70 / 100

Je me redresse, et sans réfléchir je lui prend le menton et nettoie sa joue doucement avec ma langue, une chaleur irradie mon ventre, je respire profondément pour calmer ma libido, il a une peau tellement douce, mes doigts s’enfoncent dans ses cheveux épais et soyeux et me met à les caressés machinalement…(suite de l’histoire d’amour)

Obsession passionnelle Chapitre 25

Kalil: mama ça

Moi: non tu manges pas de sucreries Kalil

Kalil: mais pourquoi ?

Moi: c’est pas bon pour tes dents mon coeur

Kalil: s’il te plaît mama

Moi: non tiens prend celui-là c’est pas sucré

Kalil: non ze veux ça

Moi: euh moi je suis pas ton père qui accepte tes caprices tchiirrrrrpp tu prends ça ou tu laisses c’est quoi ça encore.

Kalil:

Moi: wallah si tu la ferme pas toute suite, je vais tellement te gifler tu vas rien comprendre à ta vie enfant gâté comme ça tchiirrrrrpp.

Kalil: ze veux aller chez mamy

…….: coucou

Kalil: tonton

Moi: ça va Tarek?

Tarek : pourquoi tu pleures mon grand?

Kalil: mama elle veut pas acheter ça

Tarek: c’est parce que c’est pas bon pour tes dents bonhomme mais prend celui-là c’est trop bon j’y ai déjà goûté quand j’avais ton âge

Kalil: non ze veux ça

Moi:(prenant ses Haribo) il est trop têtu ce gosse tchiirrrrrpp

Tarek: je te rappelles que c’est le fils de Rahim Robyn l’homme qui obtient toujours ce qu’il veut, tes sûre que ton ventre avance?

Moi: lol ouais, pourquoi ?

Tarek: c’est toujours plat quoi

Moi:(caressant mon ventre) t’inquiètes il est bel et bien là ton neveu ou ta nièce, je peux te poser une question?

Tarek: azi

Moi: pourquoi t’aimes pas Nia?

Tarek: qu’est-ce qu’il te fait dire que je l’aime pas ?

Moi: la manière dont tu te comporte avec moi et avec elle est différente, j’y ai beaucoup réfléchi et je suis arrivée à une conclusion tu l’aimes pas, pourquoi ?

Couple amoureux Crédit Photo: lebanco.net

Tarek: parce qu’elle n’est pas ce qu’elle prétend être devant Rahim, cette fille est une vicieuse, surtout elle est obsédée par Rahim depuis nos plus jeune âge, imagines qu’elle a couchée avec mon pote Sahfir je ne sais pourquoi alors qu’elle prétend être enceinte de mon cousin.

Moi: ah ouais ? Tu savais qu’elle trompait ton cousin ?

Tarek: oui mais c’est pas mes affaires de toute façon Rahim ne me croira jamais donc à quoi bon.

Moi: humm, tu fais quoi ici?

Tarek: je suis venue faire des courses

Moi: d’accord il est où cet enfant encore? Kalil ?

Kalil: mama regardes c’est trop beau ze veux ça

Moi: le gars pense que c’est son père qui remplit mon compte ou quoi tchiirrrrrpp euh vires remettre ça à sa place

Tarek: c’est moi qui régale aujourd’hui

Moi:(pouffe de rire) Wallah si tu dis ça je vais dévaliser ce magasin moi je te dis

Tarek:(amusé) j’ignorais que les renoies étaient des mishtoneuse cousine

Moi: y’a une première fois à tout frère

//bonheur-explosif.com/histoire-damour-fanny-la-senegalaise-partie/

Tarek: je retiens

Après les courses nous avons pris le chemin du retour, une fois à la maison je me suis mise sur mon ordinateur à la recherche de ce fameux Sahfir mais je trouve nada car je connais pas son nom de famille pff quel gâchis, je jette un coup d’oeil à l’horloge il est déjà 18 heures, je me lève pour aller voir ce que fait encore Kalil car c’est trop calme là

Non il n’a pas fait ça ce goss, je vais commettre un meurtre sa c’est sûr et certains, tous les coussins étaient par terre, les bonbons éparpillés partout, le jus d’orange renversé au sol, le pot de Nutella n’en parlons pas, tout son pull-over est taché de chocolat, qu’est-ce que je vais faire de celui-ci franchement.

Moi:(doucement) pourquoi t’as fait ça ?

Kalil: c’est pas moi maman

En plus il se fout carrément de ma gueule J’entends la serrure de la porte, elle s’ouvre sur Rahim avec des sachets en main, il court vers son père,

Moi: viens là Kalil Jahel Robyn maintenant

Kalil: papa

Rahim:(me regardant) c’est quoi tout ce bazard

Moi: demandes à ton fils, Wallah je nettoie nada tchiirrrrrpp

Je tourne les talons et rejoins la chambre, comme si de rien n’était parce qu’il est hors de question que je nettoie encore cette maison tchiirrrrrpp, j’ai entendu Rahim m’appeler plusieurs fois lol demeures toi frère, j’ai fini par m’endormir.

Je me suis réveillée par des petits bisous sur le ventre, j’ouvre petit à petit les yeux et vois la grosse tête de Rahim.

Rahim:(front collé sur mon ventre) c’est papa

Moi: tchiirrrrrpp t’as crû il va te répondre

Rahim:(me regardant) pourquoi tu gâches notre conversation entre père et fille wesh

Moi: ah tu sais déjà que c’est une fille ?

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) peu importe wesh

Moi: lol t’as du Nutella sur la joue

Rahim:(me regardant) où ça ?

Je me redresse, et sans réfléchir je lui prend le menton et nettoie sa joue doucement avec ma langue, une chaleur irradie mon ventre, je respire profondément pour calmer ma libido, il a une peau tellement douce, mes doigts s’enfoncent dans ses cheveux épais et soyeux et me met à les caressés machinalement.

Je plonge mon regard dans le sien qui brillent, nous sommes si proches l’un de l’autre, il entrouvre légèrement ses lèvres dans un geste d’invite auquel je songe que répondre, j’ai envie de lui, les images de notre première fois me traverse l’esprit comme un éclat, il dégage une telle aura de sensualité que j’en perds la tête.
Il lève la main et passe le bout de ses doigts sur mes lèvres….

Rahim:(me regardant) j’ai envie de toi là maintenant.

Moi:(regardant l’horloge) tu passes la nuit ici?

Rahim:( regardant ma poitrine) si tu veux

Moi: et Kalil ?

Rahim: il dort

Il glisse sa main gauche sous ma robe tandis que la droite masse mon cou, je pose mes mains sur son torse cela fait longtemps, si longtemps que j’ai rien fait avec lui, sans m’en rendre compte il pose ses lèvres dans mon cou, me tire vers lui et moi je me penche pour humer son parfum enivrant, une folle excitation m’envahi aussitôt. Il me bascule sur le coté et se penche sur moi.

Il prend un de mes tétons en mains et commence à lécher l’autre ce qui me fait lâcher des gémissements, il descend sur mon ventre y dépose quelques baisers avant de ramener sa tête entre mes jambes et commence à faire du cunnilingus, je me met à onduler dans tous les sens et à pleurer de plaisir, je hurlais son prénom carrément tellement je prend mon pied, obliger le petit s’est réveillé.

Les jambes tremblante, les mains agrippés au drap, les pensées sur le 7ème ciel, Il n’a pas fallu beaucoup de temps pour que j’explose en criant son prénom, je me laisse tomber pour récupérer mon souffle.

Il m’a fallu 5 minutes pour redescendre sur terre j’ouvre petit à petit les yeux et croise ceux de Rahim avec le sourire au lèvres

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) ça va ?

Moi: t’es fou j’ai jurée

Rahim:(me regardant) je savais pas que j’étais fou car entre nous deux c’est toi la folle Mademoiselle khadidja mais c’est bon a savoir

Moi: (le basculant sur le coté) ah ouais, comme ça je suis folle?

Je monte sur lui et glisse ma main dans son jogging.

Rahim:(voix rogue) humm qu’est-ce que tu fais?

Moi: (sourire au coin) rien de mal, laisses moi juste faire mon travail Monsieur Robyn.

Le lendemain

C’est une claire matinée d’automne, froide et lumineuse, très haut dans le ciel, des nuages s’effilochent vers le sud, poussé par le vent, le ciel est aussi bleu que les beaux yeux de mon fils qui marche dans le chemin poussiéreux sans lâcher la main de son père, il s’arrête soudain et désigne le petit manège.

Kalil:(enthousiasme) regarde papa ze veux faire ça

Moi: non Kalil tu…..

J’ai même pas fini ma phrase, qu’il relâche la main de son père et s’approche du manège sans la moindre hésitation, Rahim le suivit avec une mine d’inquiétude lol, de fois j’ai l’impression que Kalil est la personne qu’il aime plus que tout au monde tellement il prend soin de lui, le regard qu’il lui porte oh my Good, mais je comprends la fierté lui serre le coeur, c’est son enfant, son fils, la chair de sa chair, tout père au monde ne pourra qu’éprouver de bonheur

Kalil:(applaudi) montes papa

Dring……..Dring

Je prend mon téléphone, m’éloigne un peu avant de décrocher

Moi: allô

…..: oui bonjour Mademoiselle khadidja c’est Laura bitch de l’hôpital du sud en Bretagne, vous avez demandé des informations sur madame Zenab fadiga.

Moi: oui exactement

Laura: je voulais vous faire savoir que j’ai des trucs à vous dire à propos du bébé qu’elle a laissé, vous êtes disponible quand ?

Moi: comme je suis sur Marseille là, je dirais la semaine d’après, c’est votre numéro ?

Laura: oui

Moi: je vous tiendrai au courant une fois en Bretagne.

Laura: d’accord bon après-midi

Moi: merci beaucoup aurevoir …..clic

Je cogitais à beaucoup de choses, wallah je péterai des plombs si cet enfant est vraiment en vie, me dire qu’après toutes ses années de solitude, j’ai un frère caché quelque part, j’ai pas pu empêcher mes larmes de crocodile tchiirrrrrpp on dirait que tous mes souvenirs viennent de refaire surface……

A//bonheur-explosif.com/hhttps-bonheur-explos-obsession-passionnelle/

Kalil:(applaudi) mama mama vient faire

Rahim:(me regardant) non mon grand maman elle ne fait de manège .

Moi: je veux rentrée, je me sens pas bien là

Kalil:(regardant son père) pourquoi ?

Rahim:(me regardant) parce que maman elle est enceinte, viens là on rentre.

On embarque dans la voiture direction mon appartement, personne ne parlait dans la voiture, Kalil s’était endormi dans son siège auto, moi j’avais la tête contre la vitre.

Rahim:(me regardant) qu’est-ce qu’il y’a ? Depuis que t’as reçu cet appel je te sens perdu là.

Moi: rien

Rahim:(me regardant) tu n’as toujours pas fait de l’échographie ?

Moi: non mais je vais prendre un rendez-vous demain.

Rahim:(me regardant) comment t’as su qu’il était de moi?

Moi:(le regardant) attends tu doutes de ma parole là?

Rahim:(me regardant) non mais t’es malade comment tu peux dire un truc pareille wesh

Moi: tchiirrrrrpp

Rahim:(me regardant) qu’est-ce qu’il t’arrive ?

Moi: regardes la route je veux pas mourir jeune

Rahim:(regardant la route) lol t’inquiète je te tuerai pas cousine, tant que tu porte mon enfant t’es une princesse

Moi: ouais prend moi pour une bouffonne, dis tu connais Sahfir ?

Il freine d’un coup sec et me regarde dans les yeux qu’est-ce que j’ai dit de mal

Moi: mais t’es malade

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) d’où tu connais Sahfir ?

Moi: vite fait, pourquoi ?

Rahim:(voix grave) eh écoutes moi khadidja je sais pas dans quoi tu veux t’embarquer mais tu oublies ce mec ok?

Moi: tu me donnes pas des ordres tu…..

Rahim: PUTAIN TU CROIS JE TE DONNE DES ORDRES LÀ, MOI JE M’INQUIÈTE POUR TOI, tu oublies ce prénom je rigole même pas avec toi, tu porte mon enfant alors c’est mon devoir de te protéger.

Moi:(soupire) je voulais juste savoir si tu le connaissais Rahim

Rahim:(me regardant) je le connais et c’est pas un gars bien, il ne fait rien gratuitement, c’est un chef mafieux, il est grave respecté dans le quartier, et c’est le meilleur pote de Tarek

Moi: comment tu connais tout ça

Rahim: tu poses trop de question mais je peux juste te dire que je n’ai pas toujours été celui que tu vois là bref fais gaffe à ce que tu fais khadidja j’ai pas envie que mes enfants se retrouvent orphelin de mère alors tu fais tes trucs mais en dehors de Sahfir c’est clair ?

Moi: humm

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) je suis sérieux là

Moi: c’est bon tchiirrrrrpp

Rahim:(redémarrant) je l’espère

Lol c’est ce qu’on va voir

Share this: