o-HAPPY-BLACK-COUPLE-facebook
Spread the love

Me transformer petit à petit en une nouvelle personne, une bonne personne, surtout être une meilleure mère pour mon fils, avant de vouloir l’être aux yeux des autres…(suite de votre histoire d’amour)

Obsession passionnelle Chapitre 16

Quelques mois sont passés je vis ma petite vie confortable, mon bébé va bien, il à 11 mois maintenant, il prononce des petits mots et comme je l’ai dit il a adopté son physique, ni metis, ni renoi, il a la peau Nutella, il est trop mignon mon petit chou, surtout canailles, il aime tellement son père que de fois je suis jalouse franchement.

Rahim du jour au lendemain il a changé a savoir pourquoi ? Parce que je me suis remise en couple avec Karim, non mais il a un sérieux problème notre pote genre moi je vais rester célibataire toute ma vie, je suis une femme et chaque femme a besoin d’un homme dans sa vie, il passe voir Kalil chaque jour après le travail, c’est un père incroyable franchement

J’ai réalisé que je suis différente, que je pouvais changer, être une bonne mère, nouvelle mentalité, nouveau départ, et nouvelle vie, on commet tous des erreurs, mais j’essaie d’aller de l’avant sans oublier le passé, sans oublier pour quelle raison j’ai changé ce que cela m’a apporté, j’ai décidé d’avancer sans jamais reculer, j’ai chuté, mes entretiens de stage ont été rejetée, c’est pas pour autant je vais abandonner, de fois il m’arrive de pleurer dans mon coin, et sourire devant les gens, je reste humble, forte pour profiter de ma vie et mon fils car tout peut arriver dans cette vie.

J’ai arrêté toute ses choses bêtes que je m’etais habituer, je fais ce que j’ai à faire sans forcément le crier sur tous les toits, réfléchir deux fois avant d’agir car je sais que je suis dans un milieu ou chaque acte que je fais, chaque mots que je prononce peut me retomber dessus ou peut avoir un impact sur quelqu’un d’autre, je me concentre sur l’avenir de mon bébé, mes études et notre bien être.

Me transformer petit à petit en une nouvelle personne, une bonne personne, surtout être une meilleure mère pour mon fils, avant de vouloir l’être aux yeux des autres.

Je suis en vacances depuis deux semaines, après avoir fait sa routine à Kalil, je vais le posé devant la télévision pour regarder ses dessin animés, et jouer avec ses jouets, je rejoins la chambre pour faire un peu de ménage,

Dring…….Dring

Je vais ouvrir c’est Karim avec un bouquet de rose, c’est trop mignon.

Karim: bonjour madame je cherche une certaine khadidja Cissé, très belle 1m75, la couleur ébène, les yeux noirs, des lèvres pulpeuses, vous ne l’aurez pas vue par hasard.

Moi: t’as tapé à la bonne porte mon beau gosse de Mali.

Il entre on se smack, je prend le bouquet que je vais mettre dans un peau de fleur, je vais au salon lui sers un truc à boire, il fixait Kalil qui jouait avec la télécommande en y bavant dessus.

Karim: c’est moi où il ressemble de plus en plus à son père?

Moi: tu veux vraiment que je te réponde?

Karim: humm j’ai une surprise pour toi, ferme les yeux.

Moi: c’est quoi?

Karim: ben fermes les yeux wesh

Je ferme les yeux, je le sens déposé un truc.

Karim: maintenant tu peux les ouvrir

J’ouvre les yeux NONNNN deux billets d’avion pour Dubaï oh la vache, je lui saute dessus, et lui fait des tonnes de bisous c’est un amour

Moi: mais y’a un souci, le petit……

Karim: ben il vient avec nous.

Moi: on bouge quand ? Il faut que je parle à Rahim, tu sais bien que je peux pas l’amener en voyage sans l’accord de son père.

Kalil: pa…pa

Moi: papa il est au travail mon coeur

Kalil: pa….pa

Karim: appelle le car on bouge demain dans l’après-midi.

Moi: déjà?

Karim: oui mon coeur

……PDV DE RAHIM………..

Linda : Monsieur Robyn votre colis est arrivé

Moi: dis au chauffeur de le livré chez moi, et de dire à ma femme que c’est de ma part

Linda: oui Monsieur excusez moi

J’ai commandé un sac Louis Vuitton, des Louboutins pour madame Nia Jenner Robyn, je fais de mon mieux pour me racheter au prêt d’elle, Nia c’est une femme extraordinaire avec une joie de vivre, elle ne mérite pas tout ce que je lui ai fait vivre dans sa propre maison, même si mes sentiments sont un peu mélancoliques, je ressens toujours la même chose pour elle, est-ce de l’attirance physique ? Est-ce l’amour ? Est-ce une obsession? Je sais pas mais je peux pas me passer d’elle, je sens que j’ai besoin d’elle dans ma maison.

Je m’allonge dans mon siège, je suis tellement confus, j’ai levé la tête vers le plafond, j’ai pensé à quoi? Ben à elle, khadidja, cette gamine de 19 ans qui m’a ensorcelé, à ses moments qu’on a passé ensemble, a ce manque affreux celui qui me détruit petit à petit chaque jour, Ne plus pouvoir la voir avec sa petite taille quand je rentre du boulot, ne plus pouvoir lui parler, la touché, l’embrasser parce que j’ai décidé de la laisser vivre sa vie, c’est dure, je ne passe plus une nuit sans penser à elle, rien que de l’imaginer dans les bras d’un autre me fou la rage, de fois je fais des nuits blanches parce que par orgueil j’ai laissé filé la personne que j’aime.

Je repense à nos câlins, nos baisés, j’aimerais tellement trouver le courage de lui parler, lui avouer tout ce que j’ai au fond de moi, j’ai réalisé que c’est avec elle je veux être, pourquoi la vie est si cruelle? Pourquoi la vie nous fait autant de mal ? est-ce que ça vous arrive de regretter d’avoir rencontré telle ou telle personne que sa soit en amour ou en amitié?

Je sais plus rien, tout ce bascule dans ma tête enfaîte je me pose des milliards de question sur moi, sur mes réactions, mes prises de tête insensées mais après des mois de réflexion j’ai peut-être enfin trouvé une réponse, je l’aime, oui je l’aime, c’est pas plus compliqué que ça, cela a commence par un simple coup d’un soir puis des attachements, j’ai peur putain, j’ai peur qu’elle se lasse, peur de ne pas être à la hauteur, je ne suis pas l’homme parfait non je suis loin de l’être, mais je l’aime aucun homme ne l’aimera comme moi je l’aime, j’aimerais tellement lui dire que à cet instant précis je la veux dans mes bras, je veux effleurer ses lèvres pour y déposer des mots d’amour.

A chaque fois que je la vois, les battements de mon coeur accélèrent et quand j’aperçois son visage, mes yeux brillent comme si je viens de voir la plus belle merveille de ce monde, du moins de mon monde à moi.

Je sors de mes pensées par la sonnerie de mon téléphone et sa affiche “Capricieuse” je souris vite fait avant de prendre un air sérieux

Khadidja: allô bonjour Rahim Robyn

Moi: bonjour qu’est ce que tu veux ?

Khadidja : enfaîte tu vois j’ai un…

……: pa….pa

Khadidja: oui mon chéri c’est papa, laisse moi lui parler.

Kalil: pa…pa

Khadidja: pourquoi tu dis jamais maman? Laisse ce téléphone Kalil, il faut que je dise un truc à papa

Kalil: pa…pa

Khadidja: allo oui je disais si ça ne te dérange pas que j’aille en voyage avec le petit

Moi:(me redressant) mon fils ne va pas en voyage surtout à cet âge, tu fais ce que tu veux mais tu laisse mon enfant en dehors

Khadidja: t’es sérieux là quand tu me parle comme ça Rahim, c’est quoi ton problème qu’est ce que je t’ai fait hein?

Moi: si t’as plus rien à dire j’aimerais raccrocher car j’ai du travail.

Khadidja:(furieuse) ben viens prendre ton fils alors car il est hors de question que j’annule mon voyage parce que Monsieur refuse que son enfant voyage tchiirrrrrpp.

Clic….elle a raccroché

Je suis sûr qu’elle compte voyager avec son imbécile de copain et ils veulent amener mon fils alors ça il est hors de question.

Le soir

Après avoir fini mes rendez-vous, je prend ma voiture direction chez khadidja pour voir mon fils.

………..PDV DE KHADIDJA………..

Cela fait 5 minutes que ce petit monstre me fait courir après lui, il refuse catégoriquement de manger, c’est fatigant franchement

Moi: Kalil viens mangé là c’est pas le moment de jouer.

Kalil:

La porte s’ouvre Rahim et son fils cour dans ses bras, tchiirrrrrpp par sa faute j’ai raté mon film ” thé Holiday calendar” quelle galère.

J’ai même pas calculé Rahim, je l’ai laissé entre eux, je suis allée dans la cuisine pour préparer le dîner, des saucisses avec salade, après avoir fini je vais au salon.

Moi: tu le douche s’il te plaît merci

Je rejoins ma chambre, prend une petite valise, et commence à ranger mes affaires dedans.

La porte s’ouvre

Rahim:(regardant la valise) tu viens m’aider, il pleure là

Moi: voila ce que j’endure toute la journée si tu te focalise sur ses pleurs tu vas jamais le doucher, cet enfant a le don de foudre le seum

Rahim:(me regardant) tu vas laisser le bébé ici pour ton voyage en amoureux ?

Moi: je l’amene chez tes parents, ou il vient avec moi, c’est à toi de voir Rahim je vais juste pour deux semaines en plus

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) t’es sérieuse là khadidja, Wallah si tu t’en va en le laissant ici, je te jure que tu le verra plus.

Moi: ah ouais ?

Rahim: je te jure sur la tête de ce que j’ai le plus cher au monde mon fils, si tu mets les pieds dans cet avion, considère aussi que tu n’as plus d’enfant.

Moi: (lui faisant face) tu me menace là ?

Rahim:(me regardant) prend le comme tu veux

Il sort en claquant la porte avec son fils dans ses bras, je me laisse tomber sur le lit, les mains sur le visage, c’est toujours comme ça avec lui, le mec se pointe quand j’ai des projets, comme des rendez-vous romantique.

Je prend mon téléphone et appelle Karim, miskine il sera grave déçu franchement

Karim: salut mon amour

Moi:(doucement) salut bae ça va ou quoi ?

Karim: qu’est-ce qu’il y a mon coeur?

Moi(doucement) je me sens pas bien, tout a coup j’ai du vertige et fièvre avec un mal de ventre horrible, on peut pas annuler le voyage ?

Karim: bien sur que oui, tu veux que je vienne te tenir compagnie?

Moi: non tu dois être fatigué mon chéri, mais tu peux passer demain pour me faire une bonne soupe aux viandes hachée pimentée

Karim:( amusé) sa sera avec joie Mademoiselle khadidja Cissé.

Moi: je t’aime

Karim: moi encore plus

Moi: vas-y je t’appelle après bisou

Karim: bisou

Clic….je raccroche

Je range mes vêtements dans le Dressings et vais au salon, je me sers à manger, et mange tranquillement, sans preté à l’autre là.

Rahim:(me regardant) il s’est endormi, tu me fais une assiette s’il te plaît.

Je me lève et lui prépare une assiette avant d’aller m’asseoir devant la télévision à regarder “Rip Tide”, y’en a marre de ses manières.

Rahim:(me regardant) je peux te parler une minute?

Moi: est-ce que ma réponse t’intéresse même tchiirrrrrpp.

Il s’assoit à coté de moi et tourne ma tête vers lui.

Rahim: enfaîte tu sais khadidja j’ai beau nier ce que je ressens au fond de moi, j’ai beau refouler cette sensation que je ressens quand je suis avec toi, j’ai l’impression de revivre quand je suis avec toi et tout ça, je sais que je ne devrais pas faire ça parce que je suis marié mais(soupire) khadidja je crois que…….

Moi: tu crois que quoi?

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) enfaîte je..vas-y laisse tomber, tu peux voyager avec le petit.

Il se lève et s’en va, il est bizarrement bizarre hein, je prend mon téléphone et envoie un message à Karim, il dit okay, je me lève et vais faire nos valises mon bébé et moi on arrive Dubaï.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating