Histoire d’amour: obsession passionnelle (chapitre 20)

17 / 100

Obsession passionnelle Chapitre 20

Moi: viens avec moi

On se lève et sors de la salle du cinéma, nous nous dirigeons dans le parc le plus proche et un peu calme, on s’assoit sur le banc et il me regarde du genre je t’écoute khadidja.

Karim : je t’oblige pas à me raconter khadidja mais j’aimerais juste savoir la femme avec je compte passer le reste de ma vie, celle qui serait la mère de mes gosses…..

Moi:(larme) je suis une orpheline tu veux savoir pourquoi? Parce que ce putain d’incendie a détruit ma vie, ce putain d’incendie m’a arraché mon bonheur, ma joie de vivre, mes deux parents, ce fichu incendie à fait basculer toute mon enfance, et à emporter avec lui mes espoirs, le rêve d’un enfant, d’une petite fille innocente, ce jour je suis rentrée du collège comme d’habitude, ma mère elle était dans la cuisine son endroit spécial, favorit, avec son gros ventre car elle attendait un deuxième bébé et son sourire magique c’était une femme parfaite.

Elle était capable de cacher sa peine même quand sa n’allait pas, ce jour elle m’a dit “khadi va te rafraîchir j’ai fait ton repas préféré” qui était le tô, j’étais au petit ange parce que j’adore le tô, je suis rentrée dans la chambre après lui avoir fait pleins de bisous, je n’aurais jamais imaginé que sa aurait été les derniers, la dernière fois que je voyais ma mère avec son joli visage

Karim: eh mon coeur si cela te fait mal d’en parler, ne te force pas tu…….

Moi: non laisse moi finir ça fait des années que je rejette ce moment,…je me suis couchée dans mon lit devant “les petits diables”, j’étais à fond quand j’ai entendu l’alarme incendiaire se déclenché et résonné dans tout l’appartement, je suis allée voir ce qu’il se passait et à ma grande surprise j’ai trouvé ma mère allongée au sol, la fumée avait envahi tout la pièce, miskina elle s’étouffait avec cette fumée de merde, elle a quand-même réussi à me dire “khadidja vas t’en, cours” j’étais paniquée, je voulais pas la laisser seule, je n’avais que 12 ans.

Il a fallu juste 5 minutes pour qu’elle rende la vie, je suis allée chercher de l’aide à mon retour notre maison était remplie de sapeur-pompier, mon père était incontrôlable, il criait partout ” y’a ma femme à l’intérieur ” il s’est dégagé de leur emprise et est entrer pour sauver sa femme et son enfant il y a laissé sa vie, c’est la dernière fois que je l’ai vu, mon père était un homme bien malgré ses tromperies, il n’a jamais levé la main sur ma mère, il n’a jamais manqué ses responsabilités

Karim :(me prenant dans ses bras) je suis désolé ma chérie.

Moi: j’ai vu ma vie partir en fumée sans que je ne puisse faire quoique ce soit, j’ai été envoyé dans les familles d’accueille, les foyers puis les orphelinats, j’ai sombrée dans le sal, j’ai volé, j’ai fumée du joint, shit, cocaïne, j’ai errée dans les rues de Bretagne, je dormais où la nuit me trouvait, j’ai des casiers judiciaires et la police m’a belle et bien avertie la prochaine fois j’irai en zonz pour des années, mais ma rencontre avec Rahim a changé ma vie, en gros c’est pour lui que j’avais décidé de changer malgré qu’il était marié.

Karim :(doucement) donc tu voulais avoir un goss avec lui?

Moi: Non, il a été le premier homme avec qui j’ai couchée, je l’ai fait pour de l’argent et sa beauté, il venait souvent me voir et c’est comme ça la grossesse est venue, au début je voulais pas le garder, j’envisageais de faire un avortement mais il m’a dit qu’il était prêt à tout pour que je mette le bébé au monde parce que sa femme est stérile, il m’a proposé de l’argent que j’ai acceptée.

Karim : qu’est-ce qu’il t’a fait changer d’avis ?

Moi:(essuyant mes larmes) je sais pas et je me suis jamais posé la question tout ce que je sais c’est que j’ai réalisé la chance que j’avais d’être mère.

Karim : y’a un truc qui me tracasse, t’as bien dit que ta mère était enceinte ?

Moi: oui

Karim: qu’est-ce qu’il s’est passé ensuite ?

Moi: je sais pas trop j’ai juste appris qu’ils allaient lui faire une césarienne car d’après eux le bébé était vivant…..putain pourquoi j’y ai jamais pensé? Si j’avais un frère ou une sœur caché quelque part Karim ?

Karim:……..

Moi: il faut que je retourne dans mon ancienne ville.

Karim : je viens avec toi

Moi: non c’est à moi de faire cette enquête, c’est a moi de découvrir si ce bébé existe vraiment après 8 ans, on peut rentrer s’il te plaît je me sens pas bien.

Karim: d’accord.

Nous avons pris le chemin du retour, pourquoi je n’ai jamais pensé à cette éventualité qu’il se peut que j’ai un frère ou une sœur, je suis me toujours sentie seule dans ce monde, ma mère ne m’a jamais parlé de sa famille, ni mon père

Dring…….Dring

C’est mon téléphone je prend et décroche

…..: khadi c’est Waen

Moi: oui babtou ça va ou quoi ?

Waen: oui je t’appelle pour savoir si je peux aller à Marseille pour l’été.

Moi: tes parents sont d’accord ?

Waen: justement je t’appelle pour ça, maman pense que tu n’es pas sur Marseille et elle refuse que j’y aille, s’il te plaît appelle la dis lui que je vais passer les vacances chez toi, je te promets de faire tout ce que tu veux mais j’ai pas envie de passer l’été ici.

Moi: rappelles moi t’as quel âge déjà?

Waen: 16 ans, pourquoi?

Moi: non rien lol je vais au Nord après-demain j’irai voir Catherine en attendant fais ta valise.

Waen: merci petite soeur tu me sauves la vie, au revoir.

Moi: ouais ouais et j’entend voir ce que t’es prêt à me donner au revoir.

Clic j’ai raccroché

Karim: c’est qui?

Moi: une connaissance

Karim: Humm

Arrivé à la maison, je trace directement dans la chambre puis rejoins la salle de bain afin de prendre une douche, j’y ai passé 45 minutes, je fini et retourne dans la chambre j’enfile une robe de nuit, Karim y va aussi, il sort avec une serviette autour de la taille, on s’est juste embrassé avant de dormir l’un contre l’autre

………PDV DE RAHIM……….

Cela fait des minutes que je regarde mon fils qui dort, c’est fou comme le temps passe, cette petite m’a formellement retournée le cerveau, j’arrive même pas à faire semblant, je me suis même retrouvé à menacer l’autre là qui lui sert de petit ami, je suis sorti de sa chambre et rejoins la mienne, j’ai trouvé Nia avec une tenue sexy, qui avait le don de me mettre dans tout mes États jusqu’à ce que je rencontre khadidja, je me rappelle même pas la dernière fois que j’ai touché ma femme tellement cela ne m’intéresse plus, parce qu’avec Nia je ressens pas la même chose qu’avec khadidja.

Nia:(me caressant le torse) alors t’aime

Moi: je suis fatigué pas ce soir

Nia: (furieux) sa fait des semaines que tu me répètes la même chose Rahim, des semaines, quand c’est moi t’es fatiguée alors que tu le fais avec cette garce sans te plaindre, tu m’as prise pour qui hein? Une déco? y’en à marre de tes méprises, ta méchanceté gratuite, tu ne pense qu’à toi, tu m’as ramené un goss qui n’est pas le mien mais je m’en occupe sans me plaindre, tu passes la plupart de tes nuits chez elle, tu ne me regarde plus comme avant Rahim, qu’est-ce que j’ai fait de travers dans notre couple ?

Moi:………….

Nia: je suis enceinte

Moi:………..

Nia:(larme) tu ne dis rien? Waw quelle reconnaissance, j’ai remue ciel et terre pour trouver le médecin spécialisé, compétent dans ce domaine, j’ai dû me rendre au Brésil, pour réaliser enfin le rêve de mon mari, et la moindre chose que j’attendais de ta part c’était un peu de reconnaissance, une petite félicitations, des câlins et je t’aime et toi……..

Moi: désolé je suis sous le choc j’arrive toujours pas réalisé que tu sois enceinte après 4 ans de mariage, je suis tellement heureux que je sais pas quoi te dire.

Nia: fallait y penser plutôt tchiirrrrrpp

Puis elle est sortie de la chambre en me bousculant, je sais pas pourquoi mais y’a un truc qui me paraît louche dans cette histoire de grossesse, vous allez me prendre pour un paro mais je n’arrive pas à me réjouir de cette nouvelle qui est censée me rendre fou de joie, cette phrase qui résonne sans cesse dans ma tête “tu connais pas la femme avec qui tu vis”
Je prend mon ordinateur et fais la recherche d’un détective privé.

Le lendemain

Nia : pourquoi tu me regardes comme ça ?

Moi: t’es à combien de mois ?

Nia : trois semaines

Dring…….Dring

Moi: trois ?

Nia : oui et j’ai ma première échographie qui est prévue pour une semaine.

Moi: hum tu pourrais déposer le petit chez mes parents j’ai un rendez-vous ce matin…..

……..: pas la peine je suis venue chercher mon fils

Kalil: mama

Roseya : j’ai tout fait pour l’empêcher d’entrer mais rien je……

Moi: c’est bon tu peux partir roseya

Khadidja : tu viens mon chéri…, ah j’oubliais je vais en Bretagne donc je ramène le petit avec moi, bonne journée.

Moi: d’accord tu peux aller où tu veux mais sa sera sans mon fils bonne journée khadidja

Je me suis levé et je suis sortie après avoir fait bisou à mon bonhomme, Nia dit qu’elle est enceinte de trois semaines, je me remémore la dernière fois qu’on a fait l’amour date d’un mois, qu’est-ce qu’il s’est passé ? Est-ce qu’il se peut que Nia me trompe? Non je dois pas faire des propos mal placés.

Arrivé à l’entreprise

Linda: Bonjour Monsieur Robyn, vous avez deux réunions aujourd’hui, l’une avec la compagnie d’électro-menager de Monsieur Artchi Cooper sa secrétaire à appelé le rendez-vous se tiendra dans le restaurant de Jerome.

Moi: d’accord

Linda: Monsieur Lodge a envoyé un Email concernant votre contrat de construction, il dit qu’il est en voyage d’affaires, une fois sur Marseille il vous enverra son bras droit, Madame Elizabeth Taylor arrive dans une heure, sans être indiscrète et en tant qu’une secrétaire fidèle Monsieur Robyn je vous conseillerais de refuser son contrat, je lui fait pas confiance.

Moi: oui je me disais aussi appel la et annule notre rendez-vous, dis lui que je la contacterai après un truc de ce genre, j’attends quelqu’un, amène le directement dans mon bureau dès qu’il arrive.

Linda: d’accord

Moi: dis linda, qu’est-ce que les filles de 20 à 21 ans aiment beaucoup.

Linda :(sourire) votre femme n’a plus 20 ou 21 ans donc je suppose que c’est pour humm.. désolée bon prenez un carnet je vais vous les dicter…alors comme c’est une renoie comme moi, donc on a des perruques, des Louboutins, du Maquillage, un restaurant luxe, des sac de marque, des…….

Moi: c’est bon j’ai compris

Linda: désolée Monsieur

Je suis allée dans mon bureau en rigolant……
30 minutes plus tard on toque à la porte

Moi: entrez

Linda: vôtre rendez-vous est arrivé Monsieur

Moi: merci tu peux partir

Linda: Excusez moi

Elle s’en va en referment la porte

Moi: prenez place, je vous sers un truc à boire?

Lui: oui un café noir s’il vous plaît merci

Moi: vous le prenez avec ou sans Sucre ?

Lui: sans Sucre merci

Je vais vers la machine et nous sert

5 minutes plus tard

Lui: bon on va commencer les choses sérieuses, moi c’est détective Kevin Tuya, c’est qui la personne sur qui je dois enquêter.

Moi: ma femme Nia Robyn Jenner, je la soupçonne d’avoir une liaison avec un autre homme.

Kevin: d’accord il me faut plus d’informations sur elle.

………PDV DE KHADIDJA…….

Karim: calmes toi mon coeur

Moi:(furieuse) comment tu veux que je me calme hein Rahim fait tout pour m’avoir jusqu’à me priver de mon fils, il veut jouer à ce jeu parfait c’est bien, non mais sérieux quel imbécile.

Karim: tu vas rater ton bus mon coeur, laisses Rahim faire ce qu’il veut, il est son père jamais il ne lui ferait mal.

Moi: lui non mais sa vipère de femme si, cette garce pense que je ne vois pas son petit jeu, elle pense qu’en jouant ami-amie avec moi elle va acheter mon silence, c’est une vraie p*te qui baise avec un autre homme sur son lit conjugal, je vais démasqué cette……….

Karim : c’est bon j’ai l’impression que t’es jalouse là.

Moi:(furieuse)ah tu penses que je suis jalouse? Tu trouves ça normal que Rahim me prive de mon fils parce que je t’ai choisi toi?..je vais devenir folle avec cette histoire de petit frère ou sœur, j’ai à peine fermé l’œil de la nuit, il me faut un verre de whisky.

Karim : kha……

Moi: Karim ferme-la c’est pas le moment s’il te plaît

Une semaine plus tard

Je suis à fond dans mes recherches, je n’ai aucune piste pour me guider, j’ai l’impression qu’il n’existe aucune trace de ce bébé comme si cette fumée l’avait emporté lui/elle aussi,
Cette clinique est mon dernier espoir, c’est ici que ma mère a été envoyée en urgence.

Moi: bonjour

La dame: oui bonjour je peux vous aider

Moi: oui y’a longtemps vous travaillez ici?

La dame: des années ma fille, cet hôpital à sauver nos familles, pourquoi ?

Moi: enfaîte je suis khadidja Cissé, j’aimerais savoir des informations sur une patiente qui à été transporter en urgence ici pour des structure de brûlures il y’a 8 ans, elle était enceinte genre de 7 mois.

La dame: Zenab Fadiga, 28 ans?

Moi: exactement alors vous pouvez m’aider, je suis dans la restauration dans un orphelinat ce qui veut dire que je suis à la recherche du bébé qu’elle a laissé derrière elle, s’il vous plaît aidez moi c’est une question de vie ou de mort

La dame: j’aurais aimé vous aider mais malheureusement je ne peux rien vous dire à ce propos jeune fille, ça va à l’encontre de nos contrats je suis désolé.

Moi: merci quand-même tenez c’est mon numéro appelez moi quand vous serez prête à me parler madame Laura Bicht.

Les jours passent toujours la même routine, la rentrée approche et mon vacancier est insupportable, il met la musique à fond, ce qui m’empêche de dormir, je veux pas le chasser mais j’ai hâte qu’il s’en aille franchement, avec Karim on vit l’amour parfait, des soirées romantiques sous la couette, soirée cinéma..
Rahim c’est autre chose, il ne prend même pas mon appel quand j’ai envie de parler à mon fils

Moi: WAEN DIMINUE CE PUTAIN DE VOLUME BORDEL C’EST PAS UN CLUB ICI

………….

Moi: WAEN

Waen: QUOI WESH

Moi: ÉTEINS MOI CE TRUC BORDEL TU ME CASSE LES COUILLES WALLAH TU VAS RETOURNER SUR RENNES SI ÇA CONTINUE

Waen: c’est bon, il est où ton fils, je l’ai pas vue depuis que je suis arrivé, pourquoi tu bois?

Moi: c’est pas tes affaires

Waen: tu sais j’ai 16 ans mais je pourrais t’écouter khadidja alors dis moi

Moi: est-ce que t’as déjà eu l’impression d’être coincé dans une bulle sans pouvoir y sortir, ou qu’il aurait été préférable que tu t’en aille, c’est exactement ce que je ressens….mais tu sais quoi là j’ai un truc à faire

Je me lève porte mes bottes et un manteau il es temps que lui dise ses trois vérités à ce prétentieux de Rahim, il est hors de question qu’il m’enlève mon fils sans aucune raison

Waen: tu vas où ?

Moi: je reviens

**

La fille : vous ne pouvez pas rentrer Mademoiselle

Moi: et qui va m’en empêcher ?

La fille: SÉCURITÉ METTEZ LA DEHORS

Moi: JE NE BOUGERAI PAS D’ICI SANS AVOIR PARLER À VOTRE IMBÉCILE DE PATRON..RAHIM ROBYN JE SUIS ICI SI T’ES UN HOMME VIENS M’AFFRONTER, TU PENSES M’ENLEVER MON FILS COMME ÇA SI T’AS DES COUILLES VIENS LÀ………..

……..: C’est quoi tout ce boucan?

La fille : je suis désolée Monsieur elle a dit qu’elle ne s’en ira pas sans vous avoir parlé

Rahim:(me regardant) c’est bon vous pouvez rejoindre vos postes, toi tu viens avec moi salle gamine.

Il m’entraîne dans son bureau et ferme la porte à double tour sans réfléchir je lui envoie une gifle de toute mes forces.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) alors qu’est-ce qu’on ressent quand on nous prive de la personne qu’on aime khadidja ? Je t’ai dit mais je vais te le répéter, si t’es pas à moi, tu ne serais à personne.

Moi: tu n’es qu’un salopard Rahim

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) pour toi je deviendrais même un meurtrier khadidja Cissé, un meurtrier, maintenant laisses moi j’ai du travail.

Moi:(Soupire) qu’est-ce que tu veux que je fasse pour que tu me rende mon fils.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) très simple quittes cet imbécile de Karim.

Moi: tu n’es pas sérieux là ?

Rahim: si t’es pas a moi, tu ne serais a personne, bon après-midi khadidja.

Moi: d’accord mais tu sais quoi Rahim Robyn gardes le, je suis sa mère, il viendra à moi de son gré et en ce moment je ferais en sorte qu’il te déteste, pour l’instant j’ai d’autres projets comme ma relation avec Karim au revoir.

Share this: