Rencontre de deux partenaires d'amour avec des amis
81 / 100

J’étais par terre cette fille était folle non contente de tromper son copain elle l’agresse. Elle est repartie en fin (suite de l’histoire d’amour)

Ma Vie Épisode 07

Les examens se sont déroulés pendant trois jours, je ne sais pas si je vais les réussir c’était vraiment durs en plus le premier jour j’étais énervée par toutes ces histoires.
Il fallait que je trouve un moyen de ramener mon mari à la maison si jamais cette fille était dans la même ville que lui. De plus trouver une excuse valable pour sa sorcière de Tante car je sais qu’il sera très fâché pour cela parce que Chems a grandi avec sa tante après la mort de sa mère c’est elle qui l’a élevé donc ils sont très proches. Et d’après Abby il gobait tout ce qu’elle lui racontait fallait que je sois plus maligne. J’ai appelé Mina pour lui exposer mon problème elle m’a dit qu’elle arrivait. Elle est venue 1h de temps après quand elle est entrée dans la maison.

Elle : Waouh, ta maison est magnifique

Moi : Merci ma chérie tu m’as manqué

Elle : Hum à moi encore plus qu’elles sont les nouvelles

Moi : Viens t’asseoir d’abord je vais te raconter
Je lui ai raconté le dîner, la bagarre et le fait que cette salope se trouve dans la même ville que mon mari

Elle : Pourquoi tu ne m’as pas appelé je l’aurais bien battue cette imbécile mais toi là tu n’es pas intelligente pourquoi tu parles mal à la sorcière tu es tombée dans leur piège ton mari ne sera pas content

Histoire d’amour Photo: Les deux filles du Nord

Moi : Je sais je sais il faut que tu m’aides je ne veux plus de dispute avec lui

Elle :S’il revient ne lui laisse pas le temps de parler sois douce et câline occupes toi de lui donne lui à manger dis lui des mots douces après entraine le au lit et tu lui fais l’amour comme jamais. Après tu vas te mettre à pleurer

Moi : Pleurer pourquoi oh tu racontes du n’importe quoi

Elle : Laisse moi continuer c’est quoi il va te demander pourquoi tu pleures tu prends une voie de victime tu lui expliques ce qui s’est passé et que tu étais désolée que cela se soit passé ainsi tout ce que tu voulais c’était de dîner avec eux

Moi : Oui mais s’il ne me croit pas

Elle : Haaa toi aussi c’est parce que tu ne lui as pas bien fait l’amour ma mère dit qu’un homme c’est la ceinture et le ventre

Moi : Hum mais si cela ne marche pas

Elle : Ait confiance ça marchera pour l’autre salope il ne faut plus que tu laisses comme ça il faut l’appeler montre toi un peu présente et ton mari voyage quatre jours sans que tu aies de ces nouvelles

Moi : Oui mais vu la façon dont il m’a traité je ne peux pas l’appeler

Elle : Laisse moi ton orgueil de coté fais de sorte qu’il ait honte de son comportement montre lui qu’il ne peut pas t’atteindre et essaie de comprendre les raisons qui le poussent à agir ainsi donne lui ce qu’on lui a jamais donné il finira par être fou dingue de toi
Je réfléchissais aux paroles de Mina, j’avais peur de m’engager à nouveau et de me faire rejeter , mais aussi je n’avais pas besoin de vivre en conflit perpétuel avec lui. Après, elle m’a raconté la dispute qu’elle avait eu avec djibril j’étais sous le choc cette fille me dépasse

Moi : Tu n’as pas peur de rien toi tu as vu la masse de djibril

Elle : Lol fallait que je me défende il a juré qu’il allait me tuer

Moi : Mais il t’a surpris en train de dîner avec un autre gars alors que tu étais censée être malade

Elle : Laisse- moi continuer ah ça a chauffé pour moi il m’a traîné dehors jusque dans sa voiture quand on est arrivé chez lui il m’a baffé tu te rends compte avec sa grosse main comme ça j’ai pris une vase qui était là-bas je le lui ai jeté sur la tête

//bonheur-explosif.com/histoire-damour-obsession-passionnelle-chapitre-19/

Moi : Tu voulais le tuer ou quoi il est ou maintenant

Elle : Je n’en sais rien, je l’ai abandonné la bas en train de vociférer hier il m’a appelé en jurant qu’il allait me tuer
J’étais par terre cette fille était folle non contente de tromper son copain elle l’agresse. Elle est repartie en fin de journée ça me fait toujours un bien fou de voir cette fille le soir j’ai appelé ma mère pour lui raconter l’incident du dîner, car je n’avais pas eu l’occasion de le faire. Il a fallu la calmer car elle était décidée à aller trouver Tanta Aicha pour lui régler son compte.
La veille de son retour, Chems m’avait appelé pour me dire qu’il arrivait le lendemain à 20h.

J’étais contente de l’entendre bien qu’il était très froid en me parlant mais bon moi je l’attends on verra bien s’il restera aussi froid.
. Le jour de son arrivé, j’ai préparé un bon dîner j’ai pris un bain enduit tout mon corps d’une bonne huile j’ai porté une petite robe rouge avec des talons pour paraître un peu plus élancé. A 20h j’ai envoyé le chauffeur le chercher à l’aéroport et je suis partie finir de me préparer et j’étais vraiment stressée je ne pourrai jamais faire ce que Mina m’avait demandé.
Chems est arrivé vers 21h il n’avait qu’une seule valise avec lui, il avait l’air vraiment épuisé je me suis dirigée vers lui avec le plus beau des sourires

Moi (en l’embrassant) : Bienvenu à la maison
Il semblait étonné de mon accueil

Lui : Heu merci
C’est bien faut bégayer tu n’as encore rien vu

Moi : Viens je vais te faire couler un bain tu dois être fatigué
. Il semblait perplexe mais il m’a quand même suivi à l’étage je l’ai aidé à se déshabiller puis je l’ai poussé à la douche il me regardait complètement perdu et je suis partie réchauffer le dîner il est venu me trouver dans la cuisine

Moi : Mon bb tu as fini, viens t’asseoir je t’ai fait un bon dîner
Il s’est assis docilement on dirait qu’il a perdu sa langue

Moi : Raconte moi ton voyage cela s’est bien passé tu as tout réglé

Lui : Heuh oui tout est en ordre

Moi : C’est bien, mais tu ne manges pas vas y
. Il me regardait comme si j’étais folle il pensait peut être que j’allais l’empoisonner peut être s’il me voit manger il aura confiance

Lui (en mâchant) : C’est trop bon

Moi (en souriant) : C’est pour toi

Lui : Tu es sur que ça va

Moi : Oui pourquoi cette question

Lui : Pour rien
Les pensées de Chems < Mais je rêve ou elle est en train de m’allumer décidément je ne comprends pas ma femme moi qui pensais qu’elle allait me tuer à mon retour la voici assise devant moi en train de me sourire et de me parler comme si de rien n’était. Je suis sur qu’elle me prépare quelque chose.>

Elle : Ca va mon chéri
Mon Dieu comme elle est belle et cette décolleté j’avais oublié combien ses seins étaient beaux j’en ai rêve toute une semaine

Elle : Chems tu m’écoutes

Moi : Oui tu disais quoi

Elle : Que tu m’amène la prochaine fois

Moi : Tout ce que tu voudras heuh je veux dire Oui pourquoi pas
Je sens que je ne le laisse pas indifférent et je le fais exprès de me pencher afin qu’il plonge dans mon décolleté ses yeux se voilés il a essayé de se concentrer sur son dîner. Au moment du dessert je me suis penchée sur lui pour le servir et là je l’ai frôlé j’ai fait tomber la petite cuillère je me suis baissée pour la ramasser j’ai juste entendu

Lui : Bon ça suffit maintenant

Moi : Mais qu’est ce qui te prend dépose moi par terre tout de suite

Lui : Non on va aller en haut continuer le jeu

Moi (en riant et) : Le dessert

Lui : Tu me suffis amplement
Il a monté les marches aussi rapidement qu’il a pu m’a déposé doucement sur le lit il s’est déshabillé jusqu’à ce qu’il soit nu m’a retiré ma robe j’étais en lingerie

Lui : C’est beau tout çà j’adore
Et là il a commencé à m’embrasser avec tant de douceur tant de tendresse il me caressait avec une lenteur insoutenable je voulais plus beaucoup plus mais il l’entendait pas de cette oreille il avait envie de prendre son temps.

Moi : Allez viens
Dieu du ciel, je perdais toute retenue!

Lui : Nous avons toute la nuit
Pour toute réponse, je m’ouvris encore plus pour m’offrir davantage à ses caresses. Il m’avait tellement manqué je l’ai tiré à moi et je l’ai longuement embrassé jusqu’à ce qu’on ait plus de souffle tous les deux .
Nous avons fait l’amour avec un tel empressement, une telle frénésie comme si nos vies en dépendaient; c’était intense et explosif, quand nous avons finit. Nous étions couchés en chien de fusil tentant de reprendre notre souffle. Nous sommes restés ainsi pendant 20min lui me caressant la tête c’était le moment idéal pour commencer à pleurer mais avant que je ne dise quoique se soit.

Lui : Mirabelle je peux te poser une question

Moi : Oui

Lui : Que s’est-il passé avec ma tante
. Hééé mais qui a envoyé celui- la tout mon plan était tombé à l’eau qu’allais je faire maintenant il fallait que je transforme en la victime dans cette histoire.

Moi : Comment ça

Lui : Lui je t’ai posé une question tu as très bien compris
J’étais dépassée tant d’effort pour rien thcip

Moi : Tu ne peux pas attendre demain il fait nuit dormons

Lui : Non je veux une réponse ce soir

Moi : Il faut toujours que tu gâches mes bons moments

Lui : Mais tu te fâches pourquoi c’est juste une question

Moi : Tu m’énerves après la baise tu n’as pas autre chose à dire

Lui : Surveille ton langage ok tu penses que je n’ai pas compris ton jeu si c’était pour me faire taire c’est raté je veux une réponse

Moi : Un jeu parce que ce que tu penses que je l’ai fait pour ça tu me fais rire toi j’avais envie de baiser avec toi ou est le mal tu es trop con

Lui : Je te dis de modérer ton langage je ne tolérerai pas que tu m’insultes je veux juste savoir ta version

Moi : Tchippp dégage d’ici qu’est ce qui te choque le mot baise ou que tu es un con
Son visage s’est fermé il était très énervé mais je m’en foutais pas mal il n’avait pas à m’énerver

Lui : Fermes là, tu es vraiment une femme impolie c’est comme ça que tu parles à ton mari ne m’énerves pas davantage et je te préviens cette femme c’est la mère qui me reste si jamais il s’avère que tu lui as manqué de respect tu vas me connaitre donc dis moi juste ce qui s’est passé j’ai pas envie de me disputer avec toi

Moi : Je ne te dis rien voila comme tu sembles déjà renseigné, tu tires les conclusions que tu veux

Lui : De toute les façons je vais demander à tata seynabou je saurai la vérité

Moi : Tu sais quoi je m’en fous royalement va te faire voir toi et ta famille
. Je me suis levée pour me diriger vers la porte

Lui : Tu vas où reviens immédiatement je n’ai pas terminé

Moi : Je vais dormir ailleurs espèce de con thcipppppp salopard comme ça
Il s’est levé et m’a poursuivi j’ai couru aussi vite que j’ai pu mais il m’a rattrapé

Moi : Chems lâche- moi espèce de salaud imbécile

Lui : Je te jure que tu ne vas plus jamais m’insulter de ta vie
Il m’a renversé sur le lit bloqué mes mains a relevé mon peignoir et à commencer à me fesser durement.

Lui : Pan pan pan je suis ton mari tu dois apprendre à me respecter pan pan

Moi : Tu me le payeras espèce de pourriture tu n’as pas le droit laisse- moi
Plus je continuais de l’insulter en le traitant de chien, de tous les noms qui me venaient à l’esprit plus les coups pleuvaient sur mes fesses à un moment donné j’ai mis l’orgueil de coté et j’ai commencé à pleurer puis à supplier

Moi : Pardon je t’en supplie je ne le ferai plus Chems stp ça fait mal

Lui : Non tu es trop sauvage on n’insulte pas son mari
Il a continué paf paf paf j’ai fini par sangloter carrément il a continué jusqu’à ce que je me mette à crier vraiment je ne sentais plus mes fesses, tellement elles chauffées.

Moi : Pardon Chems pitié arrête j’ai mal ohhh
. Il me libera tout mon derrière chauffait j’étais lamentable avec la morve et les larmes qui coulaient

Lui : La prochaine fois ne t’avise plus jamais de m’insulter tu as compris impolie

Moi : Snifff j’ai compris
Je suis restée coucher sur le lit à sangloter

Lui : Pousse-toi et arrêtes de pleurer je veux dormir
J’ai juste poussé de l’autre coté du lit qui m’a envoyé insulter celui là voila, j’ai eu pour moi il s’est retourné 10min plus tard je l’entends dormir profondément et moi je suis restée éveiller à le maudire intérieurement et en pleurant.
Le lendemain, je l’ai trouvé entrain de lire son journal je ne l’ai même pas regardé je suis partie faire mon petit déjeuner sans lui prêter attention

Lui : C’est quoi ces manières tu ne dis plus bonjour

Moi : Fous moi…………………….
Héé ma bouche là va me tuer je voulais insulter le gars là encore

Lui (en me regardant) : Tu as dit quoi

Moi : Je voulais dire bonjour

Lui : Hum c’est ça je veux du riz aujourd’hui

Moi (en murmurant) : Va le demander à ta soi disant mère

Lui : Pardon je n’ai pas compris

Moi : Je disais riz blanc ou rouge

Lui : Ce que tu veux
J’ai fini le petit déjeuner et j’ai commencé à préparer le riz il s’est retiré dans son bureau de temps en temps, il rentrait dans la cuisine m ‘observait semblait vouloir me dire quelque chose mais comme j’avais le visage fermé il se retira
À 13h le riz était prêt, Je l’ai appelé je me suis servi un verre de coca et je l’ai laissé se débrouiller il a commencé à manger aux premières bouchées ses yeux sont devenus tout rouges il ne cessait de boire de l’eau eh oui le riz était tellement pimenté bien fait pour lui.

Lui : À chaque fois qu’on se disputera tu vas me faire le même coup

Moi : Donc nous nous sommes disputé

Lui : Oui et tu le sais très bien

Amour – Ph: Pexel

Moi : En tout cas moi je ne m’en rappelle pas
. Et je l’ai planté la bas je suis montée dans ma chambre me reposer. Vers 19h Mina m’a appelé j’ai commencé à l’insulter

Elle : C’est quoi ton problème tu m’agresses pour quoi

Moi : Toi et tes plans foireux je ne vais plus jamais te suivre

Elle : Mais calme toi explique moi d’abord
Je lui ai tout raconté

Elle : Mais tu es bête qui t’a envoyé l’insulter au lieu de négocier bien fait pour ta gueule (Rire) donc on t’a fessé comme une petite fille

Moi : Continue à te marrer je vais te trouver chez toi la bas tout cela c’est de ta faute

Elle : Tu n’a rien fait de ce que je t’ai dit on n’insulte pas son mari tu as intérêt à te faire pardonner il t’a juste posé une question toi tu t’énerves et puis tu l’insultes tu ne sais pas qu’avec sa tante il faut être futé elle est dangereuse donc fais doucement.

Moi : Je suis fatiguée même cet homme est fou

Elle : Mais toi aussi tu l’insultes pourquoi tu dis que tu es sauvage nor continue comme ça la prochaine fois c’est plus que fessée que tu vas recevoir

Moi : Pourquoi il a insinué que je lui ai joué un cinéma il m’a énervé

Elle : Mais tu te fâches pourquoi c’est la vérité nor

Moi : C’est faux je le voulais aussi

Elle : Qu’importes tu ne devais pas l’insulter mais dis moi te faire fesser à ton âge c’est comment

Moi : Oh ta gueule
Et puis elle a continué à rire cela m’a énervé j’ai raccroché mon téléphone cette fille m’énerve elle est malade. Mais elle avait un peu raison il faut jamais pousser un homme à bout.
. Je suis descendue, Chems n’était nulle part j’ai commencé à préparer le dîner quand j’ai fini il n’était toujours pas revenu, j’ai mangé seule puis regardé un film après je suis partie me coucher. C’est vers 00h que j’ai entendu la porte du garage. Mais il n’est pas monté se coucher peut être qu’il n’avait pas trop envie de me voir je suis restée à réfléchir jusqu’à ce que je m’endorme .
—Trois Jours Plus Tard—

Je devais aller prendre mes résultats pour le concours aucune trace de mon mari dans la maison c’est comme s’il ne voulait plus me voir. Il m’évitait comme pas possible attendait toujours que je dorme et repartait le matin de bonne heure ce qui fait qu’on ne s’était pas parlé depuis notre dispute.
Je suis partie prendre mes résultats j’étais stressée à mort j’avais peur de ne pas réussir, je voulais continuer mes études réussir ma vie. Donc je suis partie avec l’idée que se serait un échec mais grâce à dieu j’ai eu même si j’étais loin sur la liste Lol.

J’étais vraiment contente j’ai demandé on m’a dit que les cours débutaient dans deux semaines et que les cours s’élevaient à trois millions cinq cent c’était cher il fallait que j’en parle a Chems d’abord mais façon il était énervé contre moi hum je préférais attendre.
Je suis partie au centre commercial faire des courses pour moi fallait que j’achète de nouveaux slips et pour la maison, je voulais faire un bon dîner pour me faire pardonner.

À mon retour je ne l’ai pas trouvé à la maison cela va faire trois jours qu’on ne s’était pas vu j’espère qu’il n’est pas chez sa tante. Parti, Il est revenu vers 23h30, il m’a trouvé au séjour entrain de somnoler quand il m’a vu son expression a changé

Lui : Bonsoir avec une assez mauvaise foi

Moi : Bonsoir tu étais où je t’attends depuis des heures

Lui : C’est quoi tu es ma nounou

Moi (d’un ton plus conciliant) : Et ta journée çà c’est bien passée
Il ne répondit pas je décidais de poursuivre

Moi : Je suis allée au centre commercial j’ai fait des courses

Lui : Humm je vois
il faisait comme si je n’existais pas me négligeait presque mais comme je me devais de réparer mes bêtises je supportais juste

Moi : J’ai fait le dîner

Lui : Merci mais c’est bon pour que tu m’empoisonnes encore c’est bon j’ai déjà mangé
J’étais désolée de sa phrase mais il avait raison j’espère juste qu’il n’est pas parti mangé chez sa tante

Moi : Je suis désolée, je ne sais pas ce qui m’a pris la dernière fois

Lui : Ce qui te prend à chaque fois ce n’est pas la première fois que tu le fais dés fois, j’ai l’impression que tu es une vraie gamine
Oh la honte vraiment, je ne savais pas ou me mettre

Moi : Ah Chems pardon stp je ne veux plus de dispute je m’excuse sincèrement

Lui : Pourquoi, on ne peut pas avoir une discussion sérieuse sans se disputer tu es trop rebelle Mira toujours à chercher des problèmes c’est quoi ces manières tu ne peux pas te taire une minute et écouter non-Madame est trop fière elle insulte son mari se fâche, pimente son repas comme une adolescente
Je me suis tut un long moment puis je lui ai fait

Moi : Tu m’as battu

Lui : Si je t’avais battu, tu ne seras pas devant moi je t’ai fessé nuance

Moi : On t’a dit que j’étais ton enfant

Lui : T’avais qu’à ne pas m’insulter je suis ton mari tu me dois du respect je ne t’ai pas épousé pour me faire insulter tu te comportes comme un enfant et tu es prévenue la prochaine fois je te jure que tu ne pourras pas t’asseoir pendant des jours.
. Quand j’ai regardé son visage ,il était très sérieux donc il était prêt à le remettre ah, pardon j’ai compris

Moi : J’ai compris et je tiens à m’excuser pour mon comportement je n’ai pas le droit de t’insulter, tu es mon mari en plus tu ne m’avais rien fait je te jure que cela ne va plus se reproduire je regrette mon bébé

Lui : Hum ne me fais pas de promesse que tu ne peux pas tenir Ok

Moi : Je le jure sur ce que j’ai de plus cher au monde s’est fini chéri pardonne moi stp

Lui : Hum tu sais que je ne vais plus tolérer ces écarts en plus tu sais ce que tu as fait c’était inutile je voulais juste avoir ta version de l’histoire je n’ai pas pris parti pour qui que ce soit

Moi : Je m’excuse je ne devais pas m’énerver contre toi, mais bon tu sais qu’elle m’a giflé.

Lui : Oui on m’a raconté mais ma tante elle ne t’a rien fait je ne vais pas tolérer que tu lui manques de respect elle est tout pour moi cette femme c’est elle qui m’a élevé m’a donné tout l’amour dont j’avais besoin en plus il n’y a pas une personne plus douce qu’elle sur terre tu es rebelle tu dois te contrôler

//bonheur-explosif.com/vie-de-couple-peut-on-surmonter-lincompatibilite-sexuelle-et-sauver-la-relation/

Moi : Mais Chems c’est elle qui a commencé

Lui : Oui mais tu te disputais avec Samira pourquoi tu la mêles dans l’histoire la prochaine fois évite cela elle m’a dit que si elle était présente Samira n’allait jamais te gifler et en retour tu l’as traité de sorcière tu l’as chassé de la maison elle en a même pleuré

Moi : Hein mais Chems ta tante était présente d’ailleurs c’est qui a commencé ta tante c’est une menteuse en plus d’être hypocrite .
Il s’est levé d’un coup son visage était déformé par la colère je me suis réfugiée de l’autre coté de la pièce encore moi mais sincèrement j’étais choquée par tant de mauvaise foi.

Lui : Tu as dit quoi répète Mirabelle
C’est que cette femme là est loin dans son cœur je le vois trembler il essayait de se maîtriser pour ne pas me gifler j’ai encore gaffé j’ai fuit de l’autre coté de la pièce. Je ne devais pas le dire mais j’étais choquée par cette femme.

Lui : Reviens ici immédiatement ne m’oblige pas à venir te chercher
Je me devais de trouver une solution sinon le gars allait me tuer je vais lui jouer la comédie et pleurer comme ça il va m’oublier un peu. J’ai commencé à pleurer

Moi : Mais pourquoi tu me brutalises toujours, qu’est ce que je t’ai fait hein dis moi j’ai lu dans son regard que toute sa colère était tombée

Lui : Pourquoi tu insultes ma tante; en plus de cela pourquoi tu pleures, je ne t’ai pas touché.

Moi (en m’asseyant par terre et en pleurant à chaudes larmes) : …

Lui : Arrêtes de pleurer, tu sais que je ne supporte pas cela
Bon la fallait sortir le grand jeu, j’ai recommencé à pleurer comme une madeleine, il était dépassé par tant de larme, il est venu me prendre dans ses bras

Moi : Sniff sniff

Lui : Je suis désolé arrête de pleurer calme toi, je ne vais rien te faire
Je suis restée à pleurer pendant longtemps

Moi : Sniff je le jure, je ne voulais pas en arriver là et j’ai commencé à raconter toute l’histoire quand j’ai fini il me regardait bizarrement

Lui : Je n’ai pas vu Nael durant mon séjour chéri et je te le jure je ne savais pas qu’elle était en voyage

Moi : Tu vois nor ta tante et ta cousine ont soutenu le contraire demande à tata seynabou

Lui : Ce n’est pas ce qu’elle m’a dit elle m’a juste fait que tu t’étais battu avec Samira et que tu l’avais blessé

Moi : C’est vrai je lui ai fait un beurre au noir et je l’ai un peu bastonné mais elle m’avait giflé

Lui (en souriant) : Un peu hummm ce n’est pas ce qu’elles disent ma femme est une vraie tigresse mais je ne veux plus que tu te disputes avec elles c’est ma famille tu comprends et c’est la tienne aussi
Ah bon hein famille sorcière comme çà là je n’en veux pas

Moi : Ok je vais essayer

Lui : Mais c’est du passé il faut essayer de composer avec elles dorénavant on est une famille s’est promis

Moi : Oui, je ferai de mon mieux

Lui : On va se coucher tu veux que je te porte
Avant que je ne réponde, il me souleva dans ses bras il m’a amené dans notre chambre m’a déshabillé s’est couché à coté de moi et m’a bordé jusqu’à ce que je m’endorme.


À Suivre…

Share this:

Laisser un commentaire