64 / 100

Elle n’avait plus rien à voir avec la timide jeune fille qui était chez moi la dernière fois ; je savais que c’était juste un jeu pour émouvoir mon mari…(suite de l’histoire d’amour)

ÉPISODE 65💓

MA VIE ET MON HISTOIRE D’AMOUR💓

🔞💕♥😭

La mère de Rody m’a dit

-ELLE : « je suppose que tu es heureuse maintenant »

-MOI:« je ne vois pas pourquoi je ne le serai pas ?»

-ELLE : « tu as raison de l’être, mon fils est mort, tu es libre de garder sa fille pour toi toute seule »

-MOI:« Là, je vous arrête ; je suis heureuse certes, mais pour des raisons différentes ; je n’ai jamais voulu la mort de Rody »

-ELLE:« à qui veux-tu le faire croire ,ne m’as-tu pas dit que tu souhaitais sa mort la dernière fois que nous nous sommes vues ❓»

-MOI:« je ne le pensais pas ,ce n’est pas de ma faute s’il est mort , je n’ai pas ce pouvoir ; si Dieu tuait pour chacun ses ennemies comment serait le monde ; je n’ai jamais souhaité sa mort madame ,je suis vraiment désolée pour votre perte »

-ELLE:« Tu peux garder tes remords pour toi, mon fils est mort dans la douleur ; tu l’as empêché de voir sa fille jusqu’à ce qu’il meurt, les seules fois qu’il l’a vu, c’est quand il allait devant son école pour l’observer à distance ; maintenant, il est mort sans jamais avoir l’occasion de la serrer dans ses bras, et tout cela est de ta faute ; je reconnais qu’il a eu tort ,mais c’est un être humain ,il n’est pas parfait, personne ne l’est ;de toute façon ,il méritait que tu lui accordes une deuxième chance »

-MOI:« Je ne pense pas que se soit ni le moment ni le lieu de parler de cela »

-ELLE:« Tu es qui pour refuser de pardonner ; j’espère que tu pourras vivre avec cela »

-MOI:« Je suis désolée pour votre perte ».

Je suis partie sans demander mon reste, incapable de supporter autant de douleur sur le visage de quelqu’un, même si la personne en question est une personne détestée. J’étais vraiment bouleversée , j’avais besoin de parler à quelqu’un, j’avais besoin d’un câlin et la personne la mieux placée était mon mari.😚

J’ai repris ma voiture pour faire demi-tour , direction le bureau d’Arlon.

A mon arrivée , je l’ai trouvé en réunion , sa secrétaire m’a demandé de l’attendre qu’il allait bientôt terminer. Heureusement que Félix et Willy ne disaient rien, ils dormaient paisiblement.

C’est là-bas que m’a trouvé mademoiselle Olga.

-ELLE : « Vous êtes là madame Kyungu, vous allez bien ?»

-MOI:« Oui »

-ELLE : « On ne dirait pas ,vous avez l’air malade ».

Elle n’avait plus rien à voir avec la timide jeune fille qui était chez moi la dernière fois ; je savais que c’était juste un jeu pour émouvoir mon mari

-MOI:« et vous, vous n’avez rien d’autre à faire ?»

-ELLE :« Excusez-moi ,je ne voulais pas être trop indiscrète »

-MOI:« Ce n’est rien , je vous le disais juste pour que vous vous concentriez sur votre travail ; de nos jours, il est très difficile d’en trouver ».

A Lire aussi: People – Yvidero : après Grand P, elle décide de régler son compte avec les internautes

Je suppose qu’elle a senti la menace dans ma phrase , car elle est partie sans demander son reste.

Heureusement que je n’ai patienté que 20 minutes avant de voir 🅰rlon sortir de la salle de conférences. j’ai lu dans son regard la surprise puis de l’inquiétude

-🅰RLON:« que se passe-t-il Zawadi ; tu vas bien ; les enfants vont bien ?»

-MOI:« Oui, nous allons tous bien »

-LUI:« tu es là depuis quand ?»

-MOI:« Plus de quarante-cinq minutes »

-LUI:« Pourquoi personne ne m’a prévenu ?»

-MOI:« c’est moi qui ai demandé à ce qu’on ne te dérange pas ; je pouvais attendre »

-LUI:« humm , Viens rentre »

Il a pris la poussette ; je l’ai suivi dans le bureau en refermant la porte derrière moi, il s’est penché sur la poussette pendant plus de deux minutes regardant ses fils qui dormaient. Pendant ce temps, j’étais debout au milieu du bureau, ne sachant pas si je devais m’asseoir ou repartir.

-ARLON:« Alors qu’est-ce que tu veux ?».

Je me demandais si c’était une bonne idée de venir le voir, il se montrait si froid.

-LUI:« Je t’écoute , qu’est-ce qui t’amène ❓»

-MOI:« Rien, je passais juste et j’ai décidé de venir te voir »

-LUI:« Combien de fois je vais devoir te dire que je déteste quand tu me mens »

-MOI:« Tu ne me rassures pas pour que je te parle ; je suis venue ici parce que j’avais besoin de mon mari ,mais je pense que ce n’était pas une bonne idée, donc ce qu’on va faire, c’est que je vais reprendre mes fils et repartir tranquillement chez mon père »

-LUI:« je t’interdis de toucher à cette poussette, Zawadi assieds-toi »

-MOI:« je n’ai pas envie de m’asseoir »

-LUI:« ne me fais pas répéter !».

Je me suis assise bien que je voulais que sortir de la pièce.

À un moment donné, je me suis rendu compte d’une chose, si je le laissais faire, il pourrait continuer pendant longtemps encore ;il pouvait être têtu par moment. Tout à coup, j’ai eu une solution ; 🅰rlon ne supportait pas que je pleure, dès que je le faisais il se calmer.

J’ai baissé la tête un moment quand j’ai relevé ma tête mes yeux se sont embués ;

-MOI en pleurant😭:« tu veux que je fasse quoi ; tantôt, tu veux me parler ,tantôt, tu ne veux pas me parler , j’en ai marre de cette situation ; personne ne mérite de vivre dans un telle atmosphère ; j’ai déjà dit que je regrettais ce que j’ai dit,je suis désolée dans quelle langue veux-tu que je te le dise ⁉»

-🅰RLON:« Ça va, tu ne vas pas te mettre à pleurer pour si peu ».

J’ai fait semblant de pleurer pour de bon , il semblait complètement perdu

-LUI:« Oh, c’est bon , je suis désolé, ne pleure pas c’est fini, n’en parlons plus, arrête de pleurer »

J’ai continué un peu pour la forme ; histoire de me donner plus de crédibilité ; il n’arrêtait pas de me demander pardon

-LUI:« s’il te plaît Chris, arrête ma puce ».

Dès que j’ai entendu mon nom , j’ai arrêté de pleurer 😭; je savais qu’il m’avait pardonné .

Depuis qu’il s’est fâché contre moi ,il ne m’appelait que par le nom de Zawadi.

-🅰RLON:« C’est bon ,maintenant oublions tout, d’accord ?»

J’ai hoché la tête

-LUI:« je suis pardonné maintenant ?»

-MOI:« Oui ,je suis désolée aussi ; je n’ai jamais eu l’intention de douter de toi »

-LUI:« J’avoue être un peu blessé au début, mais je voulais juste te donner une petite leçon ; tu sais que je ne supporte pas quand tu manques de confiance en moi. Tout ce que j’ai, c’est pour toi Chris, je ne vis que pour toi et nos enfants ; aucune autre femme ne m’intéresse, il n’y a que toi qui comptes »

-MOI:« je te fais confiance ; pour moi aussi tu représentes tout , je ferai tout pour protéger ce que nous avons construit donc ne prend pas mal quand je défends ce que nous avons et cette fille veut de toi »

-LUI:« ne parlons pas d’elle »

-MOI:« C’est la vérité »

-LUI:« tout ce que je peux te garantir, c’est qu’il n’y a que toi , je ne peux empêcher personne de vouloir de moi comme tu dis ; idem pour toi , tu verras toujours des hommes qui seront intéressés envers toi ,mais l’essentiel est que chacun de nous fasse confiance à l’autre. Tu sais que tu es plus jeune que moi, on dirait que tu deviens, de jour en jour plus belle avec l’âge ; je suis beaucoup plus âgé, par conséquent je vais vieillir plus rapidement que toi et pourtant j’y pense jamais , parce que je sais que tu n’aimes que moi »

-MOI:« je t’aime plus que tout Arlon »

-LUI:« Moi aussi ; c’est pour cela tu n’as pas à te sentir menacer par aucune femme encore moins elle ; je ne la regarde même pas, et je te promets que si jamais elle tente quoi que se soit déplacé ,je la vire »

-MOI:« je sais »

-🅰RLON:« ok, je peux t’avouer quelque chose Christella ? »

-MOI:« Bien sûr »

-LUI:« la dernière semaine a été dure pour moi , je jouais au dur, mais je souffrais énormément. J’étais fatigué ; j’avais hâte que l’on se réconcilie ».

En riant😝, je lui ai avoué que c’était pareil pour moi

-LUI:« Maintenant, tu vas me dire ce qui t’a bouleversé autant ? »

-MOI:« J’ai rencontré la mère de Rody tout à l’heure. Cette femme a le don de réduire à néant tout mon mental ,elle s’arrange toujours pour que je me sente coupable »

-LUI:« Je t’ai déjà dit de ne plus l’écouter, elle le fait exprès »

-MOI:« Je ne peux pas m’en empêcher »

-LUI:« Pourquoi tu lui parles alors, pourquoi tu ne peux pas continuer ton chemin quand tu la vois ; écoute-moi très bien , la prochaine fois que tu la croiseras passe ton chemin ; tu n’as pas à écouter ce qu’elle te raconte »

-MOI:« c’est vrai qu’elle m’a bouleversé ;c’est pour cela, je suis venue »

-LUI:« viens dans mes bras ».

Il m’a serré longuement ,en me soufflant un je t’aime à l’oreille.

Un quart d’heure plus tard , j’ai décidé de partir , et Arlon a pris ses fils dans ses bras.

Du coup, willy s’est réveillé et a refusé d’aller dans la poussette à nouveau ,donc il allait m’aider à le transporter.

En ressortant, nous avons recroisé Olga; dès qu’elle nous a vu, elle s’est dirigée vers nous avec son plus grand sourire😂 .

J’ai senti Arlon se crisper un peu à sa vue, il avait toujours peur de ma réaction, mais je l’ai rassuré avec un doux sourire ;

-ELLE:« Cela doit être votre fils monsieur Kyungu »

-ARLON:« Oui c’est lui, et son frère Felix est là »

-ELLE:« Oh, il sont trop beaux ;ils vous ressemblent énormément ».

C’était une façon de dire à mon mari qu’il était beau.

Quand elle a voulu toucher Willy, il s’est automatiquement mis à pleurer ;

-MOI:« Désolé ;il n’est pas habitué aux étrangers »

-ELLE:« Ce n’est pas grave, je comprends ;presque tous les enfants sont pareils »

Nous avons continué notre chemin ; arrivés au niveau de la voiture, il a attaché les petits derrière ; pendant que je prenais position devant le volant

-MOI:« Ne traine pas, dès que tu finisses , je veux que tu reviennes le plus rapidement à la maison »

-LUI:«ok, conduis prudemment, d’accord ?»

-MOI:« je serai prudente ,je t’aime ».

Je suis repartie chez moi le cœur léger ; certains me trouveront manipulatrice, mais moi, je vous dirais non ;dès fois, ce sont les situations qui l’exigent.

La plupart des hommes ont une faiblesse devant les larmes d’une fille ; pourquoi ne pas en profiter par moment ❓.

Share this:

Ma vie et mon histoire d'amour: épisode 65 6

Blogueur, Infopreneur