coiffure-africaine-fille-meilleur-de-77-frais-stock-de-coiffures-pour-les-filles-aux-cheveux-longs-of-coiffure-africaine-fille

Il est arrivé un moment où je ne pensais à personne d’autre à part ma mère, elle était la seule pour qui je me battais dans la vie et jamais elle ne sera là pour en témoigner.

MA VIE ET MON HISTOIRE D’AMOUR♥

ÉPISODE 19♥

Puis Dan m’a dit

-DAN : «soit forte ma puce, je serai toujours à tes côtés, ça ira, tu verras toi-même. Ok?»

-MOI : «Ok,merci Daniel »

Dan vient de m’encourager sur ce qui venait de se passer avec ma tante à-propos de mon cousin Junior.

Tout ce qu’on pouvait retenir de cette histoire, c’est que mon cousin s’était évaporé dans la nature ni la police ni la famille personne n’avait de ses nouvelles.

Au début je pensais que ce n’était que l’histoire de quelques jours mais les jours se sont transformés en semaines et les semaines en mois et il n’y avait toujours rien.

J’avais repris ma vie normale, j’ai réussi mon année,puis je m’étais inscrite en licence. Lors de la fête de notre promotion , Maman Nicole avait fait une petite fête pour moi , ils étaient tout content pour moi , bien que leur bonheur soit contagieux.

Il est arrivé un moment où je ne pensais à personne d’autre à part ma mère, elle était la seule pour qui je me battais dans la vie et jamais elle ne sera là pour en témoigner.

La seule chose qui m’a rendu le sourire c’est quand Arlon est venu me dire qu’il avait parlé à mon père et qu’il était à nouveau d’accord pour que je vienne voir Guelord , cette nouvelle m’a tellement fait plaisir que je suis partie me jeter dans ses bras sans le faire exprés

-LUI:« héy doucement on va finir par tomber »

Le destin de la jeune Myriam Photo:fotomelia

-MOI:«merci , merci , je ne sais même pas quoi te dire»

-ARLON:« ce n’est rien Chris, ne perds pas plus du temps, allez va le voir »

Je n’ai pas attendu pour qu’il se répéte deux fois, j’ai pris mon sac et j’ai filé chez mon père, voir Guelord me faisait du bien, j’avais besoin de savoir qu’il allait bien, ce n’est qu’ainsi que je pouvais me rassurer.

Le week- end je ne faisais rien ,du coup j’avais décidé de cuisiner mais maman … ne voulait pas que je le fasse prétextant que les bonnes étaient là pour cela mais moi cela me gênait de rester sans rien faire , cela ne faisait pas partie de mon éducation .

Il fallait que je fasse quelque chose d’ailleurs chez nous, j’avais l’habitude de faire la cuisine tout les jours donc les rares fois que je le faisais ici ne me dérangeraient pas.

Je suis partie à la cuisine afin d’attaquer le déjeuner, tout le monde était à la maison donc il fallait cuisiner en grande quantité, durant toute la préparation du repas je n’ai pas été dérangée par ma fille.

Julia était avec Arlon , cela faisait une

semaine qu’ils ne s’étaient pas vu ,il était en voyage . Arlon était Avocat et entrepreneur ce qui faisait qu’il voyageait tout le temps en plus de cela il gérait leurs affaires familiales ,il était débordé.

Et quand il revenait ma fille ne le laissait pas se reposer une minute, des fois j’essayais de la retenir mais elle refusait catégoriquement de venir avec moi.

En parlant du loup ,Il est passé devant la cuisine avec ma fille toute excitée dans ses bras

-MOI:« vous allez où ,Arlon ? »

-LUI:« Achetez des glaces, on revient on ne va pas durer »

-MOI:« oui mais dépêchez-vous on mange dans moins d’une demi-heure»

-LUI:« t’inquiète pas , Christella qui cuisine pour nous !, rien au monde je ne vais rater cela »

Arlon avait toujours vu en moi une petite fille, il pensait que je ne savais pas cuisiner,j’ai hâte de voir la tète qu’il fera quand il goûtera à mon plat.

Dan lui boudait dans son coin

-MOI:« qu’est-ce qu’il y a toi, tu boudes pourquoi ? »

-LUI : « tu sais que ta fille est vraiment ingrate? »

Il l’avait dit avec tellement du sérieux que je me suis éclateé à rire

-MOI:« quoi tu es sérieux tu boudes à cause de Julia❓»

-DAN:« oui figures toi que cette fille me tourne le dos à chaque fois que mon frère est dans les parages, elle n’a d’yeux que pour lui »

-MOI: «si toi tu parles ainsi imagine toi-même, moi sa mère ce que cela doit être pour moi »

-LUI:« tu ne me prends pas au sérieux je suis réellement peiné »😰

-MOI en souriant: « surtout ne te suicide pas hein, en attendant je vais aller voir le repas et en profiter pour prendre un bain »

Dan était vraiment marrant,il a oublié qu’ils me faisaient la même chose tous les jours.

Quand j’ai fini et qu’il ne restait qu’à manger quelqu’un à sonner à la porte ,et je suis partie ouvrir c’était une jeune femme

-ELLE: « bonjour excusez moi Arlon est là ? »

-MOI:« oui il est là et vous vous êtes qui ?»

-ELLE : « Oriane , je suis son amie »

-LUI:« Entrez je vais l’appeler »

Elle était très belle élancé et très mince,elle était tout mon contraire,j’avais l’impression d’être une baleine🐟 prés de cette fille.

Elle avait l’air très classe , Arlon était aussi surpris que nous de la voir , mais comme d’habitude il a rapidement retrouvé ses esprits et a camouflé ses sentiments ,il l’a embrassé avant de nous la présenter comme une copine.

Avec Dan on s’est jeté un regard genre c’est qui celle-là encore.

Je suis repartie dans la cuisine, les laissant seuls, malgré toute l’attention que je mettais à ne pas penser à eux, je ne pouvais m’empêcher de ressentir un pincement au cœur.

Cette situation me mettait mal à l’aise ,c’était complètement absurde d’être un peu jalouse car il n’y avait rien entre Arlon et moi ,aucune raison pour que je sois jalouse de ses copines.

Dan est venu me trouver dans la cuisine

-DAN: « tu es sûre que ça va Christella ? »

-MOI:« oui bien sur pourquoi cette question❓ »

-LUI : « Parce que tu es entrain de verser la sauce par terre »

Il avait raison toutes mes pensées étaient tournées vers Arlon et sa copine, heureusement que je n’avais pas versé beaucoup de sauce,

Dan me regardait avec suspicion ,j’ai préféré lui tourner le dos et échapper à son regard.

Quand il a voulu parler,je lui ai mis d’autorité le plat de repas dans les bras

-MOI:« s’il te plait va déposer sur la table j’arrive avec le reste »

Je connaissais Dan par cœur, il n’allait pas en rester là ,c’était une vraie fouine par moment.

J’étais un peu anxieuse qu’ils n’aiment pas mon repas , lui contrairement aux autres membres de la famille avait déjà mangé ma nourriture ,et il a toujours adoré .

Maman Nicole tardait un peu ,puis Arlon lança

-ARLON:« maman dépêche toi , moi j’ai trop hâte de goûter ce que Chris nous a préparé »

Sa copine m’a jeté un regard étonné

-ELLE:« ah ta sœur s’appelle Chris c’est original comme nom » elle s’appelait Deborah

-ARLON:« qui t’a dit que s’était ma sœur , Chris est une amie de la famille»

-MOI:« en fait mon nom c’est Christella mais il s’entête à m’appeler Chris »

-ELLE: « j’avais cru comprendre que tu étais sa sœur»

Le fait de savoir que je n’étais pas sa sœur a changé le regard qu’elle portait sur moi , au début elle avait l’air gentil avec moi ,mais maintenant elle me regardait d’un air dédaigneux.

Ils ont tous adorés , ils m’ont fait des

compliments.

-ARLON : « waouh ,je ne savais pas que tu cuisinais aussi bien , j’espère que tu le feras plus souvent »

-MOI: « bien sûr ça ne me dérange pas de cuisiner ,au contraire j’adore »

« oui mais elle n’est pas là pour cela , tu te consacres à tes études c’est tout ,Arlon si tu veux vraiment quelqu’un qui cuisine pour toi cherche toi une femme , Christella n’est pas ta femme❗» c’est maman Nicole qui venait de parler.

J’ai observé Deborah (la copine d’Arlon) à la dérober, elle avait l’air intéressé d’un coup par notre discussion ,elle qui avait l’air de s’ennuyer depuis le début du repas ,mais son intérêt ne dura que le temps de quelques secondes ,

-ARLON: « il n’en est pas question que je me remarie maman, encore moins pour une bonne cuisine »

-MAMAN NICOLE: « hum c’est ce qu’on verra Arlon , bon Zawadi prépare toi nous partons dans moins d’une demi-heure »

-MOI:« d’accord maman »

-ARLON:« vous partez encore , tu n’as pas des cours à apprendre ? »

-MOI: « non j’ai tout fini »

Arlon m’a jeté un regard noir, il n’aimait pas que je sorte même si c’était avec sa mère, il faut aussi dire que cette dernière m’emmenait dans

tous ses déplacements,il était constamment derrière mon dos.

Avec Dan on plaisantait en se disant c’est comme s’il avait peur que je ramène un deuxième gosse.

Je suis partie dans ma chambre me préparait quand je suis descendue j’ai surpris une conversation entre les deux (Arlon et Deborah).

Deborah n’était pas contente de l’attention qu’il me portait et elle le lui a fait savoir

-ELLE : « Pourquoi tu te préoccupes de ses sorties , elle est assez grande pour prendre soin d’elle ,depuis

qu’elle a dit qu’elle sortait tu tires la tronche »

-ARLON: « Chris est comme une sœur pour moi ,tout ce qui la touche me concerne , et d’ailleurs toi que fais-tu ici , je ne me souviens pas t’avoir invité !»

Ah ça c’est Arlon que je connaisse, il était toujours direct , je n’aimerai pas être à la place de Deborah car ça fait mal.

-ELLE:« tu ne réponds pas à mes appels , je suis venue voir si tout allait bien pour toi »

-LUI:« tu ne t’es pas demandé que ce soit parce que je n’avais pas envie de répondre !»

-ELLE: « tu me boudes toujours à cause de l’autre soir,je t’ai demandé pardon tu veux quoi d’autre ? »

-LUI:« rien il fallait réfléchir avant de poser certains actes, Deborah de toute façon je n’ai pas envie d’en reparler »

Sa mère est descendue avec Julia dans les bras

-MAMAN NICOLE : « tu es prêtes Zawadi ,on y va »

-ARLON: « vous l’emmenez avec vous ?»

-MOI :« oui »

-ARLON: « il fait très chaud dehors ,et Dieu seul sait à quelle heure vous allez revenir laissez la ici »

-MOI:« oui mais elle va te déranger , si jamais tu as envie de sortir »

-LUI:« tu es ma secrétaire, pour connaitre mon emploi du temps❓ »

-MOI:« non mais… »

-LUI:« oh ferme la Chris,maman donne-la-moi »

Sa mère lui a tendu Julia ,puis m’a tiré par la main pour me faire sortir de la maison.

Je fulminais de colère , de quel droit me parlait-il ainsi , lorsque nous sommes entrées dans la voiture , sa mère a commencé à rigoler

-ELLE:« ne lui en veux pas , il est ainsi irascible,autoritaire , mais il a un bon cœur , et j’ai comme l’impression qu’il ne veut pas que tu sortes »

-MOI:« je ne vais pas te dire le contraire c’est comme s’il voulait m’enfermer à vie dans cette maison »

-ELLE:« j’avais remarqué ne fais pas attention à lui , profites de la vie tu es jeune »

A notre retour vers 20h Julia dormait déjà , j’ai mangé rapidement avant de regagner ma chambre, je n’avais pas envie de croiser Arlon, trop épuisé pour supporter ses sautes d’humeur ,heureusement qu’il ne restait jamais longtemps sur place .

Deux jours plus tard, c’était l’anniversaire de Sophia(la copine de Dan) ,avec Dan on avait décidé d’aller en boite pour terminer là-bas la fête , à part nous trois il y’avait d’autres amis de Dan, je ne voulais pas partir mais tout le monde a insisté pour que je partes y compris

sa Sophia .

Et comme Arlon n’était pas là je me sentais plus à l’aise , j’avais porté la robe que Dan m’avait offert , une petite robe rouge avec tout le dos et le devant en dentelle, dès que je l’ai vu j’en suis tombée amoureuse bien qu’elle fut trop courte à mon goût , je faisais de mon mieux pour la descendre .

Quand je suis sortie tous les garçons ont commencé à siffler même Dan était bluffé

-DAN:« Christella c’est vraiment toi ,mon Dieu tu es très belle»

Puis se tournant vers ses amis,

-LUI:« je vous préviens que personne ne l’approche !»

La soirée fut belle , nous nous sommes bien amusés ,j’ai dansé des heures durant , cela faisait longtemps que je ne me suis pas autant amusée ,j’avais besoin de m’échapper oublier mes soucis justes m’amuser rien d’autre.

A notre retour à la maison, il faisait six heures du matin , on avait pris le temps de prendre le petit-déjeuner.

-DAN:« imagine toi si mon frère était là ❗»

-MOI:« pardon je ne veux même pas y penser »

-DAN en souriant : « un vrai dragon celui-là, c’est sûr que toi il allait te tuer avec ta petite robe , mais je t’assure que tu étais sexy à mort ,je suis sûr que tous les garçons de cette soirée vont dormir en passant à toi »

J’ai commencé à rire mais mon rire s’est arrêtée brusquement et Dan est venu se cogner sur moi

-LUI:« hey Christella tu veux me faire tomber »

Il n’avait pas encore vu son frère debout au milieu du salon nous regardant avec colère, quand il s’est rendu compte de ce que je regardais il m’a soufflé à l’oreille

-DAN:« ho, on dirait que le dragon est de retour »

J’ai voulu rire mais je savais que ce n’était pas le bon moment, car il se dirigeait vers nous,

-ARLON: « je peux savoir d’où vous venez? »

-DAN: « nous étions en boite »

-ARLON: « et ce n’est que maintenant que vous revenez presque 7 heures moins le quart ! »

-DAN:« nous sommes partis prendre notre petit-déjeuner avant de rentrer »

-ARLON: « Dan tu es vraiment un inconscient toi , je m’en fous que tu te couches à 9 heures mais au moins pense à elle , tu ne peux pas la sortir et la ramener quand tu veux , pense un peu à sa réputation »

Il a voulu répliquer mais j’ai pressé sa main lensuppliant du regard de se taire , heureusement qu’il s’est tu.

Nous avons voulu monter au balcon quand Arlon a dit

-LUI:« Chris t’ai-je demandé de monter ?»

Je suis revenue sur mes pas

-ARLON:« tu penses que ce que tu as porté est descente»

-MOI:« Arlon ce n’est qu’une robe »

-LUI:«qu’une robe regarde toi cette tenue est impudique , on a l’impression que tu appelles au viol ,tellement cette tenue est vulgaire , tu es une femme si tu ne te respectes pas qui va le faire à ta place , on peut être sexy sans pour autant être vulgaire , tu n’as pas besoin de te dénuder pour plaire. Tu es mère maintenant il ya certaines choses que tu ne dois plus faire , sois un bon exemple pour ta fille»

Je ne disais rien ,me contentant juste de baisser les yeux ,j’étais comme une enfant prise en faute et qui se faisait gronder ,je n’avais qu’une seule envie me réfugier dans ma chambre et échapper à son regard ,j’avais l’impression qu’il me déshabillait du regard et tout mon corps était couvert de chair de poule.

-ARLON: « Tu peux partir maintenant»

Je ne pas attendu qu’il répéte deux fois, j’ai presque couru pour monter, je ne savais pas ce que j’avais mais à chaque fois que cet homme posait un regard sur moi je me sentais toute

drôle.

J’étais morte de honte, je ne savais même plus comment je vais supporter son regard.

Le lendemain, j’ai fait de mon mieux pour l’éviter toute la journée.

J’avais honte de son regard …

À SUIVRE…

Jr Cibangu♥

Une réflexion sur “ Ma vie et mon histoire d’amour (épisode 19)

Laisser un commentaire