on vient de donner ta dot.
Donc tu viens d’être traditionnellement l’épouse de monsieur Constant ».

Waouh, mon père me prend pour une chose qu’on peut vendre sans informer ou quoi ?.
Même si une femme ne représente rien aux yeux des hommes, il allait quand même me demander avant de prendre ma dot.

-Moi: « ça veut dire qu’il est déjà mon mari ?»
-papa : « Oui ma fille . tu es la fierté de toute notre famille. Et ton mariage civil sera pour Jeudi »
-Moi:« Mon mariage sera pour ce jeudi ?»
-Lui : « Oui. Joyce je suis fier de toi ».
Je n’ai rien répondu…Puis j’ai vite quitté salon en faisant tomber les larmes.
Je n’avais plus besoin de le ridiculiser une fois de plus devant ses frères et sœurs. Je suis allée me préparer pour aller au travail.

Ça fait tellement mal , le mariage forcé continue d’être une monnaie courante ici chez nous en Afrique.
Une femme n’est pas une chose, elle a aussi droit de choisir tranquillement qui elle veut épouser.

J’ai pleuré presque toute la journée, mais je n’avais pas le choix, car les us et coutumes de l’ethnie où j’appartiens (ethnie luba) exige fermement le respect envers ses parents, et le manque du respect envers son père ou sa mère constitue un tabou et le châtiment d’un tabou c’est la mort ou la malchance.
Donc je n’avais pas autre choix que celui d’accepter ce mariage.
Waouh, ça fait mal.

Deux jours plus tard, ce fut le jeudi, le jour de mon mariage civil. On avait organisé une fête grandiose.
Il y avait plusieurs hautes personnalités de notre pays.
Mon beau-père est milliardaire, donc il y’avait seulement des riches dans notre mariage et quelques amis de Constant.

Je ne me souviens plus exactement de ce qui se passait ce jour là car mon esprit était ailleurs, mais ce que je me souviens est que Constant m’a dit ceci à la mairie sous les applaudissements de tout le monde.
-Constant : « À toi ma belle et bien aimée femme de ma vie. En témoignage de l’affection que je porte pour toi , je te promets que je serai éperdument amoureux de toi et tu seras une et exclusive.
Il est vrai que la main a 5 doigts ,l’année a douze mois mais dans mon coeur il n’y aura que toi. Je t’aime Joyce ».

J’étais devenue officiellement madame Kalonga ,et belle-fille d’un grand milliardaire de notre pays.

Nous les mariés avons quitté la fête vers 22h…
On nous avait dit d’aller savourer le mariage.

Contant m’a emmené dans une chambre d’hôtel qu’il avait déjà prévu pour notre nuit de miel.

Une fois à l’intérieure de la chambre, il m’a dit
-Constant : « Stp madame, est-ce tu peux me faire plaisir de te déshabiller ?».

Je lui ai regardé pendant un moment avant de me déshabiller complètement.J’étais totalement nue devant lui quand il s’est approché vers moi pour me caresser et sucer mes seins.
-Moi:« Constant arrête. Ne me touche pas !»
–Lui:« Que je ne te touche pas pourquoi ?. Joyce je suis ton mari !»
-Moi:« j’ai une question que j’aimerais bien te poser avant de savourer notre mariage »
-Constant : « d’accord, tu peux me poser chérie »
-Moi:« répond-moi par oui ou non. Est-ce que tu connais Olga Landu ?»

Il m’a regardé pendant un moment avant de me dire….

A SUIVRE …. N’oubliez pas le prochain épisode.

Share this:

Laisser un commentaire