73 / 100

Elle m’a regardé dans les yeux avant d’aller s’enfermer dans sa chambre, je sais pas ce qu’il se passe dans sa tête mais j’ai le pressentiment que je vais pas aimer, que les choses ne se passeraient pas comme je les planifié, elle a l’air si naïve(suite de votre histoire d’amour: obsession passionnelle)

Obsession passionnelles – Chapitre 5

Moi: je peux toucher ton ventre?

Khadidja: humm

Je m’agenouille devant elle et remonte son haut, j’arrive pas à y croire que je vais être enfin daron, ma mère va pleurer de joie quand je vais lui annoncer qu’elle va être grand-mère, je pose ma main sur son ventre et commence à caresser, puis dépose mes lèvres dessus.

Je me relève et regarde khadidja, elle était dans ses pensées avec les larmes aux yeux

Moi: ça va ?

Elle secoue la tête et essuie ses larmes

Khadidja: humm

Moi: tu viens avec moi à Marseille j’aimerais te présenter à ma femme et ma mère.

Khadidja: non je vais quand-même pas quitter ma ville pour te suivre mais t’es ouff toi, jore je vais laisser mon job, mon appart pour toi alors que tu m’as bien fait comprendre la dernière que j’étais personne pour toi juste du plan cul et je refuse que ta femme touche mon bébé

Moi: eh on vas commencer par éclaircir certains points, c’est pas ton bébé car je te paie, tu……

Khadidja: moi quoi? Que tu le veuilles ou pas ce bébé c’est le mien, si t’aime ta femme comme tu le dis pourquoi ne pas la mettre enceinte elle au lieu de moi? Wallah m’énerve pas Rahim sinon tu verras même pas un seul cheveux de cet enfant, et je permettrai jamais qu’il appelle ta femme maman tchiirrrrrpp

Moi: tu l’as connais même pas ma femme.

Khadidja: peu importe tchiirrrrrpp

Je la regarde un instant

Moi: khadidja j’espère que t’es pas amoureuse de moi ?

Khadidja: tu penses que t’es le centre du monde ou quoi?.

Moi: sérieusement ?

A Lire aussi: https://bonheur-explosif.com/vie-de-couple-quelle-est-la-place-du-sexe-da/

Khadidja: laisse moi tranquille

Moi: je te dis et te le répéte je suis marié et j’aime ma femme je l’échangerai pour rien au monde donc te fait pas des faux espoirs car toi et moi c’est impossible khadidja.

Khadidja: cela ne t’a pas empêché de jouer jambes en l’air avec moi.

Moi: je suis désolé si t’as pensé autrement ou interprété des choses d’une autre manière c’était pas mon attention, je te promets qu’une fois cet enfant naîtra qu’on se reverra plus.

Khadidja:(doucement) je vais faire ma valise

Elle m’a regardé dans les yeux avant d’aller s’enfermer dans sa chambre, je sais pas ce qu’il se passe dans sa tête mais j’ai le pressentiment que je vais pas aimer, que les choses ne se passeraient pas comme je les planifié, elle a l’air si naïve, je mentirais si je vous dis qu’elle m’a pas piqué mais je l’aime pas j’ai juste profité de sa naïveté et son obsession pour l’argent en parlant d’argent, je sors mon téléphone et appelle mon banquier

Tarek: oui Rahim

Moi: bonjour tarek Robyn lol enfaîte j’ai besoin de 20.000 balles en espèce sa te…..

Tarek: 20.000 tu dis? T’es sérieux là Rahim Robyn? Qu’est-ce que tu vas faire avec une sommes pareilles Wallah si c’est pour donner à ta mishtoneuse de femme c’est mort cousin.

Moi:(soupire) je t’expliquerai après mais je la veux d’ici demain.

Tarek: ton père le sait ? Je te rappelles que c’est l’héritage de famille quand-même on parle de 20.000€ pas 200€ ni 2000€ Rahim 20.000€ sérieux.

Moi: Tarek fais ce que je te demande je suis ton patron je te signale.

Tarek: je suis ton cousin aussi au cas où tu l’aurais oublié.

Moi: allez arrête de faire le radin cousin y’en a assez pour tout le monde dans la famille même ma relève qui va naître bientôt.

Tarek: tu penses que je….attends ta quoi? Si tu me dis que ta femme vampire est enceinte moi je me barre de cette planète car sa sera le depuis de la ruine de la famille Robyn.

Moi: t’es méchant tarek mais non je…

…….: je suis prête.

Tarek: NONNNN t’es avec une autre femme là poulalala je suis fièr de toi mon coeur.

Moi: au revoir tarek

J’ai raccroché en regardant khadidja dans les yeux on dirait elle a pleuré car elle a les yeux qui brillent, avec une petite valise

Moi: c’est toutes tes affaires ?

Khadidja:(doucement) je vais pas rester là-bas éternellement, je reviendrai chez moi une fois que t’aurais ton enfant et moi mon argent, laisses moi écrire un mot pour alycia.

Moi: humm

Elle va prendre un papier et un stylo pour écrire


Nous sommes en route pour Marseille, il règne un silence total dans la voiture, khadidja est dans ses pensées la tête contre la vitre, la main sur le ventre et moi j’aime pas sa du tout

Moi:(la regardant) et tes parents ?

Khadidja:(ailleurs) ils sont morts.

Moi:(la regardant) ah désolé, t’as de la famille ?

Khadidja:(doucement) je sais pas.

Moi:(la regardant) t’as quel âge ?

Khadidja:(doucement) 19 ans et toi?

Moi: 23 ans

Khadidja:(doucement) humm

Personne n’a plus parlé, 30 minutes plus tard je jette un coup d’oeil sur elle, elle dormait, je prend ma veste et la couvre, je tourne sa tête vers moi elle est vraiment belle franchement.

Après 5h de trajet nous venons d’arriver à Marseille chez mes parents, je lui caresse doucement la joue pour la réveiller, elle ouvre petit à petit les yeux.

Moi: nous sommes arrivés

Khadidja: humm

Elle s’étire, prend son sac à main Dior et descend, je vais prendre sa valise dans le coffre et nous nous dirigeons vers la porte à peine que je sonne que la porte s’ouvre sur ma mère avec toute sa dentition.

Maman: Bonjour Robyn.

Moi: bonjour maman

Maman: vas-y entre mon fils.

Moi: je ne suis pas seule

Maman: (surprise) ah

Elle vient de remarqué khadidja, elle la regarde de tête au pieds puis sa valise, elle se décale et nous laisse entrer, on s’installe et nous sers à boire.

Moi: elle ne boit pas l’alcool n’est ce pas ?

Khadidja:(froidement) c’est toi qui le dis

Ma mère la regarde à cause du ton sur lequel elle m’a répondu c’était du jore froid lol.

Moi: maman je peux te parler en privé ?

Maman:(regardant khadidja) humm

Moi: maman ?

Maman:(me regardant) quoi?

Moi: on peut parler s’il te plaît ?

Elle se lève et nous entrons dans sa chambre, je m’assois sur le lit et elle ferme la porte avant de me regarder.

Maman: Rahim Robyn c’est qui cette fille? T’as vu comment elle te parle ?

Moi: c’est rien maman elle est juste fatiguée, on vient de faire 5h de trajet là.

Maman: et je peux savoir c’est qui?

Moi: la mère de ton futur petit-fils qui va naître bientôt.

Maman:(choqué) mon petit fils ?

Moi: oui c’est elle la fille dont tu m’as demandé

Maman: pourquoi tu me la pas dit plutôt, depuis quand elle est enceinte? Vous avez fait de l’échographie ? Elle va vivre ici je vais prendre soin d’elle et elle…..

Moi: bon laisse moi parler non, bref elle ne voulait pas garder le bébé mais je lui ai demandé de le faire en échange de l’argent.

Maman: attends tu vas acheté ton propre enfant ? Ton sang Rahim? T’es sérieux là ?

Moi: c’est pas ce que tu voulais maman?

Maman:(furieuse) il est hors de question que ta femme élève ce bébé, comment tu peux être égoïste Rahim.

Moi: ……….

Maman:(furieuse) sa se voit qu’elle a l’air d’une fille naïve et malheureuse au lieu de lui faire-part la chance d’être mère toi tu lui propose de l’argent franchement?

Moi:………

Elle est sortie de la chambre furieuse, je comprends rien moi, je pensais qu’elle voulait juste des petits-enfants.

………PDV DE KHADIDJA………

ce bébé à réveillé beaucoup de choses en moi, je sais que je suis inconsciente, et je mérite pas d’être mère parce qu’aucune femme n’aurait accepté d’échanger son propre enfant contre de l’argent, mais quand je pense a tout ce que j’ai traversé, quand je pense à mon enfance je me dis que je serais jamais une bonne mère, ce petit chou mérite mieux, il mérite une mère qui saurait lui donner de l’amour, de la protection, une meilleure vie, moi je serais jamais à la hauteur d’une mère irréprochable.

Moi j’ai grandi dans une cité morte où les parents avaient peur pour leurs enfants, qu’ils leurs arrivent quelque chose où qu’ils dérivent dans le sale

Même si j’avais aucun parents pour me protéger, je comprenais parfaitement après tous les règlements de compte qui s’y passait, j’ai pas envie que mon enfant grandisse dans sa, Rahim m’a clairement dit qu’il ne m’aime pas, je vous cache pas que sa m’a fait mal, je suis pas amoureuse de lui mais du fait qu’il me le dise droit dans les yeux, sans avoir pensé qu’il à été le premier homme dans ma vie, le premier avec qui j’ai passé Le Cap pff quelle ingratitude, Je vois sa mère venir vers moi

Sa mère: viens je te montre ta chambre.

Moi: ma chambre?

Rahim:(me regardant dans les yeux) oui tu vas rester ici.

Moi: tu m’as dit qu’on allait vivre ensemble

Rahim:(regardant sa mère) je viendrai te voir chaque jour.

Moi:(doucement) tu vas aller retrouver ta femme ?

Sa mère: viens ma chérie t’as l’air fatiguée

Je prend ma valise et la suit, on monte les escaliers puis elle ouvre une chambre, c’est très beau franchement on entre à l’intérieur et elle m’explique tout ce qu’il faut avant d’aller retrouver son fils, je range mes affaires dans le Dressings, mes cosmétique sur la coiffeuse.

Je rejoins la salle de bain afin de prendre une douche chaude, je fini et retourne dans la chambre, je me mets de la crème, porte un short et débardeur, je vais m’arrêter devant le miroir, mes seins ont pris de volume heureusement moi je vomis pas, pas de nausées, je suis juste fatiguée et j’ai tout le temps envie de dormir, il est 1h du matin
J’ai pas trop faim donc je me couche sur le lit remonte la couverture…environ 45 minutes la porte s’ouvre et Rahim entre. Il s’adosse à la porte et me regarde.

Rahim: j’y vais

Moi:(sèchement) ok

Rahim: t’as besoin que je te ramène un truc demain ?

Moi:(sèchement) non

Rahim:(me regardant) a demain alors

J’ai même pas répondu il est parti comme il est venu, j’ai fini par m’endormir

Le lendemain

A Lire aussi:https://bonheur-explosif.com/sante-2/recettes/

Je me suis réveillé tôt, parce que j’avais trop faim, je vais prendre une douche puis je m’habille d’un collant noir et d’un Pull-over blanc, je porte des bottes, me maquille légèrement, je prend mon sac et sors,

Après des heures de recherches je trouve enfin un KFC, je vais commander tout ce qu’il faut avant d’aller m’asseoir à une table, et commence à manger tranquillement, après avoir fini je vais payé l’addition et m’en vais

Arrivé à la maison je trouve sa mère au salon qui fait des cent pas et un Monsieur matte de peau sa doit être son père, je dis bonjour avant de monter dans ma chambre sous leurs regard, je referme la porte à clef derrière moi.

A Peine posé ma tête sur l’oreiller que je me suis endormi, j’ai passé tout mon après midi à dormir, je me suis réveillé à 18h je vais prendre une douche et enfile un scan noir et un body rose, je me mets à maquillée comme j’avais rien à faire, j’attache mes braids en chignon

……..: (derrière la porte) Khadidja ?

Moi: oui

Sa mère : (derrière la porte) tu viens mangé s’il te plaît

Moi: merci mais j’ai pas faim madame

Sa mère: il faut que tu manges ma chérie

Moi: je mangerai après

Sa mère: d’accord Rahim dit qu’il arrive avec Nia enfaîte sa femme.

Moi: humm

Puis j’ai rien entendu, ce qui signifie qu’elle est parti, je continue ce que je suis entrain de faire après avoir fini je vais m’asseoir devant la télévision et met sur TF1, un moment il y’a une scène qui passe à la télévision qui m’a fait couler les larmes jore une mère qui a donné son coeur à sa fille qui était condamnée, elle s’est sacrifiée pour sa petite fille, l’amour d’une mère c’est vraiment beau.

J’étais à fond quand on toque à la porte

…….: khadidja ouvre la porte s’il te plaît

C’est Rahim, je me lève et vais ouvrir, il entre et plonge directement son regard dans le mien

Rahim:(me regardant) ma mère dit que tu n’as pas voulu mangé ?

Moi: j’avais pas faim

Rahim:(me regardant) même si tu n’as pas faim tu dois manger pour nourrir le bébé, pourquoi tu porte des vêtements serrés ? Tu vas l’étouffée ce scan est trop moulant.

Je relève la tête vers lui et aperçoit du suçons dans son cou tchiirrrrrpp il n’a même pas honte

Moi: humm

Rahim: changes toi s’il te plaît

Moi: non

Rahim: pardon ?

Moi: pourquoi je devrais me changer? Moi je me sens bien comme ça et t’inquiète pour ton enfant je vais pas le tué, bon si t’as fini je…..

Rahim: viens au salon j’aimerais te présenter ma femme.

Moi: j’ai pas envie de la connaitre.

Rahim:(soupire) s’il te plaît

Moi: je vous rejoins après

Il est parti, je me suis regardé une dernière fois, parfume avant de sortir, je descends les escaliers ils étaient tous assis au salon, mes yeux croisent ceux d’une femme métisse, elle n’est pas belle comme ça seulement elle a des beaux yeux et elle est Claire de peau sinon rien

Moi: bonsoir

Eux: bonsoir

Moi: madame vous avez des alpros ici?

Sa mère: non je crois pas mais le chauffeur peut aller les chercher à carrefour si tu veux

Son père: ben elle peut aller avec Rahim non comme ça elle pourrait prendre tout ce qu’elle veut.

…….: comme elle peut y aller seule aussi

Moi: on se connait?

Elle: non je suis Nia la femme de Rahim enchantée.

Moi: khadidja la mère de son enfant

Elle me tend la main, je la regarde de tête au pieds,

Moi: désolé je sers pas la main aux audacieux, dis Rahim sans vouloir t’offenser franchement tu n’as pas trouvé mieux? Regarde toi et regarde elle sérieusement.

Nia: de quel droit tu te permets de me parler ainsi ?

Moi:(voix grave)c’est à moi tu parles ?

Nia:………

Moi: tchiirrrrrpp vielle meuf va

Sa mère: viens y’a la glace quand-même

Je la suit dans la cuisine, elle ouvre le frigo et me dit de prendre ce que je veux, je prend une glace au chocolat et à la vanille puis des kiwis, on retourne dans le salon et je m’assois à coté d’elle en lançant des regards noirs à Nia, Rahim parlait avec son père, je commence à manger sans calculé les autres, à un moment je sens un regard sur moi je relève la tête et c’est Rahim, je lui lance un regard noir et continue mon travail.

Après avoir fini de grignoter, je me lève et vais dans la cuisine, je lave l’assiette salle puis prend une canette de smoothie a la mangue et des chips, et Haribo lol d’habitude je mange beaucoup sans rien dans le ventre imagines qu’il y a un bébé dans mon ventre, puis retourne dans le salon.

Son père: si tu remplis ton ventre avec ses trucs tu pourrais pas manger le repas

Moi: vous serez surpris lol

Sa mère: c’est bien ma fille il faut nourrir mon petit-fils où ma petite fille.

Nia: il faut quand-même thriller des nourritures

Moi: pourquoi tu n’es pas enceinte jusqu’à présent ?

Nia: on se connait pas mais j’ai l’impression que t’as un truc contre moi……..

Moi: si tu crois que je vais te laisser élever mon enfant tu te trompe cousine.

Nia: tu n’as pas dit que tu n’en voulais pas ?

Moi: figure toi que je viens de changer d’avis

Rahim:(me regardant) pardon ?

Sa mère : Rahim

Rahim:……….

Nia: tu vas lui laisser notre bébé Rahim?

Moi:(pouff de rire) elle a dit notre bébé miskina elle croit la vie c’est comme dans les contes de fée, un coup de baguette pouff tout se réalise, si tu veux avoir un bébé ben tombes enceinte au lieu de passer ton temps à faire des suçons tchiirrrrrpp

Nia: ah t’es jalouse ?

Moi: de quoi?

Nia: parce que c’est moi qu’il aime et qu’il a juste profité de toi pour avoir un enfant.

Moi: il t’aime toi mais qu’est-ce qu’il garantit cet amour ? L’enfant, et qui le porte ? Ben moi.

Son père:(amusé) j’aurais jamais imaginé qu’un jour deux belles femmes se disputeront pour mon fils je suis chanceux hein d’avoir assisté au spectacle de jalousie.

Moi: c’est pas de la dispute Monsieur n’est ce pas Nia ?

Nia : tout à fait khadidja

Moi: bonne soirée

Je me suis levé et je suis allée dans ma chambre.

A Suivre…

Share this:

Laisser un commentaire