Histoire d’amour: le destin de Myriam (épisode 31)

72 / 100

Nous vous proposons l’épisode 31 de votre histoire d’amour: “le destin de Myriam” en espérant que les intrigues de Jeune filles Comme Myriam et Nicole vous font plaisir. Bonne suite de lecture et ne manquez pas de partager avec vos amis et dans vos fora ou groupes sociaux.

ÉPISODES 31 LE DESTIN DE MYRIAM

Myriam : 
Waouh, c’est qui celle-là.
Une journée de dispute et il m’a déjà remplacé, non impossible.

J’ai essayé de me convaincre que ce n’était absolument pas ce que je croyais mais mon esprit tordu me disait à chaque fois « Regarde. Ils ont les doigts enlacés signe qu’ils sont très proches. Ne la laisse pas te prendre ce qui est à toi ».

J’étais verte de jalousie et si je m’étais écoutée, je me serais levée illico pour aller enlever sa main de la sienne et lui dire qu’Erick est à moi donc qu’elle aille voir ailleurs ,mais je n’ ai rien fait.

La dernière fois que j’ai fait une scène, il s’est avéré que c’était pour des raisons infondées ,donc cette fois-ci je vais me retenir et attendre les explications.

La fille s’est penchée pour lui chuchoter quelque chose à l’oreille avant de lui caresser la joue.
Ça m’a donné envie d’aller lui encercler le cou de mes mains et de le serrer jusqu’à ce qu’elle perde le souffle.

Comment oses-t-elle faire ces choses signe d’intimité devant moi. Elle ne sait peut-être pas qui je suis et puis l’autre se laisse faire. Donc quand je me morfondais hier lui prenait son pied.

Si je reste ici je vais faire ou dire quelque chose que je finirai par regretter ,donc j’ai pris mon sac et me suis levée pour partir quand elle est venue vers moi tout en souriant

-Elle :« Hé tu dois être Myriam. Je suis trop contente de faire enfin la rencontre de la femme qui fait autant d’effet à mon pote »

Son pote ?; elle me prend pour une idiote par hasard ? Qui enlace ses doigts de cette façon avec son pote comme elle dit ?.

-Moi :« Donc quand tu lui chuchotais ses choses-là c’était pour se faire passer pour une amie. Trouvez autre chose de plus plausible. je ne suis pas idiote ».
Ils se sont regardés avant de se retourner vers moi.

Et puis pourquoi c’est elle qui se justifie et pas lui. Après tout ce n’est pas avec elle que je sors mais avec lui. Bref ça m’énerve

-Elle :« Mais non chérie ce n’est pas ce que tu crois. Enfin je sais que c’est difficile d’y croire, mais il n’y a absolument rien entre Erick et moi. C’est mon cousin et mon meilleur ami, rien de plus »

-Moi :« Humm ok. Je vous laisse entre cousins alors. Amusez-vous bien »
-Elle :« Attend. Regarde ma main »
J’ai baissé mon regard vers sa main et il y avait une bague à son annulaire.

Elle me nargue en plus. En plus ça ne signifie rien. Beaucoup de femmes sont mariés et ont un amant à côté.

A Lire aussi:

-Elle :« Tu vois. J’ai une alliance donc je suis déjà mariée. Je te comprends , je serai jalouse aussi si j’avais trouvé mon mari avec une autre femme que je ne connais pas.

Comme Erick ne m’a pas trouvé importante au point de te parler de moi ,je vais le faire. Je suis Carine sa meilleure amie depuis qu’on est nés et accessoirement sa cousine et je suis enchantée de te connaître Myriam même si le moment est assez bizarre ».

Je me suis détendue enfin et j’ai renvoyé ma jalousie au placard que j’ai encore une fois laissé prendre le dessus sur ma raison.

L’amour rend fou je vous jure.
-Moi : « Enchantée Carine. Tu es le premier membre de sa famille que je rencontre »
-Carine :« Et la seule que tu aies besoin de rencontrer.

Je suis à la fois sa mère, son père et c’est moi qui approuve sa petite copine »
-Moi :« Mdr, triple enchantée alors »
-Carine : « Voilà tu as tout compris. Tu es aussi belle qu’il le dit en tout cas ».

J’ai regardé Erick avant de sourire.
Il m’a souris aussi et mon cœur s’est rempli de bonheur.

J’aime cet homme et cet amour me fait réagir de façon beaucoup trop impulsive. Il faut que j’apprenne à me contrôler sinon je vais finir par le perdre

-Moi :« Merci. Tu es très belle aussi »
-Carine :« Merci. Bon, vous avez sûrement des choses à vous dire donc je vais vous laisser un peu
d’intimité. Je suis dans la cuisine »

Elle est partie en faisant un clin d’œil à Erick. Humm cette femme m’intrigue. Je l’ai suivi des yeux jusqu’à ce qu’elle disparaisse ,puis j’ai tourné mon regard vers mon homme et je me suis retrouvée plonger dans son regard.

Il est beau mon chéri. J’avais envie d’aller me blottir dans ses bras ,mais je n’ai pas osé . J’avais toujours honte de ce que j’avais fait.

Et comme lui ne faisait aucun geste pour m’encourager, ben je suis restée à hésiter comme une adolescente à ses premiers amours.

Il n’avait plus son dur regard d’hier donc c’est déjà bien
-Erick :« Alors madame a perdu sa langue »
-MOI avec une voix timide de petite fille: « j’étais désolée chéri »

-Erick :« Pardon ?. Je crains de n’avoir rien entendu. Tu as dit ? »
-Moi :« Arrête de me torturer »
-Erick: « est-ce que je te torture ? »
-Moi :« Oui »
Il n’a rien ajouté ,mais continué juste à me regarder pendant que j’étais de plus en plus mal à l’aise.

Il ne sait pas que c’est difficile de s’excuser. J’ai dit une fois donc c’est bon.
C’est chez lui alors il n’a qu’à dire quelque chose

-Erick:« Bon ben si tu n’as rien à dire, je vais aller faire autre chose »
Il a tourné les talons pour aller rejoindre cette Carine dans la cuisine.

Il ne plaisantait pas; Bon ben je n’avais pas le choix.
-Moi :« Attend »
Il s’est arrêté avant de se tourner à nouveau vers moi et de me dire

-Lui: « oui !»
-Moi :« Je t’ai dit que je suis désolée »
-Erick :« Désolée pourquoi ? »
-Moi :« Pour ce qui s’est passé hier »
-Erick :« Et il s’est passé quoi hier ? »
-Moi :« J’ai agi comme une idiote.

Je n’aurai pas dû faire ce tapage dans ton lieu de travail. Je sais que c’était stupide de ma part et que j’aurais dû attendre que tu ais fini le boulot »

-Erick :« Pourquoi n’as-tu pas attendu alors ? »
-Moi :« J’étais jalouse »
-Erick:« Pour quelle raison ? »
J’ai soupiré.

Je suis sûre qu’il connaît la raison ,mais bon j’ai merdé donc je n’ai qu’à répondre sans faire de chichi.
En fait ,on ne s’est jamais dit je t’aime donc je ne veux pas le dire la première.

C’est à l’homme de le faire
-Moi :« Parce que je suis bien avec toi »
-Erick:« Humm ok. C’est entendu »
-Moi :« Quoi, tu ne dis rien ? »

-Erick:« Tu veux que je dise quoi ?»
-Moi : « Bon si tu acceptes mes excuses par exemple »
-Erick :« J’accepte tes excuses. Je peux y aller maintenant ? »

-Moi :« stp arrête ce jeu »
-Erick :« Quel jeu ?. Je ne joue pas »
-Moi :« si. Tu joues à me torturer. Tu me manques »
-Erick :« Je te manque ? »
-Moi :« Oui tu me manques, beaucoup »
-Erick :« Pourquoi ? »
-Moi :« Erick stp »

-Moi :« Quoi ?. ça va te tuer de me dire le pourquoi ? »
-Moi :« Non »
-Erick :« Alors dis le »
-Moi :« Parce que je t’aime »

Il a souris avant de m’ouvrir ses bras et je ne me suis pas faite prier pour aller me blottir dedans. Cet homme va me tuer un de ces jours hein

-Erick :« Je t’aime aussi My Queen »
-Moi :« My quoi ?. Pardon , ne m’insulte pas hein »
-Erick :« Mdr. Mais non, My Queen veut dire ma reine en Anglais »

-Moi :« Ah ok. Alors tu me pardonnes ? »
-Erick :Oui,je t’ai déjà pardonné depuis longtemps mais je t’avoue que j’étais vraiment en colère hier.

Peu importe le degré d’importance de ce que tu as à me dire ce n’est pas dans mon lieu de travail que tu dois le faire. C’est un manque de respect.

Je n’ai pas envie que n’importe qui soit au courant de ma vie privée et avec ce que tu as fait hier c’est permettre à qui ne doit pas se mêler de ma vie de le faire »

-Moi :« Je sais et je suis vraiment désolée. Ça ne se reproduira plus »
-Erick :« J’espère. Viens on va s’asseoir. Je crois que je te dois des explications »

-Moi :« Ne te sens pas obliger de le faire »
-Erick:« Si. Du moment que c’est sérieux entre nous, il y a des choses de ma vie que je dois te dire pour que tu ne sois plus surprise une prochaine fois si ce genre de chose arrive ».

On est allés s’installer dans le canapé et il a pris sa main dans la mienne avant de se mettre à me raconter
-Erick :« La femme que tu as rencontré s’appelle Sarahy et c’est mon ex-femme.

Quand on a eu le bac Carine et moi on est partis ensemble en France pour y faire nos études supérieures. J’avais 18 ans à cette époque.

On a aménagé ensemble dans un appartement »
-Moi :« Tu veux dire que elle et toi … ?»
-Erick :« Non. On vivait dans le même appartement mais avec chacun sa chambre.

Comme elle t’a dit c’est ma sœur et rien d’autre. Je l’aime énormément et on peut penser si on ne nous connaît pas qu’il se passe quelque chose entre nous ,mais ce n’est pas le cas.

C’est juste beaucoup d’amour fraternel. Donc je disais qu’on avait fait nos plans donc on a aménagé ensemble. On était tous les deux célibataires , donc on passait de superbes moments ensemble.

On était seuls sans la famille mais on était là l’un pour l’autre.
Pendant ma troisième année d’études j’ai rencontré Sarah. Elle était belle et j’en suis tombé fol amoureux ».
J’ai eu un pincement au cœur en l’entendant dire ça.

D’habitude je ne suis pas si jalouse ,mais c’est lui qui me rend comme ça
-Erick :« J’étais déjà sortie avec des filles, mais je ressentais quelque chose de spécial pour elle. Je ne sais pas si c’est à cause de sa grande beauté physique ou de son assurance mais j’étais à ses pieds.

Elle n’appréciait absolument pas que je vive dans le même appartement que Carine. Elle n’appréciait pas non plus notre relation. Elle disait que peut-être moi je n’avais pas de sentiments pour Carine , mais pour Carine ce n’était pas le cas.

Petit à petit je me suis éloigné de Carine sans m’en rendre compte même si j’ai essayé tant bien que mal de partager mon temps entre les deux ,parce que même si ça dérangeait Sarah, Carine n’avait que moi dans ce pays et j’avais promis à sa mère de prendre soin d’elle.
Je me suis prise la tête des centaines de fois avec Sarah à cause de Carine.

J’ai fini par déménager pour aller vivre avec Sarah qui était ravie. Et comme j’étais amoureux j’étais content de lui avoir fait plaisir même si j’ai eu une très grosse dispute avec Carine qui me reprochait de me laisser mener par le bout du nez par Sarah au point de gâcher notre amitié.

Je pensais qu’elle était juste jalouse de ma relation avec elle et je n’y ai pas fait cas.
Donc je vivais avec Sarah pendant ma quatrième année.

Je faisais tout pour lui faire plaisir ,mais j’ai négocié jusqu’à ce qu’elle accepte que je passe du temps avec Carine. Ça me déplaisait de ne pouvoir avoir les deux dans un même endroit surtout pendant mon anniversaire.

J’ai essayé de faire qu’elles s’apprécient ,mais c’est comme si j’essayais de réunir les deux Corées.
Sarah pensait que Carine était amoureuse de moi et Carine disait que Sarah était une peste qui me prenait pour sa chose.

Malgré les interdictions de Carine j’ai fini par me marier avec sarah quand j’ai commencé à gagner convenablement ma vie par moi même. Ma famille est tombée amoureuse d’elle. Madame était très adorable et prévenante avec chaque membre de ma famille sauf Carine.

En tout cas elle s’est bien intégrée. Pour moi j’avais la femme de ma vie parce qu’elle aimait ma famille et moi, et on s’entendait sur tous les points à peu près.
Les problèmes ont commencé quand mon père m’a demandé de rentrer pour travailler avec lui.

Sarah a refusé sans appel de venir avec moi. Elle est née en France et ne rentrait qu’au pays que pour les vacances et pour elle c’était inconcevable de laisser sa France adorée pour venir en Côte-d’Ivoire.

J’ai fait tout pour la faire changer d’avis mais rien. Elle aussi faisait tout pour que je reste. Elle m’a dit à un moment que si je pars elle cherchera quelqu’un d’autre qui connaîtra sa valeur et restera à ses côtés, mais je pensais que c’était juste pour me dissuader, donc je n’en ai pas fait cas.

Je suis rentré au pays sans ma femme. C’était dur de ne plus me réveiller à ses côtés, de passer des mois sans la voir ,mais je tenais pour ses moments où on se retrouvait même si je la sentais de plus en plus distante.

Elle m’appelait de plus en plus rarement et à chaque fois que moi je le faisais ,elle se débrouillait pour me prendre la tête et y mettre fin le plus rapidement possible.

Je sentais mon couple partir en vrille et je ne pouvais rien faire en étant aussi loin de ma femme.
J’ai alors décidée de prendre un congés de six mois pour reconquérir ma femme et la convaincre une bonne fois de rentrer avec moi.

Je voulais lui faire une surprise donc j’y suis allé sans la prévenir. Malheureusement c’était une très mauvaise idée puisque je l’ai trouvé en pleins ébats avec un homme dans notre chambre conjugale.
J’ai cru devenir fou. Heureusement que Carine et son mari étaient là.

Elle m’a soutenu malgré toutes nos différences à cause de Sarah.
Ça n’a plus jamais été pareil depuis ce jour-là. Elle s’est excusée et a dit qu’elle avait fait une grosse erreur ,mais je me sentais trahi et sali.

C’est la pire chose qui puisse arriver à un homme, de se faire tromper par sa femme.
J’ai essayé de lui pardonner mais à chaque fois la phrase qu’elle m’avait dite avant que je parte me revenait en mémoire et je me suis dit qu’elle ne mérite pas , surtout qu’elle doit m’avouer qu’elle a commencé à le fréquenter quand j’étais encore à Paris avec elle.

Je ne pouvais plus vivre avec elle ,donc j’ai divorcé il y a un an même si mes parents n’étaient pas trop pour.
Sarah est revenue il y a six mois pour me reconquérir parce qu’elle m’aime toujours ,mais entre temps je t’ai rencontré et ça a tout changé.

A Lire aussi:

Je ne t’ai pas dit que j’ai été marié parce qu’à chaque fois que j’y repense je ressens un grand échec. Je n’ai pas su préserver mon mariage et je n’en suis pas fier donc ce n’est pas ce que j’irai crier sur tous les toits. Voilà en gros modo ».

Je lui ai caressé la joue avant de lui dire que j’étais désolée. Je me suis ensuite blottie dans ses bras pendant quelques instants

-Erick:« J’ai autre chose à te dire »
-Moi : « Vas y »
-Erick:« J’ai appris que Nicole notre nouvelle comptable était ta sœur »

Je me suis détachée de lui en entendant ça.
Oh non pas elle. Elle ne peut pas me foutre la paix. Franchement pourquoi cette fille se retrouve toujours dans mes pattes.

Je suis sûre qu’elle va essayer de gâcher ma relation avec Erick dès qu’elle saura ,mais je ne me laisserai pas faire cette fois.

Elle ne réussira pas à me voler mon bonheur encore une fois.
-Moi :« Nicole travaille pour toi ?. Et … Et comment as-tu su qui elle était ? »
-Erick : « Elle t’avais vu quand tu es venue hier. Et ce n’est pas la seule chose qu’elle m’a dite sur toi »

Waouh, mon Dieu, je pense que cette sorcière a déjà tout gâché.
Que faire me suis interrogé en faisant tomber les larmes.

À SUIVRE…

Share this: