histoire-damour.jpg1_

Dès qu’il a prononcé cette phrase , un sourire a traversé le visage Arlon , il était content de lui, Félix a essayé de rectifier ce qu’il venait de dire ,je savais qu’il les a regrettés au moment où il les a prononcés. Suite de l’histoire d’amour)

MA VIE ET MON HISTOIRE D’AMOUR♥ ÉPISODE 20♥

😰😥😨😍

Finalement ma cohabitation avec Arlon était devenue plus que dure , je ne pouvais pas sortir cinq minutes sans qu’il ne m’appelle ,j’avais l’impression qu’il surveillait chacun de mes allées et venues.

Je suis partie jusqu’à dire que mon téléphone était gâté mais c’était sans compter avec monsieur , le soir même il est venu m’offrir un nouveau galaxy note 3.

Dan lui ne voulait plus m’amener quelque part se disant ne pas vouloir avoir des problèmes avec son frère ,d’ailleurs nous nous sommes disputés,et il m’a accusé d’être faible devant son frère ,mais que pouvais-je faire contre lui , j’ai toujours eu peur Arlon , il m’impressionnait et c’était comme cela , à chaque fois que j’essayais de lui tenir tête , cela se sondait par un échec .

Un des amis de Dan Félix était intéressé par moi ,il passait tout le temps me voir à la maison,des fois il m’invitait à sortir, j’aimais bien sa compagnie,on rigolait beaucoup ensemble, en plus il était réellement gentil avec moi, mais il n’y avait rien entre nous,car même si je savais qu’il était intéressé il n’avait encore rien dit.

Un jour il est venu me chercher à la maison,pour m’amener à une fête, j’avais pris le soin de bien m’habiller, simple mais jolie.

Malheureusement c’est Arlon qui a ouvert la porte ,il lui a posé tellement de questions que finalement le pauvre

était à bout , finalement il lui a dit

-LUI:« ce n’est pas une sainte que je sache ,d’ailleurs elle a un gosse donc arrêtez »

Dès qu’il a prononcé cette phrase , un sourire a traversé le visage Arlon , il était content de lui, Félix a essayé de rectifier ce qu’il venait de dire ,je savais qu’il les a regrettés au moment où il les a prononcés.

-ARLON : « Jeune homme sortez d’ici et ne revenez plus,si jamais je te revois lui tourner autour sache que je ne serai pas aussi bon qu’aujourd’hui !»

-FELIX:« Christella ce n’est pas ce que je voulais dire »

-ARLON:« hé ne me fais pas perdre patience allez sorter vite »

Il m’a regardé mais j’ai tourné ma tête de l’autre côté refusant de le regarder , je n’étais pas en colère contre lui mais contre Arlon ,il l’a fait exprès pour me pousser à bout .

J’ai ouvert la bouche pour parler à deux reprises finalement je me suis tut, il ne meritait pas que je me dispute avec lui, j’étais tellement en boule que j’ai décidé d’aller faire un tour ,je suis montée prendre ma fille ,puis je suis sortie sans même lui accorder un seul regard.

J’ai appelé Évelyne pour savoir si elle était chez elle, elle m’a dit que je pouvais passer, j’ai pris un taxi, dans quelques minutes j’étais déjà chez elle .

Dès qu’elle m’a vu ,elle a su que quelque chosen’allait pas

-EVELYNE: « Allez raconte moi qu’est-ce qu’il t’a fait cette fois-ci ? »

-MOI: « comme d’habitude , je te le jure que je vais finir par lui jeter quelque chose sur la tête

-ELLE:« ne me fais pas rire😂, ne me dis pas qu’il t’énerve à ce point »

-MOI:« oui il vient d’éconduire le seul garçon qui s’est intéressé à moi pendant toutes ses années »

-ELLE:« Comment cela il l’a renvoyé carrément ?»

-MOI:« on peut dire cela ,laisse moi commencer dés le début »

Quand j’ai fini mon récit, elle était entrain de rire

A Lire aussi: https://bonheur-explosif.com/ma-vie-et-mon-histoire-damour-episode-18/

-MOI:« je n’aime pas cela ,je viens te raconter mes problèmes et toi tu ne trouves rien d’autre à faire à part rire »

-ELLE:«Pardon ma chérie , tu sais quoi ,Arlon t’aime c’est pour cela il se comporte ainsi avec toi »

-MOI:« je sais qu’il m’aime que je sois sa petite sœur mais il exagère il est entrain de m’étouffer »

-ELLE:« je ne parle pas de ce genre d’amour »

-MOI:« quoi ,non arrête ce n’est pas vrai»

-ELLE : « si et n’y’a que toi qui ne se rends pas compte »

-MOI:« non c’est impossible ,jamais il ne regardera une fille comme moi❗ »

-ELLE : « et tu es comment ❓»

-MOI:« trop jeune , trop ronde pour lui»

-ELLE:« tu t’es regardé tu es belle Christella, quel homme n’aimerait pas t’avoir à côté de lui, tu n’es pas ronde tu as des formes généreuses , tu es appétissante »

-MOI:« j’ai trop de fesse , trop de sein , jamais il ne me regardera ,je connais ses goûts, il les aime mince et élancé»

-ELLE:« c’est qu’il a changé d’avis alors , tu es juste parfaite aucun homme normalement constitué ne peut te résister , Arlon encore moins et toi je sais tes sentiments envers lui n’essaie pas de nier »

-MOI:« bon on va arrêter la conversation ici parce que tu es entrain de délirer complètement»

-ELLE:« ok comme tu veux mais qu’à cela n’empêche tu sais que j’ai raison »

-MOI: « garde ta raison pour toi »

Elle n’a pas insisté plus longtemps et je lui en étais reconnaissante, ce n’est pas que je n’aimais pas parler de ce sujet, c’est juste que cela me mettait mal à l’aise.

Nous sommes restées plus longtemps que prévu,après le diner elle m’a raccompagné chez moi, quand je suis entrée dans la maison ,ils se sont levés tous en même pas,apparemment ils m’attendaient, ils semblaient réellement inquiets

-MAMAN NICOLE : « tu étais où Zawadi, nous nous sommes fait un sang d’encre »

-MOI:« je suis désolée ,je n’ai pas vu le temps passé ,j’étais chez Évelyne »

-ELLE : « oui mais il faut allumer ton portable , on n’arrivait pas à te joindre , et Arlon m’a dit que tu étais sorti fâchée, tu t’imagines à quel point j’étais inquiète !»

J’ai vérifié mon portable effectivement il était éteint

-MOI:« je suis vraiment désolée ,je ne m’en suis pas rendue compte que c’était éteint , je ne voulais pas vous inquiéter »

-ELLE:« c’est bon donne moi la petite je vais la coucher, toi vas te déshabiller »

Elle a pris ma fille d’autorité dans mes bras avant de me tourner le dos , c’est la première fois que je la voyais si fâcher, je suis partie rejoindre ma chambre .

J’avais fini de prier et je me suis couchée à travers mon lit , pensant à tout ce qui m’est arrivé dans la journée ,décidément ce n’était pas mon jour.

Quelqu’un toqua à la porte,je pensais que c’était Dan mais à ma grande surprise c’était leur mère

-ELLE: « j’espère que je ne te dérange pas ma chérie »

-MOI:« Non-maman »

Elle est venue s’asseoir à côté de moi

-MOI:«je suis désolée …. »

-ELLE : « non laisse moi parler ,je ne suis pas venue pour entendre tes excuses , je veux juste que tu sois consciente plus responsable, tu ne peux pas trainer la petite avec toi durant la nuit, moi cela ne me dérange pas de te laisser sortir au

contraire mais sans la petite »

-MOI:« je sais maman , je te le jure que cela ne se reproduira plus »

-ELLE : « en plus si je te dis que tu peux sortir cela ne signifie pas que tu ramènes n’importe qui à la maison, tu dois faire attention à tes fréquentations ,tous ses garçons qui te suivent ne veulent qu’une chose ,j’espère que tu en es consciente .Et ne me regarde pas avec ton air de chien battu. Je suis ta mère maintenant c’est à moi de veiller sur toi , que se soit moi ou Arlon on essaie de te protéger même si dès fois il est un peu maladroit »

-MOI:« j’ai l’impression qu’il m’étouffe il est constamment derrière mon dos»

-ELLE:« c’est parce qu’il t’aime bien Zawadi,maintenant essaie de dormir »

J’ai poussé un ouf de soulagement, je n’aurai pas aimé dormir en sachant qu’elle était fâchée contre moi ,heureusement qu’elle est venue me

parler.

Ses paroles m’avaient troublé surtout sa dernière phrase , elle était la deuxième personne à me parler d’Arlon aujourd’hui , bien que je savais que cela ne risquait pas d’arriver ,je ne pouvais pas m’empêcher d’espérer.

Et c’est comme cela que je me suis endormie les yeux pleins de rêves.

Le lendemain après les cours ,je suis partie directement à l’école des Guelord ,je lui ai emmené manger de la glace ,j’avais besoin d’etre

seule avec lui ,vérifier si tout allait bien,car on se voyait toujours chez mon père ou chez ma grand-mère du coup nous n’avons pas d’intimité.

Il était excité à l’idée de sortir avec moi,

-MOI: «alors tu vas bien❓ »

-LUI:« oui »

-MOI:« vous mangez à votre faim ,personne ne vous fait du mal ?»

-LUI:« non , je t’assure tout va bien »

J’ai regardé bien Guelord il semblait nerveux, comme s’il voulait me dire quelque chose mais avait peur .

-MOI: « hey chéri n’aie pas peur , nous sommes qu’à deux ici, pourquoi cette mine , tu sais que tu peux tout me dire qu’est-ce qui ne va pas ?»

J’ai beaucoup insisté mais c’est comme si je parlais à un mur,Guelord refusait de répondre, je suis passé des menaces , aux supplications rien y faisait ,au bout du rouleau j’ai décidé d’ envoyer un message à Arlon lui demandant de venir me rejoindre au restaurant que c’était urgent ,en

espérant qu’il ne soit pas occupé.

Heureusement qu’il ‘a appelé pour me dire qu’il venait,

Vingt minutes plus tard, il est venu, je l’ai pris à part pour lui expliquer la situation,

-ARLON:« Calme-toi maintenant ,laisse-moi lui parler seul »

J’ai hoché la tête avant de sortir , les laissant seuls dans le resto , je ne pouvais pas m’empêcher de jeter des coups d’œil de temps en temps.

Un quart d’heure plus tard, il est ressorti, avec une mine un peu triste😥, je me suis précipitée vers

lui

-MOI:« Alors que se passe-t-il il a des problèmes , j’en étais sûre , je le sentais »

-ARLON: « chut calme toi , ce n’est rien de grave ,promets-moi de garder ton sang-froid »

-MOI:« oui tout ce que tu voudras mais dis moi d’abord »

-LUI: « il est battu chaque jour Chris»

-MOI:« mais pourquoi et par qui ?,je suis sûre que c’est mon père »

-LUI:« hé tu avais promis de te calmer , et ce n’est pas par ton père mais par contre sa femme »

-MOI:« quoi ,Dada Bella❗ , je vais la tuer »

Mes larmes ont commencé à couler 😥,mon Dieu pourquoi je n’ai pas pu le savoir plutôt , et ce calvaire doit durer combien de temps

-ARLON:« ce n’est pas tout , il ne mange pas à sa faim, elle lui donne à manger que lorsque ton père est à la maison, du coup il passe sa journée à l’école sans manger »

-MOI: « tout cela est de ma faute ,j’ai manqué à tous mes devoirs envers lui , maman doit se retourner dans sa tombe , il a dû penser que je lui ai abandonné »

-ARLON:« non au contraire, il ne voulait pas que tu t’inquiètes ni que tu te disputes avec ton père et qu’il t’interdise de venir le voir ,tes visites sont tellement importantes pour lui qu’il a choisi de ne rien dire »

J’avais commencé à pleurer ,il était encore un gamin, comment pouvait-elle lui interdire à manger, et moi pendant ce temps je n’ai rien vu venir ,je me dégoûtais ,je n’avais pas tenu mes promesses envers maman.

Je ne sais pas combien de temps j’ai pleuré 😥dans les bras d’Arlon,et qand je me suis finalement calmé toute sa chemise était trempée de mes larmes ,il a sorti un mouchoir et m’a essuyé le visage comme à une gamine.

Les gens nous regardaient bizarrement mais moi je m’en foutais ,tout ce qui m’intéressait c’est mon petit frère..

-MOI:« Excuse moi ,j’ai taché ta chemise »

-ARLON:« Ce n’est pas grave ,ça va mieux maintenant ?»

Je lui ai dit oui de la tête, trop émue pour parler.

-ARLON:« tu me fais confiance n’est-ce pas ❓»

-MOI:« oui »

-LUI:« donc arrêtes de pleurer, tu ne feras que rendre Guelord tristes davantage , viens lui parler »

Je l’ai suivi à l’intérieur du restaurant , j’avais besoin qu’il me racontevtout du début à la fin.

Au fil de son récit mes larmes ont recommencés à couler , je n’y pouvais rien je voulais être forte mais je n’y arrivais pas.

Il a arrêté de parler , me regardant avec tellement de compassion ,

-GUELORD: « arrêtes ,c’est pour cela jevvoulais rien te dire,je savait que tu allais pleurer »

normalement c’était à moi de lui soutenir et non le contraire ,Arlon m’a jeté un regard désapprobateur ,j’ai fait l’effort d’arrêter mes larmes😥.

Elle battait Guelord le plus souvent surtout quand il se disputait avec notre demi-frère. Et pour lui punir , elle ne lui donnait pas à manger.

-MOI:« de toute façon tu ne vas pas rentrer sans moi , je t’accompagne , plus jamais elle ne posera ses sales mains sur toi »

-ARLON:« non si tu y vas,tu sais comment cela va finir , tu vas te disputer avec ton père et jamais il n’acceptera de donner tord à sa femme , laisse moi y aller je vais lui parler en plus j’ai une solution pour la nourriture il mangera au cantine de l’école ou au restaurant le plus proche »

-MOI:« il n’en est pas question c’est mon petit frère, c’est à moi de régler ses problèmes ,cette sorcière lui maltraite et toi tu me demandes de te laisser faire , non je vais y aller et lui casser la gueule »

-LUI:« Christella, je ne t’ai jamais proposé de laisser tomber ,laisse moi essayer ma méthode si cela ne marche pas ,je t’accompagne jusqu’à chez elle et tu lui casse la gueule comme tu dis , fais moi confiance s’il te plait❗ »

-GUELORD:« Christella, s’il te plait écoute le , je ne veux pas que papa te chasse encore une fois ,ça sera trop dur pour moi »

J’ai longtemps réfléchie puis j’ai décidé de le laisser faire.

-MOI:« d’accord je te laisse faire mais toi Guelord si jamais encore tu me cache des choses je vais te tuer , je t’ai dit que tu pourrais tout me dire ,tu es l’être le plus important de ma vie ,je ferai n’importe quoi pour toi ».

J’avais la rage au cœur , comment pouvait –elle se comporter ainsi avec un si petit enfant ?, il était tellement innocent.

Le soir je me suis mise à pleurer quand j’ai repensais à cela, c’était vraiment choquant,et ça me donnais la chaire de poule.

Waouh ! Zawadi quelle souffrance😥‼

Je me suis demandée pourquoi seulement moi ❓. Ça me faisait tellement mal au coeur…

À SUIVRE…

Participez !

Connectez-vous !
Développez votre réseau et apprenez à connaître de nouvelles personnes !

Commentaires

Aucun commentaire pour l’instant