65 / 100

Poursuivons l’aventure avec cette partie 5 de votre histoire d’amour: “les réalités de la vie”. Elle nous plonge dans les méandres et les mystères des sentiments entre l’homme et la femme. Lisez, appréciez et partager.

LES RÉALITÉS DE LA VIE : Partie 5

En suite je suis allée prendre une douche avant le retour de Fiston et Sylvie. D’ailleurs où sont-ils passés ces deux-là ?. Me suis-je interrogée.

J’ai pris ma douche rapidement car j’étais fatiguée d’avoir autant marché. J’ai enfilé mon pyjama puis je me suis glissé dans mon lit.
Même pas cinq minutes j’ai entendu quelqu’un m’appeler.
J’ai ouvert les yeux lentement, et c’était Sylvie.

-Sylvie :« Clara réveilles toi »
-Moi :« Humm »
-Sylvie:« Allez debout et viens manger »
-Moi :« Laisse-moi dormir »
-Sylvie :« Tu es sûre ?. Je t’ai acheté les wings ».
Même si j’adore le wing, à ce moment je suis tellement bien dans mon lit que je me lèverai pour rien au monde.

-Moi :« Garde ma part jusqu’à demain »
-Sylvie:« Ok, mais seulement si les garçons n’en mangent pas tout. Bonne nuit ma belle »
-Moi :« merci toi aussi ».

Sylvie est allée dire aux garçons que je préférais d’abord dormir.
Ils ont dû bien manger ces ogres parce que quand je me suis réveillée il n’y avait plus rien, pas une seule Wing.
Ils ont tous bouffés et n’ont même pas pris la peine de jeter les boites vides dans la poubelle.

Naturellement je me suis réveillée à huit heures, j’étais la seule à être debout car hier je me suis couchée tôt.
J’ai décidé donc de faire le petit déjeuner, et ce sera des gaufres pour tout le monde.

A Lire aussi:

J’adore surtout quand le chocolat est bien coulant.
J’ai l’ai mis dans une marmite remplie d’eau que j’ai posé sur le feu jusqu’à ce que ça soit tout liquide et puis j’ai versé sur les gaufres.
J’ai ouvert le placard et le frigo pour vérifier si j’avais tous les ingrédients. Oui , ça y est; Sylvie a dû faire les courses quand elle est sortie avec Fiston hier.
J’ai préparé la pâte que je vais laisser reposer jusqu’à ce qu’ils soient debout pour qu’on puisse les manger chaud.

J’ai décidé de danser pour faire mes trente minutes d’exercice.
Je n’ai pas appris à danser mais je me débrouille pas mal. J’apprends en regardant la façon dont fait les gens sur des vidéos de danse, puis j’essaie aussi, mais j’aime danser que quand je suis seule.

Bref j’ai déplacé la table du salon pu j’ai mis Trace tv.
J’ai essayé de danser sur tous les clips qui passaient. Je les avais vu beaucoup de fois donc j’arrivais à reproduire les pas qu’il faisait.

À un certain moment j’ai senti un regard sur moi. J’ai arrêté de danser et me suis tournée pour voir qui c’était.
-Moi :« Qu’est-ce que tu fais là ? ».
-Henri :« Je te signale que je vis ici pour le mois à venir. Je ne savais pas que tu dansais. Tu fais ça depuis longtemps».
-Moi :« Faire quoi ? »

-Henri :« Danser »
-Moi :« Je ne danse pas ? »
-Henri:« Ah bon tu faisais le singe alors ? »
-Moi :« haha très drôle. Je voulais dire que je ne suis pas une vraie danseuse, je faisais mon sport du matin c’est tout »

-Henri :« Ah oui si c’est comme ça que tu fais ton sport je serais ravi d’être ton coach juste pour te voir me refaire la danse du bassin que je t’ai vu faire tout à l’heure, terriblement sexy »
-Moi :« La ferme connard »

-Henri : « Je suis sérieux là, alors tu me le refais s’il vous plait »
-Moi :« Dans tes rêves. Et maintenant dégages de mon chemin, je n’ai pas que ça à faire ». Puis je suis partie en lui laissant seul là-bas.

Du coup, je me suis dépêchée de prendre une douche, et puis m’habiller d’un short et d’un top parce qu’il faisait très chaud.
En suite j’ai réveillé Sylvie et Fiston au passage, puis on s’est tous retrouvé dans le jardin pour manger.

-Sylvie :« Super bon tes gaufres Clara »
-Fiston:« Oui tu as raison »
-Henri:« En plus j’avais faim »
-Moi :« Normalement vous ne devriez pas avec tout le poulet que vous avez bouffé hier »

-Fiston :« Ah tu parles du wing, c’était mieux que d’habitude un vrai régal ».
-Moi :« Et ma part alors ?»
-Fiston:« Je leur ai dit de te laisser ta part mais ils n’ont pas voulu »
-Henri:« Tu n’avais qu’à quitter ton lit »
-Moi :« Bandes d’orgres. Tchipp»
-Sylvie :« J’ai une idée. Et si on allait en boite cette nuit. J’en connais une qui est top »

-Fiston:« Je suis partant »
-Moi :« Partante aussi »
-Henri :« Très bonne idée. Ce sera l’occasion de me faire ta sexy dance »
-Sylvie :« ah ça surtout qu’elle bouge trop bien »
-Henri:« Je m’en suis rendu compte ce matin »

-Moi :« Ah oui je vais le danser mais à un beau espagnol bien bronzé pas à un métisse avec un égo démesuré »
-Sylvie:« Ah oui j’adore. Tape-moi cinq chérie »
Puis on s’est mis à rigolé comme des folles.

-Fiston :« hé vous y allez avec nous donc vous dansez avec nous point barre »
-Sylvie:« Pardon; tu te prends pour mon père ou quoi. Je danse avec qui je veux »
-Henri:« Laisse Fiston, nous aussi on va se trouver de belles espagnoles bien bronzées »

-Moi en souriant :« N’oublies pas de laisser ta grosse tête à la maison sinon elle risque de faire fuir les meufs ».
-Henri:« Je vois que madame améliore le sens de l’humour. Un beau gosse comme moi ne peut qu’attirer les meufs.

D’ailleurs tu en es la preuve »
-Moi :« J’adore te voir prendre tes rêves pour des réalités ».
-Henri:« Tu adores tout chez moi. Tu n’y peux rien, arrêtes de résister »
-Moi :« Bien sûr. Je suis folle de toi, tu ne peux pas savoir »
-Henri: « J’en étais sûr »

-Moi :« Du sarcasme ça s’appelle »
-Henri :« Pour casser la vérité »
-Fiston:« Hé ho du calme les gens ».
On s’est calmé quelques minutes puis Sylvie a dit
-Sylvie:« Vu que c’est Clara qui a fait le petit déjeuner vous débarrassez les gars et moi je ferai le déjeuner »

-Fiston:« Oh non vous n’allez pas nous refiler la vaisselle. Ce n’est pas cool »
-Sylvie:« Eh oui vous croyez quoi, que vous alliez rester à rien faire ?».
-Moi :« Allez bonne chance les gars »
Et puis nous sommes parties en les laissant planter là.

Pendant que les mecs faisaient la vaisselle, ce qui ne doit pas leur faire plaisir d’ailleurs, Sylvie et moi on est partie faire des achats.

Nous avons acheté des maquillages; deux paires de chaussures chacune ; un short en jeans; un joli top avec une petite veste pour aller avec en boite ce soir et pour finir une paire des boucles d’oreilles et un collier.

Après ça on est rentré car on était quand même venu pour passer du temps ensemble.
On a retrouvé les garçons au salon entrain de regarder du foot.
-Moi :« Je ne vois vraiment pas ce qui vous plait à regarder des gens courir pendant 1h »

-Henri:« C’est la même question que je me pose à chaque fois que je vous vois regarder les télénovelas »
-Moi :« Regarde ,ce joueur là a fait un joli passe. Elle aurait été parfaite si je regardais les télénovelas ».

-Henri :« Vas-y fais la maligne »
-Sylvie :«Lol vous êtes trop drôles tous les deux. Vous allez me tuer »
-Fiston :« C’est quoi ces sacs. Ah les filles !! ».
-Sylvie:« Qu’est-ce que tu veux. On ne peut pas faire des achats ?»
-Fiston:« Oui c’est ça. Et tout ce que vous avez apporté en venant vous en faîtes quoi ? »

-Henri:« Laisse faire Fiston. Il faut bien qu’elles soient à notre hauteur »
-Moi :« Oh lui je l’adore »
-Henri:« Enfin tu l’avoues »
-Moi :« Oui c’est bien de rêver. S’il ne s’agissait que de toi je me serais habillée avec des loques ».
-Fiston: « Ah bon ce n’est pas gentil ça Clara et pour qui vous vous faites belles alors ?»

-Sylvie :« Pour les beaux espagnols qui nous attendent »
-Moi :« Tu l’as dit ma chérie »
-Fiston: « Vous êtes vraiment folles »
-Moi :« C’est ce qui fait notre charme »
-Sylvie :« Exactement »

-Moi :« Bon je vais faire une sieste pour être en forme ce soir »
-Sylvie:« Je te suis ma puce »
-Henri: « Bonne idée. Vous étiez entrain de nous empêcher de suivre le match ».

On a laissé les garçons tranquille avec leur foot qui sert à rien pour aller faire une sieste bien réparateur mais je n’ai pas dormi tout de suite parce que figurez-vous que je discutais par message avec mon beau inconnu de la fois dernière.

-Lui :« Salut sexy inconnue. Tout va bien ?. Tu profites bien les vacances ?».
-Moi :« Je vais bien et toi ?. Ouais on en profite avant que ça se termine. Tellement que ça peut aller vite »

-Lui :« Tu as raison mais vas y doucement quand même. Pas de bêtise »
-Moi :« T’inquiètes pour ça, même si je suis rebelle, je reste au moins sage »
-Lui :« J’espère bien. Belle et rebelle, j’imagine que le résultat doit être à couper le souffle »

-Moi :« mdr tu es un ouf comment peux-tu savoir que je suis belle si tu ne m’as jamais vu»
-Lui :« Une fille comme toi ne peut qu’être belle. Au fait tu me dois une rencontre ».

-Moi :« Une rencontre ?. Je n’ai rien promis moi »
-Lui :« ouais tu vas quand même me laisser voir à quoi tu ressembles »
-Moi :« Peut-être je vais y réfléchir »
-Lui :« Aller stp on est amis non. En tout cas moi je te trouve sympa »
-Moi :« Je te trouve sympa aussi. Toute façon je suis en voyage actuellement. Je vais y penser promis et on se verra peut-être à mon retour ».

-Lui :« Ok cool car je suis en vacances aussi. On se verra peut-être à l’aéroport ».
-Moi :« hum on verra »
-Lui :« Bon ben profite de tes vacances. Il faut que je te laisse,
je reviendrai t’embêter bientôt ma belle. Bye »
-Moi :« d’accord; je te dis à bientôt alors. Je t’embrasse ».
Puis je me suis endormi après ça.

Avant de prendre une décision, je demanderai à Sylvie son avis.
Il est peut-être dangereux ce mec mais en tout cas j’aime bien discuter avec lui, il est super sympa. Je verrais bien ce que je ferais.

Je me suis fait réveiller encore une fois par Sylvie mais cette fois-ci elle a bien fait parce qu’il sera bientôt 20h et il faut qu’on fasse à manger avant de nous préparer.

-Sylvie :« Debout Clara, viens m’aider pour le dîner »
-Moi :« Hum il est quelle heure ? »
-Sylvie:« 20h. Les garçons sont allés courir sur la plage et je veux qu’on finisse de préparer à leur retour »
-Moi :« ok je me lève »
On avait fait un plat de lasagne. C’était le plus rapide à faire selon moi et on s’est bien régalé.

-Fiston:« C’est super bon. Vous nous gâtez les filles. Je ne regrette pas de passer les vacances avec vous »
-Henri:« Je confirme vous cuisinez bien les filles ».
-Sylvie:« Oh merci mes chéris c’est trop chou de votre part »
-Moi :« Oh attends c’est louche tout ça. Vous dites ça pour ne pas faire la vaisselle »

-Fiston:« Bien sûr que non. Pourquoi tu dis ça».
-Moi :« Pour rien, c’est juste bizarre ».
-Henri:« Vous avez entendu ce bruit ?»
-Sylvie:« Non c’est quoi ? »

A Lire aussi:

-Moi :« Arrêtes le mensonge si tu veux, il n’y aucun bruit ici »
-Henri: « Sérieux on dirait un bruit d’animal »
-Sylvie:« Tu es sûr parce que je n’entends rien »
-Fiston :« Tu as raison mon pote. Il faut qu’on aille voir c’est peut-être dangereux »
-Henri :« Ok on y va. Restez ici les filles »
Avant que l’on puisse en placer un mot ,ils avaient déjà disparu.

On les a entendu crier du haut de l’escalier «
Bonne chance avec la vaisselle ».
-Moi :« Ils sont sérieux ?»
-Sylvie:« Il faut avouer qu’ils nous ont bien eus »
-Moi :« C’est clair. Bon ben je vais m’y coller. Vas prendre ta douche en attendant »

-Sylvie :« Tu es sûre que tu ne veux pas que je t’aide »
-Moi :« Non c’est bon. Comme ça on aura plus de temps pour se faire belle »
-Sylvie :« ok j’y vais alors ».

J’ai rapidement fini de tout nettoyer, efficace jusqu’au bout des ongles. Puis je suis allée prendre ma douche avant de rejoindre Sylvie dans sa chambre pour qu’on se prépare ensemble.

On avait décidé toutes les deux de mettre des robes, une robe noire pour Sylvie et violette pour moi. On s’est coiffé les cheveux à tour de rôle puis maquillé joliment. Une grande première pour moi car pour moi se maquiller c’est juste du mascara.
Et puis on a mis tout ce qui accompagne la tenue, bijoux, les chaussures à talons. Quand on a fini il était 23 heures.

-Sylvie:« tu es magnifique ma Clara. Tu devrais te maquiller plus souvent, ça te vas trop bien. Les mecs vont tomber à tes pieds ce soir. Je pense que si tu voulais séduire ton beau Henri tu réussiras ce soir ».
-Moi :« mdr n’importe quoi.

Tu es bien plus belle que moi. Je crois que tu auras ton beau espagnol ce soir si Fiston te le permets ».
-Sylvie :« T’inquiètes pas pour lui. Allons rejoindre les gars ».
Vous devez vous douter que les garçons avaient fini depuis longtemps, d’ailleurs il nous attendait au salon. Et vu la manière dont ils nous regardaient je peux vous dire qu’ils ne s’attendaient pas à nous voir habiller de cette façon.

-Fiston:« Waouh les filles vous êtes trop canons, de vraies beautés. On est bien accompagné aujourd’hui n’est-ce pas mon pote ? ».
Henri ne l’a même pas répondu. Il me regardait on dirait il ne m’avait jamais vu avant.

Sous l’insistance de son regard, je suis devenue soudain mal à l’aise mais en même temps j’étais ravie de le captiver à ce point.
Je dois avouer que je n’arrêtais pas de le regarder aussi.

Il était trop beau dans son jeans Elvis et son polo Lacoste qui montrait combien il est bien bâti.
Je vous jure il est à croquer. Comment voulez-vous que je résiste en voyant un aussi beau mec tous les jours. Impossible surtout à ce moment.

Je me suis retournée pour sourire à Fiston suite à son compliment et puis Henri m’a dit en me regardant avec son regard séducteur.
-Henri : « Humm Clara , quelle beauté ?»
Du coup je lui ai répondu ceci…

À SUIVRE… Jc�My$

Share this:

Laisser un commentaire