prince Harry et Meghan Markle avec Lilibet
72 / 100

Le prince Harry et Meghan Markle sont aux anges depuis la naissance de leur petite fille Lilibet Diana le 4 juin dernier.

Cet événement heureux vient mettre un grain de bonheur dans la famille royale. Du côté de Archie, la joie de devenir grand-frère est immense avec une bonne dose de surprise de la part de Elizabeth II sur le choix du prénom.

Le choix du nom Lilibet Diana est très symbolique puisqu’il s’agit d’une référence au surnom intime de la reine Elizabeth II mais aussi d’un hommage à Lady Diana, la maman de Harry.

A Lire aussi: People: après son rapprochement avec Tristan Thompson, Köhler Kardashian optimiste

Si les Sussex, ont reçu de nombreux messages de félicitations de la part de leurs proches suite à cet heureux événement, il y en a un qui était particulièrement content que la famille s’agrandisse. Il s’agit de Archie, le fils aîné de Meghan et Harry, âgé de deux ans, qui est ainsi devenu grand-frère.

Le petit garçon de 2 ans selon le Daily Mail, serait très excité depuis l’apparition de sa petite sœur.

Il est très heureux d’avoir une petite sœur.” a déclaré une source proche du couple au Evening Standard, rapporté Close. D’autant plus que le bambin va pouvoir plus que jamais profiter de ses parents, puisque ces derniers ont décidé de s’octroyer “plusieurs mois” de congé afin de prendre soin de leurs deux enfants.

Le choix du nom, très évocateur

De l’autre côté de l’Atlantique, au Royaume-Uni, l’enthousiasme était un peu moins retentissant chez la reine Elizabeth II, qui aurait été très surprise du prénom choisi par Meghan et Harry pour leur fille.

L’effet produit par le choix du nom n’est pas de nature à arranger les choses. En effet, selon la biographe royale Angela Levin, la souveraine serait très contrariée que son surnom privé ait été utilisé par les Sussex :

 “Je ne pense pas que ce soit une bonne idée. Je pense que c’est assez impoli envers Sa Majesté la Reine. » ; pense-t-elle selon les propos rapportés par Closer.

« C’était un surnom très privé de son mari qui est mort depuis très longtemps » a fait savoir l’auteure de Harry, conversations avec le prince dans Good Morning Britain.

Un avis que ne partage pas Russell Myers, rédacteur en chef royal du Daily Mirror qui estime de son côté, que la reine a dû être touchée par cette délicate attention : “On m’a dit que Harry avait fait part de son choix de prénom à la reine, il ne lui a pas vraiment demandé la permission en tant que tel, mais c’était une belle surprise”.

Share this:

Laisser un commentaire