Spread the love

Bonjour chers lecteurs, à la suite de l’histoire d’amour: le destin de Myriam, nous vous proposons une autre palpitante histoire d’amour titrée: “La nuit de ma noce” du même auteur Jr Cibangu. Joyce et Serge, les deux principaux acteurs de cette nouvelle série vont vous transporter à travers les sentiers sinueux de l’amour. Une histoire de rêves, de pleures, de rire, de joies… que je vous invite à suivre et à partager avec vos amis et dans vos groupes sociaux...

J’étais en plein sommeil quand la sonnerie de mon téléphone m’a réveillé. 
-Moi: « Allô chéri »
-Lui:« Allô , ça va ?»
-Moi:« Oui ça va , alors comment s’est passée ta journée ?»
-Lui:« ma journée s’est bien passée mon ange ; est-ce que tu dormais déjà »
-Moi:« Oui, c’est la sonnerie de mon téléphone qui m’a réveillé. 
Chéri tu sais quoi ? »
-Lui:« je t’écoute »

-Moi:« j’étais entrain de rêver quand tu m’as réveillé »
-Lui:« waouh , alors qu’est-ce que tu étais entrain de rêver »
Je suis restée calme pendant un moment avant de lui dire
-Moi:« mon rêve était tellement bizarre, j’ai honte chéri »

-Lui:« Ma rose mais tu n’es pas sérieuse là. Comment tu peux avoir honte de moi ?. Laisse-moi te rappeler que c’est moi ton copain, et c’est moi qui suis habileté à tout savoir sur toi sans cachotterie aucune. N’oublie pas que je serai ton époux ,alors n’aie pas honte de me raconter ton rêve, OK»
J’ai fait un ouf de soulagement, puis je lui ai dit
-Moi:« Je te rêvais entrain de me faire l’amour »
-Lui en souriant: « mdr, vraiment »

-Moi:« Qu’est-ce qui est drôle là-bas ?. Je suis sérieuse là, je te dis quelque chose toi tu ris, alors n’entends plus que je te relate mon rêve »
-Lui:« Je plaisantais mon ange. Alors raconte moi ton rêve »
-Moi: « non oublie ça; je ne doit pas te raconter car tu dois encore rire»
-Lui:« Bébé je me suis déjà excusé non. S’il te plait raconte moi ton joli rêve mon ange ».

Mon homme est un bon charmeur; souvent je me sens incapable de lui résister à quoi que ça soit. Donc j’ai fini par lui relater mon rêve 
-Moi:« bon ,mais Promets-moi que tu ne vas plus rire »
-Lui:« promis mon coeur. Alors maintenant je peux savoir les contenues de ton rêve ?»

-Moi:« d’accord, écoute chéri. 
Dans mon rêve ,on était entrain de nager ensemble dans une piscine. J’avais porté un maillot de bain de couleur rose laissant mes seins et mes jolies fesses en mouvement, et toi ,tu était en slip noir ,puis torse nue. On était entrain de s’amuser jusqu’à ce que je me suis excitée et j’avais commencé à t’embrasser, puis tu avais commencé à caresser mes seins et les sucer en même temps. Et comme j’étais déjà excitée ,tu m’as fait sorti de la piscine . Tu m’as transporté ,puis déposer au bord de la piscine. 
En suite tu m’as écarté les jambes…

Chéri tu m’écoute ?»
-Lui : « oui je t’écoute, continue mon amour » 
-Moi:« d’accord; ensuite tu m’as écarté les jambes, puis enlevé mon maillot de bain doucement.
Tu m’as pénétré avec tes doigts, avant de me faire la léchée. Tu t’es déshabillé aussi, puis avant que tu puisses me pénétrer la sonnerie de mon téléphone m’a réveillé.
Humm bébé, tu vois comment tu as gâché mon joli rêve hein avec tes appels téléphoniques tardifs là »

A Lire aussi:

-Lui:« , est-ce que c’était bon »
-Moi:« très très bon même »
-Lui:« Mais alors pourquoi tu refuse qu’on le fasse en live ?»
-Moi:« Non, on le fera une fois au mariage. Maintenant je vais d’abord garder ma virginité , toi-même tu sais la stricte rigueur qu’à les parents congolais à ce qui concerne la virginité. Donc je vais garder ma virginité jusqu’au mariage »

-Lui:« Ok, fais comme tu veux. 
Je ne t’aime pas pour le sexe ni pour quoi que ce soit, mais je t’aime sans raison. Je t’aime de tout mon cœur mon amour »
-Moi:« Et moi aussi je t’aime »
-Lui:« bonne nuit bébé »
-Moi:« bonne nuit également, je t’embrasse b…»

Avant que je puisse finir ma phrase, mon prince charmeur avait déjà raccroché.

Je pense qu’il n’avait plus des crédits.

Quand j’ai regardé la montre , il faisait 23 h 48 . Donc il me faut dormir pour me réveiller très tôt demain matin.

Je m’appelle Joyce Ndaya Mutombo, j’ai 25 ans. 
Je travaille dans une entreprise commerciale, présente un peu partout en Afrique, basé à Kinshasa.

Je suis la directrice commercial de la société à Kinshasa. 
Je fait partie du comité de direction. Je dirige le pôle commercial.
C’est un poste à hautes responsabilités. En effet, la pérennité l’entreprise repose grandement sur moi:
J’élabore les stratégies commerciales, je définis les grands axes de la stratégie commerciale de la société. Je fixe les objectifs qui y sont liés, aussi bien à court terme qu’à long terme. Je met ensuite en place les moyens d’actions nécessaires pour les atteindre.

Je suis responsable de l’équipe commerciale en place. Je suis chargée de motiver le personnel et de coordonner les forces en présence pour améliorer leurs résultats.
Je participe à la conception et la promotion des produits, agrandis le réseau de distribution, observe de près le service après-vente et veille à la satisfaction des clients.
Bref je suis la plupart de temps débordée.

Je gagne plutôt bien ma vie; je suis une jeune fille célibataire, je peux dire fiancée dans quelques sortes malgré que ce n’est pas encore officialisé.

Je gère mes dépenses, je gère ma vie et je suis amoureuse d’un certain bel garçon.

Je mesure 1m70, j’ai les yeux marron clair, mes cheveux m’arrivent aux épaules quand je ne pose pas d’extension. Je ne suis ni grosse ni mince juste ce qu’il faut là où il faut ,et je suis de teint un peu clair. Ma mère est originaire du Gabon, et mon père est un Franco-congolais.
Sa mère est Française et son père congolais. Et nonobstant tout ce métissage , je me réclame congolaise d’ethnie Luba.

Comme vous le savez déjà ,j’ai un petit ami du nom de Serge.
Serge est le genre d’homme que j’ai toujours voulu avoir. Il a le teint noir contrairement à moi qui ai le teint un peu clair. Je dirais que Serge a le teint chocolat au lait quoi.
Serge a des jolies yeux ; il mesure à peu près 1m 75, et il a une excellente corpulence.

Donc il est beau et sexy en même temps.
Serge est mon premier amour, je l’aime de tout mon coeur. 
Je suis folle amoureuse de lui, et par moment je m’excite en pensant à lui, ça me donne la chaire de poule.

A Lire aussi:

Nous nous sommes aimés quand nous fûmes encore des étudiants, alors que j’étais en première année d’économie et lui était en son dernière année du premier cycle de médecine (G3 SBM).
Nous nous sommes aimés il y a de cela six ans , j’ai la foi en notre amour, je crois qu’un jour nous finirons par être mari et femme.

Je suis orpheline de mère ,ma mère est décédée quand j’étais encore petite, et ma marâtre donc la nouvelle femme de mon père à trois enfants. 
Une demi-sœur du nom de Lydie et deux demi-frères, Nelly et Franc.

Le matin du jour suivant, je me suis réveillée très tôt matin. Je me suis lavée, puis j’ai commencé à faire la vaisselle.
Quand Lydie va se réveiller ,elle va s’occuper d’autres travaux menagers. Moi je m’occupe d’abord de la vaisselle, puis je pars au boulot.

J’allais finir à faire la vaisselle quand Lydie est entrée à la cuisine.
-Lydie:« bonjour Joyce »
Lydie a presque mon âge. 
-Moi:« bonjour ma soeur, comment ?. Tu viens de te réveiller ? »
-Lydie : « non, je me suis réveillée il y’a quelques minutes. J’étais entrain de préparer du thé »

-Moi:« du thé ?. Ce que je sache n’y a personne qui aime du thé dans cette famille. Alors le thé que tu prépare appartient à qui ? »
-Lydie : « Joyce, nous avons les visiteurs »
-Moi: « waouh , les visiteurs à cette heure ?» 
-Lydie:« Oui, d’ailleurs c’est pour cela que je suis venue t’appeler. papa t’appelle »
-Moi:« d’accord , je viens ».

Pourquoi mon père veut me voir à cette heure ?. Et d’ailleurs qui sont ses visiteurs ? Me suis-je demandée intérieurement.

Je me suis arrangée les cheveux avant d’aller au salon.
Quand je suis arrivée au salon, j’y ai trouvé mon père et sa femme ; un monsieur d’à peu près 45ans et sa femme aussi, et puis il y avait aussi un jeune homme.

Quand j’ai regardé de l’autre coté du salon ,bizarrement il y’avais toutes mes tantes et tous mes oncles , il dois certainement avoir une réunion de Famille.
J’ai dit bonjours à tous le monde et j’ai pris place ..

Mon père a pris la parole :
-Mon père : « Donc si aujourd’hui nous sommes tous réunis ici c’est pour une seule et unique raisons »
Il se tourna vers moi
-Mon père :« Joyce , tu vas te mariée au fils de mon Amis ici présent… »
ll eut pas le temps de finir sa phrases quand j’ai commencé à parler
-Moi : « Non… vous ne pouvez pas me faire ça !!. Maman dis moi que c’est une blague !  »

Tout le monde me regardait ,et personne n’a osé dire un mot.
J’avais commencé à pleurer
-Moi : « Ce n’est pas vrai, comment vous pouvez me forcer d’épouser un homme que je n’ai jamais vu ?»
-Papa:« du calme ma fille, tu es si pressée et capricieuse comme ta défunte mère. Ton futur mari est là » 

Il m’a montré le jeune homme en face de moi.
Je lui ai regardé ; il était assez présentable, mais je ne l’aimais pas.
-Moi:« Non papa, je ne suis pas prête d’épouser un inconnu »
-Papa : « wow , si c’est comme ça, nous allons tous sortir et vous laissez faire connaissance avec le jeune homme »
-Moi : « Pas question . Ce n’est pas ce que je voulais dire. Je vais tout simplement dire que je ne l’aime pas ».

Apparemment le père du jeune n’était pas content avec ce que je venais de dire, et ça se laissait voir.
-Papa : « Chef Richard calme toi, Joyce est ma fille. Sois sûre qu’il pleuve ou qu’il neige elle finira par épouser ton fils »
-Moi:« non papa,je n’épouserai personne. D’ailleurs je t’emmerde toi et ton chef Richard »

Papa m’a giflé, puis il m’a dit en criant
-Papa:« contrôle ton language jeune fille, je suis ton père ,et je n’accepterai pas que tu me manque du respect. Tu ne sais pas que chef Richard est le PCA de l’entreprise pétrolière. C’est un milliardaire, et sois fière quand son fils veux t’épouser »

J’avais commencé à pleurer
-Moi: « l’argent, l’argent, l’argent.. Vous êtes tous pareils , près à envoyer votre fille enfer à cause de l’argent »
Puis j’ai continué à pleurer.

J’étais déjà prête de sortir au salon, quand le jeune homme en question m’a dit
-Lui : « Joyce je t’aime, si tu ne veux pas de moi , regarde moi dans les yeux et dit moi que tu ne m’aime pas »
Je lui ai regardé, puis je suis sortie sans rien dire.

J’ai pris ma voiture, direction chez Serge. 
Je pense qu’aujourd’hui je n’irai pas travail avec ce qui vient de ce passer. J’ai appelé mon directeur, puis je me suis excusée de mon probable absence aujourd’hui. Il me l’a accordé, notre directeur est un homme généreux et pitoyable.

Quelques minutes plus tard, je suis arrivée chez Serge. Je lui ai trouvé entrain de prendre son petit déjeuner.
-Moi:« bonjour bébé. Bon appétit »
-Serge : « Profitez… waouh chérie qu’est-ce qu’il y a , tu as pleuré ?»
-Moi:« oui »
-Lui : « pourquoi ma rose »
Je lui ai relaté toute l’histoire

A Lire aussi:

-Serge : « quoi, ils veulent t’envoyer forcément au mariage ?. Merde , merde, merde… Alors qu’est-ce tu comptes faire ?»
-Moi:« Je n’ai pas autre choix que d’accepter la proposition de mon père. 
Je ne veux pas être égoïste, ma famille a besoin de mon mariage pour avoir de l’argent »
-Serge: « Non chérie, je ne te laisserai pas faire cela »
-Moi en pleurant:« Je n’ai pas d’autres choix bébé, je vais obéir à ma famille »

-Lui:« Si tu savais que tu allais refuser mes conseils, pourquoi tu es venue ici »
-Moi:« Je suis venue pour que tu me fasse l’amour. Je t’avais promis ma virginité, alors prends-le »
-Serge : « Non Joyce. Je ne peux pas te dévièrgé en sachant que je n’épouserais jamais »

-Moi:« chéri fais-moi l’amour stp » 
-Lui:« non, vas-t-en d’ici !»
J’ai pris mon sac pour partir ,j’étais déjà à la porte quand il m’a saisi, puis avait commencé à m’embrasser.

Il m’a déshabillé, puis s’est déshabillé aussi. Humm ,il était phénoménal,et son penis était exactement comme celui que j’aie vu dans mon rêve hier.

Il m’a caressé ,il m’a écarté les jambes, et j’étais déjà excitée quand il a….

 SUIVRE…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recipe Rating