Spread the love

Maman: (me regardant dans les yeux) t’es sûr que c’était une erreur ? Car tes yeux disent le contraire, Rahim moi je veux un petit fils, et toi aussi tu rêve d’avoir un enfant si elle, elle peut te le donner, pourquoi ne pas retourné la voir? je te demande pas de quitter ta femme ou je ne sais quoi, Non, tu sais bien que j’ai jamais aimé Nia et je le cache pas (suite de l’histoire d’amour: obsession passionnelle)

Obsession passionnelles – Chapitre 3

………PDV DE RAHIM…….

cela fait des mois que ma femme me fait la tête pour cette histoire, j’aime pas quand elle boude, ma femme c’est mon monde, ma meilleure amie malgré nos problèmes conjugaux et je l’avais jamais trompé auparavant, j’arrive toujours pas à comprendre ce qu’il m’a poussé à le faire sérieux, je travaille dans l’entreprise familiale CDI…

Après le boulot je prend le chemin de chez mes parents parce que ma mère veut me parler, arrivé, je me gare dans le parking et je vais sonner à la porte.

Histoired’amour Photo: Pixabay

Maman: Rahim Robyn

Moi: bonsoir maman

Maman: bonsoir mon fils je te sers quelque chose ?

Moi: oui du vin s’il te plaît

Elle me sers un verre de vin que j’ai bu, sous son regard perplexe, je pose le verre et défais le bouton de ma veste.

Maman: alors c’est qui cette fille ? Elle vient de quelle famille? Comment elle s’appelle? J’espère au moins qu’elle n’est pas stérile comme la chose qui te sert de femme Rahim?

A Lire aussi: https://bonheur-explosif.com/vie-de-couple-peut-on-surmonter-lincompatibilite-sexuelle-et-sauver-la-relation/

Moi: maman ne parle pas de ma femme comme ça, et ce qui est consternant cette fille, je la connais pas, je sais rien d’elle et je veux plus rien savoir, c’était une erreur.

Maman: (me regardant dans les yeux) t’es sûr que c’était une erreur ? Car tes yeux disent le contraire, Rahim moi je veux un petit fils, et toi aussi tu rêve d’avoir un enfant si elle, elle peut te le donner, pourquoi ne pas retourné la voir? je te demande pas de quitter ta femme ou je ne sais quoi, Non, tu sais bien que j’ai jamais aimé Nia et je le cache pas, je te le dis et continuerais à te le répéter, elle n’est pas Stérile, elle ne veut juste pas avoir des enfants avec toi, en plus elle est plus âgée que toi, je suis sûre qu’elle s’est avec toi pour de l’argent, crois moi mon fils les filles de son genre j’en connais assez.

Moi:(soutenant son regard) si je comprends bien t’es entrain de me dire d’aller engrosser une autre femme alors que je suis mariée?

Maman: (persuadée) oui, je te met pas la pression Rahim Robyn, je suis ta maman et je veux que ton bonheur, et c’est pas avec Nia que tu l’auras, elle passe son temps à crier sur toi, c’est elle qui commande dans ta propre maison, elle n’a aucun respect ni considération pour tes parents, comment tu peux être aveugle au point de ne pas voir qu’elle ne t’aime pas.

Moi:(déçu) je crois que je vais y allé

Maman: assieds toi Rahim Robyn on n’a pas fini de parler.

Moi:(furieux) madame Robyn c’est bon là y’en à marre que tu me répètes toujours la même chose, tu ne dis jamais du bien de ma femme, je sais qu’il y a 3 ans d’écart entre nous mais c’est elle que j’aime……

Maman(hors d’elle) non c’est pas de l’amour Rahim, tu l’aimes pas sinon jamais tu serais allé voir ailleurs, sa s’appelle de l’attirance mon fils, t’es attiré par son physique de déesse, ouvre les yeux Robyn je suis ta mère, jamais je te guiderai sur le mauvais chemin.

Moi: au revoir maman

Je suis sorti de la maison et j’ai pris le chemin du retour, ma mère a toujours été comme ça, elle cherche toujours à se mêler de ma vie et mes choix, mon père lui il n’a pas de problème, il respecte mes décision et mes choix, j’arrive devant ma maison et entre à l’intérieur, je vais prendre une douche et retourne voir Nia au salon.

Moi: on peut parler ?

Nia: je t’écoute

Moi: j’ai beaucoup réfléchi à notre situation, et j’ai trouvé une solution.

Nia: laquelle ?

Moi: l’insémination artérielle, tu trouves une mère porteuse on la paie pour qu’elle porte notre enfant.

Nia: sa m’intéresse pas ses trucs Rahim, mais tu peux trouver une femme, vous coucher ensemble, quand elle aura le bébé tu la paie et elle s’en va c’est réglé, les mères porteuses là ont souvent des faux problèmes, et tu connais comment je suis j’ai pas envie de finir en prison.

Moi: cela ne te cause pas de problème ?

Nia: si sa te rend heureux moi ça va, je veux juste ton bonheur mon coeur.

Je l’ai regardé un instant avant de tourner les talons, je suis allé dans mon bureau pour étudier certains dossiers, j’arrive à peine à me concentrer, je suis complètement perdu, sérieux🤦‍♂️🤦‍♂️ si je retournais voir cette fille? Peut-être qu’elle me comprendra elle au moins, mais après la manière dont je lui ai traité la dernière fois est-ce qu’elle accepterait de me reparler? Et cette question qui revienne sans cesse dans ma tête, qui est elle réellement? Elle avait l’air tellement triste quand je lui ai demandé ses parents…….

………..PDV DE KHADIDJA……….

Je viens de sortir de cette fichue clinique, je suis en manque là, il me faut ma dose, je porte des survêtement Puma sponsorisé, tes paires venses fila, je mets une casquette Nike que j’ai volé chez Style-Boys, je vais prendre le métro pour me rendre à Kennedy, je tremble comme une malade, arrivé à terminus je monte les escaliers en courant.

Moi: excuse moi tu vend?

Lui: qu’est-ce qu’il me dit que t’es pas flic

Moi:(tremblante) je suis en manque là (sors l’argent) regarde j’ai 50 balles.

Lui: tu n’as pas l’air bien je te vends rien

Moi:(tremblante) steu plaît

Lui: non

Moi: 100 balles juste pour une boule steu plaît

Lui: d’accord

Il me vend ce que j’ai besoin puis je m’en vais, je regarde autour de moi et aperçoit une toilettes publiques, je me précipite à l’intérieur, ferme la porte et commence à renifler la poudre 5 minutes plus tard, je me sens bien, je me rince le visage et rejoins le centre ville, je prend la rue d’Orléans, puis je vais à boulanger, c’est jore une grande cours dans laquelle se trouvent plusieurs magasins, ….je rentre chez Kiko, je vais prendre les échantillons et commence à me maquiller tranquillement comme chez moi, c’est la seule chose dont je suis douée le maquillage, c’est ma passion depuis petite 15 minutes plus tard.

……: waw tu maquille superbe bien.

Moi: merci

Elle: mais tu ferais mieux de partir la propriétaire viens d’arriver.

Moi: ah d’accord merci

Elle: je t’en prie, reviens demain pour m’en faire le même.

Moi: d’accord au revoir

Je vais chez Berkeley, je commence à essayer des vêtements mais rien ne me plaît, je vais chez Bershka et commence à regarder quand je vois un scan & shop c’est trop beau surtout les pattes c’est évasée, je regarde le prix c’est à 17,⁹⁹€ je le prends en beige, noire, et rouge je voyais les filles de mon âge elles sont vraiment belle et bien entretenue, certaines avec leur petit copain, j’ai directement pensé à Rahim, je veux être comme elles, je veux changé, peut être qu’il quittera sa femme pour moi, je commence à prendre beaucoup de trucs, des hauts, des jeans, des Pulls, des bodys, etc…….

C’est la première fois que je fais du shopping sans volé, je vais payé à la caisse, puis je vais me prendre deux paires converses blanches et Nike noire, je vais au Colombier pour me faire des ongles, puis je vais acheté du parfum la vie est belle, et je vais à lingerie chez ARDENE PICKI je prend tout ce qu’il faut même si j’ai personne à qui les montrés, je termine chez l’esthéticienne.

J’arrive devant mon appartement sa fait des mois que j’y ai pas mis les pieds, je sonne et alycia vient ouvrir, elle fait une tête choquée en me voyant.

Alycia: t’es venu récupérer ton argent ?

Moi: non je suis venue récupérer mon appart, laisse moi entrer non.

Alycia: ah désolé vas-y entre

Moi: merci j’espère t’as pas touché ma chambre et mes affaires ?

Alycia: non du tout, tu vas me mettre dehors ?

Moi: non la maison est grande pour nous suffir non? Mais tu paies hein

Alycia: merci dis moi qu’est-ce qu’il t’arrive ?

Moi:(entrant dans ma chambre) pourquoi ?

Alycia: je sais pas tu as l’air soudain une envie de changer.

Moi: dis moi t’es de quel origine toi?

Alycia: tchadienne, pourquoi ?

Moi: tu sais comment faire pour séduire un homme marié ?

Alycia: t’es amoureuse d’un homme marié 😱?

Moi: non je ne suis pas amoureuse, bref alors ?

Alycia: je sais pas trop tout ce que je peux te dire c’est d’être toi-même.

Moi: humm comment on fait pour avoir un téléphone ?

Alycia: ben tu l’achète c’est tout, si tu veux je peux t’envoyer chez orange, tu peux même prendre un téléphone en crédit.

Moi: non j’ai de quoi payé

Alycia: sans être indiscrète hum tu vas arrêter la drogue et shit ?

Moi: franchement je sais pas, toi-même tu sais que c’est pas facile de lâcher comme ça.

Alycia: mais si tu veux tu peux y arriver, ne le fait pas parce que tu veux séduire quelqu’un mais plutôt parce que tu veux changer pour toi même.

Moi: merci alors on y va

Le soir

Je suis pas dans mon assiette, j’ai envie de fumer ou prendre un peu de poudre, mais je veux arrêter cette vie, je prend un peu de shit et l’enroule puis fume juste deux, je vais prendre une douche, je porte un scan noir et un haut qui se limite juste au-dessus de mon nombril, me maquille légèrement je me parfume avant de sortir….

Moi: wesh babtou ça dit quoi?

Maxime:(choqué) oui ça va? Qu’est-ce qu’il t’es arrivé ?

Moi: rien, pourquoi?

Maxime: je crois que ton parcours a l’hôpital t’as fait un truc là, tu veux boire quelque chose ?

Moi: oui du whisky steu plaît.

Maxime: d’accord sa te dit un petit show ce soir

Moi: pourquoi pas

Je bois vite mon vin et je monte sur la table

Moi: ALORS MES BABOUUUS JE VOUS AI MANQUÉ?

Eux: OUII

Moi: COMME D’HABITUDE METTEZ LA MOULA MUSIQUE MAX.

Il mets la musique de Nicki Minaj, Jason Derulo et David Guetta, je commence à danser sensuellement en me déhanchant, je descends de la table et fait le tour de la salle tout en remuant mes hanches, sa criait comme d’hab, sa lançais l’argent, je vais pouvoir récupérer tout ce que j’ai dépensé aujourd’hui, je remonte sur la table en attendant la musique de Rihanna work je dansais tranquillement à un moment je tourne la tête vers la rentrée et reste figé en le voyant dans son costume rouge, avec un dégradé, un contouring parallèle

Il va au comptoir et max lui sert un verre, il va s’asseoir à son coin comme d’hab, en me regardant, j’ai pas zappé la manière dont il ma recalé la dernière fois, les heures passent ouff enfin, j’ai fini mon show.

Moi: alors ?

Max: tu croirais jamais

Moi: dis?

Max: 1200 balles

Moi: tu me donne 700 tu prends 500

Max: je vois que tu commence à prendre soin de toi c’est bien.

Moi: oui il faut que j’arrête d’être un garçon manqué.

Max: il y’a un truc entre toi et l’homme d’au fond?

Moi: non

Max: alors pourquoi il te dévore du regard ?

Moi: vas lui demander frère wesh

Max: lol

Il me donne mon argent, je le mets dans mon sac, je jette un coup d’oeil à Rahim avant de partir, je sais qu’il va venir me parler, je marchais solo quand sa voiture vient se garer

Rahim: khadidja ?

Moi: oui

Rahim: qu’est-ce que t’as fait ?

Moi: me dis pas que ta femme a quitté un beau goss au yeux bleu comme toi ?

Rahim: non je parle de toi, t’as l’air différente.

Moi: rien bon salut

Rahim: non attends..enfaîte ça te dit on passe la nuit ensemble ce soir ?

Moi: je ne suis pas une p*te, alors non ciao

Puis je suis partie, arrivé chez moi je trace direct dans ma chambre, je vais me changer porte un t-shirt et un short comme pyjama, je prend mon sac et me pose sur le lit, il faut que j’achète une mallette pour y mettre mon argent, je vois du shit et cocaïne.

Moi: khadidja rappelle toi que tu veux changer, ressaisis toi, tu peux y arriver, tu peux y arriver

Dring…Dring🏛🏘🏚

Je me lève, qui ça peut être je vais ouvrir

Moi: qu’est-ce que tu fais ici ? Comment tu connais où j’habite?

Rahim: ton ami le barman m’a donné ton adresse.

Moi: qu’est-ce que tu me veux Monsieur moi j’aime ma femme ?

Rahim: ça

Il se jette sur mes lèvres et m’embrasse comme un affamé; sérieux ben je répond aussi

………: khadi c’est toi? Ah désolé.

On se lâche c’est alycia

Alycia: je suis désolé je savais pas que t’étais pas seule je vous laisse bonne nuit.

Moi: bonne nuit

Elle s’en va, je me pousse pour céder le passage à Rahim, il entre et je ferme la porte
Il regarde autour de lui

Rahim: rassures moi que c’est pas toi qui fait le ménage ici?

Moi: de quoi je me mêle moi tchiirrrrrpp

J’entre dans ma chambre suivie de votre pote

Rahim:(choqué) qu’est-ce que tu fais avec tout cet argent? Comment t’as eu tout ça alors que tu travaille pas?

J’avais oublié que je les ai laissés sur le lit, je prend mon sac et les mets vites à l’intérieur.

Moi: pour ton info je travaille en tant que danseuse et c’est pas tes affaires tchiipp

Le destin de la jeune Myriam Photo:fotomelia

Rahim: tu connais pas banque toi?

Moi: tu connais pas c’est pas tes affaires toi?

Rahim:(regardant autour de lui) t’as fait du shopping aussi à ce que je vois.

Moi: dis plutôt t’es venu pourquoi?

Rahim:(me regardent dans les yeux) tu sais pourquoi je suis ici.

Moi:(soutenant son regard) tu t’es déplacé jusqu’ici juste pour coucher avec moi ? Il n’y a pas de belles filles dans ta ville ou quoi? Et ta femme?

Rahim: c’est pas tes affaires

Moi: si tu le dis, tu me donne combien ?

Rahim: ce que tu veux

Moi: intéressant d’accord

Et on commence notre bail tranquille, des caresses, des baisé, du cunnilingus, il est vraiment doux et attentionné aujourd’hui
Au moment de me pénétré je le stoppe

Moi: tu n’as pas mis de préservatif.

Rahim:(me regardant dans les yeux ) tu couche avec un autre?

Moi: mais non wesh tu me prends pour une marie couches toi là ou quoi?

Rahim: c’est quand t’as eu tes dernières règles ?

Moi: comment tu veux que je le sache moi.

Rahim: fais un effort steu plaît

Moi: hum franchement je m’en rappelle pas mais sa devait venir depuis hier, pourquoi?

Rahim: rien, sa veut dire que t’es dans tes périodes d’ovulation ?

Moi: eh je sais pas moi c’est quoi toutes ses questions?

Rahim:(me regardant dans les yeux) t’as quel âge ?

Moi: l’âge de coucher avec les hommes alors tu continues où pas.

Il sourit avant de reprendre où nous en étions

Le lendemain

Je me réveille, je passe la main à la place de Rahim, il n’y est plus, je me redresse et rejoins la salle de bain, je prend une douche vite fait et retourne dans la chambre je trouve Rahim avec un plateau rempli de croissant, jus, pommes

A Lire aussi: https://bonheur-explosif.com/vie-de-couple-quelle-est-la-place-du-sexe-da/

Moi: t’as fait ça pour moi ?

Rahim: oui

Moi:(émue) merci Wallah c’est la première fois que quelqu’un fait un truc pareille pour moi.

Rahim: je t’en prie bon j’y vais, si tu veux on se voit ce soir.

Moi: d’accord

Il ouvre son sac et sors de l’argent puis me le donne

Moi: merci

Il sourit, me fait un bisou sur le front avant de partir, je suis restée là arrêté comme une statuette sans pouvoir bouger, j’arrive pas a réaliser ce qu’il vient de se passer là…….

Alycia: il est beau hein, c’est de lui tu parlais ?

Moi: humm

Alycia: il est marié et il vient coucher avec toi, passe la nuit avec toi humm bizarre hein.

Moi: oui très bizarre.

Une réflexion sur “ Histoire d’amour: obsession passionnelle (Chapitre 3)

Laisser un commentaire