Ma-nuit-de-noce-1
74 / 100

Meylan: heureusement que t’étais là, il est en soins intensifs, les médecins disent qu’il se réveillera d’ici demain, je crois tu devrais rentrer te reposer, le petit n’a pas arrêter de vous réclamer depuis hier…(Fin de l’histoire d’amour)

Obsession passionnelle (Fin)

Moi: RAHIM ?

J’ai couru vers lui, il était allongé au sol, la main sur un coté de la poitrine, il a été touché, il s’est sacrifié et a risqué sa vie pour moi, c’est la plus belle preuve d’amour qu’on ait jamais fait pour moi, je me baisse et prend sa tête sur mes cuisses, dans un bain de sang, cela se voyait qu’il souffrait, je l’ai regardé dans les yeux

Moi:(pleur) pourquoi t’as fait ça Rahim? Pourquoi hein? Tu veux mourir c’est ça?qu’est-ce que je deviendrais sans toi, les enfants t’as pensé à eux?…Snif…

Rahim:(me regardant d’une manière hum) je t’aime khadidja, tes la meilleure chose qui me soit arrivé, et je ne regrette pas de t’avoir protéger……

Moi:(pouffe de pleure) chut ne dit rien….A L’AIDE, APPELEZ LES POMPIERS JE VOUS EN PRIE..eh regardes moi mon coeur s’il te plaît me laisse pas tomber, ferme pas les yeux, penses a Kalil, au bébé qui naîtra dans quelques jours, à tes parents qui n’ont rien de plus précieux dans ce monde que toi, a notre première rencontre ce jour où je me suis complètement offerte à cet beau gosse au yeux bleu, tu vas me laisser seule dans ce monde d’hypocrite, sans parents, sans l’homme de ma vie, s’il te plaît Rahim penses à nous, toi et moi, ne ferme pas les yeux……

Couple heureux Ph: Doctissimo

Il avait les paupière de plus en plus lourd, ça se voit qu’il fait tout pour garder les yeux ouverts, je touche sa peau, elle était devenue tellement froide, il respirait difficilement, j’ai perdue tout espoir et j’ai l’impression que mon cœur s’est arrêté de battre puis réalise qu’il est peut-être trop tard… entre-temps Nia s’était rapprochée de nous et a même appeler les Pompiers, tu vas pas t’en sortir cette fois ma chérie, tu vas pas t’en sortir, je l’ai allongé au sol, je me suis agenouillée à ses cotés dans la mesure du possible.

J’ai dénudée sa poitrine, je lui faisais debouche-à-bouche-à-nez, pourquoi ces pompiers tardent au tant, Wallah s’il arrive un truc à mon Rahim, toute la communauté sapeur-pompier subiront le même sort, j’ai stoppée les manoeuvres de RCP pour voir la présence de signe de circulation qui ne dure même pas 10 secondes, Alhamdoulila les signes sont présents, je l’ai mit en latéral en surveillant sa respiration.

Rahim:(toussant) je suis désolé pour tout je…….

Moi: (le serrant) non tu rien, tu m’entend ? Écoutes mon bébé tu vas t’en sortir et on va vivre ensemble avec nos enfants je te le promets…………

Nia:(pleure) Rahim pourquoi t’as fait ça? Jamais je t’aurais fais ça moi, pourquoi il a fallu que tu sorte de nul part pour prendre cette balle à sa putain de place…Snif…. Après tout ce que j’ai fait pour toi, c’est pour elle tu te sacrifies? Qu’ai-je fais pour mériter ça moi?,…je suis désolée, je voulais pas tout ça, c’est toi qui m’y ai obligé, moi je t’aime Rahim, Depuis ma tendre enfance, je n’ai jamais connu le bonheur, l’épanouissement à part quand je t’ai rencontré, je voulais qu’on reprenne tout a zéro, qu’on oublie le passé.

https://bonheur-explosif.com/comment-garder-la-flammedu-bonheur-conjugal/

Je sais que j’ai perdue la raison!! mais est-ce que t’as la moindre idée du nombre de sacrifices que j’ai faite pour toi? j’ai dû faire face à tous tes proches qui voulaient nous séparer parce que j’étais plus âgée que toi, et toi tu m’as promis que tu serais avec moi quoiqu’il arrive, t’as privilégié une parfaite inconnue qui m’a poussé à faire toute cette folie, tu m’avais juré et promis la fidélité Rahim, malgré mon coté mauvais, j’ai fait mon possible pour toi, ta mère pendant toutes ces années n’a pas arrêté de me rabaisser, toi qui était mon mari, t’as fait le sourd, comment t’as pu laisser cette gamine t’éloigner de moi ?

Du jour au lendemain t’as oublié tout ce qu’on a bâti, tous les bons et mauvais moments qu’on a vécu et laisser notre mariage partir en fumé, j’ai pas cesser de croire en nous même si je te l’ai mis à l’envers (Trahi)….je suis désolée je sais qu’il il est trop tard, le mal est déjà et qu’il n’y plus de retour en arrière…Sniffe….

Je me suis levée brusquement en prenant son arme qu’elle avait laissé tomber par terre sous le choc, je l’ai pointée sur elle en plein coeur, je l’ai regardé droit dans les yeux, et j’y ai aperçu de la peur mais surtout le remord et la culpabilité, je voulais mettre fin à cette histoire maintenant que j’ai la possibilité de me venger.

Rahim:(difficilement) N..non..fais pas ça

Nia: si cela peut te soulager, fais le khadidja, je le mérite après tout ce que je t’ai fait, après avoir mit la Drogue dans tes affaires, alors fais le khadidja.

Diing….Dong…Ding….Dong

…….: Baissez votre arme Mademoiselle

Moi:(pleure) je vais la tuer cette garce, elle a détruit ma vie, elle m’a envoyé en prison et maintenant elle veut tuer le père de mes enfants, pourquoi m’a t-elle fait ça?.

Police: d’accord.. mais Laissez cette arme la police va se charger d’elle.

Moi:(baissant l’arme) tu vas périr en prison sorcière.

J’ai posée l’arme par terre, les policiers l’ont menotté et l’ont embarqué dans leur voiture, moi j’ai rejoins les pompiers, ils lui faisaient du compression thoracique dans le cadre d’une réanimation cardi-pulmonaire, il ne respirait plus et moi je suis devenue hystérique je criais comme une tarée, ils ont commencé à enchaîner massage cardiaque sur massage cardiaque, il y’a un truc qui ne va pas là

Moi: vous allez lui casser les côtes, qu’est-ce qu’il se passe?

……: calmez vous madame on fait notre travail et……….

Le pompier: il respire plus, je sens plus….

Et je suis tombée dans les pommes, rien qu’entendre qu’il ne respire plus je me suis évanouie directement trop de mouvement.

J’ouvre petit à petit les yeux, je me frotte bien le visage, en pensant que tout ceci n’était qu’un mauvais cauchemar, je regarde autour de moi et constate que je suis dans une chambre d’hôpital, je me redresse d’un coup sec et sors en furie de la chambre à la recherche de Rahim

J’ai croisé une infirmière dans les couloir

Moi: Excusez est-ce que vous savez où est la chambre de Monsieur Rahim Robyn?

L’infirmière: il est en unité soins intensifs mademoiselle.

Moi: Comment ? En QUOI?

L’infirmière: en unité de soins intensifs (USI) c’est un service de l’hôpital qui prodigue des soins de suppléance à une défaillance aigüe Mademoiselle, elle est la structure entre les services de réanimation et les unités des soins continus qui prend en charge une défaillance unique et une durée limitée, les patients en état Critique, Mais ne vous inquiétez pas aucun organes n’a été toucher… Excusez moi.

Je sais ce qui veut dire USI, mais quand elle a dit sa sauter sur mes oreilles, les soins intensifs sont considérés comme les lieux de combat acharné contre des infections graves, il arrive souvent que les patients meurent au soins intensifs, il est revanche assez rare que la mort surgisse de façon inattendue, au contraire elle survient fréquemment à l’issue d’un processus organisé par les médecins, et elle est souvent entourée d’un rituel, Mourir au soins intensifs est une réalité que nous connaissons et qu’il faut savoir affronter, j’étais toujours sous le choc……

…….: khadidja ?

C’est madame Meylan, j’ai éclaté en sanglots, elle m’a prise dans ses bras car j’en avais besoin après cette journée mouvementée

Meylan: arrête de pleurer ma chérie, il n’est pas mort.

Moi:(pleure) tu imagines si c’était le cas, qu’est-ce que je deviendrais moi? Et les enfants ?

Meylan: heureusement que t’étais là, il est en soins intensifs, les médecins disent qu’il se réveillera d’ici demain, je crois tu devrais rentrer te reposer, le petit n’a pas arrêter de vous réclamer depuis hier…..

Moi: comment ça hier?

Meylan: en apprenant que Rahim ne respirait plus, tu t’es évanouie et ils vous ont transporté en urgence avant de nous appeler, tu dors depuis hier, Tarek et Robyn sont rentrés se reposer et ton fameux copain est dans la salle d’attente

Moi: Karim ?

Meylan: oui il a dit qu’il ne bougera pas tant que tu te réveille pas, qu’est qu’il s’est passé ? On sait juste que c’est Nia qui a tiré sur Rahim

Moi: enfaîte Nia (je lui raconte tout)

Meylan: quelle peste cette bonne femme, j’ai toujours su son coté diabolique et j’ai essayé de convaincre Rahim à renoncer à ce mariage depuis le début mais têtu qu’il est, il n’a pas voulu m’écouter.

Moi: humm bon je vais le voir de ce pas

Meylan: puis tu rentres voir le petit s’il te plaît, tarek a déjà récupéré la voiture et les courses.

Moi: je compte pas bouger d’ici sans Rahim.

Meylan: khadidja……

Moi: c’est mon dernier mot

Meylan: d’accord comme tu veux, je vais à la cafétéria, tu veux que je te ramène un truc.

Moi: des croissants s’il te plaît

Meylan: d’accord

Puis elle est partie, j’ai d’abord rejoint la salle d’attente à la rencontre de Karim, il était au téléphone à parler je ne sais avec qui mais ça m’a un peu piqué lol

Moi: salut.

Karim:(me regardant) azy je te capte après….clic….Comment tu te sens ?

Moi: qu’est-ce que cela peut te faire? c’est l’œuvre de ta chère belle-soeur que t’es venu savourer?, comme tu peux le constater le père de mes goss est en soin intensifs, Karim franchement comment t’as pu penser que Moi khadidja Cissé pourrait faire un truc pareille sérieusement tu me déçois Karim

Karim:(me regardant droit dans les yeux) qu’est ce que tu racontes wesh, moi je suis venu ici dès que j’ai sû ce qu’il t’es arrivé, et j’avoue j’ai deconné en pensant que tu ferais un truc pareille à mon frère mais t’inquiète tout est bien qui fini bien, ils ont été libérés sous caution en insuffisance de preuve cohérentes, même si c’est pas le moment, saches que je ne suis pas là pour demander une seconde chance ou quoique ce soit.

Tu es matures, tu sais ce que tu fais, ce que tu veux et quelque soit ton choix je l’accepterai, parce que t’as beau faire semblant, t’as beau me dire que tu m’aimes, mais c’est pas ce que ton coeur lui il veut, tu m’aimes je sais, mais est-ce que t’es amoureuse de moi khadidja? Tu m’aimes, est-ce que tu veux devenir ma femme ? Toi et moi savons bien que non, tu me la toujours montrée mais j’ai préféré ne rien voir, aujourd’hui je te le dis à cœur grandement ouvert, sans rancœur j’accepterais ta décision.

Moi: t’es un bel homme, le coeur sur la main, t’as toujours été là pour moi et mon fils, tu m’as soutenu malgré les hauts et les bats, tu m’as montré de A+B que c’est moi la femme que t’aime, celle que tu souhaiterais faire la tienne, tu m’as prouvé que je valais beaucoup plus que ce que j’imaginais, ta famille m’a accueillie les bras grands ouverts, elle m’a acceptée malgré j’ai un enfant hors mariage et c’est un truc dont je ne te remercierai jamais Karim, tu mérites mieux, tu trouveras quelqu’un qui pourra te donner l’amour dont moi je saurai jamais te donner moi, tu comprends? Je dois penser à mes enfants surtout écouter mon petit coeur. J’chui D.S.L

Karim:(Sourire) t’inquiète je te comprends, j’aurais fais exactement la même chose à ta place et je t’en veux pas parce que t’as fait le choix que toutes mères auraient fait.

Moi:(lui tendant la main) ami?

Karim:(ouvrant ses bras) pour toujours

Je suis allée me blottir dans ses bras, il m’a serré tellement fort que j’ai eu la flashe de nos moments d’intimité, comme on dit souvent après l’amour c’est pas la haine, j’ai rien contre Karim et il sera toujours le bienvenu chez moi.

Après une heure à parler de tout et de rien, il a fini par rentrer en me souhaitant le bonheur que je mérite, j’ai rejoins la chambre à Rahim, c’était si calme, il était allongé, relié à plusieurs machines, je suis restée à le regarder et a retracé les traits de son visage, il est si beau quand il dort, sauf cette fois je sais pas si il va se réveillé, j’ai finalement pris une chaise que j’ai approché à son lit, j’ai ensuite pris sa main dans les miennes.

Moi: pourquoi nous devons passer par tout ça ? Cette force intangible et invisible qui nous guide, est-ce parce qu’on a pas compris la leçon de l’expérience précédente? Peut-être n’est-ce pas que nous souhaitons entendre cette voix à l’intérieur de nous qui a toujours raison? Il faut qu’on apprenne nos positions nous-mêmes et faire confiance à notre couple, dire qu’on peut finir ensemble, tu sais moi j’ai appris avec le temps a faire confiance au fait que tout arrive pour une raison et que notre unique but dans cette vie est de se libérer et de faire tout en notre pouvoir pour faire grandir la paix en nous mon amour.

Cette complicité entre nous, aujourd’hui j’ai décidé de faire la différence entre le mental et la voix du cœur, car tous deux ne veulent pas me mener à la même place, c’est toi que je veux Rahim Robyn, je veux passer le reste de ma vie avec toi, je t’aime tellement.

Je suis restée comme ça à le regarder pendant des heures, j’espère j’ai fait le bon choix en écoutant mon Guelb (), le mental et le coeur, l’un veut nous garder dans la rationalité, dans le connu, dans nos peurs et nos limitations, il veut parfois nous faire croire des choses justes et venant du coeur, mais il n’en est rien, Comment savoir si nos actions sont guidées par cette petite voix en nous et non par ce hamster maléfique qui vit dans nos têtes.

Je suis responsable et autonome depuis que j’ai 12 ans, ces changements soudains que j’ai vécu dans ma vie, je les ai portés sur mes épaules, je suis partie en quête de moi-même car j’en était arrivés au stade où ma souffrance émergeait à grand flots, celle que j’avais gardé à l’intérieur de moi toute mon enfance, je devais choisir, ni plus, ni moins, entre la vie et la mort…

Le lendemain

J’ai regardée au tour de moi en essuyant mes larmes puis fonce tout droit devant moi j’arrive dans ma chambre sombre vu que les rideaux cachaient la lumière du jour Rahim me manque tellement.

J’ai rejoins la salle de bain afin de prendre une douche vite fait et retourne dans la chambre je m’habille d’une robe longue simple, me parfume, remonte les volets et vais voir les enfants au salon

Kalil: mama

Moi: ça va mon chéri ?

Kalil: oui tu m’as manqué

Moi:(le prenant) tu m’as manqué aussi mon bébé.

Zaina: khadidja

Elle est venue se jeter sur moi en me serrant fort dans ses bras, je lui fait plein de bisous en la regardant profondément

Elle était si fine bien habillé et tressé avec sa petite robes blanche jaune, j’ai pas pu m’empcher de sourire je me disais waw c’est vraiment elle je veux dire elle est tellement belle avec les yeux brillants quand elle m’a vu sourire elle a laisser ses larmes coulées car depuis ce qu’il s’est passé j’avais toujours cette mine triste et dégoûtée.

Zaina: (pleure) j’ai eu trop peur

Moi: pourquoi ma belle ?

Zaina: j’avais peur que tu t’en aille aussi comme papa et maman.

Moi:(relevant sa tête) jamais je m’en irai je te le promets ma chérie, je serais toujours là pour toi.

Zaina: je t’aime beaucoup, pourquoi t’as mis autant de temps à venir me chercher dans cet endroit khadidja.

Moi: tu sais chérie je suis passée par beaucoup de choses avant d’arriver là.

Zaina: comme quoi ?

Moi: tu sais zaina, maman et papa sont parti tous les deux quand je n’avais que 12 ans, il a suffit d’un battement de cils pour que tout vienne à basculer je n’ai pas eu le temps de réalisé ce qui se passait qu’ils sont parti, ils sont parti en laissant derrière eux le cœur d’une gamine meurtris, sniff… je t’avoue une chose je n’ai jamais imaginer une vie sans eux l’idée qu’ils pourraient partir un jour semblait bien loin de moi … Sniff… ils semblaient invincible, j’espère que de là où ils sont, ils sont fier de ce que je suis devenue, ce que nous sommes devenu Zaina .. Sniff..

(Regardant les étoiles) tu sais chaque soir je regarde les étoiles qui brillent dans ce ciel aussi noir que mes pensées j’attends toujours qu’une d’elles se mettent à brillé scintiller un peu plus pour me montrer qu’ils sont là je leur enverrai des mots que je n’ai pas eu le temps de leur prononcer en espérant que le son de ma voix fasse echo jusqu’à eux, tout me rappelle de leur absence chaque seconde qui passe je suis en manque de leur présence, leurs voix, leurs rire, l’odeur naturelle de ma mère qui me manque terriblement et tout mon corps se tord de douleur lorsque je te vois ma chérie, ses souvenirs qu’ils sont désormais laisser derrière eux, on m’a toujours répété que ses merveilleux moments ne se reproduiront pas parce qu’ils ne sont plus là

Zaina: pleure pas khadidja

Moi: Si tu pouvais imaginer comme c’est dure la vie sans eux ma chérie à chaque entente de ton prénom j’ai l’impression qu’on m’arrache une partie de mon être qui est vide depuis quelques années. Ils sont devenu sombres depuis quelques temps comme un dessin auquel on a ajouté un peu trop d’ombre et par dessus lesquelles les couleurs n’ont plus de reflet .. Sniff… Comment est-ce qu’ils reagiriez à ma place??

J’aimerais tellement qu’ils m’envoient toute la force qu’il leur restes depuis la haut pour que je puisse avancer sans davantage je sais qu’ils ne sont plus là je sais qu’ils ne reviendront pas je sais que leur âmes ont déserté leur corps et qu’il n’existe pas un possible retour en arrière mais j’aimerai qu’il prouvent d’une certaine manière que qu’ils sont toujours là ..Sniff.. Qu’ils ne sont pas totalement parti et qu’ils resteront toujours au travers da ma personne qui s’éteint peu à peu de jour en jour, j’attendrais éternellement un signe, un miracle, une lumière qui pourra me redonner espoir et me montrer que la vie sans eux que je n’arrivais pas à imaginer est finalement possible.. Sniff..

Je pouvais plus continuer comme ça sans eux, sans famille, sans l’homme idéal j’en pouvais plus de me demandée ce que chaque moment aurait représenté vous avez toujours été là ..Sniff. J.. Je ne cesse de regarder les aiguilles de horloge tourner dans un sens qui ne me convient pas que je ne supporte plus, la douleur que je ressens depuis leur départ devient insupportable et me plonge dans une spirale infernale dont je ne parvient pas à sortir alors ( m’essuyant mes larmers et ma morgue) je me contentais d’espérer que qu’ils m’entendeent qu’ils prennent conscience de l’impact du vide qu’ils ont laissé au creux du cœur de ceux qui les ont profondément aimés même si la mort leur à cruellement arracher à la vie, qu’ils n’oublient jamais que chaque instant je ne cesserai de penser à eux qu’ils me manqué beaucoup.

J’ai essuyé mes larmes et celles de ma sœur car ils n’aimeraient pas nous voir comme ça Cette année de multiples chose se sont présentée à moi et m’ont fait grandir un peu plus j’ai appris que la vie ne pouvait tenir qu’à un fil et même si la mort je la souhaitais du plus profond de mon être, quand elle était face à moi j’étais tétanisée et la seule chose que je veux c’est vivre car dans n’importe quelle situation tout peut basculer en une fraction de seconde et faire écrouler tout notre petit monde.

Sans mon passé je ne suis rien, sans ses mauvaises personnes je n’aurais jamais eu la volonté de me battre de persévérer dans chacun de mes combats, de parvenir à voir au delà de ma souffrance j’ai eu aussi des personnes (amies) qui étaient indispensable à ma vie et que sans eux je ne serais pas là aujourd’hui parce qu’ils m’ont soutenu, ils m’ont écoutés, ils m’ont conseillé dans la vie nos choix ne tiennent qu’à nous vous êtes les seuls capables de decider ce qui est bien ou non, on a tous le droit au bonheur qui qu’on est puisse être, quoi qu’on ait pu faire qu’il est à la porté de tous personne ne mérite de passer à coté sans ne jamais y goûté.


………PDV DE RAHIM……..

Il survient des moments dans nos vies où nous sentons que nous sommes dans une transition que nous devons avancer et faire des actions concrètes pour changer les choses, ces actions sont parfois simples et sans grand danger, mais lorsque nous avons trop étiré l’élastique que nous avons manqué de respect pour nous même pendant plusieurs années que nous sommes complètement à bout, nous devrions alors faire des choses autrement.

L’avocat: Monsieur Robyn, si vous voulez que je fasse correctement mon travail, il faut que vous soyez totalement transparent avec moi, je suis ici pour défendre vos droits pour cela nous devons être sur la même longueur d’onde vous ne croyez pas?

Moi: bon je suis marié avec Nia Jenner depuis plus de quatre ans, nous avons toujours été un couple irréprochable malgré le fait qu’on arrivait pas à avoir d’enfants, nous avons contacté les meilleurs spécialistes dans la gynécologie, en vain, j’ai toujours été là pour elle, à subvenir aux caprices de Madame, j’ai contredit mes parents, je l’ai défendu le mieux que j’ai pu, la belle vie, les voyages de luxes, les vêtements de marques, les nourriture Bio, une maison confortable… vous savez ce que j’ai récolté en retour Maître? La trahison, oui pendant quatre bonnes années ma soi-disant femme me trompait, elle m’a fait croire à sa soi-disant stérilité, c’est elle qui m’a poussé à aller voir ailleurs, la meilleure chose que j’ai d’ailleurs fait.

Avocat: donc si je comprends bien elle était d’accord du fait que vous aillez un enfant ailleurs ?

Moi: oui, je ne lui ai jamais rien caché jusqu’ici, moi je suis un homme de parole, j’ai fait des erreurs dans ma vie mais je suis un homme digne alors je veux que le divorce se fasse dans les jours qui suivent.

Avocat: je ferais de mon mieux, une dernière chose, pourquoi vous n’avez pas voulu porter plainte contre votre ex femme?

Moi: parce qu’il y’a des personnes, faut laisser la justice divine se charger de leur sort, en plus quelque soit la terreur que Nia m’a fait, j’ai été un jour heureux avec elle, certes elle a fait des erreurs mais c’est ce qui fait l’humanité, avec Nia on a passé des bons moments ensemble et je suis reconnaissant

Avocat: vous êtes quelqu’un de bien, excusez moi.

Moi: je vous en prie.

Il est sorti de la chambre, ah oui je vais bien alhamdoulila, je suis toujours a l’hôpital et je sors demain pour assister au procès de khadidja et Nia.

………..PDV DE KHADIDJA…………

Je me suis réveillé ce matin avec une humeur inexplicable, je suis tellement de bonne humeur, cette quête que j’ai dans ma vie, à la recherche de ce qui me rendra heureuse, en attendant une illumination, une révélation la réponse qui me dira ce que je dois faire et comment je dois le faire.

Moi:(caressant mon ventre) un jour je t’ai promis que quoiqu’il arrive devant DIEU on s’unira, t’es mon âme, t’es ma vie, t’es le seul qui illumine ma matinée, tu fais partie de moi……..

…….: pourquoi tu cries?

Moi: Rahim

Je me suis levé et je me suis jetée dans ses bras en humant son odeur naturelle

Moi:(plongeant mon regard dans le sein) tu m’as manqué bébé, pourquoi tu m’as pas dit Hier que tu sortais aujourd’hui, je serais venue te chercher.

Rahim:(s’agenouillant devant moi) je voulais vous faire une surprise, ça va toi?

Il pose son front sur mon gros ventre et comme par magie la petite princesse me donne des coups de pied rien qu’en contacts avec la voix de son papounet

Rahim:(sourire) oui princesse papa est là

Je le laisse dans son monde imaginaire à parler avec son enfant, je lui caressait les cheveux, il est pas encore rétabli mais DIEU merci il est sur ses pieds.

Rahim:(se relèvant) il est énorme ton ventre, t’es sûre qu’il n’y a qu’un seul à l’intérieur?

Moi: ben l’échographie nous la montrer non?

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) l’accouchement est prévu pour quand ?

Moi: dans deux semaines.

Rahim:(me regardant droit dans les) le 24 Mai?

Moi: oui bon il faut que je prenne une douche vite fait pour ne pas être en retard à l’audience, tu sais mon chéri, t’as bien fait de ne pas porter plainte contre Nia, on mérite tous une seconde chance, je suis fière de toi mon amour.

Je pose mes lèvres sur les siennes et nous nous embrassons passionnément

……: Papa?

On se lâche rapidement et je prend mon peignoir vite fait, même si il est encore petit je ne dois pas me permettre à rester Toute nue en sa présence.

Rahim: oui mon grand

Kalil:(applaudissement) Bisou

Rahim: non mon grand, les bisous c’est pour les filles et toi t’es un bonhomme, viens je vais nous faire des lasagnes

Moi: vous m’en laissez un peu

*Au Tribunal

Le juge: après avoir entendu les parties communes, nous supposons que Mademoiselle khadidja a commis plusieurs effraction et ceux, pour cause la délinquance, l’orphelinat a laissé échapper une gamine de 15 ans qui se sentait seule et abandonnée et après des rapports aucune action n’a été tentée pour la retrouver jusqu’à ce qu’elle aille en garde à vue. La cour a donc décidée de déclarer l’accusé Non coupable pour les charges qui ont été mises en sa portée.

Enfin, j’ai regardé autour de moi avec les larmes aux yeux, merci mon DIEU merci

Le juge: Madame Nia Jenner Robyn la cour vous condamne de 1 ans de prison pour violation des propriétés privées en y cachant de la cocaïne, trois mois pour l’agression sur la personne de Mademoiselle khadidja Cissé en lieux publics et cinq ans pour tentative d’assassinat sur Monsieur Rahim Robyn, a larmes illicite, enfin la cour tranche 75 mois d’emprisonnement à la prison de femme au sud-ouest,…..clic l’audience est levée.

Les policiers ont re_menotté Nia, elle avait les yeux rouges, elle était à terme, là elle peut accoucher à N’importe quel moment, je me suis approché d’elle et je lui ai murmuré.

Moi: je n’ai pas eu besoin de faire quoique ce soit que quelqu’un d’autre s’en est occupé, comme je te l’ai dit fais attention à tes arrières là rouille pourrait tourner et aujourd’hui c’est toi qui te retrouve dans la situation que tu me souhaitais, bon séjour en prison ma garce.

Nia: je ne regrette rien de ce que je t’ai fait, et si c’était à refaire je le referai sans hésiter et crois moi que tu n’auras pas la même chance.

Moi: tu vois c’est sa la différence entre toi et moi, moi j’ai un coeur pure, et j’ai une fierté alors que toi t’as pas hésiter d’amèner un homme dans la maison de l’homme que t’étais sensé aimer et baisé avec lui sur votre lit conjugal……..

Rahim: on y va Khadidja, elle n’en vaut pas la peine.

Moi:(sourire Victorieux) à jamais Nia Jenner

Nia: je te hais khadidja tu m’entends? JE TE DÉTESTE DE TOUT MON ÊTRE

Les policiers l’ont ramenée c’est triste mais c’est ce qu’elle mérite vous ne croyez pas ?

M.François : tout est bien qui fini bien, félicitation Mademoiselle.

Moi: merci maître

M.Yolande: félicitation Mademoiselle

Moi: merci franchement vous avez été d’une grande aide pour moi dans cette situation et merci énormément.

Eux: on a fait que notre travail, aurevoir

Puis ils sont partis je me suis tourné vers Rahim.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) enfin cette histoire prend fin

Moi: tu vu sa, je peux maintenant voyager.

Rahim:(me regardant) et nous allons quitter ce pays partir très loin je te le promets mon coeur.

Moi:(bisou) je te suivrai là où tu iras bébé.

Nous sommes rentrés chez nous

24_Mai

  • À l’hôpital du Sud Maternité

Moi:(pleure) j’ai mal, j’en peux plus, pourquoi elle veut pas sortir?

L’infirmière: je vais encore conter jusqu’à 3 vous allez faire un effort pour pousser

1….2….3

Moi: AHHHHHHHH

L’infirmière: c’est bien on voit sa tête encore 1….2…..3

Moi: AHHHHHHHHH

j’entends les pleurs de ma princesse, j’ai donné naissance à une fille 24 Mai 201*.

Rahim comme la première fois, toujours sous le choc du déroulement de l’accouchement, il avait les yeux grandement ouvert, a fixé la scène.

Moi: donnez la moi

L’infirmière: Monsieur vous coupez le cordon ombilical ?

Rahim: euh…ou..oui…bien sûr

Il fait exactement ce qu’elle lui dit, elle nettoie mon bébé et me la donne, j’ai pas pu m’empêcher de verser les larmes, une fois mes yeux sur elle, le portrait craché de son père.

Moi:(bisou) bienvenue princesse, Comment on va l’appeler ?

Rahim: Radya Robyn.

Moi: il est pas un peu bizarre comme prénom ?

Rahim:(me regardant) non c’est un mélange de Rahim et khadidja—>Radya

Moi: ah oui comment tu as trouvé ce prénom ? Depuis quand ?

Rahim:(sourire) depuis que t’étais enceinte de Kalil, je me disais que si c’était une fille je l’appelais comme ça Radya

Moi: Radya Robyn.

24 Mai, Radya Robyn a vue le jour.

Huit mois plus tard, eh ouais 8 mois se sont écroulés, le temps passe et repasse toujours la même routine, une nouvelle vie de famille

Je me suis toujours sentie berner par les émotions et les conséquences de mon manque d’estime, mais au-delà de tout ce travail acharné et de cette expérience périlleuse en moi-même, j’ai enfin trouvé l’équilibre et le bonheur d’une famille, j’espère entretenir cet équilibre au quotidien car notre monde vit de grand bouleversement seule la paix intérieure que nous portons tout un chacun peut nous sauver.

Aujourd’hui mon homme et moi, quittons ce pays, a la reconstruction d’une nouvelle vie de famille, Rahim, khadidja, Kalil, zaina et Radya, on va aller s’installer en Belgique et adopter la vie belge qui nous attend.

Karim Soumahoro qu’est ce qu’il est devenu? Bonne question, après notre rupture la dernière fois que je l’ai vu, c’était quand j’ai accouchée, il est venu me rendre visite avec Raïssa, même si il me l’a pas dit j’ai senti qu’il était à nouveau heureux, il avait le même regard que quand nous étions ensemble et j’en conclus qu’il a rencontré la personne qu’il mérite et j’chui contente du fait qu’il ait tourné la page

https://bonheur-explosif.com/histoire-damour-le-destin-de-myriam-4/

Nia Jenner? Je me souviendrai de ce prénom chaque instant de ma vie, cette femme diabolique qui a essayé de me tuer en plein public, vous vous demandez comment elle vit sa nouvelle derrière les quatre murs de la prison? Ben comme on dit dans la vie tout ce paie, et chacun de nous aura ce qu’il mérite, miskina elle a signé les papiers de divorce sans contredire, son fils est né dans l’infirmerie de la prison, comme Rahim la dit c’était pas son enfant, Omar a récupéré son fils et a quitté la ville sans aucune trace ni explication, Nia toujours en prison abandonnée par tout le monde sauf sa sœur Nadège Jenner, ses parents ne veulent rien savoir d’elle, il ne faut jamais souhaiter le malheur de ton prochain car la rouille peut tourner.

Les valises sont prêtes, l’appartement est vide pour le grand départ.

Meylan:(pleure) pourquoi vous voulez partir ?

Rahim: je veux éloigner ma famille de cet endroit, leur offrir une meilleure vie loin de paname, je te promets que nous viendrons vous voir chaque année.

Meylan:(pleure) qu’est-ce que je deviendrais moi?

Son père: je suis là hein

Meylan: (pleur) c’est pas pareil

Kalil: mamy pleure pas, je vais t’appeler chaque jour n’est ce pas maman ?

Moi: oui mon chéri.

Rahim: nous on va y aller

Meylan: soyez heureux les enfants, je vous souhaite tout le bonheur du monde et surtout ne vous marier pas sans moi hein

Nous: on vous le promets

Son père: vous méritez ce moment que Dieu vous accompagne dans votre nouvelle vie les enfants.

Nous: merci

On se fait des bises et Tarek nous dépose à l’aéroport.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) t’es prête pour cette nouvelle aventure à mes cotés khadidja Cissé ?

Moi:(sourire) je te suivrai jusqu’à dans ta tombe je te le promets mon coeur.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) merci pour ta patience

Moi:(sourire) merci pour ton obsession passionnelle car sa valait la peine

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) si t’es pas à moi tu ne serais à personne khadidja.

Moi: désormais je suis à toi.

Zaina: un jour moi aussi je rencontrerai un homme comme Rahim il est trop beau.

Moi: Inshall’Allah mais c’est la beauté intérieure qui est le plus important ma chérie, un jour tu rencontreras un homme qui t’aimera et t’acceptera peu importe tes défauts et ton casier judiciaire.

Zaina: je vous aime beaucoup

Rahim: nous t’aimons aussi.

Kalil: je vous aime aussi papa et maman

Moi:( lui faisant bisous) de toute façon t’as pas le choix mon chéri d’amour, vous êtes ma raison ne l’oubliez jamais.

Rahim:(me regardant) je crois que Radya veut des bisous aussi.

Je la bombarde de bisous, elle est tellement mignonne ma princesse

Rahim:(sourire charmeur) et moi?

Voix sonore: A votre attention, les passagers du 823 à destination Belgique peuvent embarquer maintenant merci

Nous sommes embrassés avant d’embarquer sans regarder derrière nous comme on dit.

Prenez toutefois garde, restez assis à ne rien faire, à imaginer plein de belles choses, n’apportera pas nécessairement dans votre vie ce que vous voulez, car si vous souhaitez. Moi par exemple si je ne voulais pas reconstruire ma vie, je prouvais bien choisir Karim et ignorer Rahim, mais était-ce vraiment ce que j’aurais voulu? Non!! Ayez confiance que la vie vous amènera où vous avez besoin d’aller, pourquoi ne pas plutôt demander d’être guidé sur la bonne voie, le bon chemin vers les bonnes personnes pour vous permettre de vous accomplir, de vous épanouir, parce que la vie ne récompense pas ceux qui n’osent jamais rien et qui ne sont pas prêts à grandir, à se regarder, à faire face et avancer

A un moment de ma vie, j’ai même cru que la vie tendrait un filet au sol pour me rattrapé si je ne réussissais pas à ouvrir mon parachute mais Croyez moi les gars, si vous trouvez en vous le courage de sauter, vous volerez.

En ce qui me concerne, j’ai arrêtée de demander tout un tas de choses matérielles à ma vie désormais j’ai ce que j’ai toujours voulu avoir “une famille” maintenant je laisse la vie se charger du reste, j’observe et écoute.

Khadidja Cissé Rahim Robyn

               FIN%

Je veux aussi vous dire que, quand on démontre à la vie, qu’on veut être heureux, qu’on à ras-le-bol de souffrir, elle peut bien nous rendre le bonheur. La vie nous enverra toujours des situations où nous aurons le choix à retourner à nos anciens schéma mais Sachez que vous n’êtes jamais seuls dans ce processus, je le dis et le répète “ayez confiance en vous” dites vous que vous pouvez devenir quelqu’un peu importe votre passé mais tant que vous n’en prenez pas conscience vous n’avancerez jamais et cela sera votre choix alors soyez vous-même et N’abandonnez jamais.

Share this:

Laisser un commentaire