Kim Kardashian - Célébrité de téléréalité
Spread the love

Kim Kardashian a décidé de passer à la vitesse supérieure dans le processus de divorce qu’elle a engagé pour mettre un terme à sa relation avec le rappeur américain Kanye West. Elle a demandé mercredi dernier à un tribunal d’outrepasser les tentatives de son ex pour ralentir le processus de divorce et de mettre un terme à on mariage avec le père de ses enfants.

La star de téléréalité a accompagné de sa démarche, la transmission des documents à la Cour supérieure de Los Angeles disant que son ex, dans son propre dossier récent, a émis des conditions au divorce qui signifieraient changer l’accord prénuptial des couples, et cherche des protections qui sont inutiles et basées sur des contre vérités.

Kim Kardashian affirme que ces manœuvres du père de ses quatre enfants visent seulement à ralentir le processus de divorce en cours ; toute chose qui, précise-t-elle lui cause des dommages.

« Monsieur. West, par ses actions, a clairement indiqué qu’il n’acceptait pas que la relation conjugale des parties soit terminée », indique le dossier du tribunal.

« Monsieur Kanye  West a diffusé sur les réseaux sociaux les communications privées des parties et la désinformation sur les questions familiales personnelles et la coparentalité, ce qui a provoqué une détresse émotionnelle », a indiqué Kim dans sa demande.

Les tentatives désespérées de Kanye West

La star de la téléréalité a demandé au tribunal en Décembre dernier comme c’est souvent le cas en divorce difficile, qu’elle soit légalement déclarée célibataire en attendant les détails de la garde des enfants et du partage des biens.

Mais en réaction, Kanye West  s’est déchaînée sur les réseaux sociaux contre Kardashian, sa famille et son petit ami Pete Davidson. Le milliardaire et rappeur américain a diffusé des plaintes selon lesquelles il n’était pas autorisé à prendre des décisions parentales importantes et a été exclu des fêtes d’anniversaire et d’autres événements pour leurs enfants.

Après la plainte de Kardashian, Kanye West a fait savoir clairement qu’il ne mettra pas fin à son mariage sans se battre. Il a suggéré qu’il pourrait contester son contrat de mariage avec Kim Kardashian et que ses affirmations selon lesquelles il lui aurait causé une « détresse émotionnelle » avec des publications harcelantes sur les réseaux sociaux sont une « double ouï-dire ».

Passant de la parole aux actes, le rappeur américain dans un nouveau dossier judiciaire vendredi soir, a montré son opposition à la demande de Kardashian pour une restauration plus rapide de son statut de célibataire.

Kim devrait présenter les publications

Dans la dernière réponse de West, l’avocat du rappeur rejette l’allégation de Kardashian selon laquelle la « désinformation » serait diffusée en ligne par West. « Kim affirme qu’elle a lu quelque chose en ligne prétendument par Kanye et qualifie les messages de sa déclaration de désinformation. Les publications sur les réseaux sociaux ne sont pas jointes à la déclaration. Kim devrait présenter les publications sur les réseaux sociaux comme preuves et montrer que les publications avaient été écrites par Kanye », écrit l’avocat dans le dossier du 25 février.

L’invalidité des accords prénuptiaux…

Le dossier judiciaire semble également remettre en cause la validité de l’accord prénuptial de l’ancien couple. « Les accords prénuptiaux californiens conclus le 1er janvier 2002 ou après sont présumés invalides », déclare-t-il, citant une nouvelle loi qui exige que les accords signés après 2001 passent par un processus de ratification plus strict.

« La présomption d’invalidité existe jusqu’à ce qu’elle soit réfutée au procès ou que les parties ratifient l’accord. Nous en sommes aux premiers stades de l’affaire, donc aucune ratification n’a eu lieu », indique le dossier. Une audience dans cette affaire est fixée au 2 mars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.