79 / 100

Aujourd’hui, je me rends compte que tout ce qu’il voulait, c’était de coucher avec moi, je me suis sentie bête. Depuis j’ai plus essayé de le joindre, je déambulais dans la maison toute la journée…(suite de l’histoire d’amour)

Ma Vie Épisode 03

Cela fait une semaine que je n’ai pas eu de nouvelle de Diallo, il refuse de me parler tant que je n’ai pas reconsidéré ma décision. Nous avons eu une violente dispute deux jours après la soirée qu’on avait passés ensemble, il m’a appelé après 24h sans nouvelles je me suis plain bien sur il m’a expliqué que son portable était gâté qu’il est resté 48h sans téléphone chose que je n’ai pas cru. Mais le vrai problème s’est passé deux jours plus tard, il m’a invité à aller prendre un pot ce jour là comme je devais amener un colis à ma grand-mère, j’en ai profité pour sortir. Il est passé me prendre et on est parti à uno sea plazza sur la corniche ouest j’étais heureuse de le revoir même si j’étais un peu fâchée contre-lui Diallo : Tu m’as manqué mon bb

Couple passionné

Moi : T’avais qu’à ne pas me zapper tout ce temps

Lui : Ne ramène pas le sujet sur le tapis, toi aussi je t’ai expliqué nor ce n’étais pas volontaire comment je pourrais zapper la femme de ma vie toi aussi
Et là, il me fait un large sourire

Moi : Hummm

Lui : Allez bb laisse tomber profitons de ce moment oublie tout cela

Moi : Ok ça marche mais ne recommence plus
Il m’a embrassé après on est resté à discuter je lui parlé de l’ambiance à la maison ce que mes parents me faisaient endurer et il me parlait de son boulot a un moment donné la conversation a dévié vers le sexe et là, il me balance

Lui : Tu sais que cela fait plus de neuf mois qu’on est ensemble et tu ne veux toujours rien faire avec moi.

Moi : Oui je sais mais je t’ai déjà donné les raisons, je pensais que t’avais compris

https://bonheur-explosif.com/chroniques-du-web/

Lui : Ne me fais pas rire à ton âge tu raisonnes comme une gamine quelle raison tu n’es pas prête je veux me réserver à mon mari écoute j’en ai marre de cette situation on peut plus continuer ainsi je suis un homme et j’ai des besoins

Moi : Et moi, je te dis que je ne suis pas prête un point c’est tout, je m’en fous que les filles de mon âge le font, on est toutes différentes et chacune sa vie

Lui : Donc tu me racontais des bobards depuis le début

Moi : Je ne t’ai jamais rien promis

Lui : Tu as parfaitement raison, car si c’était le cas, tu es égoïste, tu penses qu’à toi, j’ai pensé te donner du temps que tu vas changer, mais apparemment non

Moi : Ah parce que toi tu ne l’es pas je ne le ferai que lorsque je serais prête et pas parce que Monsieur à ses besoins en plus tu es décevant j’ai toujours été claire avec toi si c’est pour cela que tu es resté tu as perdu ton temps

Lui : Donc ne t’étonne pas que j’aille chercher ailleurs

Moi : Tu sais quoi tu es immature et je vais te dire une chose tu fais ce que tu veux je m’en fous

Lui : Je m’en doutais comme c’est ainsi je pense que l’on a plus rien à se dire je n’ai rien a faire avec une copine qui se refuse à moi
Je ne savais plus quoi dire j’étais choquée devant tant d’égoïsme il n’a même pas essayé de me comprendre il a sorti son portefeuille et m’a laissé un billet de 5000 frs en me disant prend un taxi

Moi : C’est bon, j’ai de l’argent

Lui : J’insiste, c’est moi qui t’ai ramené ici

Moi : Je te dis que je n’ai pas besoin de tes sous donc garde les
Il a pris son argent et il est parti je suis restée trente minutes complètement sonnée et je ne pensais pas qu’il pouvait réagir ainsi c’est comme s’il me faisait un chantage j’étais déçue et abattue. Moi qui pensais le connaitre, je suis rentrée complètement déprimer.

Le deuxième jour après la dispute j’avais toujours espoir qu’il change d’avis donc j’ai essayé de l’appeler il n’a pas décroché il a attendu la nuit pour m’envoyer un message en me disant que tant que “Si je n ‘avais pas changé d’avis ce n’est pas la peine que j’essaie de lui parler” Ce message m’a fait pleurer toute la nuit parce que je savais que je ne pouvais pas lui offrir ce qu’il voulait et que je pensais qu’il s’était fait à cette idée que je me réservais pour mon mari et je me rappelle qu’il avait dit que se serai lui.

Aujourd’hui, je me rends compte que tout ce qu’il voulait, c’était de coucher avec moi, je me suis sentie bête. Depuis j’ai plus essayé de le joindre, je déambulais dans la maison toute la journée, j’avais envie de rien. Jusqu’au jour ou mon père m’a appelle dans le salon avec ma mère pour me dire qu’il voulait me parler.

Papa : J’ai bien réfléchi avec ta mère, on a trouvé une solution concernant ton comportement

Moi : Quel comportement je pensais que c’était réglé, je vais plus sortir sans demander la permission

Maman : Laisse finir ton père stp

Papa : Nous avons décidé de te donner en mariage

Moi : Quoi vous êtes malade il n’en ai pas question

Papa : Fallait y penser avant ma décision est prise, tu vas te marier, vous n’allez pas me foutre la honte encore une fois

Moi : Vous ne pouvez pas m’obliger à le faire nous sommes au 21émé siècle si vous le faites j’irai vous dénoncer à la police

Maman : Tais toi tu vas dénoncer qui imbécile et modère ton langage tu te marieras un point c’est tout ton père t’a choisit un bon mari c’est un homme bon il pendra soin de toi tu ne manqueras de rien

Moi : Je ne veux rien savoir je m’en fous si vous persistez je quitte la maison

Papa : Ne m’énerve pas tu ne me feras pas la même chose que ta sœur vous n’allez pas jeter le déshonneur sur cette famille comme ca on dira que toutes mas filles sont pareilles
Snif snif je pleurais j’arrivais plus à me contrôler comment ils pouvaient me faire ca . Je me suis retournée vers mon père.

Moi : Je ne paierai pas pour les bêtises de ta fille vous m’entendez jamais
Je suis sortie en claquant la porte, je me suis réfugiée dans ma chambre pour pleurer putain, c’est quoi cette histoire parce que ma demi-sœur est tombée en ceinte quand elle avait 22ans, on va me marier pour que je ne fasse pas comme elle.

Certes, cette histoire a beaucoup peiné mon père entre les membres de la famille qui ont traité ma sœur de tous les noms qu’elle nous a faites honte qu’elle est mauvaise, c’est une pute comme si tombais enceinte était une honte mon père a fini par céder à la pression et la faire sortir de la maison. Nous sommes restés prés de 5ans sans que personne ait droit de prononcer son nom devant Papa il ne lui a parlé que récemment . Il faut que je trouve vite une solution je ne pouvais pas les laisser-faire c’est ma vie ils n’ont pas le droit d’en décider ainsi je ne suis pas prête pour me marier à qui que ce soit surtout pas à quelqu’un que je ne connais pas.

—Quelques Jours Plus Tard—
Depuis la dispute avec mes parents à part le bonjour on s’adressait plus la parole. Cette situation m’inquiétait et je suis partie voir ma grand mère pour lui expliquer le problème elle a été très rassurante avec moi me disant que je n’avais rien à craindre. De ce fait je suis rentrée à la maison le cœur léger. Mais quatre jours après, elle me rappelle chez elle et là je suis tombée des nues, Madame à changé complètement de discours

Mamie : Tu sais que tu 24ans

Moi : Oui mamie

Elle : Moi à ton âge, j’étais déjà mère de deux enfants il faudrait que tu réfléchisses à la solution de ton père

Moi : Non pas toi je t’en supplie, tu es la seule personne qui me reste

Elle : Tu n’as rien à craindre c’est un homme bien je me suis renseignée il n’est pas vieux comme tu le craignais, il est très aisé et il prendra soin de toi

Moi : Je m’en fous de son argent je ne l’aime pas moi

Elle : L’amour l’amour vous les jeunes vus n’avez que ce mot à la bouche un mariage peut être très bien réussi sans cela. Ou tu veux faire comme ta sœur, elle était amoureuse jusqu’à ce qu’on l’enceinte et qu’on l’abandonne tu sais comment cette histoire à finit, ton père en a beaucoup souffert

Moi : Arrêtez de la prendre comme prétexte et je vous dis que je ne paierais pas pour les erreurs de ma sœur

Elle : Tu sais que c’est une chance pour toi de faire un bon mariage beaucoup de fille à ta place serait contente

Histoire d’amour Ph; Pixabay

Moi : Ah parce que selon vous, je suis une marchandise dont vous pouvez disposer à votre guise eh ben non, je suis une personne, j’ai des sentiments et un cœur.

Elle : Tu sais que je ne veux que ton bien

Moi : J’en doute fort bon, je vais te laisser Mamie, je rentre à la maison

Mamie : Mirabelle attend ma chérie
Je n’ai pas entendu le reste de la phrase, je suis sortie de la maison, j’ai pris un taxi pour rentrer, j’ai pleuré durant tout le trajet. Arrivée à la maison, je voulais aller directement dans ma chambre quand j’ai entendu des voix, c’était mes parents qui se disputaient

Papa : Oui, mais si je lui dis non, il peut refuser d’investir dans l’entreprise et Dieu seul sait combien on a besoin de cet argent

Maman : Mais ce n’est pas une raison pour vendre notre fille

Papa : Tu sais très bien que je n’ai pas le choix, c’est cela ou la faillite assurée, il veut une femme pour son fils, on la lui donne et ce mariage sera des plus avantageux pour notre famille

Maman : Je comprends tout cela Mohammed mais je me sens mal on la manipule on lui met la pression pauvre petite

Papa : Je sais, mais il y a trop de choses en jeu, on ne peut pas se permettre de le perdre pense à la famille aux traites de la maison aux études de ton fils

Maman : Oui, on ne pense pas à elle s’il la maltraite si elle est malheureuse, je ne me le pardonnerai jamais

Papa : il n’arrivera rien de tout cela elle n’a qu’à se comporter en bonne épouse et tout ira bien
J’en avais assez entendu, je suis partie dans la chambre. Je comprends tout maintenant pourquoi mes oncles, grand-mère personne n’a voulu m’aider tout le monde y trouve son compte et ils projettent de me vendre comme une vulgaire marchandise. Donc toute cette histoire c’est de la manipulation ma famille me dégoûte c’est tous des hypocrites mon père à juste profité du fait que je sois sorti sans autorisation pour mettre son plan en route. Je suis sure que mon père leur a expliqué les raisons ils se sont tous tu vu que c’est lui qui finance tout ce beau monde.

Rien, je n’ai plus personne vers qui me tournais j’ai même honte de raconter cette histoire à quelqu’un tellement je suis dégoûtée. Comment je vais pouvoir m’en sortir, je ne peux pas porter plainte contre mes parents. Je ne peux pas non plus fuir mes responsabilités envers eux, je ne pourrais jamais plus les regarder en face s’il perdait l’affaire familiale sachant que j’aurai pu changer la situation.

Deux jours plu tard je n’avais toujours pas pris de décision mon mariage était programmé dans deux semaines ma mère me l’a annoncé la veille j’étais comme résignée. Je pensais qu’à quitter le pays et les abandonner à leur sort. À cet instant mon téléphone a commencé à sonner quand j’ai regardé j’ai vu le nom de Diallo j’avais même peur de décrocher avec tous les problèmes que j’ai il ne va pas venir en rajouter donc j’ai décidé de ne pas décrocher mais il a tellement insisté qu’au troisième appel j’ai décroché

Moi : Allô

Lui : Bonjour bb

Moi : Oui bonjour

Lui : Tu peux sortir, je suis devant ta porte

Moi : Ok j’arrive
Je l’ai trouvé dans sa voiture, j’avais oublié à quel point il était beau ;il était en pantalon noir avec une jolie chemise beige je lui ai fait la bise

Lui : Tu vas bien Mirabelle?

Moi : Oui pourquoi

Lui : Bb tu as maigri tu es malade

Moi : Non dépêche toi de dire ce qui t’amener ici

https://bonheur-explosif.com/histoire-damour-le-destin-de-myriam-8/

Lui : Je suis désolé, je ne sais pas par ou commencé pardonne moi mon cœur, je ne sais pas ce qui m’a pris la dernière fois
Deux semaines plus tard ces mots m’auraient rempli de joie mais là tout était embrouillée dans ma tête

Lui : Je n’avais pas le droit c’était une erreur je t’aime plus que tout et je veux être l’homme sur qui tu peux compter chaque instant de ta vie je voudrais partager tout ce que j’ai avec toi je respecterai ton choix jusqu’à ce qu’on se marie
Je ne disais rien je me suis juste mis à pleurer, j’ai rêvé d’entendre ces paroles pendant des mois et c’est ce moment qu’il choisit de me le dire

Lui : Hey tu pleures pourquoi je te dis que je suis désolé arrête de pleurer

Moi : Ce n’est pas ça snif

Lui : Donc c’est quoi tu ne veux plus de moi

Moi : C’est trop tard Diallo

Lui : Comment cela

Moi : Je vais me marier

Lui : Quoi tu te fous de moi donc tu me trompais, tu n’es qu’une sale trainée

Moi : Ce n’est pas ce que tu crois laisse moi t’expliquer
Je lui ai tout expliqué dans les moindres détails

Lui : Je vais t’épouser moi

Moi : Je ne peux pas les laisser tomber, c’est ma famille

Lui : Mais et nous, tu en fais quoi

Moi : Moi, je n’ai pas le choix, il faut que je le fasse, je suis désolée, mais c’est fini

Lui : Tu vas te laisser sacrifier comme çà

Moi : Je suis désolée que cela finisse ainsi vraiment maintenant il faut m’oublier Diallo
Je suis partie sans me retourner, j’avais mal au cœur car malgré son comportement j’ai réalisé que je l’aimais et là je venais de le perdre pour de bon.
—Quelques Heures Plus Tard—
Mes parents ne savaient pas que j’avais découvert leur secret, j’ai fait comme si de rien était et quand ils m’ont redemandé, j’ai donné mon accord pour le mariage. Et dés lors ma mère et mes tantes s’activaient pour le mariage qui était prévu dans dix jours. J’étais comme dans un rêve tellement la situation était bizarre, je me mariais avec un homme que je n’avais jamais vu, ce sont elles qui ont tout fait même le tissu que je devais porter pour la cérémonie, elles l’ont choisie, je ne suis partie que pour les mesures de la robe, et cela, parce que ma mère a insisté, je refusais de participer à cette mascarade.

Moi : Mais maman ce n’est pas mon mariage c’est le votre
Elle n’a rien répondu elle est repartie d’ailleurs que pouvait-elle dire. J’ai pris mon sac et je suis partie la seule chose de bon avec ce mariage c’est que depuis que j’ai donné mon accord on me laissait sortir sans me demander ou j’allais.
Je suis partie chez Mina pour qu’elle m’accompagne faire des courses toute sa famille m’a félicité pour mon mariage de la chance que j’avais hummm s’ils savaient. J’ai dit merci et j’ai essayé de paraitre heureuse. À notre sortie de la maison, Mina me dit…

Elle : Désolée ma puce

Moi : Ce n’est pas grave

Elle : Ils pensent que c’est par amour je n’ai rien dit

Moi : Merci, j’aimerais d’ailleurs pas que cela se sache

Elle : Tu tiens le coup au moins

Moi : J’essaie

Elle : Ils t’ont dit au moins à qui ils veulent te marier

Moi : Il s’appelle Chems Dia mes parents ont dit que c’était le fils de leur ami je sais que ce sont des mensonges mais bon je m’en fous j’ai accepté de me marier pour sauver ma famille de la ruine.

Elle : Tu le vois quand

Moi : Il parait qu’il était en voyage d’affaires au canada que Monsieur arrive dans la semaine et qu’il souhaiterait me rencontrer avec son père.

Elle : Tout ira bien ma chérie ait foi en Dieu

Moi : J’ai peur qu’il me violente que va devenir ma vie

Elle : Il ne t’arrivera rien de cela mon bb tu verras tout finiras par s’arranger aie confiance

Moi : Tu n’en sais rien, je ne connais rien de cet homme peut être même que c’est un pervers

Elle : Arrête de te torturer ca ne changera rien à la situation
Nous avons discuté pendant un bon moment après nous sommes parties faire les courses avant d’aller voir une de nos copines Raïssa ensemble nous sommes toutes allées manger, nous avons parlé du mariage et de la fête du moins elles ont parlé moi j’ai juste participée. Nous nous sommes séparées vers 19h cette journée m’a vraiment fait du bien.
Le jeudi matin en prenant mon petit-déjeuner ma mère vient me trouver dans la cuisine pour me dire que Chems et son père allaient venir diner le vendredi soir et que je devais être présentable. Je n’ai même pas cherché à comprendre ce qu’elle voulait dire dans tous les cas je n’avais rien à prouver. Mais évidemment au fond de moi j’avais une grande appréhension est-il vilain, chauve aurait –il les dents pointues Lol je sais c’est du n’importe quoi mais on ne sait jamais.
Le vendredi, ma mère et ma tante la sœur de mon père ont préparé le diner il fallait que tout soit prêt pour les accueillirs. Je les ai regardé faire sans les aider et cela a énervé ma mère

Maman : Toi là Mirabelle tu te crois où???

Moi : comment ca

Maman : Ne joue pas à cela avec moi lève toi et viens nous aider c’est quoi ces manières

Moi : Je ne peux pas, c’est ne sont pas mes invités

Tante Sali : Tu es impolie deh ma fille c’est comme ça que tu parles à ta mère

Maman : Laisse Sali je vais lui casser la gueule tout de suite elle me connait

Tante Sali : Non laisse tu peux la blesser n’oublie pas qu’elle doit rencontrer son futur mari ce soir
Ça m’a fait rire fallait pas blesser la poule aux œufs d’or

Moi : Écoute là tu ne veux pas me blesser avant ce soir si tu oses me touches je ne sortirai pas de la chambre et on verra qui vous allez présenter
Et là elle ne dit rien elle s’est juste contenté de me lancer un regard noir

Moi : Hummmm c’est bien ce que je pensais
Je sais que vous me trouvez impolie avec elle mais elle l’a mérité elle m’a menti trompé m’a pratiquement vendu avec la complicité de mon père m’a manipulé en prenant comme prétexte ma sœur sérieux je suis fâchée contre elle. Le soir alors que j’étais couchée sur mon lit ma mère vient me voir

Maman : Mirabelle tu n’es pas prête ils seront là dans moins d’une heure

Moi : je serai prête

Maman : Tu vas porter quoi?

Moi : Depuis quand tu te préoccupes de mon port vestimentaire???

Maman : Pourquoi tu es si agressive avec moi, je te demandais, tu sais que c’est important pour toi de te présenter sous ton meilleur jour n’oublie pas que tu rencontres ton mari pour la première fois

Moi : Unh unh

Maman : Tu sais, sois juste la femme qu’il désire que tu sois et tu seras heureuse bon je te laisse te préparer
Maman partie je suis me suis levée pour m’habiller en repensant à ses paroles elle me demande d’être soumise de faire tout ce que son mari me dit je ne suis pas comme va ce n’est pas ma nature moi je suis une femme de volonté ce n’est pas maintenant que je vais changer.
Finalement j’ai opté pour un pantalon mousseline soie mauve avec une blouse sans manche noir et des sandales à petit talon je me suis maquillée légèrement le résultat était satisfaisant.
Ils sont arrivés vers 20h, j’étais dans la cuisine j’ai juste entendu leurs voix et je suis restée figer sur place oh mon Dieu qu’allais je faire, le moment tant redouté était arrivé il fallait que je sorte de la cuisine mais je ne pouvais pas bouger j’avais peur. C’est comme çà que ma mère m’a trouvée le verre d’eau à la main.

Maman : Mais toi là, tu te caches pourquoi viens saluer nos invités thipppppppppp tu m’énerves

Moi : Oui j’arrive
Je l’ai suivi dans le salon en prenant soin de regarder en bas

Mon père : Voici ma ravissante fille Mirabelle, chérie voici ton tonton Fadil dia le Papa de Chems

Moi : Euh bonsoir Tonton

Lui : Tu peux m’appeler Papa, tu sais, on sera bientôt une famille

Moi : Euh

Lui : Votre fille est très belle
Puis se retournant vers son fils qui était posté à la fenêtre entrain de répondre au téléphone

Lui : Chems vient saluer ta future femme et coupe moi ce téléphone arrête de penser au travail excusez le Mirabelle…
il était de dos je ne voyais rien juste qu’il était grand quand il s’est retourné nos regards se sont croisés mon Dieu il était vraiment imposant avec un beau teint celui des gens qui respirent l’argent hum il avait une jolie bouche aussi, il n’était pas aussi beau que Diallo mais il était beaucoup plus dangereux et quelque chose m’a fait peur chez lui, son regard était trop perçant et il avait l’air de quelqu’un de très sur de lui. Il est venu vers moi…

Chems : Bonsoir Mirabelle
Il a pris ma main dans la sienne qu’il a gardée trop longtemps à mon gout tout en me fixant comme s’il voulait me faire peur, en tout cas s’est réussi vu que je ne pouvais plus soutenir son regard.

Moi : Euhh oui bonsoir

Chems : Tu vas bien??? Ravi de te rencontrer

Moi : En essayant de maitriser ma voix euh euh oui je vais bien et euh toi???

Papa Fadil : N’est-elle pas belle mon fils

Chems : En effet elle est très belle
Puis se tournant vers mes parents pour leur parler tranquillement il avait même oublié mon existence, je suis restée planter au beau milieu du salon en me demandant ce qui s’est passé.
Le diner s’est déroulé dans une bonne ambiance, je l’écoutais raconter ses voyages à mes parents qui eux semblaient subjugués par lui, ils le trouvaient fascinant. Naturellement, je n’ai pas participé à la discussion me contentant de répondre que lorsque cela était nécessaire. Après ça, mon père a décidé qu’il devait parler affaires avec le père de Chems comme par hasard Maman elle devait aller à la cuisine. Du coup, je me retrouvais seule avec lui. Pour la première fois de ma vie je ne savais pas quoi dire donc je me suis tu il a sentit mon malaise et il m’a dit

Chems : D’après mon Père tu as une licence

Moi : Oui

Lui : Pourquoi tu as arrête, tu aurais pu continuer

Moi : J’avais envie d’une année sabbatique

Lui : On arrête jamais ces études surtout lorsqu’on a qu’une licence…
Mais il se prend pour qui celui la thcippppp moi je m’en fous de tes diplômes

Moi : J’ai arrêté parce que j’en avais envie, je n’étais pas prête à continuer

Lui : Ah ok et pour le mariage tu es prête
Je ne m’attendais pas à cette question vraiment j’étais déstabilisée

Moi : Euh pardon?

Lui : Nous nous marierons dans moins de dix jours et j’aimerais savoir si tu es prête parce que vois tu, moi j’ai besoin d’une femme qui sait ce qu’elle veut qui ne vas pas décider de tout arrêter par coup de tête ou parce qu’elle n’a plus envie

Moi : Oui mais ta question n’a rien à voir avec notre discussion

Lui : Oh si petite fille tout est lié j’aime pas trop me répéter es tu prête

Moi : Oui

Lui : J’ai pas entendu

Moi : Je suis prête

Lui : C’est bien Mirabelle et tu sais que tu ne dois rien attendre de ce mariage, je ne suis pas amoureux de toi je veux juste une femme de bonne famille avec une bonne éducation qui me fera des enfants est-ce que c’est clair???
Je rêve oui c’est surement cela il l’a dit d’une manière si détachée mais quel con ce mec il me parle comme si j’étais un objet, je commençais à m’énerver donc je me suis levée d’un bond.

Moi : Écoute-moi très bien je ne suis pas une poule pondeuse d’accord

Lui : Je n’ai jamais dit cela c’ est seulement je ne veux pas que tu t’attendes à autre chose
Il m’a lancé la phrase avec tellement de calme alors que moi j’étais prête à exploser

Moi : Comme quoi il y’a deux heures je ne te connaissais même pas j’ai rien à attendre venant de toi t’inquiète pas

Lui : Voila tu es raisonnable c’est sûr que tu ne me feras pas des scènes, je voulais juste que tu saches que je ne t’aime pas.
Sa phrase m’a tellement fait mal que j’ai décidé de lui rendre l’appareil

Moi : T’inquiète pas moi non plus je ne t’aime pas d’ailleurs mon cœur est déjà pris
Il m’a regardé et d’un bond il était prés de moi j’ai eu peur et là j’ai reculé…

Lui : Tu peux lui donner ton cœur je m’en fous mais ton corps m’appartiendra lorsque nous serons mariés, si jamais tu me trompe je te tue c’est compris???
J’ai encore reculé tellement son regard était froid en plus j’étais minuscule par rapport à lui et j’ai dit…

Moi : Oui

Lui : Cool alors, je pense que tout est clair entre nous
C’est à ce moment que nos parents ont choisi pour entrer, j’étais en état de choc c’est un vrai salopard et je vais devoir vivre avec un homme pareil mon Dieu venez moi en aide. Je l’observais à la dérobée il s’est tourné vers nos parents avec un sourire étincelant

Lui : Laissez-moi vous dire que votre fille est merveilleuse
Mes parents étaient heureux on le voyait par leur sourire, sur quel hypocrite je suis tombée ohhh…


À Suivre…

Share this:

2 Comments

Laisser un commentaire