Histoire d’amour: obsession passionnelle (Chapitre 10)

Avr 21, 2020 | Accueil, femme la plus grosse seins, gros sein

63 / 100

Bonjour tout le monde! j’espère que vous allez bien moi je vais bien si ça va pas buvez de l’eau on se retrouve pour un nouveau chapitre let’s go pour la suite de votre histoire d’amour: obsession passionnelle.

Obsession passionnelle: Chapitre 10

Nous sommes en route pour la troisième échographie, c’est fou comme le temps passe, je suis à 6 mois de grossesse et on aurait dit 3 mois je crois que c’est dû le fait que je sois petite, ma grossesse se remarque par mes hanches et ma poitrine, de fois je me pose des questions si j’ai vraiment un bébé dans mon ventre tellement c’est petit, je me sens si bien.

La meilleure, excellente, bonne nouvelle c’est que je me suis mise en couple avec Karim, c’est un amour toujours au petit soin, je ne dirais pas que je suis amoureuse de lui mais je l’aime bien, comme on le dit on peut aimer une personne sans être amoureux c’est le cas, j’ai rencontré sa sœur elle est très sympa.

Rahim, Rahim, Rahim lol, il a soudainement changé, il est agressif, jaloux surtout autoritaire, le plus drole c’est qu’il refuse d’accepter que je sois en couple, il me parle sauf quand c’est nécessaire, il fait des trucs à sa femme devant moi pour me rendre jalouse et il réussit à chaque fois, il ne m’a pas donné mon téléphone du coup je t’ai obligé de m’en procuré un autre.

Nia elle m’énerve cette pippeche tchiirrrrrpp, elle ne respire plus depuis que Rahim ne s’intéresse plus à moi, la meuf elle passe son temps à essayer de me ressembler, j’ai fait des braids et des faux ongles, elle est partie se faire les mêmes, même couleur, elle s’habille exactement comme moi, la meuf oublie qu’elle a 26 ans, elles essaie de ressembler à une fille de 20 ans sérieux elle n’est pas bien.

Bref moi sa me dérange pas hein sa prouve qu’elle m’admire me trouve plus belle et intéressante qu’elle, maintenant j’ai une raison pour changé encore et encore, depuis que j’ai senti ce petit bout chou bouger il y’a 3 jours.

J’étais couché dans mon lit entrain de causer avec mon bébé en texto, il me racontait sa journée tout ça, me disait que je lui manque quand la porte s’ouvre sur un Rahim mine serré.

Moi: tu peux pas toqué avant d’entrer?

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) qu’est ce que tu cacherais que je n’ai pas encore vu ?

Moi: mon intimité par exemple

Rahim:( narquans les yeux) ouais c’est ça, bref mes parents veulent que t’ailles passer le week-end là-bas.

Moi: j’ai d’autres projets pour ce week-end désolé.

Rahim: b***sé avec ton soi-disant copain.

Je me lève d’un coup furieuse et lui envoie une gifle.

Moi: je t’interdis de me parler comme ça.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) alors j’ai raison?

Moi: SORS DE MA CHAMBRE MAIN…(tenant mon ventre) aïï

Rahim:(me regardant) qu’est-ce qu’il y a ?

Moi:(émue aux larmes) il a bougé, il vient de me donner un coup.

Rahim:(me regardant) je veux touché.

Je remonte ma robe de nuit, il s’agenouille et pose sa main sur mon ventre, et on aurait dit qu’il a senti son père, il s’est mise à donner coup après coup

Rahim:(émerveillé) oui bonhomme c’est papa

Moi: c’est bon là

Rahim:(se relevant) c’est la chose la plus merveilleuse que j’ai vu de toute ma vie, sentir ma relève bougé, c’est fabuleux.

Moi: oui maintenant dégages

Rahim:(me tirant contre lui) non, tu me manques et je te veux ce soir.

Il m’entraîne dans le lit, en me basculant la dessus et se penche sur moi, en ouvrant les boutons de sa chemise qu’il a enlevé et jeté par terre, ses yeux dans mes yeux, il a tenu une de mes jambes en la tirant vers lui, il pose ses lèvres sur les miennes et m’embrasse fougueusement avec envie, il descend ses mains sur ma poitrine, entre mes cuisses et remonte ma robe de nuit.

Il fait passer sa main sur mon minou qui m’a fait lâcher un petit cri, au fur a mesuré que sa main progressait jusqu’à touché les grandes lèvres en glissant l’une contre l’autre j”agitais de plus en plus en gémissant.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) tu le fais avec lui?

Je fais non de la tête, je me suis redressée pour lui arracher un bain rempli de fougue, puis il s’est mise à mordiller mes seins, baisoullé mon ventre, mes hanches, mes cuisses pour finir.

Arrivé au niveau de mon bas-ventre, il écarte bien mes cuisses pour me faire une petite branlette, je me suis cambrée en lui agrippant….vous connaissez la suite hein je peux juste vous dire que j’ai fait en sorte que Nia sache ce qu’il se passe dans la chambre et elle a pété des plombs, elle criait comme une folle et moi cela m’amusait.

Moi:(amusé) madame boude encore ?

Rahim:(voix grave) garde tes commentaires pour toi.

Moi:(accent espagnol) lol calmos frérot c’est pas mi fauto hein.

Rahim:

Moi: j’ai quand-même aimé moi.

Rahim:

Moi: regarde moi bien aussi

Dring…..Dring

C’est Karim

Moi: allôoooo bébé

Karim: lol ça va ou quoi ?

Moi: humm je suis heureuse tu veux savoir pourquoi ?

Karim: dis moi

Moi:( regardant hahim) parce que je t’aime mon beau gosse de Mali.

Karim: je suis chanceux alors.

Moi: oui très chanceux.

Karim: n’oublie pas je viens te chercher, on doit assisté au mariage de Raïssa ( sa sœur).

Moi: je veux pas paraître maladroite mais t’es sûr c’est une bonne idée que je vienne dans mon état en plus il y’aurait toute ta famille, étant renoi même ceux du bled viendront.

Rahim:(voix grave) alléluia pour une fois elle dit quelque chose de bien.

Karim: t’es avec l’autre là ?

Moi: oui j’ai une échographie, ah bébé je t’ai pas dit.

Karim: il a bougé tu me la répéter 100 fois lol

Moi: orh laisse moi tchiirrrrrpp

Karim: bon je te laisse, bisous.

Moi: bisou.

clic j’ai raccroché

Rahim:(me regardant) il sait que t’as couché avec moi?

Moi: tchiirrrrrpp

Rahim: c’est ce que je me disais.

Je l’ai même plus calculé, nous arrivons à l’hôpital et ils nous prennent en charge directement, le gynéco fait son tralala

Gynéco: vous ne voulez toujours pas connaître le sex du bébé.

Rahim: moi je veux savoir.

Gynéco: et vous madame ?

Moi: j’ai le choix ?

Il ne m’a même pas calculé, le gynéco fait quelques examens.

Gynéco: félicitations madame et Monsieur Robyn c’est un garçon.

Rahim:( heureux) yes je savais.

Il me donne des lingettes pour essuyer le gel sur mon ventre, je me rhabille, il nous explique ce qu’il faut faire tout ça, nous le remercions avant de rentrer à la maison.

Nia: Rahim j’aimerais te parler

Moi: je vous laisse j’ai un mariage moi.

Nia: on s’en fou de ta vie

Moi: c’est à moi tu parles ?

Nia :……..

Moi: oui je préfère tchiirrrrrpp

Je suis montée dans ma chambre, j’ai fait des soins capillaires, gommage, masque, manucure, défrise mes braids, épilation, sa m’a 2h maximum, je fini et retourne dans la chambre, je porte une robe et m’endors

17 heures je me réveille par la sonnerie de mon téléphone,

Moi: allô

Karim: tu dors ?

Moi: humm

Karim : d’accord je viens te chercher à 19h et s’il te plaît pas de retard cette fois.

Moi: t’es méchante Karim.

Karim: ben c’est vrai quand on te donne Rdv à 16h tu viens à 17h wesh c’est abusé frère.

Moi: tchiirrrrrpp

Karim: lol à tout à l’heure bébé

Moi: à tout à l’heure bisou

Clic..

Je me redresse et rejoins la cuisine, je me fais une petite salade, je vais m’asseoir dans la cuisine, et mange tranquillement jusqu’à ce que cette peste débarque souriante lol elle ramène ses braids de l’autre coté pour que je vois son suçon miskina elle pense que je suis sa rivale, je vais un peu la provoquer

Moi:(caressant mon ventre) mon bébé tu sais ce que maman a envie de faire là, tu vois ses braids ne me vont plus, j’aimerais faire du fauxflock long t’en penses quoi ? Sa m’ira non?

Je la vois prendre du yaourt et vient s’asseoir à son tour lol.

Moi:(caressant mon ventre) je vais faire des ongles verts, comme ça papa ne pourra plus s’empêcher de regarder maman, mon fils je suis sûre que papa il aime maman mais il a peur de le reconnaître, sa se voit par la manière dont il me dévore du regard, et sa réaction quand je parle avec tonton Karim, tu sais mon chéri maman aime bien tonton Karim mais c’est papa qu’elle souhaite avoir et je te promets qu’elle l’aura mon fils, t’aurais tes deux parents.

Nia:

Moi:(caressant mon ventre)et t’auras beaucoup de frère mon fils, je t’aime tellement mon bébé, mon Rahim Robyn junior.

Elle se lève furieuse et s’en va, j’ai éclaté de rire, après avoir fini de manger, je lave l’assiette et vais me changer, je porte un wax complet rose que Raissa m’a offert, des escarpins bleus et une pochette bleue, je me maquille classiquement, fais des baby-hair, je me parfume en même temps Karim m’envoie un message qu’il est là.

Je me regarde une derrière fois waw ALLAH a bien travaillé sur moi hein, quelle belle créature, Mashalla’Allah, Rahim mon garçon tu sais pas ce que tu laisse filé, je ferme la porte

Je vais au salon avec mes démarches les plus sensibles, séduisantes, ils ont tous tourné les yeux vers moi en attendant le bruit de mes talons j’étais fière de moi franchement, je vois notre pote me regardé en coin d’oeil lol, la provocatrice numéro one, je vais m’arrêter devant Rahim, il plonge son regard dans le mien.

Moi: tu me trouves comment?

Il tourne la tête vers Nia qui le regarde du jore si t’es un homme complimente là tu verras.

Rahim:(me regardant) euh enfaîte tu..

Moi: je…

Rahim:(regardant Nia) tu enfaîte tu vois…

Moi: bon ça va je sais que je suis belle n’est ce pas Nia?

Nia:(tronche tiré)

Moi: mon wax vient de Mali si sa t’intéresses, au revoir la famille.

Je suis sortie en remuant mon petit popotin, je regarde autour de moi et je vois la voiture de Karim, je m’approche en souriant, il descend, waw il porte le même wax que moi c’est mignon.

Moi: pourquoi tu me copie cousin wesh.

Karim: c’est toi qui m’a copié meuf, t’es Mashalla’Allah mon bébé

Moi: toi aussi chéri

Karim: et mon bisou ?

Moi: lol je veux pas enlever mon rouge à lèvres

Karim: m’en fou frère.

Il est trop mignon mon bébé, je l’embrasse et on s’en va direction la salle.

Share this:

0 commentaires

Vous pouvez aussi être interessé par ceci...