Histoire d'amour: obsession passionnelle (chapitre 18) 1
14 / 100

Maman: pourquoi j’ai l’impression que tu veux pas me répondre? C’était pas ton rêve d’avoir un enfant avec elle? Franchement je te comprends pas mon fils, ah t’es amoureux de khadidja c’est ça …(suite de votre histoire d’amour)

Obsession passionnelle

Chapitre 18

Maman: t’es sûre que t’as parlé à khadidja ?

Moi: maman tu me la demandé plus de 10 fois

Maman:(furieuse) ben depuis le matin elle n’est pas venu alors que c’est l’anniversaire du petit aujourd’hui, ne me dit pas qu’elle ne compte pas venir au premier anniversaire de son enfant alors là elle va m’entendre cette fille, c’est quelle genre de mère sans encore tchiipp

Moi:(soupire) maman arrêtes de te mettre dans cet état elle va venir, vas plutôt t’occuper du petit Nia s’occupe du buffet, parce que je comprends vraiment pas pourquoi t’as fait tout ceci pour un enfant qui va avoir juste 1ans sérieux on dirait un bal de mariage ou un truc de ce genre.

Maman: laisses moi tranquille c’est le premier anniversaire de mon petit-fils alors cela doit être inoubliable, bon je vais l’habiller en costume noir de chez Hugo que j’ai commandé spécialement pour le prince de la fête

Moi: (amusé) ouais ouais

Aicha: Bonjour madame Robyn quelqu’un demande à vous voir, il dit c’est khadidja qui l’envoie.

Maman: fait le rentré merci

Aïcha: d’accord excusez moi

Elle s’en va et reviens avec un livreur avec plein de sachets non mais dites moi c’est une blague là, je pensais qu’elle plaisantait quand elle a dit qu’elle ne viendrait pas, je suis montée à l’état furieux et je suis allée m’enfermer dans mon ancienne chambre, comment peut-elle être orgueilleuse a ce point jusqu’à refusé d’assister le premier anniversaire de son fils parce que je ne lui ai pas dit à temps franchement non mais sérieux.

Je prend mon téléphone puis l’appelle et imaginez quoi? La meuf elle a coupé mon appel et à éteint son téléphone non j’y crois pas, qu’est ce que j’ai fait de mal? Parce que je ne lui ai juste pas parlé de la fête que ma mère organise pour le petit, 30 minutes plus tard après m’avoir calmé

Je rejoins la salle les invités commencent à venir, mon fils à directement couru dans mes bras.

Kalil : pa…pa

Moi: oui bonhomme

Kalil : ze veux mama

Moi: elle arrive

Maman: (sourire) j’ai parlé avec khadidja elle dit qu’elle est en route.

Moi: génial il était temps, elle est où Nia?

Maman: je sais pas trop je l’ai vu se précipiter vers la salle de bain, elle a l’air bizarre en ce moment tu trouve pas ?

Moi: non pas du tout

Maman: dis moi mon fils, depuis la dernière fois que vous avez fait des examens, est-ce que tu sais si Nia a refait d’autres examens?

Moi: oui je crois quand elle est partie au Brésil avec ses amies, elle m’a dit qu’elles lui ont parlé d’un gynécologue spécialisé dans ce domaine si elle pouvait se rendre à son cabinet.

Maman: cela fait combien de temps ?

Moi: je sais pas, pourquoi ?

Maman: non rien, dis moi chéri sincèrement si Nia était enceinte quelle serait ta réaction.

Moi: qu’est-ce qu’il t’arrive wesh

Maman: pourquoi j’ai l’impression que tu veux pas me répondre? C’était pas ton rêve d’avoir un enfant avec elle? Franchement je te comprends pas mon fils, ahh t’es amoureux de khadidja c’est ça ……..

Moi: maman

Maman: (sourire) ah je te comprends khadidja c’est une fille exceptionnelle, elle est tellement belle surtout quand elle sourit……..

Kalil: mama

Moi: elle arrive mon grand

Maman: elle est déjà là

J’ai tourné la tête vers la rentrée, elle parlait avec mon père et Tarek, elle est vraiment belle, habillée d’un jean taille haute bleu, un body orange avec des escarpins, elle leur tape la bise avant de venir vers nous enfaîte vers ma mère et son fils car elle ne m’a même pas calculé.

Khadidja:(doucement et prenant Kalil) bonsoir….Salut toi, t’es beau hein

Maman:(me regardant) comme son père hein

Khadidja :(faisant bisou a Kalil) alors ton costume te va à merveille, c’est mamy qui te l’a acheté hein

Kalil : mamy

Nia: je suis là

Khadidja: salut Nia ça va ?

Nia: oui je vais bien seulement Kalil m’a trop fatiguée lol

Khadidja:(me regardant) désolé de toute façon je compte rentrer avec lui aujourd’hui

Maman: bon khadidja tu viens avec moi, il commence à se faire tard là

Nia : ça va mon coeur ?

Moi: oui

Nia: on dirait pas t’as l’air silencieux là, tu viens danser avec moi.

Moi: si tu veux

Les heures passent la fête se déroule exactement comme ma mère voulait, elle n’a pas arrêté de dire c’est mon petit fils lol et ça me fait plaisir de la voir heureuse, j’ai pas laissé khadidja du regard en une seconde

……PDV DE KHADIDJA…….

Karim n’arrête pas de m’appeler et sa devient insupportable, je soupire avant de sortir de la maison, je vais au jardin et décroche

Moi: allô

Karim : pourquoi tu répondais pas

Moi: s’il te plaît ne recommence pas Karim, tu sais bien que c’est l’anniversaire de mon fils aujourd’hui et qu’est-ce que tu m’as dit ? Tant que Rahim est dans les barrages tu viendra pas, combien de fois tu veux que je te le répète qu’avec Rahim c’est terminé, alors arrêtes, lâche moi avec tes crises ok tchiirrrrrpp

Karim: je suis désolé mon coeur, mais ça me tue à l’intérieur que vous soyez au même endroit, je te promets un resto demain soir ok

Moi: humm

Karim: allez boudes pas bébé si tu veux je viens te chercher

Moi: non te dérange pas bébé bon vas-y je te laisse je t’aime ;

Karim: je t’aime aussi

Clic…je raccroche et ma grande surprise Rahim se tenait derrière moi, je trace ma route quand il me tient par le bras et tire vers lui.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) le jour où je t’ai rencontré, j’étais toujours marié mais on s’est très vite entendu car mademoiselle insistais et me trouvait beau, on s’est vite rapprochés et je te mentirais si je te disais que j’étais pas heureux avec toi, on a passé du bon moment ensemble même si c’était du s*xe, tu m’as fait ressentir des choses que même ma femme ne m’a jamais fait ressentir, ni personne d’autre, t’es unique et parfaite alors pourquoi tu veux changer ?

Moi: je suis toujours la même, dis moi plutôt qu’est-ce que tu veux Rahim ?

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) Toi

Moi: pardon ?

Rahim: c’est toi que je veux khadidja, écoutes je sais que t’es passé à autre chose, je sais que maintenant t’es en couple, que t’as plus du tout les mêmes sentiments pour moi, que tu m’as oublié mais moi j’y arrive pas, j’ai tout fait pour t’oublier, j’ai fait tout ce que je devais faire et plus le temps passe plus je me dis que je vais t’oublier.

Mais plus le temps passe plus je me dis que j’arriverai jamais à oublier ce qu’il s’est passé entre nous, entre toi et moi khadidja, je sais pas pourquoi mais j’ai jamais ressenti ce genre de truc pour personne, et que tout s’arrête d’un coup c’est peut-être trop beaucoup j’arrive pas à te sortir de ma tête, et te voir avec lui me bouffe, alors je te demande pas de revenir avec moi mais je veux que tu saches je….je t’aime et je suis désolé.

Il m’a fait bisou sur le front avant de tourner les talons.

Moi: te dire que tu me manques pas, que t’as été la pire erreur de ma vie, comme toi tu me la cracher à la gueule, et que je ressens plus rien pour toi sa serait de mentir, me mentir à moi-même, parce qu’au fond de toi-même tu sais qui j’étais, comment j’étais mais pour la première fois de ma vie, une personne à été importante à mes yeux c’était toi, tu m’as fait comprendre que tu m’aimerais jamais, tu sais même si je fais plus partie de ta vie sache qu’il y’aurait toujours un lien entre nous Rahim…je suis désolé mais il est trop tard.

Rahim:(me regardant) il n’est jamais trop tard…

Moi: sauf cette fois il est vraiment trop tard Rahim, tu sais j’ai fait beaucoup de choses pour t’avoir, j’ai pas arrêter d’attendre que tu me regardes et me vois comme une femme, pas une fillette de 19 ans qui est obsédée par l’argent, j’ai tout fait pour changer, je suis devenue une personne complètement différente je me disais que t’étais trop bien pour moi et que pour attirer ton attention il fallait que je change ma manière d’être, après tout ce temps, après tout ce que j’ai fait je me suis rendu compte qu’au final cela n’en valait pas la peine et j’ai fini par me dire que tu me mérites pas, tu………

Il pose ses lèvres sur les miennes et m’embrasse fougueusement, cette fois je l’ai pas repoussé au contraire j’ai passé mes bras autour de son cou, et on a commencé à s’embrasser avec l’envie comme si rien d’autre n’existe autour de nous, il me resserre contre lui davantage, je lui caresse la nuque, il passe ses mains sous mon haut, 2 minutes je commence à avoir chaud, je dirige mes mains vers sa ceinture et l’ouvre

Rahim:(m’embrassant) tu fais quoi?

Moi:(essoufflé) j’ai envie de toi

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) pas ici khadidja

Moi:(caressant son s**e) ah ouais ?

Rahim:(voix rauque)humm khadidja arrêtes j’arriverai pas à me contrôler après

Moi:(glissant ma main dans son caleçon) j’aime te voir incontrôlable,(mordillant lobe de son oreille) t’es si craquant je…….

………: khadidja y’a Meylan qui te cherche tu n’aurais pas vu Ra…..ah désolée les enfants mais il est temps de couper le gâteau.

Moi: (retirant ma main) désolé Monsieur Robyn j’ai pas vue le temps passé

Son père :(amusé) d’accord et certaines personnes doivent aller se rafraîchir aussi

Rahim:(amusé) papa wesh

Il est parti en rigolant

Moi: je crois que ton père à raison lol regardes

Rahim:( regardant son s**e) oh putain

J’ai rejoins le salon après avoir bien rangé mes sapes, Rahim rejoins la salle de bain…après 10 minutes il revient au salon, nos regards se croisent et je repense immédiatement ce qu’il vient de se passer dans le jardin les images de nos baisés passionné jaillisse mon esprit, putain qu’est-ce que je viens de faire là et Karim dans tout ça?

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé si vous êtes heureux ? Si vous avez fait le bon choix ? Je me pose exactement cette question aujourd’hui. Est-ce que je suis vraiment heureuse ? Après toutes mes décisions, toutes mes actes, tout ce que j’ai pu faire dans ma vie, qui m’ont conduit à être la personne que je suis aujourd’hui est-ce que je suis heureuse? Vous savez quoi ? J’en sais rien, c’est ça la vrai question, c’est ce qu’il faut savoir, si je suis heureuse avec Karim, et j’en sais rien franchement.

**

Rahim:(me regardant) il s’est endormi je vais devoir y aller

Moi: quoi? Mais non restes

Rahim:(me regardant) pourquoi ?

Moi: (retirant ma robe) parce que je le veux

Rahim:(me regardant de tête au pieds) et ton copain ?

Moi: (sensuellement) ce qu’il se passe entre nous, reste entre nous

Rahim: khadidja tu……

Moi: chut tu parles trop, terminons plutôt ce qu’on avait commencé tout à l’heure.

Le lendemain

Je me suis réveillé dans l’après-midi par la sonnerie de la porte, je passe ma main sur le coté, personne je suis seule sur le lit, je soulève la couverture putain qu’est-ce que j’ai fait, je me lève et j’ai archi mal à mon entrejambe et mon bas-ventre les images d’hier soir me reviennent, on était tous les deux procédé sa c’est sûr……

Dring…….Dring

Moi: J’ARRIVE BORDEL…on ne peut même plus dormir tranquille dans sa propre maison tchiirrrrrpp

J’enfile une robe de chambre, porte mes pantoufles et vais ouvrir c’est Karim avec les sourcils froncés génial.

Karim: qu’est-ce que tu faisais ? Je t’ai laissé des tonnes de messages, je n’ai reçu aucune réponse de ta part, regarde tes yeux on dirait t’as pas fermé l’œil de la nuit………

Moi: c’est bon là Karim, je suis trop fatiguée pour une crise de jalousie ce matin, c’était l’anniversaire de mon fils hier donc je suis rentrée tard, j’ai le droit de me reposer non? Où il faut que j’envoie une lettre de recommandation à Monsieur Soumahoro tchiirrrrrpp.

Karim:(entrant) désolé chérie, il est où déjà ce bonhomme j’ai son cadeau

Moi: avec son père seulement

Karim: comment ça sûrement ? Il a passé la nuit ici ?

Moi: mais non, tu sais qu’il a les clefs et…attends je reviens

Je suis allée vérifier la chambre du petit, il dormait paisiblement

Moi: ah désolé il dort encore, je prend une douche vite fait puis je nous fais à manger

Karim : je viens avec toi on……..

Moi: NONNNN

Karim : qu’est-ce qu’il y’a ? Tu veux pas ?

Moi: non c’est pas ça mais tu vois j’ai eu mes trucs hier et ça me mets mal à l’aise qu’on humm tu vois non?

Karim: d’accord c’est bon pourquoi t’es nerveuse wesh

Moi: t’es un amour

Je lui fait bisou, et rejoins la salle de bain afin de prendre une douche, ouff j’ai eu chaud, car j’ai rien fait avec Karim depuis notre retour, le connaissant il va se rendre compte que mon col est trop ouvert et large, je fini et retourne dans la chambre je m’habille d’un collant gris et d’un haut oversize jaune.

Moi: il faut que je m’inscrive à la salle de sport chéri…qu’est ce que tu fais ?

Karim : je change sa couche, il vient à peine de se réveiller.

Kalil : mama

Moi: oui mon chéri

Kalil : tété

Moi: d’accord je vais te faire ton biberon

Karim : tu lui donne toujours du sein?

Moi: oui mais pas aujourd’hui il a un ans et
…… oh putain mon chéri je reviens je vais nous acheter des baguettes

Karim : t’inquiète je vais y allé bae

Moi: non je……

Karim : qu’est-ce qu’il t’arrive aujourd’hui? Je te sens nerveuse khadidja.

Moi: rien wesh bon je vais faire le petit dej

Je suis allée dans la cuisine pour préparer le meilleur petit-déjeuner, j’ai d’abord donné à manger au petit, avant de commencer à faire des crêpes et croissants, il faut que j’arrive à m’éclipser pour pouvoir aller à la pharmacie acheter la pilule du lendemain j’ai pas envie de me retrouver enceinte alors que Kalil viens à peine d’avoir un ans encore moins de Rahim.

J’étais à fond quand…………

Karim :(voix grave) t’as recouché avec lui?

Moi: mais non qu’est-ce que tu racontes wesh

Karim : humm

Moi: j’ai presque fini vas te mettre à table.

Karim : tu viens mon grand

Kalil viens en courant Je dresse la table, nous sert et nous commençons à manger.

Karim : je peux lui donner des croissants ?

Moi: oui en plus il te bave dessus là lol

Karim : je peux te poser une question ?

Moi: vas-y

Karim : est-ce que tu serais prête à te marier avec moi ?

Share this:

Laisser un commentaire