Femme joyeuse
78 / 100

Hum c’est moi ou il y’a un sous-entendu dans sa phrase? Beh voyons shanice quel sous-entendu ?, me lance la petite voix dans ma tête.Je le sens bizarrement plus joyeux et

Shanice prête à tout pour réussir.

Chapitre 12.

Une fois encore j’ai un réveil difficile, sauf que cette fois c’est avec beaucoup de douleur dans mon bas ventre. Mon Dieu je marche courbé jusqu’à la salle de bain dans laquelle je vais vider ma vessie et grande est la souffrance lorsque les gouttes d’urine me brûlent le minou, Seigneur je suis blessé ?. Que est-ce qui s’est passé ?

Certes Lucien à une grosse chose mais je l’ai déjà encaissée à plusieurs reprises sans jamais avoir de blessure. Peut-être est-il allé un peu fort cette fois et que je ne moullais pas abondamment, c’est là ce que je préfère me dire puisque je ne vois aucune autre explication. Comme hier je ne me souviens de rien et ça m’énerve.

Une fois ma besogne terminée et mon bain prit,je me sens un peu mieux. Je vais fouiller dans un tiroir pour trouver les cachets que m’a remit Lucien hier, après avoir fouillé deux tiroirs je les trouve enfin et les avale. Lucien n’est pas là et il n’y à rien à manger ici.

Il est même où celui-là ? Moi j’ai faim et nous sommes sensé rentrer aujourd’hui sur Yaoundé. Je vais prendre mon téléphone et lui écrire. Il m’informe qu’il n’est pas loin et me demande de m’apprêter car nous sortons manger. Je n’ai aucune envie de sortir mais si j’ai compris une chose avec Lucien c’est qu’il aime dominer et n’étant pas en état de riposter je préfère me vêtir tranquillement de ma combinaison de plage et l’attendre.

×××××××Éclipse×××××××

Nous voici donc au bord de la mer dans une plage privée peu bondé avec pour compagnie quelques personnes discrète et à vu d’œil d’un statut aisé. Pat est de la partie mais pas Hassan . Lucien nous à fait venir des fruits de mer, des fruits, du riz accompagné d’un bouillon de poisson frais et trois bouteilles de vin blanc de qualité.

A Lire aussi: People: les causes du divorce entre Cardi B et Offset enfin connues

Nous sommes assis sur la plage on dirait un pique-nique. Je ne tarde pas à entamer mon bouillon avec rage car oui j’ai faim, j’ai très faim même. On dirait que cette drogue à le don de creuser l’estomac.

Lucien : Alors nous allons trinquer à Shanice pour son travail impeccable d’hier. Dit-il en soulevant son verre de vin.

Pat :Ah ça ! Tu as vraiment été parfaite sur toute la ligne dans tous les domaines la jolie Shanice. Lance-t-il à son tour.

Hum c’est moi ou il y’a un sous-entendu dans sa phrase? Beh voyons shanice quel sous-entendu ?, me lance la petite voix dans ma tête.Je le sens bizarrement plus joyeux et ouvert avec moi aujourd’hui contrairement à la dernier fois. Je lève néanmoins mon verre et nous trinquons.

Lucien : Je t’ai dis que je sais repérer le talent Pat, tout comme je l’ai fait pour Hassan et toi frère. Je crois que Shanice ne va pas tarder à faire parti de notre petite famille. Déclare-t-il fière.

Hum!.

Moi: Comme pour dire? J’ai passé le test norh ? Demandais-je perplexe.

Lucien : Oh oui mais ça c’était l’essai bébé. Tu auras encore une petite série d’épreuves à passer mais je ne doute pas de tes capacités. Répond-t-il en allumant une cigarette.

Moi:Hum. Fis-je simplement.

Une série d’épreuves ? À quoi veut-il encore me soumettre? J’espère qu’on ne va pas me demander un membre de ma famille hein, je suis prête à tout sauf l’autre là.

Moi: Nous rentrons à quelle heure ?

Lucien:Nous aurons encore pour deux jours ici. Il y’a deux trois trucs que je dois régler avant de partir. Répond-t-il en vidant son verre de vin.

Alcoolique!!!!

Moi:Mais ce n’était pas ça le programme au départ Lucien ! J’ai à faire à Yaoundé et ma mère sait que je rentre aujourd’hui. Dis-je en m’emportant un peu.

Lui:Oh! Fille à maman ? Je croyais que tu vivais avec ta copine, n’est-ce-pas ce que tu m’as dis ?.

Ça à cuit! Mon mensonge m’a rattrapé. J’ai toujours dis que c’est mon impulsivité ci qui va me tuer un jour. Je dis quoi?

Moi: Ça change quoi? Dis-je sur la défensive.

Lui: Rien. Mais tu devrais savoir que pour bosser avec moi tu devras arrêter tous tes petits mensonges sans intérêts là. De plus tu es assez grande pour vivre chez toi, ce n’était peut-être pas le programme mais les choses sont faites ainsi. Dit-il sur un ton soit peu menaçant.

Pat: Je vais marcher un peu au bord de la mer. Lance-t-il en se levant.

Il s’en va et nous laisses là. Lucien sans attendre m’attrape ferment le bras et serre dessus en me regardant d’un regard qui lance des éclairs.

Lui: C’est la dernière fois que tu hausse le ton quand tu me parles et encore moins devant mes employés tu comprends ? Ce n’est pas parce-que j’explose ta petite chatte que tu vas te croire toute permise!!!. Crie-t-il tremblant de rage.

Moi: Aïe ! Lâche moi Lucien et arrête de me menacer. Je ne suis pas là pour me plier à tous tes désirs, je ne suis pas ta chose. Tu ne peux pas décider pour moi sans mon consentement. Cris-je à mon tour.

Lui: hum hum! J’adore ton audace, ton caractère mais attention bébé ça peut te coûter cher avec moi. Tu m’appartient désormais, depuis vendredi où tu as signé ton entrée dans mon monde tu es à moi.

Fais le bien rentrer dans ta petite tête et la prochaine fois que tu me manque de respect en public, tu vas regretter de m’avoir croisé. Est-ce que je me suis bien fais comprendre ? Demande-t-il en secouant mon bras.

Il se prend pour qui? C’est vrai que son regard à changé et que ses doigts me rentrent littéralement dans la peau mais moi Shanice personne ne me menace même pas ma mère !

Moi : Je t’ai dis de me lâcher immédiatement ! Lâche moi et va te faire foutre je ne suis pas à toi. Dis-je en soutenant son regard aussi glacial que dangereux.

Sans l’avoir vu venir je reçois un allé et retour du revers de sa main libre. Je sens mes joues piquer mais je ne me laisses pas faire et soulève le bras pour riposter sauf qu’étant plus rapide que moi, il bloque mon bras et le ramène dans mon dos. Je me retrouve les deux mains dans le dos face à lui.

Lui: Tu pensais faire quoi là ? Tu m’excite quand tu joues ta rebelle. J’ai envie de te baiser là et maintenant, te faire crier dans tous les sens jusqu’à ce que tu me supplie de te laisser jouir bébé. Dit-il passant sa langue sur sa lèvre supérieur.

Ce gars n’est pas normal! Sur qui suis-je tombé ? C’est très étonnant sa façon de changer de visage d’un moment à l’autre. Résigné, je préfère lâcher l’affaire.

Moi: Tu me fais mal Lucien. Lâche moi s’il te plaît. Supplias-je presque.

Lui: Je préfère mieux ça. Bien tu auras encore à jouer un rôle ce soir. Tu vas devoir livrer un kilo à un de mes client maison.

Shanice dans quoi tu t’es fourré ? Me demandai-je intérieurement. Je venais de découvrir un visage sombre de Lucien et je suis pourtant convaincu que ce n’est rien à côté de son vrai visage.

Moi : Je n’ai encore rien reçu venant de toi en ce qui concerne la livraison faite hier. Que je sache je ne vais pas te servir de livreuse de coke sans avoir ma part d’argent. Dis-je pour renverser la situation.

Lui: Tu es trop pressé, pour le moment tu ne recevras rien et je pense que je te paye assez pour le service de fille de joie.Une fois ton test validé, on pourra parler contrat c’est ainsi et pas autrement.

Hum ce mec me prend pour une conne ?donc il veut m’utiliser sous prétexte qu’il me teste? Okay c’est ce qu’on verra.

××××××××××Éclipse×××××××××

L’après-midi à été glaciale. Nous ne nous sommes pas adressé un mot depuis la plage et le pire c’est qu’il semble s’en foutre royalement. Mais bien-sûr qu’il s’en fou, ce qui est important pour lui est sa stupide livraison et rien d’autre.

Je ne devrais pas me mettre en danger pour ne rien gagner mais ai-je encore le choix ? Ici à Limbe je ne connais personne déjà que je ne connais pas la ville.

Moi qui pensais à passer un bon week-end à la plage, profiter des mets locales, sortir en boîte et remplir ma galerie de photos, me voilà servi. Enfermé pratiquement tout le temps ici, sautant entre téléphone, téléviseur, alcool et surtout sexe avec ce taré de Lucien.

Je rajuste la jolie combinaison transparente que m’a offert une fois encore Lucien. Mon corps est visible mise à part mes parties intimes à savoir poitrine et fesses qui sont couvert par un ensemble lingerie cousue sous la combinaison transparente. Je me sens sexy oui mais trop exposé pour aller livrer ce foutu produit à un homme donc j’ignore l’identité.

Lucien: Tu es magnifique ! Exactement ce qu’il aime voir. Ce que je veux que tu fasse c’est de lui faire comprendre que le prix à grimpé suites aux difficultés rencontrées dans le transport du produit. Fais lui comprendre comme il faut que garantir la meilleure qualité peut avoir des conséquence sur le prix et que tel est le cas actuellement. Shanice j’attends un sans faute de toi. Dit-il calmement.

Il relève mon menton de ses doigts et ancre son regard dans le mien.

Lui: Bébé oublies ce qui s’est passé en journée, je suis désolé. Mais sache que ce qui se passe dans notre couple ne doit pas affecter notre business encore moins tes ambitions de réussir et régner car oui tu es né pour briller. Ton succès se trouve à mes côtés et dépend de ta capacité à bosser.

Il à raison. Je ne dois pas perdre d’objectif mes ambitions et mes plans quoi qu’il arrive. A-t-il dit notre couple? Je sens malgré moi des papillons danser dans mon ventre. Il sait me faire fondre ce gars, même si je sais au fond de moi que c’est pour me détendre je veux y croire. Je n’ai jamais vraiment eu de relation amoureuse depuis le collège,

je n’ai jamais vraiment vécu l’amour alors même si une relation entre lui et moi ne sera pas celle du commun,je veux y croire. Je reprends confiance en moi et Lucien me remets la poudre que j’envoie dans mon sac à main.

Il me dit que pour me prouver qu’il à confiance en moi, je vais devoir négocier l’affaire moi même et récupérer l’argent des mains du client et le lui apporter comme une grande.

Sa voiture ayant garée non loin d’un hôtel chic de la place, je sors sans regarder derrière et fonce droit à la réception. Je donnes le numéro de chambre et ma carte d’identité. Quelques instants plus tard la réceptionniste m’autorise à monter en me précisant l’étage auquel se trouve le mystérieux client.

Une fois devant la chambre, j’inspire profondément fais une prière et toque. La porte s’ouvre quelque secondes plus tard sur une fille habillée d’une robe très courte, d’une pair d’escarpins et d’un longue tissage indien. Elle ne me regarde pas et continue son chemin vers l’ascenseur. Elle à l’aire contrariée.

Ma co’o si tu savais que nous sommes collègues me dis je en coeur. Revenu à la réalité, j’entre dans la chambre et ferme derrière moi. Je ne trouve personne dans la pièce qui est très grande,un peu sombre et froide certainement du à la climatisation en hausse.

J’entends une voix sortir de derrière une porte que je n’avais pas remarqué en entrant me demander de prendre place. Je suppose donc qu’il prend un bain, je prends place sur le fauteuil en face du lit et croise mes jambes observant la chambre attentivement.

Des minutes plus tard, la porte de la salle de bain s’ouvre et laisse sortir quelqu’un en sortie de bain . De loin je n’ai pas su qui j’avais en face de moi mais une fois à ma hauteur j’ai failli avoir un AVC en découvrant qui était face à moi.

Mon Dieu une personnalité connu dans ce pays, une star que je n’aurais jamais crû rencontrer en personne se tient devant moi en sortie de bain et le pire est que je suis là pour parler drogue. Ce gars de Lucien va me faire rencontrer même le diable en personne un jour.

Mr X: Comment vas-tu ? Hmmmm… Une nouvelle. Luce m’a prévenu que Stephie avait des petits problèmes et donc ne sera pas celle qui comme d’habitude me fera la livraison. Dit-il très dégagé sans gêne.

Je ravale ma surprise et me racle la gorge. Je n’ai pas à chercher à le juger vu que moi même je prends de cette merde, je suis là pour vendre un point un trait.

Moi : En effet mr X. Stephie à eu un contretemps mais je suis là moi et je crois que nous allons bien nous entendre. Dis-je en lui faisant un clin d’œil.

Mr X: Alors je t’écoute…..?

Moi : Shanice.

Mr X: Je suis à toi. Shanice.

À suivre……

Share this:

Laisser un commentaire