cropped-Nuit-de-noce
Spread the love

 Il me sert un verre de whisky qu’il dilue avec du soda. Je porte le verre à ma bouche et savoure le liquide un peu brûlant qui descend dans ma gorge. C’est du bon…Shanice prête à tout…

Chapitre 3(contient du lemon).

Moi: Je suis shanice…

Lui: hummm beau prénom ! enchanté la jolie Shanice.

Il me retourne finalement et je me retrouve face à lui, il est très charismatique et malgré mes talons hauts, il fait une bonne tête de plus que moi. Il sent bon j’adore quand un homme utilise du bon parfum, bref j’adore la luxure.

Il est mignon comme je l’avais deviné avec une mâchoire carrée, un cerceau bien tracé et des mains douces. Je détaille son polo Ralph et la chaîne en or fine qui orne son cou…. Hummm ça sent l’argent !

Moi: enchanté Hervé.

Lui: Je me suis déplacé alors tu peux te joindre à moi?

Hum, quelle belle voix grave… Ça sent le mâle tout fait j’aime. J’imagine déjà sa façon de baiser et je me sens tout de suite excité. Oui j’aime le sexe, mais le sexe avec rémunération est encore meilleur c’est le pied !

Moi: vous n’êtes que trois ? Demandai-je en lançant un coup d’œil à leur table.

Lui: Oui pourquoi ? Demande-t-il souriant.

Moi: pour rien. Mentis-je

Lui: Alors tu viens?

Moi : okay.

Il prend mon sac et me tiens la main pour me faire passer avant lui et prendre place quel gentleman. Je salue ses amis et échange de brèves phrases avec eux, avant qu’il ne me rapproche plus de lui d’une manière possessive.

Lui: je t’offre un verre?

Moi : volontiers.

Il me sert un verre de whisky qu’il dilue avec du soda. Je porte le verre à ma bouche et savoure le liquide un peu brûlant qui descend dans ma gorge. C’est du bon !

Lui: Alors que fait la jolie Shanice seule ici? Demande-t-il en passant une main dans mon dos.

A Lire aussi: People: la chanteuse américaine Kelly Clarkson vit mal son divorce

Moi : je m’amuse comme toi. Répondis-je sereinement.

Lui: Oui sauf que moi je suis avec mes potes et une aussi belle fille qui marche seule dans la nuit sans même une copine ? C’est courageusement bizarre !

Je rigole un peu avant de reprendre mon sérieux.

Moi: Disons que Dieu m’a envoyé pour toi. Dis-je avec une pointé de sensualité.

Il à un recul et je lis de la surprise dans ses yeux ! Bingo exactement la réaction escomptée.

Lui: wouw! Wouah j’avoue qu’on ne me l’avait encore jamais faite celle-là, tu es spécial toi. Dans ce cas je devrais remercier le ciel pour ce cadeau alors non ?

Moi: Si, en offrant un holocauste beau black. Dis-je pour coder le message.

Lui: J’offrirais ce qui plaira aux dieux.

Nous échangeons tout en nous collant un peu plus, évidemment je lui mens sur presque tout je ne suis pas là pour me confesser je veux juste un coup payant.

Nous dansons de temps en temps et ce n’est qu’aux environs de deux heures du matin que nous quittons les lieux ensemble laissant ses deux amis qui eux aussi on “taclé” des filles.

Il me conduit à une belle voiture Rav4 qu’il déverrouille et ma joie est juste parfaite, je suis vaniteuse et alors ? Qui n’aime pas les bonnes choses ? Pas moi en tout cas.

Nous roulons jusqu’à un hôtel non loin du quartier “Fouda”. Il récupère juste la clé de la chambre ce qui me prouve qu’il disait vrai quand il m’a confié être de passage dans la ville pour une mission et devra repartir dans quatre jours.

Une fois dans la chambre il se déshabille et va sous la douche quant à moi je me déshabille et vais le rejoindre quelques instants plus tard.

Hmmmm quel beau spécimen ! le gars est bien, il est “posé au sol” comme on dit chez nous. Les muscles sont en place, son dos est si large on dirait une armoire et ses fesses…mon Dieu !

Elles sont fermes Dieu sait combien j’aime les hommes au beau fessier. Je l’entoure de mes bras qu’ils saisissent et me ramène face à lui avant de m’arracher un long baiser sauvage et mouillé faisant pénétrer sa langue à la rencontre de la mienne pour une danse endiablée.

Je me sens chaude et prête à l’encaisser, sa bite qui durci sous mon ventre me prouve qu’il est prêt à me mettre bien. Alors qu’il lâche ma bouche, il se mets à m’embrasser dans le cou en appuyant mes seins qu’il attrape entre ses grandes mains.

Il roule mes tétons avec expertise et je me sens mouiller. De mon côté je prends son membre entre mes mains et le masturbe en effectuant des lents va et vient qui lui volent des gémissements rauques dans mon cou. Je sens sa faim lorsqu’il lâche un de mes seins et enroule mes jambes autour de ma taille pour se frayer un chemin de sa main libre entre mes lèvres intimes.

Et lorsqu’il sent que je suis mouillé, il grogne en revenant capturer mes lèvres affamées. Sa majeure glisse entre mes nymphes et entame un mouvement de va et vient qui me vole des gémissements contre sa bouche. Son index retrouve vite son majeur pour mon plus grand plaisir.

J’ondule les reins au rythme de ses doigts qui gagnent en vitesse me transportant vers ma première jouissance.

Orrh!!! ce gars connait toucher la chose… Ashh! Le goût de ça.

Il dépose mes jambes au sol et je me baisse à la hauteur de sa bonne bite bien dressé, il est bien membré elle est moyenne et belle. Je lèche mes lèvres avant de commencer mon jeu de langue autour du gland, léchant de haut en bas “Dagobert”.

Je gobe finalement son morceau de chair tout entier l’envoyant aussi loin que possible dans ma gorge tout en le regardant dans les yeux. Je sens ma chatte vide en bas et mon clitoris qui frappe d’excitation.

Je le pompe jouant et léchant ses boules au passage ce que je constate qu’il aime particulièrement. Il me prend les cheveux et commence à me baiser la bouche à son rythme pendant que je glisse deux doigts dans ma fente affamée. Son visage est déformé par le plaisir et la vue est juste magnifique.

Une fois qu’il en à fini avec ma bouche il tire un préservatif qui était posé non loin de lui et l’enfile. Une fois la chose enfilée, il me retourne et plaque mon corps contre le carrelage froid en me cambrant.

Il écarte ensuite mes grosses fesses et me pénètre d’un coup. Je gémis en le sentant s’enfoncer jusqu’à la gare avant de commencer à me pilonner. Il y va doucement et accélère ensuite, il refait le même scénario en claquant mes fesses avec virilité.

Moi: hmmmm !

Lui: j’adore ton cul shanice! Il est si beau et si… Oh putain…..

Moi : Il est à toi champion ! défonce moi!

Ces paroles déclenchent en lui une adrénaline tel qu’il se mets à me baiser avec bestialité, faisant passer sa main pour me frotter ma boule d’amour me volant des gémissements aiguës, alors que son bassin n’arrête pas de claquer contre mon gros derrière.

Moi: oooh! Ouiiiii!,ashh! oui, Hervé ! Ahan bébé baise ça ! Baise ! la chatte là est têtue bébé baise laaaaa!

Lui: ah oui!… On va punir cette vilaine chatte hein bébé ?! Lance-t-il en serrant plus mes hanches.

Moi: oui , oui ,oui! Ahaaan ashh. Touche moi bébé touche moi !

Il me baise avec ferveur cognant mon point de non-retour alors que je sens ma jouissance monter je le repousse et gicle sur le sol, il revient à la charge et lorsque je jouis pour la deuxième fois il ne tarde pas à venir lui aussi. Une fois la scène terminée, nous prenons une bonne douche avant de filer sous les draps pour un deuxième round.

À suivre

Laisser un commentaire