71 / 100

Moi: j’ai quelqu’un qui m’aime et qui m’a déjà présenté à sa famille alors ne vient pas tout gâché je t’en supplie, reste loin de moi. (Suite de votre histoire d’amour: obsession passionnelle)

Obsession passionnelle – Chapitre 11

Rahim:(me regardant) c’est maintenant tu rentres khadidja ? Depuis avant-hier ?

Moi: Rahim je suis fatiguée alors s’il te plaît aie la gentillesse de me laisser seule.

Rahim:(furieux) ici c’est chez moi pas un hôtel oû tu peux rentrer après avoir fini ta p*te donc tu fais ce je veux.

Moi: ok t’inquiète je vais me trouver un appartement

Rahim:tu vas nul part tu……….

Moi: Bon là, y en a marre de tes crises de jalousies. A deux balles, tu ne veux pas être avec moi, c’est une leurre, une illusion, ça te rassure d’avoir la sensation d’être équilibré, de mener ta petite vie et réussir dans ton couple parfait, mais colle moi un peu la paix, tu doit t’en prendre qu’à toi le fait que tu n’es même pas capable d’aimer, de vraiment aimer.

Je ne suis même pas certaine que tu saches ce que ça signifie, si tu sais tu sais ce que l’on ressent quand on aime Rahim parce que moi je suis amoureuse de toi tu le vois pas, moi j’aurais voulu être avec toi pas en tant que femme non juste que tu m’accordes un peu d’attention

Rahim:(me regardant)

Moi: qu’est-ce qui te surprend dans le fait que j’ai envie d’être avec toi ? Qu’est-ce qui te gêne, t’as honte de moi ? T’es égoïste Rahim tu ne me veux que pour les soirs, mais laisse moi te dire un truc, t’as juste peur de dire la vérité, t’es un lâche car tu n’ose pas me dire clairement khadidja; je ne veux pas que tu t’en aille, t’as peur que je te quitte parce qu’au fond de toi tu as conscience que ton comportement n’est pas normal, tu as conscience que tu as dépassé les limites et que tu m’as dit des choses blessantes.

Rahim:……….

Moi: j’ai quelqu’un qui m’aime et qui m’a déjà présenté à sa famille alors ne vient pas tout gâché je t’en supplie, reste loin de moi.

Rahim: okay mais je veux pas que tu couche avec lui tant que tu porte mon enfant.

Moi: désolé mais c’est déjà fait maintenant laisse moi seule s’il te plaît

Rahim:(me regardant) dis moi c’est une blague ?

Moi: malheureusement non, maintenant dégages de ma chambre Rahim.

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) t’es sérieuse là quand tu me parle comme ça ?

Moi: qu’est-ce que tu veux que je te dise ah j’oubliais je vais organiser du baby showerr pour annoncer le sexe du bébé, tu me donne ta carte bleue s’il te plaît.

A Lire aussi: https://bonheur-explosif.com/vie-de-couple-peut-on-surmonter-lincompatibilite-sexuelle-et-sauver-la-relation/

Il me lance un regard tellement noir que j’ai fait des pas en arrière, il s’approche de moi jusqu’à me coller au mur avant de dire d’un ton dur

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) tu me connais pas khadidja alors me cherches pas, depuis là tu fais des chichis à coucher avec moi et ton mec sous mon toit Wallah tu ferais mieux de thrillers tes mots désormais car je vais plus rigoler avec toi, dans cette maison tu fais ce que je te dis sans contredire, tu te prends pour qui hein?

Moi: pour ce que je suis tchiirrrrrpp

Rahim: retchirrrpe moi pour voir

Moi:

Rahim:(me regardant droit dans les yeux) tu fais ce que tu veux de ton corps mais pas tant que tu porte mon enfant…….

Nia: RAHIM T’ES OÙ MON CHÉRI??

Ah tu veux jouer d’accord mon gros on va jouer, tu arrive au bon moment Nia je me mets à pleurer

Moi:(pleure)

Rahim: tu penses m’avoir avec tes larmes de crocodile.

Moi:(tenant mon ventre) aïï j’ai mal

Rahim:(me regardant) khadidja là c’est pas drôle

Moi: j’ai mal au dos

Rahim: viens là

Il me porte et me pose dans le lit

Rahim: tu veux que je te fasse un massage ou tu…….

Nia: Rahim tu viens j’ai envie de te dire un truc

Rahim:(me regardant) j’arrive mon coeur

Nia : maintenant

Il soupire avant de se diriger vers la sortie

Moi: tu vas me laisser dans ce mal de dos horrible

Nia: pourquoi tu fais la comédie ça se voit que tu n’as rien.

Moi: j’ai mal tu dis que t’aime ton enfant mais tu veux pas prendre soin de lui Rahim

Rahim:(soupire) je te rejoins après Nia

Nia : t’es pas sérieux là

Rahim: s’il te plaît

Elle est partie furieuse lol ma cocotte c’est ça la vrai sorcellerie ohhhh, “si je peux pas l’avoir je laisserai personne l’avoir c’est t’en pis pour moi, je serais la méchante de l’histoire” lol j’aime trop cette musique franchement, il va prendre une pommade, je me déshabille et m’allonge sur le ventre en faisant attention

Il va fermer la porte et vient s’asseoir sur mes fesses, il commence à me faire un bon massage qui fait un bien de fou.

Rahim: ça va ?

Moi: humm

Rahim: t’as plus mal?

Moi: les pieds

Il continue son massage et moi j’ai fini par m’endormir

Le lendemain

Je me réveille dans les bras de Rahim, je ramène mon nez au creux de son cou pour humer son odeur naturelle, et me met à le regarder, j’aimerais tellement que notre bébé lui ressemble, il est trop beau franchement, surtout son nez et ses lèvres roses, Wallah il mérite une médaille pour sa beauté, limite je le dévore comme un bébé

Rahim: arrête de me regarder comme ça wesh

Moi: je te regarde pas pourquoi tu mens même?

Rahim: ah ouais ? Depuis 5 minutes tu me fixe là.

Lol je pensais que Monsieur dormait sérieux Je descends du lit et rejoins la salle de bain afin de prendre une douche, je fini et retourne dans la chambre je m’habille d’un collant noir et d’un haut oversize.

Rahim:(me regardant ) on va chez mes parents

Moi: aujourd’hui ? Mais j’ai d’autres choses à faire Rarim

Il se lève et rejoins la salle de bain sans me calculé tchiirrrrrpp, je me change, porte un complet wax, je me maquille légèrement, porte des sandales.

Je prend mon téléphone et appelle mon bébé

Moi: oui bae ça va ou quoi ?

Karim: tranquille seulement tu me manques, pourquoi tu refuses de t’installer avec moi?.

Moi: d’accord on fait un truc après mon baby showerr je vais vivre avec toi promis.

Karim: c’est quand ?

Moi: je sais pas trop je vais essayé de m’entretenir avec son père je te tiens au courant.

Karim: humm enfaîte j’ai contacté l’orphelinat de ** ils disent qu’on peut passer quand on veut.

Moi: t’es disponible quel jour j’aimerai qu’on aille ensemble.

Karim: quand tu voudras mon coeur, tu penses à la maison aujourd’hui non, on pourrait se faire un petit dîner en amoureux

Moi: lol je vais voir comme je dois sortir avec Rahim là……….

Karim: pour faire quoi?

Moi: voir ses parents mon chéri

Karim: Wallah sa me fou la haine qu’il te Rôde autour, il ne peut pas y aller avec sa femme.

Moi: eh bae t’as pas à être jaloux, je suis avec toi non?

Karim: oui t’as raison mais s’il te plaît évites de recoucher avec lui khadidja

Moi: je te promets mon chéri

…….: tu lui promet quoi?

Karim: il veut quoi celui-ci encore

Moi: rien mon bébé vas-y je te laisse tchao je t’aime.

Karim: je t’aime aussi bisous

Clic.., il a raccroché je tourne les yeux vers Rahim qui a les sourcils froncés lol la jalousie va te tuer ohhh, il sort en claquant la porte


Sa mère : comment tu te sens ma chérie ?

Moi: alhamdoulila je vais bien

Sa mère : alors vous ne voulez toujours pas nous dire le sex du bébé ?

Moi: je vais organiser du baby showerr pour l’annoncer.

Sa mère : d’accord c’est une bonne idée ma fille

Son père : qu’est-ce qu’il y a mon fils ?

Il a toujours les sourcils froncés votre pote

Rahim:(froid) rien

Sa mère : je suis sûre que c’est encore cette vipère de Nia tchiirrrrrpp

Son père: non je crois pas, tu viens avec moi mon fils, là il faut qu’on parle.

Ils vont au jardin, moi je continue à parler de tout et de rien avec Meylan ( sa mère) comme c’est vitré on peut les voir.

Sa mère: tu l’aimes mon fils ?

Moi: malheureusement non j’ai déjà quelqu’un d’autre que j’aime et compte vivre avec lui madame.

Sa mère : pourquoi j’ai l’impression que tu mens? En plus tes yeux disent le contraire

Moi:……….

Sa mère : humm je vais pas insister la dessus mais sache qu’il t’apprécie bien, regarde comment il te fixe depuis tout à l’heure.

Je tourne les yeux vers eux et croise le regard de Monsieur.

Moi: il me regarde normal madame

Sa mère : crois moi que ce regard est exceptionnel chez mon fils, il a exactement le même regard que son père quand nous nous sommes rencontrés pour la première fois, c’est les yeux d’un homme amoureux peut-être qu’il a du mal à le reconnaître, et sa colère on dirait une crise de jalousie.

Moi: oui enfaîte j’ai parlé avec mon petit ami ce qui n’a pas plu Monsieur apparemment.

Sa mère :ah je comprends bref tu viens avec moi j’aimerais te montrer quelque petit truc que j’ai ramené des états-unis pour mon petit fils.

Moi: qui te dit que c’est un garçon ?

Sa mère : je le sais c’est tout

Moi: lol

Nous avons passé l’après-midi à papoté, Rahim et son père étaient sortis, elle m’a appris à faire les lentilles car c’est le plat préféré de son fils

Son père : (entrant) oufff j’ai une faim de loup.

Rahim: papa tu viens de manger non il n’y a même pas une heure

Son père : laisse moi tranquille moi je veux la nourriture de ma femme.

Sa mère : mon chéri c’est khadidja qui nous a fait le repas aujourd’hui.

Moi: venez vous asseoir

Ils s’asseyent et je leur sers, je vois Rahim qui existe de manger tchiirrrrrpp.

Son père : humm c’est bon hein

Moi: ah tu aimes alors ?

Son père : oui c’est trop délicieux Rahim il faut qu’elle vienne ici tous les jours pour me faire a mangé.

Moi: merci monsieur

Nous continuions à manger dans la bonne humeur, il est drôle et sympa, jusqu’à ce que je reçois un message de Karim qui me demande ma position.

Moi: bon il faut que j’aille moi.

Sa mère: pourquoi ma chérie

Moi: enfaîte mon……

Rahim m’a regardé tellement mal que j’ai fermé la bouche, il pense que j’ai peur de lui tchiirrrrrpp c’est pour le respect cousin, j’envoie un message pour Karim lui disant

désolé mon coeur j’ai un empêchement on se voit demain Inchallah bisou je t’aime .

*23h

A Lire aussi: https://bonheur-explosif.com/https-bonheur-explosif-com-people-le-ma/

On dit au revoir et prend le chemin du retour, il régnait un silence total dans la voiture, Rahim est dans ses pensées moi je cause avec mon chéri il m’envoie un message qui m’a fait éclater de rire.

Rahim:(me regardant) tu compte faire ton truc là quand ?

Moi: quand tu m’aurais donné ta carte bleue

Rahim:(voix grave) tu n’as pas dit que t’as assez d’argent?

Moi: (le regardant) sauf ce bébé je l’ai pas fait seule.

Rahim:(me regardant) pourquoi il faut toujours que tu parles mal?

Moi: Rahim laisse moi tranquille déjà que t’as gâché mon Rdv romantique avec mon bébé

Rahim:( regardant la route) Balec

Moi: tchiirrrrrpp

Rahim:(me regardant) refait le pour voir un peu

Moi:

Le reste du chemin se fait en silence, arrivé à la maison je trace directement dans ma chambre avec la tronche froncés tchiirrrrrpp

A suivre…

Share this:

Laisser un commentaire